Fraternité Matin n°17097 - du mardi 21 décembre 2021
32 pages
Français

Fraternité Matin n°17097 - du mardi 21 décembre 2021 , magazine presse

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
32 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Fraternité Matin n°17097 - du mardi 21 décembre 2021

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 21 décembre 2021
Langue Français
Poids de l'ouvrage 4 Mo

Exrait

Autonomisation de la femme Nasseneba Touré partage l’expérience ivoirienne en France Mardi 21 décembre 2021 / N° 17 097 www.fratmat.info / FratMat Mobile #129# (orange.ci) Prix: 300 Fcfa • Cedeao : 450 Fcfa • France: 1,70 € PREMIER QUOTIDIEN IVOIRIEN D’INFORMATIONS GÉNÉRALESP. 6 Après un an de fermeture pour travaux
Le zoo d’Abidjan remis à neuf P. 10
PHOTOS : SÉBASTIEN KOUASSI Dialogue politique Le gouvernement attend toujours les propositions de thèmes P. 2 Les partis et les organisations de la société civile ont jusqu’au 27 décembre pour le faire
2
Politique
Mardi 21 décembre 2021
Dialogue politique / Dépôt des propositions de thèmes
Le gouvernement accorde un nouveau délai aux partis et à la société civile
Les formations politiques et les associations de la société civile invitées au dialogue politique ont jusqu’au 27 décembre pour déposer leurs propositions de thèmes.
usqu’au 27 décembre. C’est le nouveau délai accordé par le gouver-nement aux partis po-deJ la société civile qui n’ont litiques et associations pas encore déposé leurs pro-positions de thèmes pour la cinquième phase du dialogue politique ouverte, jeudi der-nier, par le Premier ministre Patrick Achi. Selon un cour-rier émanant du ministère de l’Intérieur et de la Sécurité, à la séance d’ouverture, les parties prenantes sont conve-nues du dépôt de leurs propo-sitions de thèmes, le vendredi 17 décembre au plus tard. Malheureusement, selon le courrier, à ce jour, le point sur les propositions reçues ré-vèle que plusieurs formations et organisations de la société civile n’ont pu déposer leurs documents dans les délais. Ainsi donc, pour garantir le caractère inclusif du dialogue politique tel que voulu par le Président de la République, Alassane Ouattara, le mi-nistre de l’Intérieur et de la Sécurité, Vagondo Dioman-dé, dans une note, a informé l’ensemble des acteurs et partant toute la Côte d’Ivoire d’un nouveau délai xé au
Le gouvernement et les partis et groupements politiques ont réitéré leur volonté de faire des propositions concrètes pour le succès de ces discussions.(PHOTO : JOSÉPHINE KOUADIO)
27 décembre. ‘’ Cette étape étant un préalable au démar-rage des travaux en comité restreint, cadre de discussion approfondie, conformément au mode opératoire à chaque phase du dialogue politique, les structures concernées sont invitées à mettre tout en œuvre, en vue de respecter ce délai’’, lit-on dans le cour-
rier du ministère signé par le général Vagondo Dioman-dé. Avec ce décalage dans le dépôt des propositions de thèmes, la rencontre d’au-jourd’hui consacrée à l’exa-men de l’ordre du jour est donc reporté. Jeudi dernier, le Premier mi-nistre Patrick Achi avait ou-vert la cinquième phase du
dialogue politique, ‘’un cadre permanent de rencontres et d’échanges entre les acteurs de la vie politique nationale, en vue de trouver, par le dé-bat des idées et le consensus des positions, des réponses adéquates et concertées aux enjeux d’actualité touchant à la vie politique du pays’’. Il avait fait remarquer que
grâce ‘’ à l’engagement et à l’esprit de concorde de tous les acteurs qui ont toujours su prévaloir, des acquis clairs pour la préservation de la paix sociale et le renforcement de notre démocratie ont pu être collégialement atteints’’. Pour lui donc, le dialogue po-litique qui s’ouvre ‘’est une chance que nous devons sai-
sir, par-delà des différences de vues légitimes, qui font la nature même et la richesse d’une démocratie, an de construire ensemble l’avenir que nous souhaitons pour cette nation que nous por-tons, je le sais, toutes et tous si haut dans notre cœur’’
ETIENNE ABOUA
