Revue 2 colonnes - Réseau "Sortir du nucléaire"
40 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Revue 2 colonnes - Réseau "Sortir du nucléaire"

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
40 pages
Français

Description

Revue 2 colonnes - Réseau "Sortir du nucléaire"

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 67
Langue Français
Poids de l'ouvrage 5 Mo

Exrait

Sortirduww.wostrriuduneacle.irn°fr |33ecéderbm002 3| 6E uaeséRd ritroSrie| 9  uunlcaéenge 693 rue Dumxede 40 yL71C no8  7 228Té| 04l:SRA, 7AMEL1  922
nucléaireÆ
Actualités du nucléaire et de sesalternatives
EZ!GISS
Sommaire Editorial2. P Trois ansl EdPe Rr efitnalrad npdoaiusrP3 . Le monstre ITERP4 . Vie des groupesP. 6 Tribune LibreP. 9 L’éolien dans votre jardinP. 12 Allemagnseor:t ilea  dvrua ineu-cflaéuasisree4.P1 A la mémoire deP 16 Solange Fernex. Le crime de Tchernobyl.P17  en ECsosraéi en udcul éNaoirred.P1 8 Murs chauffants02 .P DémanStèulpeemrpehnté ndiex2 2P. Nsotorlea icrehaauf2fe5- eaanus4 2.P L’AIEA veille sur notre santé6P. 2 La Diagonale deP 28 Tchernobyl continue !. C’est vite lu !P. 92 Umraenniaucme  aepnp aSuevrrbiie:23 .P Panne d’électricité : échec du nucléaire 3P.4 L’aberration des THTP .53 Marcs de raisins et biogaz. P36 Baisse du coût du solaire73 .P la course aux armFreamnecnets:83 .P Biscarosse : inspection citoyenne39. P Le guide des énergies vertes04P. Hommage à Solange Fernex
Toutes nos pensées vont à Solange Fernex qui s’est envolée vers d’autr es cieux le 11 septembre 2006. Nous lui dédions cette revue. Lire page 16.
Gca'genste rp csoosnitbrlee l!EPR,
Editorial : 2007 Soyons nombreux à manifester le 17 mars 2007 àRennes,Lille,Strasbourg,LyonetToulouse Samedi 15 avril 2006, à Cherbourg, 30 000 peser sur les choix énergétiques des 100 personnes ont manifesté contre l’EPR et la prochaines années. relance du nucléaire malgré une pluie bat- Pour débattre du nucléaire, de l’EPR et des tante ! alternatives, des dizaines de réunions publiques sont également organisées par-Samedi 17 mars 2007 à 14 heures, nous tout en France et ceci jusqu’aux élections devons être encore plus nombreux pour municipales et cantonales de mars 2008. obtenir l’abandon du réacteur nucléaire EPR Consultez notre site www.sortirdunu-en Normandie ou ailleurs : un premier pas cleaire.fr pour connaître les dates et lieux. essentiel vers la sortie du nucléaire ! A l’approche des élections, le Réseau “Sortir Cette fois-ci, le collectif Stop-EPR et le du nucléaire” entend réaffirmer sa totale Réseau "Sortir du nucléaire" vous appellent indépendance vis-à-vis de tout parti ou à participer à l’une des cinq manifestations mouvement politique. Ainsi, le Réseau décentralisées à Rennes, Lille, Strasbourg, "Sortir du nucléaire" n'appellera à voter Lyon ou Toulouse. pour aucun candidat. Pour autant, il appelle à Actuellement, Areva ce qu'un maximum de tente désespérément de personnes s'engagent à construire un premier ne pas voter pour un réacteur EPR en Finlande. candidat pro EPR. Dans le Le chantier pourrait cadre de la campagne bientôt compter trois ans nationale en cours, il est de retard, avant d'être, important de nous peut-être, définitive- envoyer votre carte d’en-ment condamné... à gagement. Le nombre cause des nombreux total d’engagements déboires techniques. Et pourtant, c'est bien ainsi que la position sur l’EPR de chaque ce même EPR qu EDF veut construire