Jean Graton : l’homme qui créa la BD de course

Jean GratonQui est donc Jean Graton ? Un passionné sport automobile, mais surtout un très grand auteur de bande dessinée. C’est en effet lui qui a créé, dessiné et scénarisé les histoires d’un certain Michel Vaillant, pilote de course fictif aux aventures qui vont à 300 km/h. Alors vous êtes près pour le départ ? 3, 2, 1 … Go !

Sa vie

Né le 10 août 1923 à Nantes, Jean Graton est rapidement baigné dans les sports mécaniques, car son père est commissaire au Club Motocycliste Nantais et organisateur de courses régionales. À 14 ans, ce jeune homme né la même année que la création de la plus grande des courses, les 24 heures du Mans, va aller y assister avec son père en tant que spectateur.

Malheureusement sa vie n’est pas de tout repos, car après avoir perdu sa mère à l’âge de 11 ans, son père est fait prisonnier pendant la guerre par les Allemands. Jean doit donc se prendre en main et trouver de quoi manger, c’est pour cela qu’il passe un CAP d’ajusteur et travaille dans les chantiers navals. Cette expérience ne sera pas très bonne pour lui et il en gardera de mauvais souvenirs, mais cela va le pousser à prendre des risques.

Effectivement, à la sortie de la guerre, Jean Graton veut faire de sa passion pour le dessin son métier. Il décide de partir vers le pays de la bande dessinée, la Belgique et se rend à Bruxelles en 1947. Il va tout d’abord faire des dessins publicitaires, puis pour le Journal des Sports, puis il est recruté en 1951 à l’agence World’s Press qui est spécialisée dans la fourniture d’histoire de bande dessinée.

Là-bas, il va s’occuper de l’Histoire de l’Oncle Paul, un récit de quatre pages. Voulant devenir scénariste en plus de dessinateurs, il propose au Journal de Tintin d’écrire des récits de quatre pages aux thèmes majoritairement sportifs. Lorsqu’il réalise son histoire La première ronde qui se passe lors du Grand Prix de Belgique de Formule 1 à Spa-Francorchamps, il attire l’attention du rédacteur en chef du Journal de Tintin. Ce dernier lui demande alors de créer un héros pilote de course. Ce sera donc la naissance de Michel Vaillant

Marié à Francine Graton (décédée en 2011) avec qui il a eu trois fils, Jean Graton est aujourd’hui à la retraite dans la banlieue bruxelloise. Ce Français de naissance et Belge d’adoption est connu comme l’un des grands noms de la BD franco-belge et il obtient en 2004 le titre de Commandeur dans l’Ordre des Arts et Lettres, en 2005, la Belgique le fait Chevalier de l’Ordre de Léopold. Vous retrouverez d’autres informations sur Jean Graton sur cette page : http://vaillantfanclub.free.fr/jean.htm

Son œuvre

Lorsque l’on pense à Jean Graton, on pense avant tout à la série Michel Vaillant, centrée sur le sport automobile et où le pilote éponyme parcourt le monde entier en engrangeant les victoires et en résolvant les enquêtes. Il a donc écrit plus de 70 albums de cette série qui a fait son succès, mais il est aussi l’auteur dessinateur et scénariste de Julie Wood, une blonde championne de moto qui rencontrera dans certaines de ses aventures Michel Vaillant. Jean Graton a aussi dessiné la bande dessinée écrite par sa femme, Les Labourdet, une saga familiale complètement différente des histoires qu’avait l’habitude d’écrire cet auteur.

Vous pourrez retrouver ci-dessous l’ensemble des bandes dessinées écrites par ce grand homme qu’est Jean Graton.

 

Découvrir d'autres auteurs de BD :