Lutte contre la migration irrégulière Des journalistes outillés sur la question drames, autour du thème « modules de formation ont fera en sorte d’accompagnerMigrants am messengers » été dispensés, à savoir les l’Oim dans ses actions. Ajou-(Ndr : Migrants comme mes- dés liés à la couverture mé- tant que la question de la mi-sagers). L’occasion a été diatique de la migration, les gration est un sujet qui touche donnée à l’assistant projet, techniques rédactionnelles… l’essence même de la dignité communication et sensibi- A la n de la formation, un ré- humaine. C’est pourquoi, le lisation à l’Oim, Henri Joël seau de journalistes engagés président nouvellement élu, Kanga, qui avait à ses côtés pour les thématiques sur la M’Bra Konan, journaliste à Frédéric Kouamé, consultant migration a été mis sur pied. Soir info, s’est engagé, avec spécialiste médias Oim Côte Le président du Réseau des son équipe, à mener ce com-d’Ivoire, de présenter le projet journalistes pour l’accès à l’in- bat. Celui de renverser les qui consiste à sensibiliser les formation d’intérêt public en tendances concernant le phé-potentiels migrants par ceux Côte d’Ivoire (Rejaip-ci), Jean nomène de la migration. qui ont déjà été des candi- Antoine Doudou, également dats à la migration irrégulière. présent à cet atelier, a fait sa-FATOU SYLLA A l’en croire, 48 volontaires voir que “ce nouveau bébé” issus des villes d’Abidjan et de Daloa font partie du ré-Info express seau de migrants comme ‘’Migrants comme messa-gers’’. Ainsi, ces quatre RENCONTRE.Le président du Parti des peuples africains jours d’échanges entre des Côte d’Ivoire (Ppa-Ci), Laurent Gbagbo, a rendu une vi-représentants de la Commis-site de courtoisie au président du Pdci-Rda, Henri Konan sion d’accès à l’information Les journalistes invités à s’approprier la lutte contre le fléau qui engendre des drames. Bédié, à sa résidence de Cocody-Ambassades. « C’est d’intérêt public (Caidp), de la artis de leurs pays phénomène de plus en plus nisé, du 14 au 17 décembre, Direction générale des ivoi- une visite fraternelle, c’est bientôt les fêtes de Noël et le respectifs pour une récurrent ces dernières an- à Grand-Bassam, un atelier riens de l’extérieur (Dgie), président Bédié s’en va chez lui dès demain (Ndlr : mardi meilleure condition de nées. L’Organisation inter- de formation pour 14 journa- des experts formateurs sur 21 décembre); donc je suis venu lui dire bon voyage puis Pdéclaré l’ancien Chef d’État à sa sortie d’audience. vie, chaque année, nationale pour les migrations listes ivoiriens en vue de trou- des questions de migration, lui souhaiter joyeux Noël et bonne fête de n d’année », a des candidats à la mi- (Oim) a décidé d’associer ver les techniques, à travers des migrants, etc. ont permis gration irrégulière périssent les journalistes an de com- leurs productions, dans le but de comprendre la dangerosi-dans la méditerranée. Un battre ce éau. Elle a orga- de mettre n aux nombreux té du phénomène. Plusieurs
Mardi 21 décembre 2021
Politique
Actions du gouvernement
3
Mamadou Touré engagé à positionner l’avis des jeunes au cœur des organes de décision
Le ministre de la Promotion de la jeunesse, de l’Insertion professionnelle et du Service civique, Mamadou Touré a présidé, hier, l’investiture du Cnj-Ci. iabaté Ibrahima est lede cette manifestation, a in-décision de l’État. « C’est un président du Conseil organe consultatif auprès duvité les membres de cet or-national des jeunesministre de la Promotion de gane de jeunesse à faire la D de Côte d’Ivoirepromotion de la paix pourla jeunesse et partant auprès (Cnj-Ci). Le bureauune Côte d’Ivoire prospèredu gouvernement. Et donc exécutif de sa structure a cette structure sera systé-et développée. Il a pris l’en-été investi ofciellement, matiquement consultée sur gagement d’accompagner hier, à l’hôtel Palm-Club à toutes les questions en rap-personnellement le Cnj-Ci Cocody. Au cours de la cé-port direct et indirect avec les an qu’il joue pleinement le rémonie d’investiture, Ma- jeunes. Il leur reviendra aussi rôle pour lequel il a été créé.madou Touré, ministre de la de prendre des initiatives en Diabaté Ibrahima, son pré-Promotion de la jeunesse,termes de propositions etsident élu pour trois ans, a de l’Insertion profession- d’activités. Et pourquoi pas précisé que la priorité de son nelle et du Service civique, alimenter le gouvernementmandat sera de rassembler a déclaré que cette entité sur des questions en rapportles organisations de jeunes de jeunesse se positionneavec les jeunes », a-t-il fait du pays, à recenser les pré-comme un organe consul-savoir.occupations de la jeunesse tatif de son départementet à les porter sur la tableMamadou Touré a, en outre, auprès du gouvernement. A informé que le budget dedes organes décisionnelles. cet égard, il s’est engagé àfonctionnement de 70 mil-Ces actions, à l’en croire, prendre en compte l’avis du lions F Cfa prévu pour être commandent donc que les Le ministre Mamadou Touré et les jeunes après l’investiture du bureau exécutif du Cnj-Ci. Cnj-Ci dans les organes demis à la disposition du Cnj-Cimembres du bureau exécutif sera augmenté à 100 mil- du Cnj-Ci travaillent à donner lions de F Cfa par an.de la visibilité à leur struc-Le ministre de la Promotionture. Semaine de la population à Korhogode la jeunesse, de l’Inser-tion professionnelle et du KANATÉ MAMADOU Le dividende démographique expliqué Service civique, à la faveur à des couches socialesRhdp Dimbokro
