ETUDE DU TRANSPORT URBAIN A YAOUNDE-CAMEROUN
118 pages
Français

ETUDE DU TRANSPORT URBAIN A YAOUNDE-CAMEROUN

-

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Taxi moto Bus Noms des exposants : Supervisé par : M. TEJE GAETAN - FONOU Jeanne Claire - Mbea Jenna Angie - Ngo nyemeck Estelle - Kamsu Pascal Igor - Menye Zanga Marie Estelle 1 PLAN DU RAPPORT I- LE CONTEXTE II- LE PROBLEME III- LES OBJECTIFS IV- LES BESOINS EN INFORMATION V- LA METHODOLOGIE VI- ECHANTILLONNAGE VII- OUTILS DE COLLECTE DE DONNEES VIII- TIMING ET ORGANISATION a) Chronogramme d’action b) Equipe d’intervention c) Déploiement IX- PRINCIPALES CONCLUSIONS a) Résultats de l’étude documentaire b) Résultats de l’étude qualitative c) Résultats de l’étude quantitative X- ANALYSE DES DONNEES QUANTITATIVES a) Expliquer les liaisons b) Tirer les informations c) Mettre les tableaux liés aux objectifs XI- RECOMMANDATIONS XII- STRATEGIE ET PLANS D’ACTIONS XIII- LIMITES XIV- SOURCES ET REFERENCES BIBLIOGRAPHIE XV- ANNEXES 2 I- LE CONTEXTE Avant de présenter le rapport final de cette étude, nous devons d’abord rappeler notre thème, le transport urbain à Yaoundé (moto, taxi, bus), et ce qui a été fait dans les documents précédents de notre travail, notamment dans le Brief.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 13 janvier 2013
Nombre de lectures 1 753
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Exrait













Taxi moto Bus
Noms des exposants : Supervisé par :
M. TEJE GAETAN
- FONOU Jeanne Claire
- Mbea Jenna Angie
- Ngo nyemeck Estelle
- Kamsu Pascal Igor
- Menye Zanga Marie Estelle


1 PLAN DU RAPPORT

I- LE CONTEXTE
II- LE PROBLEME
III- LES OBJECTIFS

IV- LES BESOINS EN INFORMATION
V- LA METHODOLOGIE
VI- ECHANTILLONNAGE
VII- OUTILS DE COLLECTE DE DONNEES
VIII- TIMING ET ORGANISATION
a) Chronogramme d’action
b) Equipe d’intervention
c) Déploiement
IX- PRINCIPALES CONCLUSIONS
a) Résultats de l’étude documentaire
b) Résultats de l’étude qualitative
c) Résultats de l’étude quantitative
X- ANALYSE DES DONNEES QUANTITATIVES
a) Expliquer les liaisons
b) Tirer les informations
c) Mettre les tableaux liés aux objectifs
XI- RECOMMANDATIONS
XII- STRATEGIE ET PLANS D’ACTIONS
XIII- LIMITES
XIV- SOURCES ET REFERENCES BIBLIOGRAPHIE
XV- ANNEXES




2 I- LE CONTEXTE
Avant de présenter le rapport final de cette étude, nous devons d’abord rappeler
notre thème, le transport urbain à Yaoundé (moto, taxi, bus), et ce qui a été fait dans les
documents précédents de notre travail, notamment dans le Brief.
En premier lieu, nous avons présenté le secteur dans son environnement, ses acteurs
du point de vue de l’offre et de la demande :

Tableau N°1 : Présentation du secteur
Au niveau de la demande Au niveau de l’offre Au niveau de
l’environnement
-les attentes des passagers -connaissance et positionnement -Les exigences
-leurs motivations des acteurs de transport urbain à administratives
-le degré de satisfaction Yaoundé -les différents moyens
de transport urbain à
Yaoundé
-les dispositions légales

Source : FAEIN Consultancy


Les forces et faiblesses du secteur (analyse interne):

Tableau N°2 : Analyse interne du secteur
Analyse interne
Eléments d’analyse Forces faiblesses
Offre - Omniprésence de la - Fonctionnement
demande anarchique
- Nombre toujours - Mauvaise conduite
croissant d’offreurs - Non-respect du code
- Coût peu élevé de la route
Technologie -plus d’éléments de - Détérioration et
divertissement (radio, précarité du matériel
3 télévision) de travail
Logistique - Difficulté d’accès
Source : FAEIN Consultancy


Les opportunités et menaces de son épanouissement :

Tableau N°3 : Analyse externe du secteur

Analyse externe
Opportunités Menaces
- secteur en pleine expansion - manque d’infrastructures
- baisse du prix du carburant - Absence d’un réseau métropolitain et tramway
- nouveau plan d’urbanisation
- Nouveaux points de stationnement
Source : FAEIN Consultancy


Nous avons ensuite pu dénombrer les défaillances de ce secteur et leurs causes :

Tableau N° 4 : Défaillances du secteur et causes
Défaillances Causes
Selon la demande -Beaucoup trop M auvaise gestion des voies
d’embouteillages de circulation


Beaucoup de personnes - surcharge
désireuses de prendre un taxi
- Agressions très
récurrentes dans le taxi

insécurité grandissante - Détérioration, vieillesse
et insalubrité de
4 certaines voitures
(rouille, portière sans clients qui salissent,
poignée, …) détérioration normale
progressive des biens,
mauvais entretien
- Manque de confort dans
certains taxis (même
quand il fait très chaud,
pas de climatisation, les
vitres ne se baissent pas,
etc.)

