La BD Michel Vaillant

Les passionnés de voitures et de compétition automobile ont aussi leur série de bandes dessinées grâce à un certain Jean Graton. C’est, en effet, ce Français qui a inventé dans les années 50 les bédés qui parlent de sport auto avec la saga Michel Vaillant. Découvrons dès maintenant tout ce qu’il faut savoir sur ce pilote automobile fictif devenu au fil du temps une véritable légende…

Logo de Michel Vaillant

L’histoire

Pour voir l’apparition de Michel Vaillant, il faut donc remonter en 1957, lorsque Jean Graton publie son histoire courte La 24ème Heure (4 planches) dans Le Journal de Tintin. Cette histoire et les quatre suivantes recevront un très bon accueil du jeune public du magazine.

L'auteur va donc avoir le droit de publier la suite des aventures du coureur auto et héros Michel Vaillant, d’abord dans le Journal de Tintin (jusqu’en 1976), puis dès 1959 en album avec Le Grand Défi. Alors que l’auteur est au début tout seul pour dessiner et scénariser la saga Michel Vaillant, il va ensuite avoir son propre studio dénommé Graton qui l’aidera dans son travail.

Le succès est si important que le français Jean Graton va nous emmener pendant plusieurs décennies suivre les péripéties du pilote Michel Vaillant. Ce sera l’occasion pour le lecteur de suivre ce sportif de haut niveau à travers les circuits du monde entier et de découvrir l’univers passionnant du sport automobile…

Au Total, cet auteur a été l’auteur de 70 albums, mais il va se faire aider par son fils Philippe Graton dès 1994. Ce dernier va reprendre entièrement la série à son compte en 2004 avec l’arrêt de son père. Il va faire de sérieux changements en supprimant le studio Graton et en utilisant des auteurs indépendants pour l’aider à réaliser les nouveaux épisodes de Michel Vaillant (publié chez Dupuis).

Jean Graton

L’univers de la BD

La bande dessinée Michel Vaillant c’est un univers très particulier, mais très réaliste. Effectivement, Jean Graton, en tant que passionné de sport automobile et des 24 Heures du Mans, va chercher à reproduire fidèlement les véhicules de courses, les stratégies lors des épreuves, ainsi que les circuits. Le lecteur va donc pouvoir voyager et découvrir les différents circuits où court le pilote (circuit des 24 heures du Mans, Silverstone, Nürburgring, Spa-Francorchamps, Daytona, Monaco, Indianapolis, Monza, etc.).

Cette série, c’est aussi un univers riche en personnages avec bien sûr Michel Vaillant et le clan Vaillant qui font concourir des Vaillante, les voitures construites par le père de Michel. Il y a aussi le pilote américain Steve Warson. Les grands adversaires du personnage principal de la série sont le Leader et sa fille Ruth. Il y a aussi deux méchants : Bob Cramer et Hawkins.

Bien sûr, dans les bandes dessinées on ne suit pas seulement le déroulement d’une course, mais surtout les péripéties qui vont compliquer son déroulement et que Michel Vaillant va devoir résoudre.

L’ambiance particulièrement réaliste de ces ouvrages fait que les différentes aventures du coureur automobile auraient inspiré leurs vocations à certains des plus grands noms du sport automobile dont un certain Alain Prost. Jean Graton a aussi réussi à se lier très profondément à cet univers, il est même l’ami de Jacky Ickx, l’un des plus grands pilote au monde (il est belge).

Vous trouverez plus d’informations sur les aventures de ce compétiteur sur le site michelvaillant.com.