à candidat aux élections sont publiés au fur et ' Flamanville (Manche) malgré l’opposition à mesure sur le site www.stop-epr.org d’une large majorité de l’opinion publique. Si nous gagnons contre l'EPR, la voie sera La mobilisation est capitaleouverte vers un véritable plan national pour carla victoire est possible.les économies d'énergie et les énergies renouvelables. Ce sera aussi une victoire des Le 17 mars, venez avec vos amis, voisins, plus encourageantes pour activer le déclin collègues et faites entendre votre voix ! de la toute puissance nucléaire en France et Rejoignez le départ groupé le plus proche affaiblir l’ensemble de ses projets démen -de chez vous ou organisez-en un ! tiels (l’enfouissement des déchets radioac -Consultez la liste des départs groupés sur le tifs à Bure, la construction du réacteur à site : www.stop-epr.org fusion nucléaire ITER, la nouvelle usine d’enrichissement d uranium Georges Nucléaire :STOP ou ENCORE ?Besse 2...) Il sera alors possible simultanément de lut -Cinq semaines avant le premier tour de ter contre le changement climatique et de l'élection présidentielle, la mobilisation du sortir du nucléaire. 17 mars est un enjeu essentiel. Partout en Vite, avant l'irréparable... France, il faudra être très nombreux pour Stéphane, Philippe et Martin.
Organisez une réunion-débat dans votre ville
C’est facile : demandez le “Kit de l’organisateur de réunions débats” par mail à : contact@sortirdunucleaire.fr ou par téléphone au 04 78 28 29 22. Ce kit contient une liste d’intervenants bénévoles partout en France. Grâce à vous, l’objectif est d’organiser des réunions-débats dans chaque dépar tement et dans un maximum de villes. Merci d’avance d’agir là où vous vous trouvez.
Le réacteur EPR pourrait avoir trois ans de retard Siemens n'a rien voulu dire. Mais lors de la présentation de ses résultats, la branche équipe-ments d'énergie du groupe a vu son bénéfice d'exploitation baisser de 43 %. En cause, la faillite d'un partenaire dans les centrales classiques, mais aussi le chantier finlandais du nouveau réacteur nucléaire EPR, construit avec Areva sur lequel plane un silence pesant. L'EPR finlandaisaccumule les difficultés Depuis deux ans, les difficultés s'accumulent sur Olkiluoto 3. Tous savaient que ce projet pilote serait compliqué. Il ne s'était pas construit de réacteur nucléaire depuis quinze ans dans le monde occi-dental. À la perte de savoir-faire s'ajoutait une nouvelle technologie, qui forcément demanderait des mises au point longues. Aujourd'hui, il ne se passe pratiquement plus de semaine sans que la presse finlandaise émette des réserves de plus en plus fortes sur ce chantier.Béton poreux,retardet incurie Sur le terrain, les tâches sont en apparence bien définies : Areva NP construit le réacteur et Siemens Le premier écueil grave est venu avec la qualité du béton livré par Forssan betoni, jugé "p " la turbine génératrice d'électricité. La partie béton oreux par est sous-traitée à Bouygues qui travaille avec une les experts d'Areva NP. Il n'empêche qu'il a finale-compagnie finlandaise, Forssan-betoni, filiale de la ment servi à couler la base du réacteur nucléaire. société Lemminkainen Oy. TVO, l'électricien Mais les parties française et finlandaise se sont concessionnaire, gère l'ensemble. Il représente une mutuellement accusées d'incurie, perdant ainsi un soixantaine d'entreprises finlandaises pour