- Politique de prix assez
incertaine.


Les chauffeurs fixent parfois - Non-réglementation de
la plupart des mototaxis le prix en fonction de la
distance (pas de casques, de
permis, de carte grise et
non-acquittassions de
l’impôt libératoire)
-coût élevé des éléments
requis - Certains passagers ne
payent pas correctement


- malhonnêteté et
mauvaise foi des
clients
5 Selon l’offre
- Manque de routes
- mauvaise gérance - Pas assez de signaux
pour régulariser la des pouvoirs publics
circulation (panneaux,
feux de signalisation,
passages cloutés
- Inexistence des voies
cyclables
complexité de la démarche
administrative. Elles - Non-réglementation de
certains taxis : pas de s’étalent sur une longue
période badge

- Fréquente confrontation
aux policiers et agents Mauvaise foi de certains
policiers qui sont plus de circulation ;
préoccupés par le gain

- Incompétences des
Mauvaise foi et manque de syndicats
moyens financiers

- Prix du carburant

Dépend de la conjoncture
économique
- Accidents de plus en
Les Chauffeurs sont de plus récurrents
moins en moins prudents et
les routes sont mauvaises
- Pas assez de lignes de
bus
6
- Mauvaise organisation
du ramassage Les chauffeurs sont pressés
et prennent les clients
- non-numérotation ou n‘importe où
indication de l’itinéraire
sur certains bus


Source : FAEIN Consultancy

Ainsi, nous avons pu déduire les problèmes secondaires dont :

1- Insatisfaction des passagers par rapport au confort des véhicules
2- Mauvaise qualité du service
3- Manque d’infrastructures constituant un frein à la consommation
4- Non-fiabilité et manque de confiance, dus aux accidents, agressions, etc.
5- Irrégularité des conducteurs (ils ne respectent pas les règles en place).
De ces problèmes secondaires, nous avons pu tirer le problème focal qui était les
habitudes de consommation des habitants c’est-à-dire leurs motivations à utiliser l’un
ou l’autre des moyens de transport urbain en place, déterminer lequel est le plus utilisé des
trois( moto, taxi, bus), et relever leurs critiques par rapport à chacun de ces moyens.
Aussi, nous consacrerons un volet pour ce qui est de leur satisfaction.
Nous avons également identifié les implications du problème par rapport au
champ marketing et par rapport à son environnement. Tels se présentent-ils :

7 Par rapport au champ du Marketing :
- Prix : le souci de confort du conducteur pourrait provoquer une hausse des prix ;
- Cible : le confort devient un critère de choix pour un moyen de transport particulier.
Par rapport à son environnement :
- Economique : l’amélioration des conditions de confort pourrait renforcer la position de
ce secteur dans la ville et même à l’extérieur et augmenter les revenus des
conducteurs ;
- Social : elle pourrait réduire le chômage –car le moyen de transport qui saura le mieux
développer le confort sera plus plébiscité ; avec l’augmentation des clients, le besoin
en conducteurs sera croissant -et favoriser la stabilité sociale.
Notre étude poursuivra donc les objectifs suivants :
- Identifier les différents offreurs de transport urbain en place sur le marché ;
- présenter leurs caractéristiques et leur positionnement ;
- Repérer le moyen de transport le plus utilisé à Yaoundé ;
- Trouver les motivations poussant les passagers vers ce moyen en particulier ;
- Identifier les insuffisances de la concurrence actuelle par rapport à la demande ;
- étudier le profil des consommateurs et leur satisfaction.
Nos sources d’information seront principalement les acteurs eux-mêmes et d’autres moyens
tels qu’Internet. Nous avons opté pour les trois méthodes :
- Etude documentaire ;
- Etude qualitative ;
- Etude quantitative.
Le Brief nous a permis de donner une orientation à notre travail, et à la
conception du projet d’étude. Arrivés au terme de cette étude menée en trois phases, nous
8 entamons ce rapport final qui résumera toutes les étapes de notre travail, en quoi il a consisté,
les difficultés rencontrées et enfin et surtout les résultats obtenus.

Image N°1 : motos et taxi dans le quartier d’Obili









Source : FAEIN-Consultancy

9 II- LE PROBLEME

Les principaux problèmes que nous avons ressortis au niveau du brief nous ont conduits à choisir
comme problème focal les habitudes de la consommation des habitants de la ville de Yaoundé en
matière de transport urbain, nous incluons aussi le volet satisfaction qui regroupe les questions de
confort et de qualité du service.
1- Rappel de la thématique
L e transport urbain assure le déplacement des populations à l’intérieur d’une ville .A Yaoundé,
ce secteur est en pleine expansion. Le boom démographique et la crise financière poussent les
habitants à privilégier les transports en commun pour leur cout peu élevé.

Le thème de notre étude de marché est celui du transport urbain dans la ville de Yaoundé , le
transport urbain étant assuré par les taxis, les mototaxis et les bus .L’ étude devrait donc permettre la
connaissance de l’ environnement et renseigner sur les possibilité d’ investissement demande l’
entreprise commanditaire : SUPERWHEEL , société de transport urbain étrangère spécialisée dans les
bus .
Image N°2 : un consommateur prenant le taxi



10