Quel candidat pour l UMP en 2017 ?
14 pages
Français

Quel candidat pour l'UMP en 2017 ?

-

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
14 pages
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Alain Juppé reste le candidat préféré des Français pour représenter l’UMP à l’élection présidentielle de 2017. 41% des Français (-2pts en comparaison à février) préféreraient voir Alain Juppé représenter l’UMP à l’élection présidentielle de 2017. Nicolas Sarkozy occupe la deuxième position de ce classement, nettement en retrait d’Alain Juppé, mais connaît une progression significative (+5 points à 18%).

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 18 mai 2015
Nombre de lectures 2
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Exrait

L’UMP et l’élection
présidentielle de 2017
Mai 2015
Sondage réalisé par pour et
LEVEE D’EMBARGO : SAMEDI 16 MAI A 18H Diffusion et levée d’embargo
Ce sondage est réalisé pour et
o Diffusé samedi à 18h00 sur i-Télé
o Diffusé sur les portails Internet :
http://www.orange.fr/, http://www.itele.fr et http://www.bva.fr/
2 Fiche technique
Enquête réalisée auprès d’un échantillon de Français
recrutés par téléphone puis interrogés par Internet les 12
et 13 mai 2015.
Recueil
Echantillon de 1124 personnes, représentatif de la
population française âgée de 18 ans et plus.

La représentativité de l’échantillon est assurée par la
méthode des quotas appliqués aux variables suivantes :
sexe, âge, profession du chef de famille et profession de
Echantillon
l’interviewé après stratification par région et catégorie
d’agglomération.
3 Note sur les marges d’erreur
Comme pour toute enquête quantitative, cette étude présente des résultats soumis aux marges d'erreur inhérentes aux lois statistiques.
Le tableau ci-dessous présente les valeurs des marges d’erreur suivant le résultat obtenu et la taille de l’échantillon considéré :
Intervalle de confiance à 95% selon le score Taille de
l’échantillon 5 ou 95% 10 ou 90% 20 ou 80% 30 ou 70% 40 ou 60% 50%
100 4,4 6,0 8,0 9,2 9,8 10,0
200 3,1 4,2 5,7 6,5 6,9 7,1
300 2,5 3,5 4,6 5,3 5,7 5,8
400 2,2 3,0 4,0 4,6 4,9 5,0
500 1,9 2,7 3,6 4,1 4,4 4,5
600 1,8 2,4 3,3 3,7 4,0 4,1
700 1,6 2,3 3,0 3,5 3,7 3,8
800 1,5 2,1 2,8 3,2 3,5 3,5
900 1,4 2,0 2,6 3,0 3,2 3,3
1 000 1,4 1,8 2,5 2,8 3,0 3,1
2 000 1,0 1,3 1,8 2,1 2,2 2,2
4 000 0,7 0,9 1,3 1,5 1,6 1,6
6 000 0,6 0,8 1,1 1,3 1,4 1,4
10 000 0,4 0,6 0,8 0,9 0,9 1,0
Exemple de lecture : Dans le cas d’un échantillon de 1 000 personnes, pour un pourcentage obtenu par enquête de 20%, la marge
d’erreur est égale à 2,5. Le pourcentage a donc 95% de chance d’être compris entre 17,5% et 22,5%.
4 Principaux enseignements (1/3)
Quel candidat pour l’UMP en 2017 ?
A deux semaines du vote des adhérents de l ’ U MP sur les nouveaux statuts et le nouveau nom de leur formation politique, BVA, en partenariat avec iTELE
et Orange, s ’ es t intéressé aux opinions des Français, et plus particulièrement à celles des sympathisants de la droite et de l ’ U MP , concernant leur candidat
préféré pour représenter l ’ U M P en 2017. Notre dernière mesure sur ce sujet datait de février 2015, soit un mois avant les élections départementales.