Plusieurs membres du corps préfectoral ont été formés sur le dividende démographique. (Photo : Dr)
’Ofce national de la po-pulation (Onp), dans le cadre de ses actions en L faveur de l’atteinte du di-vidende démographique, était, du 13 au 17 décembre, à Korhogo, après l’étape de Bouaké. Moustapha Hinin, directeur général de l’Onp, a expliqué que la semaine de la popula-tion est l’occasion d’intensier la sensibilisation aux enjeux du dividende démographique et ses interrelations avec les questions de santé de la re-production, d’éducation et d’emploi. Ce, aux ns de sus-citer un changement de com-portement des populations pour tirer prot de ce para-
digme et réaliser les objectifs de développement inscrits à l’agenda 2030. Pour ce faire, cette semaine a été marquée par cinq activités majeures, à savoir : la concer-tation avec les médias, le fo-rum avec le corps préfectoral et les collectivités territoriales, la journée de formation et de plaidoyer avec les directions régionales, la journée uni-versitaire sur les enjeux du dividende démographique à l’université Péléforo Gon Coulibaly et les consultations foraines. Ces concertations marquées par des échanges ont permis aux couches ciblées de s’ap-proprier les enjeux du divi-
dende démographique et les thématiques connexes telles que la santé de la reproduc-tion, la planication familiale et l’emploi des jeunes. Avec pour objectif, d’une part, d’en-gager le corps préfectoral, les collectivités territoriales, les directions régionales et les professionnels des mé-dias dans les initiatives en-treprises en faveur de la pro-motion de ce paradigme de développement. Et, d’autre part, d’impliquer les jeunes et les étudiants pour qu’ils soient les ambassadeurs de ces thé-matiques qui sont des enjeux du futur. Lors des échanges avec toutes ces couches sociales,
Moustapha Hinin a révélé que le concept de dividende démographique est né en 2017, lors d’un sommet des Chefs d’État du continent à Addis-Abeba, en Éthiopie. Ces derniers avaient alors pris une directive continen-tale pour demander à tous les pays d’investir dans la jeu-nesse an de tirer prot dudit dividende, ce d’autant plus que l’Afrique est le continent qui regorge de jeunes. « Pour ce qui est de la Côte d’Ivoire, c’est plus de 70% de la popu-lation qui a moins de 35 ans », a indiqué Moustapha Hinin.
CHARLES KAZONY ENVOYE SPECIAL A KORHOGO
Le délégué sous-préfectoral de Djangokro
s’active pour les échéances futures
n vue de bien mener les activités de l’an-née 2022 et se pro-RiEchard Kouakou, le délégué jeter dans les futures échéances électorales, sous-préfectoral de Djan-gokro, dans le département de Dimbokro, a convié le 18 décembre, les membres de sa coordination à une rencontre bilan de l’année écoulée et les perspectives de celle à venir. Il a reçu le soutien de tous les membres de sa délégation, qui ont pro-mis redoubler d’effort dans le travail pendant l’année 2022. Car, selon eux, 2022 seral’année de la pré-campagne dans leur zone. Et pour être efcace, N’Goran Antoine, au nom de tous les membres de la délégation, a sollicité du matériel roulant pour faciliter le travail dans la zone. Le délégué sous-préfectoral Richard Kouakou, dans son adresse, a remercié et féli-cité ses « lieutenants « pour le travail abattu avec peu de moyens. « Vous êtes tou-jours restés disponibles et efcaces pour le parti. Restez à l’écoute du mot d’ordre des hauts responsables du parti et cultivez le vivre-ensemble. Comptez toujours sur le Pré-
sident Alassane Ouattara pour le développement du N’Zi. Voyez actuellement la route Dimbokro-Bocanda et bientôt Dimbokro-Kouas-sikouassikro. Cela est la preuve que le Président Ouattara pense au N’Zi. Faites la promotion du Rhdp et prônez la paix dans les différentes zones», leur a-t-il dit. Tout en leur demandant aussi d’accompagner les ac-tions des cadres, surtout des ministres de la région. Dans ce sens, il a remercié le mi-nistre de l’Économie et des Finances, Adama Coulibaly, ls de la région, pour ses ac-tions en faveur des popula-tions. Pour nir, il a apporté un soutien à chaque délégué de zone pour les fêtes de n d’année.Dans cette même veine, Richard Kouakou a été le parrain d’un arbre de Noël organisé par la mutuelle du village Faafouet Ettienkro dans la sous-préfecture d’Abigui, toujours dans le département de Dimbokro. A cette occasion, plus de 100 enfants dont les meilleurs élèves de l’école primaire du village ont bénécié de sa part des cadeaux.
EDGAR YEBOUÉ
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents