//img.uscri.be/pth/248d27bb1fefb15142a6b2f1b9b41bf913e1cc23
La lecture en ligne est gratuite
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
Télécharger Lire

Des voix derrière le voile - Sabrina

De
21 pages
Des femmes voilées, on ne cesse de parler sans jamais les entendre. La journaliste Faïza Zerouala est partie à leur rencontre, à travers la France, pour tenter de comprendre quelle part d’elles-mêmes recouvre ce morceau de tissu. Entre Fatiha, intégralement voilée, Asma, la reine de la beauté 2.0, ou Djamila, la professeure de français qui ruse avec l’Éducation nationale, il y a un monde. Et pourtant, toutes ont choisi ce qu’elles considèrent comme une prescription de l’islam, au risque de la mise à l’écart.
À travers dix témoignages, l’auteur brosse le portrait surprenant de ces femmes qui doivent se débattre avec des combats plus grands qu’elles.
Voir plus Voir moins
Des voix derrière le voile
Ce livre a été publié sur la recommandation d’Augustin Scalbert
Illustrations : Damien MacDonald
ISBN : 979-10-94841-04-4
© Premier Parallèle, 2015
www.premierparallele.fr
Faïza Zerouala
DesvoixDerrièrelevoile
Les principaux types de voiles mentionnés dans ce livre
Les principaux types de voiles mentionnés dans ce livre
Le hijab
Le hîjab désîgne e voîe dont certaînes emmes musu-manes couvrent eur tête. ï descend sur a poîtrîne et aîsse e vîsage apparent.
7
Des voix derrière le voile
Le jilbeb
Le jîbeb est un voîe en orme de ongue robe quî re-couvre tout e corps de a emme. Ampe, î ne dévoîe pas es ormes. ï aîsse es maîns et e vîsage apparents. ï s’agît a pupart du temps d’une seue pîèce maîs î est paroîs composé d’une robe à aquee s’ajoute une ongue jupe.
8
Les principaux types de voiles mentionnés dans ce livre
Le sitar
Le sîtar (du mot arabe pour rîdeau) est un voîe întégra revêtu par certaînes musumanes. ï ressembe au nîqab, maîs, à a dîférence de ce dernîer, î couvre égaement es yeux d’un voîe assez In pour voîr au travers.
9
Sabrina, 31 ans, Blanc-Mesnil, chef de projet dans les télécommunications
« Ma foi, c’est d’abord ce que j’ai au fond de moi »
ï n’y a aucune ambîguté à propos du voîe dans e Coran. C’est une obîgatîon dîvîne. ï nous est prescrît de préserver notre pudeur. Chez a emme, ça passe par se couvrîr a tête et ne dévoîer que son vîsage et ses maîns. On ’oubîe, maîs ’homme aussî a des obîgatîons en ce sens. ï ne doît pas montrer son torse et î doît por-ter des vêtements décents. C’est pour notre bîen, même sî c’est paroîs compîqué. Le voîe n’est pas un pîîer de ’îsam. Ce n’est pas ce quî aît de moî une musumane. Être musumane, c’est d’abord pratîquer es cînq pîîers, croîre en Dîeu
1
1