Alain Juppé reste le candidat préféré des Français pour représenter l’UM P à l’é lec t ion présidentielle de 2017

41% des Français préféreraient voir Alain Juppé représenter l’UM P à l’é lec t i o n présidentielle de 2017. Ce taux très important de préférence pour le
maire de Bordeaux marque une légère baisse en mai (-2pts en comparaison à février) mais montre l’attractivité inaltérée auprès de la population
nationale d ’un e candidature d ’A lai n Juppé pour représenter l’UM P.

Nicolas Sarkozy occupe la deuxième position de ce classement, nettement en retrait d’ A l a i n Juppé, mais connaît une progression significative (+5 points
à 18%) et semble retrouver un peu de crédit auprès des Français.

En ce qui concerne les autres candidats, la préférence pour leur candidature régresse ou stagne auprès des Français et se situent à des niveaux bas : il
s ’ ag i t de Bruno Le Maire (11%, -2pts), de François Fillon (10% +1pt), de Nathalie Kosciusko-Morizet (7%, +1pt), de Xavier Bertrand (3%, -1pt) et de
JeanFrançois Copé (1%, -1pt).

Nicolas Sarkozy, un souhait de candidature qui progresse très significativement auprès des sympathisants de la droite (+8 points) …

Si l’on se place sur la seule population des sympathisants de la droite, la dynamique positive se confirme pour Nicolas Sarkozy. Avec 33% de
préférence pour qu ’ i l représente l ’ U MP en 2017, son souhait de désignation progresse de 8 points et il devance Alain Juppé (28%, +1pt) auprès des
sympathisants de la droite pour la première fois depuis septembre 2014, au lendemain de l ’ an no nc e de sa candidature à la présidence de l ’ UMP.

Si Nicolas Sarkozy redevient le candidat préféré de l’UM P pour les sympathisants de la droite, il est surtout la seule personnalité politique à
progresser significativement auprès de cette population, alors ses autres concurrents à la primaire de l ’ UMP régressent tous : Bruno Le Maire perd 2
points à 16%, François Fillon perd 5 points à 8%, Xavier Bertrand perd 1 point à 4%, Nathalie Kosciusko-Morizet perd 1pt à 3% et Jean-François Copé voit
également la préférence pour sa candidature baisser d’1 point à 1%.

Au sein de la droite, il est important de noter que la préférence pour Alain Juppé est très tranchée auprès des sympathisants de l’UDI (58% contre
9% pour Nicolas Sarkozy) et de ceux du MoDem (75% contre 1% pour Nicolas Sarkozy) alors que les sympathisants du Front national marquent une
préférence plus nette pour Nicolas Sarkozy (24% contre 12% pour Alain Juppé), des résultats qui soulignent l ’ op po s i ti on nette entre un centre-droit
plutôt favorable à Alain Juppé et une extrême-droite plutôt favorable à Nicolas Sarkozy.
5 Principaux enseignements (2/3)
…et s’e n v o le auprès des sympathisants de l’UM P (+12 points).

Les résultats auprès des sympathisants de l’ UM P , qui constitueront le c œ u r du corps électoral de la primaire de la droite et du centre de 2016
sont à considérer avec attention. Auprès de cette population de référence, la préférence pour que Nicolas Sarkozy représente l ’ U MP en 2017 progresse
de 12 points pour s ’ éta bl i r à 51%.

Nicolas Sarkozy, président de l ’ U MP depuis près de 6 mois, semble bénéficier de sa présence au premier plan au sein du parti et du succès des listes de
l ’ U MP aux élections départementales et distance a uj ou r d’ hu i plus significativement encore l ’ en s e m bl e de ses rivaux dont les taux de préférence pour
représenter l ’ UMP en 2017 régressent ou stagnent.