les- temps précieux. Mais cela n'a été qu'une petite quelles l'approvisionnement en électricité est vital. cause des retards. La principale a pour origine la validation des documents de procédure technique, Très vite, les journaux finlandais ont mis en évi- cruciale quand on conçoit un réacteur nucléaire. dence un grave hiatus entre les cultures d'entre -prise. Traditionnellement, les entreprises finlandai - Seulement 500 environ sur 5.000 prévus ont été ses ont une hiérarchie horizontale, s'opposant à la validés par le Stuk, autorité finlandaise de contrôle hiérarchie verticale d'Areva. Les Finlandais ont eu des radiations. Très attentive à la sécurité, celle-ci l'impression que personne ne prenait de responsa - fait voyager les documents sans relâche entre ses bilité ou ne voulait prendre de risque sans en réfé - bureaux d'Helsinki et le chantier d'Olkiluoto. rer à la direction de Paris... Pour compliquer le tout, Facteur aggravant dans ce schéma de lourds les Allemands de Siemens possèdent une troisième contrôles administratifs, Areva NP n'a pas engagé culture, sans compter les difficultés de compréhen - suffisamment de personnels capables de valider les sion entre Finnois, Français et Allemands. procédures. Officiellement, le consortium a déclaré que le projet de l'EPR aurait un an de retard et serait livré en 2010. Ce qui devrait entraîner une pénalité de retard de 200 millions d'euros environ. En Finlande, il se murmure que le retard serait plutôt deux à trois ans. Circonstance aggravante : selon nos informations, TVO a bloqué ses paie-ments (3 milliards d'euros à verser sur cinq ans et demi), depuis juin dernier. Jean-Pierre Frigo (Helsinki) Article paru dans La Tribune le 10 novembre 2006
Manifestation de Cherbourg
Sortirud unlcaéri en°33paFnialdne
Manifestation de Cherbour g Réaction du Réseau “Sortir du nucléaire” Dans un communiqué de presse, le Réseau "Sortir du nucléaire" a exigé que toute la vérité soit faite sur les consé -quences financières, pour les contribuables français, du véritable désastre industriel que constitue la construction en Finlande d'un exemplair e du réacteur nucléaire EPR. Une enquête de la Cour des comptes et une enquête parle -mentaire semblent pour le moins nécessaires. En effet, la Coface (organisme public qui garantit les risques à l’expor -tation) a apporté une garantie de 610 millions d'euros. Il est à craindre que ce soit l'argent public français qui couvr e les déboires d'Areva en Finlande. Rappelons que pour sa par t, la Fédération européenne des énergies renouvelables a déposé à Bruxelles en 2004 une plainte contre les aides publiques dissimulées dont bénéficie l'EPR. Le 17 mars 2007, manifestons notre refus d’un tel gaspillage financier qui serait bien mieux utilisé pour les énergies renouvelables et la maîtrise de l’énergie.
ge 3
1 uDbup uqilqne'etêu-lou léesteér d e0260s d cémerbre au 203 novemb pste ns rè tasv iuq eCervius a'itint lire.néraRE , eTIreanoccnom cssmin iondrejéd oc à:unnenu ner etle verdictidffcili e àedivof ne eg.ecrt esC. saas plebaUrd'x auoc LnsalP(ULP te )sloS-menassedécl le q euniis)ea inmsbii-télicon atmpim ae esva ,l ceion des 'Occupat( lPnad d seP SOtU'd noiuP étilie  dtérêatarclDéénari'itTIREri eue(Dbliqde lUP) ua férp  tef sed uravinapos tisiq iuisngre a'lraBouches-du-Rhôneru t soct èrléiaucunquaans et s noitat-setnoc eleibsspot oi snene totsuq auism-its: pro les