A la folie passionnément

A la folie passionnément

-

Documents
52 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Alanna croit défaillir lorsque le hasard la met en présence d’Andréas Andreakos, le seul homme qu’elle ait jamais aimé. Andréas qui la hait depuis qu’elle l’a quitté cinq ans plus tôt pour épouser son frère ! Andréas qui ignore tout de la raison secrète de ce départ et qui a juré de se venger d’elle…

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de visites sur la page 12 720
EAN13 9782280223065
Langue Français
Signaler un problème
JULI
A JA
A la folie… pa
COU
MES
ssionnément
P DE CŒU
R

Alanna Riar aai nonalaen en reue le roe e okail uenue ur leur inre roéée ar un fil ranaren, oue oraien le no ’un ran ouurier n ei ourire ’auoériion e eina ur e lère Elle aui aai un our oéé une elle areroe Ae e enue oue lu anifique e eane le une que le aure A ee éoquelà, elle eai iéraieen araîre à on aanae Caque our E aque nui Son ourire e ria De ouenir, enoui eui lone, reonèren ouain à la urae n iae lui aaru, un iae au eu ore, rûlan e éir Elle laia reoer a ain ruqueen e e rei en are, oulan ilenieueen le éaie oquee Il éai lu que e e reoinre Maie e le arçon Ce oen e ailee éai riiule A quoi on reaer le aé  Se ouenir éaien oineueen eneré ou au on ’elle, e elle n’aai a le roi ’ourir la oîe e anore aai euêre un our, quan elle erai une ieille ee,
elle le laierai ’éaer our le oneler à loiir Mai our le oen, e n’éai a ruen a ruen u ou Elle e iriea ’un a éié er le ealier roulan u lu ran e u lu reiieu e ran aain lononien, on, à une éoque, elle aai éé une liene airée Cela aiai une éernié qu’elle n’ aai a rei le ie D’ailleur, e ourlà, e n’éai a elle qui en aai eu l’iée C’éai Maie qui aai inié our aire iier au arçon le éareen e oue e le irine ereilleueen éorée our Noël « a our aeer quoi que e oi, ien ûr  » ’éai elaée en rian on aie, enille eune ee qui, oe Alanna, éleai eule on ei arçon « ue our rearer Ben e Nik eron elleen onen  » E en ee, il ’éaien ien aué, ouan e ri ’eae ean le oue ou lu oiiqué le un que le aure e ’éereillan ean la aie u éor Le eu arçon éaien aiué à « rearer euleen » quan il ’aiai e oue Ni Maie ni Alanna n’aaien le oen e leur orir e aeau oiiqué n i enien e rere lui erra rièeen le œur aroi, elle ne ouai ’eêer e e eaner i elle aai eu raion e e éarraer e l’aren e Niko oe elle l’aai ai E ’éai ouour au oen e êe que lui enai e enre ’iée Non, ’éai la eilleure oe à aire La eule oe à aire Il ’aiai ’un aren auquel elle n’aai a roi Le eu qu’elle aai aré aai ufi uqu’à e our our uenir à leur eoin, à Nik e à elleêe L’an
4
roain, quan le ei arçon oenerai à réquener l’éole, elle ourrai erer u raail e e finane ’en oreraien ieu Mai lu aai, lu aai elle ne orerai e elle oilee Toue e roe aniique, on le ri n’éaien êe a afié, n’éaien a aie our elle lu ainenan Elle aerçu une lone iealeen oulée an un ailleur e ran ouurier qui oniérai, la oue au lère, une anifique roe en laé Dire qu’elle aai éé une ee e e enre  A ee iée, un ei rion la arouru La ee eai aoir un eu oin e rene an, oe elle, e on or oiné, a oue e eeu on a une èe n’aai éaé à l’ar