Si l ’ é c a r t entre Nicolas Sarkozy et Alain Juppé n ’ é ta i t que de 6 points en février (39% contre 33%), le souhait q u ’ A l a i n Juppé représente l ’ U M P en 2017
baisse de 7 points chez les sympathisants de l ’ UMP (à 27%) et l’é ca r t entre ces deux candidats est désormais de 25 points.
Bruno Le Maire (12%, =), François Fillon (5%, -6pts), Xavier Bertrand (3%, =), Jean-François Copé (2%, +1pt) et Nathalie Kosciusko-Morizet (1%, =)
restent à des niveaux nettement inférieurs.

En termes d ’image, une très nette préférence des Français pour Alain Juppé, des sympathisants de la droite partagés et des sympathisants de
l’UM P qui penchent plus nettement pour Nicolas Sarkozy

Alors que Nicolas Sarkozy et Alain Juppé apparaissent au j ou r d’ hu i comme les deux finalistes potentiels de la primaire de désignation du candidat qui
représentera l ’ UMP à l ’ él ec ti on présidentielle de 2017, la comparaison de leurs images respectives est assez instructive.

La capacité à rassembler les Français, un point sur lequel la confiance en Alain Juppé est plus marquée et un déficit d ’im age pour Nicolas
Sarkozy :

• Pour 67% des Français c’est Alain Juppé qui serait le plus capable de rassembler les Français à l’é lec t ion présidentielle de 2017, contre 22%
pour Nicolas Sarkozy, une opinion partagée par les sympathisants de la droite (57% pour Alain Juppé contre 35% pour Nicolas Sarkozy).
• Chez les sympathisants de l ’ U MP , pourtant nettement plus favorables à une candidature de Nicolas Sarkozy en 2017, les résultats sont très partagés :
48% jugent qu ’ A l ai n Juppé serait le plus capable de rassembler les Français contre 51% pour Nicolas Sarkozy, signe d ’ un item d ’im age sur lequel
Nicolas Sarkozy peine à convaincre significativement sa base électorale.


6 Principaux enseignements (3/3)
La capacité à améliorer la situation de la France, des Français nettement plus confiants en Alain Juppé …mais une préférence des
sympathisants de l’UM P pour Nicolas Sarkozy :

• 62% des Français jugent que c ’e s t Alain Juppé qui serait le plus capable d’amé li ore r la situation de la France s ’i l était élu président de la
République contre 26% uniquement pour Nicolas Sarkozy, signe d’ un e grande défiance à l ’ en c on tr e de l ’ ex-chef de l ’ E tat sur ce point.
• En revanche, alors que les sympathisants de la droite sont très partagés (44% jugent qu ’ A l a i n Juppé serait le plus capable, contre 47% pour Nicolas
Sarkozy), les sympathisants de l’UM P manifestent une confiance beaucoup plus nette en Nicolas Sarkozy : pour 62% d’ en tr e eux il serait le plus
capable d’ am él i orer la situation de la France s ’ i l était élu en 2017 contre 37% pour Alain Juppé.

La capacité à faire gagner la droite : une préférence pour Nicolas Sarkozy pour 6 sympathisants de l’UM P sur 10 mais des résultats plus
partagés auprès de l’e n se mb le des sympathisants de droite :

• Les résultats sont assez clivés sur cette dimension d’ i m a ge également. Pour 60% des sympathisants de l’UM P c ’es t Nicolas Sarkozy qui serait le
plus capable de faire gagner la droite contre 38% uniquement pour Alain Juppé.
• Signe d’ un e plus grande confusion au-delà des frontières de l’U M P, les résultats sont très partagés auprès des sympathisants de la droite, 47%
estiment que c ’ es t Alain Juppé qui serait le plus capable de faire gagner la droite contre 45% pour Nicolas Sarkozy. Chez les sympathisants de l ’ UDI,
73% jugent qu ’ A l ai n Juppé serait le plus capable de faire gagner la droite contre 25% pour Nicolas Sarkozy.