droxedporpudéc sers an dunatrindioAnthe d et éronseE.oRngcec  tva lP,DUe isindma noitartennod est dEspaces BoisséC alsssés rul  cesmuoms neChdeelra,lav aL uqoRune danse fobellC da eedeh ,racae tren ciréaclnuron uatnud tse-dt par lONF (Offg réaétceullmeneten airrpun icbl têramodlainu ,e18m er :réiatinie l'ût d. Co etc,etuor al ed stnmee-ipqu'é dtsené agelemtieuortnâts se s les dég2-70,800èD .02 se dosur-lilnsioRETI erieh 081 ,s retac-êtor fdevi enitiitivdcaPourté. stru conuaf ojatretusel er tinraaus oi md monaaiels renot détruits et ilspdià t mee ncratnel ed noitiso desonalNatiice alF uq etê)sF ro, uxsqjugre ieacoitafédn àussecrna-tionité inte , àitrtla eTIREis-t: mes leuspld ts snag elnagipèseront 900 tonl uodr socvnio s0  6gson! estrmèeL !sen-l sulp s0mèt10,6 Et res!lpsueL seg sl ra srpmeeissga eedLe pauopuvérp teffe n est eisvoon crsnoe RE , cTIa ev. Et2009été r l'rtsèh uaett neison, élargissemened tuor ,setéma ag-nenemdet ra teé sevsrotor'dua, deutesre-f carom ,sruoitacifid rets onemacplem hauts 9les plusseC! euq1, 0èmrtsiesr tevai éc na'd erbrtabaegatnet itioémols, dnod cuitsnrterocévélur ss,ntpoe senôlyp ed noitannementmonumentaca tus rlneivorgiloe qu rductéaeLlerpmetniocé e enargure dnombecllèr sC ma eedioatulopmp iUnn.secèpsep ed te rv aédaptaru eeda tempérlequel lrgedp sésnoi ed 00 1llmiersses lmenetnlèédamen tctiostru[coneur  snad3m 048 ed akamokte  cdet emelm tncanel sépae àmrcflous onedC daracaeh( ùo se trouve la potnoretèiemegral deu  antcee  dlàno.ettzeevé bAèrnce chéa égasont dnecou avlauifaruD-ecnulfn tnea secondVerdon,levcn epa eedP orou mden io-tlapuup sulp al snolf génancee Frre de  tne)teum-téqintmelegasas an d essehcié edisér. Saentsde rgrand seâeglpmep ue eesensss ce letl trvidaisred étrès riche, de paiblogoqieuemtnt pme xuavart selequr seen pntseis ial suqadegS noain.terr de agess xud-noon serbmpae ler bitasélirtsèd sé,ed jé àt safaun flore evataecxvaceoi nble- com promentel sésopairétamsraxt eux ldes itEC Ates rul seuqels vont être déa snissuarg  sdntusi aésudusu  dr!).uteue haes dse têr t eofeCttunr su, estrmè5 rtèm57 ed latot lar-gemeur sera ér ,ed2 tne tnre vunloalblbade ér eetcac( nl ral tiaté RETIuq ne'u dseesompra mitii"llig enéresansre, propée,  te  uepnad ,regnsMegeonèrch. e"eds  aoc!sI ET Ronàson dnstructiletèanémst entmesnom nu avéd erteur.statiersPremtâ sd gélneus rroviemnnten
Le futur site d'ITER dans la forêt domaniale
page 4Sortirdu nucléaire n°33
Des zones naturelles classéesfortement ébranlées Commencera alors une longue période de graves dégâts environnementaux. Dès 2007 commence-ront les travaux préparant la venue de 300 convois exceptionnels de l’étang de Berre (où la majeure partie des composants arriveront par bateaux en provenance des pays partenaires) à Cadarache (site du Commissariat à l'énergie atomique où doit être implanté ITER), soit environ 100 km. L’itinéraire va traverser des zones naturelles clas -sées (réseau Natura 2000) qui vont être fortement ébranlées.
e,sée  l l àly'E erb6002n 12mevoompe le grande pisng éne ) até écois dndra gmeièné nurerviléd rut poitanprof en rica thCdinerpsévres..rerg . ecâ'iquenl ndteré pd  ealp alènet ,urs sur l'aveniruep nu etuotrap ete ir ldrennt eru,sliel aupo  ncléaaunu D'aire. trttiuiétirmue monumentm] sera d reaf e ruotnetneoneurde irsifunon uFisaireuclétuep lI!elaLE MONSTRE IETLRa'ccro dnietcteu réaER (r ITnon ufisiaercuélnaioatrnlar sul urtsnoc ud noitc