u oieur, ou en elle iai qu’elle ne aiai rien ’aure e e ournée que e ’ouer e on aarene Eaeen oe elle, il  aai… une éernié Alanna raleni a are our ieu oerer l’inonnue ui, elle aai éé eaeen oe ça Touour en rain e erer e qu’il ouai  aoir e eilleur our elle Haiée ar la eule oeion e araîre ouour ao luen auleue Alanna ri le e ’oerer l’inonnue Elle aui aai aé on e, ou on e à ’eorer ’êre la lu elle our Anréa Le ouenir l’aailliren e noueau, la renan à la ore, lui ouan le oufle C’éai ii que ou ’éai aé, an e unier aie e lue e ’aren E oilà que, à la eule iion e e roe e oirée, le raile rear
qu’elle aai érié, our arè our, année arè année, enai e ’eonrer n rear einé à la roéer ’un oe n eul oe Anréa Anreako Gre Rie Beau anaiqueen, ereilleueen, irréiileen eau Deui e éai eeu run uqu’à e ae lonue e uiane n oe qu’elle ne reerrai aai Le iae ’Anréa e leai ainenan errière le rieau e e auière, ourenan a éoire Ce anle arroan e a âoire, e oee aue, e e eu noir, i ore, arié ar e il i lon, i éai que ’en éai reque un anale e un oe  Tou, an e or ’oe, oule e iril à la oi, qu’elle aai ai onnu i inieen, éai réui… Mai à e ouenir, a oue e onraa en une riae e éi Elle n’aai aai onnu Anréa Anreako Elle aai onnu on or oe il aai onnu le ien…   Coe il l’aai onnu… e onoré  Mai lui, elle n’aai aai u qui il éai raien Il ne l’aai aai eri Touour, êe an la ereilleue ourene e leur union ique, au ilieu e oen le lu inene e leur laiir, il aai ainenu une iane, an aai la laier ’aroer e lui S’aroer raien Mainenan, la élanolie e la riee aiaien lae à la olère e à l’aerue La ouleur aère qu’elle aai reoulée enan inq lonue année eloai en elle en une lene irale, uoane, inuorale
ourquoi ourir  Elle aai ien à l’éoque qu’Anréa ne l’aierai aai ire que ela Il la aïrai ouour Elle aai u ee aine aillir e e eu, rûlane oe une oulée e lae, ranane oe un oueau loné en lein œur De la aine our e qu’elle aai ai à a aille, à on rore rère ne aure éoion la raera alor, enaian a oue oe un aie âre Elle ’eorça e la reouler, elle aui, ai en ain Elle ’ioa, la uerean ienô, enaçan e la renerer Le reor Le reor ener Niko, qui éai or à aue ’elle Alanna e orça à rourir le eu Elle eai oulier, reenir an le one réel Se laier rerenre ar la ana lié e oe Il allai qu’elle oulie ee nui errile La nui e la or e Niko Son rear e oa ur la reière oe qui e réena E e u ee lone oiiquée qui âai ’une ain eere l’éoe inillane e la roe en laé, e eanan i elle erai ufiaen en aleur a eaué Alanna la oniéra ’un œil aue, enore erue an la rue e e ouenir Tou à ou, la ee ourna la êe Alor, un ourire élaira on iae n ourire e ienenue, e laiir, e e aiaion ne aiaion reque aniale n oe raerai le raon à lonue enaée, e iriean ou roi er la ee lone qu’il eai ourir e aeau en éane e araer a oue Elle ouriai e il lui ouriai
Alanna eni e ae lui aire éau L’eae e i à ournoer auour ’elle uelle orrile oïniene  Non, ’éai ioile  E ouran… ’éai rai Le an lui aai le ee, l’aourian reque our la reière oi eui oue e année, e inerinale année, elle reoai Anréa Anreako
2
Alanna éai inaale e ouer Elle reai oe aralée ani qu’en ae ’elle, Anréa ’aroai e a aîree De la ee que, euêre, il aiai L’éla e l’aiaion e e aain e êeen e lue ’éanouiren Le année ’éanouiren La eune ee e rerouai ouain errière le ooir e la inuule ouique ’oe e lue ’un ran ôel alor que le lu el oe qu’il lui ai éé onné e oir e irieai roi er elle Il ’aroai ae un ourire e le œur e la eune ee ri on enol oe un oieau lonean an le ie E, el un oieau, elle ’arêai à ’aare à e ie, à e roerner an un ee ’aoraion our a eaué araie — ourrieou aire un aque aeau our e oe  eanail, on rear arouran rièeen on iner lourie aan e e reorer ur la aae e oular uliolore uenu ur un réenoir De lon oi roné éleionnèren raieen un oular e oie eie orné e roe au nuane éliaeen élinée — e renrai eluii
Le éroan e on uor, il le oa ean elle ur le ooir ui on rear e reora ur la eune ee E ’aara  S’il ou laî, aouail Alanna ’arraa à l’eèe e rane qui ’éai earée ’elle eui l’arriée e l’inonnu Gran, run, le ein a, il éai êu ’un oue ri aier à la oue ieale e il aai e eu… e eu qui aiaien airer on œur — ui, oui onieur Tou e uie, aluia elle ’une oi éranlée ouleou que e le ae orer à ore are ou rééreou aenre  Coen aaielle u rononer e eu rae, elle aurai éé inaale e le ire C’éai à aue e e eu Non, e ee oue De ou, en ai Il aai e eu i noir, ai ae une luière, ou au on, oe un roian ’or ore an un ui e énère Elle aurai oulu e laier lier ou au on, lier, lier… — ’aenrai… i e n’e a ro lon, i il Sa oue éai énéreue, ien einée, araie La oi éai rae e éloieue, ae un aen ’ailleur, un aen e or e la Méierranée Alanna, noée an e enaion, ’eneni ururer   Trè ien, onieur E, ainaleen, a ain e eni our aiir le aier ’aren Elle relai, inaale e quier le iae e l’inonnu u rear Mai il allai qu’elle réaie Elle ne ouai a reer là, à rearer e oe Il allai qu’elle ealle e oular C’éai e qu’il aenai ’elle, n’ee a  Coen elle ’en ori, elle aurai éé inaale e le ire L’oe reai ean elle, araieen ioile,
0
le eu oé ur la êe inlinée e la eune ee ani que e oi ’eêlaien an le ruan ’or e le ieau D’orinaire, Alanna éai aile, ai e oirlà, on aurai i qu’on lui aai eé un or enan ou e e, il ne i rien Mai elle enai roîre on iaiene ne oi, il ea un rear à a onre Elle le i u oin e l’œil aire un i oueen u oine e erçu l’éla âle e l’or ur la eau ae inaleen, e u ai e la eune ee, ’un ernier ee aile ae la lae u ieau, fi ouler olien le ruan rillan E, ae un oulaeen iniile, elle fi aer l’éiquee ean le leeur éleronique e enreira le oearre Le ri e e aiole e lue l’éonnai ouour Elle aurai u ’orir une enue olèe ae e que oûai e inuule ion e oie Mai ou e qui e enai an e ôel inq éoile la urrenai E le lu éonnan, ’éai qu’il eiâ e en qui ouaien e erere e ’orir ou ela A oener ar un éour an un el enroi A l’éiene, our l’oe qui éai ean elle, la queion ne e oai êe a Alanna aai ari à reonnaîre le rai lue L’ailleen e le aeoire e l’inonnu raelaien e qui e aiai e ieu an le enre Tou en lui, eui on oue iealeen oué uqu’à l’eréié e e fine auure e uir ialienne, reirai le lue e l’aren Tou en lui, an on or e an on allure, éai arai E, e noueau, il allai alloir qu’elle le reare  Ioile ’aeer la ranaion le eu rié ur on ooir Dan un iene eor, oe i un oi énore éai oé ur a nuque, la eune ee lea le eu