En comparaison aux dernières mesures réalisées par BVA, Nicolas Sarkozy voit son avance sur Alain Juppé progresser auprès des
sympathisants de l’UMP en mai 2015. L’ex-président bénéficie du succès électoral de l’UMP aux élections départementales et abordera le
Congrès de refondation de l’UMP dans des conditions favorables. S’il pâtit d’un déficit d’image auprès des Français sur sa capacité à les
rassembler et qu’il lui reste à rassurer sur sa capacité à améliorer la situation de la France, Nicolas Sarkozy semble retrouver aujourd’hui son
leadership à droite. Si en tant que Président de l’UMP, il est le premier à bénéficier des succès électoraux récents, il sera intéressant d’observer
dans les prochains mois si la meilleure situation de l’UMP ne profite pas également à Alain Juppé et aux autres personnalités politiques
majeures de l’UMP.

En ce qui concerne l’image des deux principaux candidats à l’investiture de l’UMP pour 2017, à titre de comparaison, au moment de la primaire
PS de 2011, c’est notamment sur la capacité à rassembler les Français que François Hollande devançait Martine Aubry, une comparaison
historique qui soutient le fait qu’un succès électoral de Nicolas Sarkozy en 2017 ne pourra se construire sans une réconciliation avec les
Français dans leur ensemble, alors que ceux-ci sont aujourd’hui très réservés à l’égard de sa candidature. Le choix entre Alain Juppé et Nicolas
Sarkozy se fera aussi sur la base d’un arbitrage en matière de ligne politique, alors que les sympathisants du MoDem et de l’UDI, participants
potentiels à la primaire de la droite et du centre en 2016 se montrent plus favorables à Alain Juppé et que la ligne plus droitière de Nicolas
Sarkozy semble trouver un écho légèrement plus favorable auprès des sympathisants du Front national.

Erwan Lestrohan Directeur d’études, BVA Opinion
7 Souhait de candidat UMP à la présidentielle de 2017
o Parmi les personnalités suivantes, laquelle préférez-vous voir représenter
l’UMP à l’élection présidentielle de 2017 ?
Rappel Auprès de l’ensemble des Français
Février 2015
Alain Juppé 41% -2 pts 43%
Nicolas Sarkozy 18% +5 pts 13%
Bruno Le Maire 11% -2 pts 13%
François Fillon 10% +1 pt 9%
Nathalie Kosciusko-Morizet 7% +1 pt 6%
Xavier Bertrand
3% -1 pt 4%
Jean-François Copé
1% -1 pt 2%
Ne se prononcent pas 9% 10%
8 Souhait de candidat UMP à la présidentielle de 2017
o Parmi les personnalités suivantes, laquelle préférez-vous voir représenter
l’UMP à l’élection présidentielle de 2017 ?
Auprès de l’ensemble des Français
43
Alain Juppé 40
41
35 35
32 32
28
27 27
23
20
18 Nicolas Sarkozy
14 14
13 12
11
10 Bruno Le Maire 11 13 9 8 8 9 8 François Fillon 10
7 9 Nathalie Kosciusko-Morizet 6 7 5 7 6 3 4 4 2 2 5 2 Xavier Bertrand 2 3
Jean-François Copé 1 2 2 2 1 0
Février 15 Janvier 14 Mars 14 Avril14 Septembre 14 Mai 15 Juillet 14
9 Au lendemain de l’annonce de la candidature de
Nicolas Sarkozy à la présidence de l’UMP Souhait de candidat UMP à la présidentielle de 2017
parmi les sympathisants de la droite
o Parmi les personnalités suivantes, laquelle préférez-vous voir représenter
l’UMP à l’élection présidentielle de 2017 ?
Rappel Auprès des sympathisants de la droite
Février 2015
Nicolas Sarkozy 33% +8 pts 25%
Alain Juppé 28% +1 pt 27%
Bruno Le Maire 16% -2 pts 18%
François Fillon 8% -5 pts 13%
Xavier Bertrand 4% -1 pt 5%
Nathalie Kosciusko-Morizet
3% -1 pt 4%
Jean-François Copé
-1 pt 1% 2%
Ne se prononcent pas 7% 6%
10

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents