Dr MANZO NORBERT-CHEF DE SERVICE DE NEUROCHIRURGIE-CHU FORT DE FRANCE.
1 page
Français

Dr MANZO NORBERT-CHEF DE SERVICE DE NEUROCHIRURGIE-CHU FORT DE FRANCE.

-

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Norbert Manzo
CHEF DE SERVICE ., CHU FORT DE FRANCE.CHEF DE SERVICE DE NEUROCHIRURGIE.
Modifier le titre
- France
Gérer mes cartes de visite
Profil complet à 40%Passez à 50% en remplissant votre présentation. Modifier
ParcoursNewsCartes de visite
Expérience professionnelleAjouter une autre expérience
Depuis 2011CHEF DE SERVICE DE NEUROCHIRURGIE.CHU FORT DE FRANCE. CHU FORT DE FRANCE.CHEF DE SERVICE DE NEUROCHIRURGIE.
Compléter - ModifierMes références
Dr MANZO NORBERT . NEUROCHIRURGIEN. CHU FORT DE FRANCE.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 02 juillet 2011
Nombre de lectures 292
Langue Français
Poids de l'ouvrage 5 Mo
Sclérose en plaques « late-onset » avec les signes cliniques d’un glioblastome et fluorescence peropératoire 5-Ala- àpropos d’un cas
1 11 12 34 MANZO N , NESTLER U , MEMIA-ZOLO D , SALLOUM N , SMADJA D , MEJDOUBI M , WARTER A
1 23 4 Services de Neurochirurgie , Neurologie , Neuroradiologieet Anatomopathologie CHU Fort-de-France, F-97200 Fort-de-France, Martinique
IRM T1 axial avec gadolinium préopératoire
LE PATIENT:
57 ans, syndrome frontal depuis quelques semaines, troubles de langage, hémiparésie droite depuis quelques jours TDM cérébrale relève effet de masse parietal gauche, IRM retrouve lésion solitaire avec prise de contraste en guirlande (figures gauche, T1 axiale avec gadolinium) Sous traitement avec corticoides aggravation des symptomes, le patient et sa famille donnent le consentement pour l’essai d’une résection complète sous 5-Ala (GLIOLAN) Opération: Une fluorescence rose forte est découverte, le diagnostic extemporané est en faveur d’un astrocytome. Sous vue du microscope résection de toutes les parties fluorescentes. Postopérativement hémiplégie droite, le patient récupère lentement. Six mois après l’opération il marche seul, la main droite saisit des objets. Retour au domicile. L’ IRM ne retrouve plus de lésion avec prise de gadolinium (figures droite, T1 axiale avec gadolinium) Ponction lombaire effectuée après le résultat definitif histologique, confirmant des bandes oligoclonales.
LE RESULTAT HISTOLOGIQUE: Le diagnostic anatomopathologique definitif est une sclérose en plaques, confirmée par Mme Prof. Daumas-Duport (Paris). Les coupes retrouvent des manchons lymphocytaires dans les espaces de Virchow-Robin, des astrocytes réactionnels et un infiltrat abondant de macrophages (figures en bas).
DISCUSSION: Environ 1% des biopsies de lésions solitaires cérébrales avec prise de gadolinium en T1 constituent des scléroses en plaques. Il est décrit que le diagnostic extemporané et même le diagnostic histologique sur coupes paraffinées sont difficiles à différencier des gliomes. L’apparition d’une sclérose en plaques à l’age de 57 ans est très rare, en plus comme lésion solitaire sur l’IRM. La fluorescence peropératoire 5-Ala n’a pas encore été observée dans une sclérose en plaques. Les lymphocytes activés ont besoin du fer intracellulaire, ce qui résulte dans un manque de fer pour la synthèse de l’hème. Cette inhibition compétitive de l’enzyme ferrochelatase empêche la métabolisation de 5-Ala dans les cellules et fait accumuler les protoporphyrines qui seront visualisés par la fluorescence.
CONCLUSION: La sclérose en plaques reste un diagnostic differentiel rare des gliomes. Elle ne peut être reconnue que par l’examen histologique.
manchons lymphocytaires dans les espaces de Virchow-Robin (mo x20)
astrocytes réactionnels et infiltrat de macrophages (mo x40)
IRM T1 axial avec gadolinium 6 mois après l’opération