La Vie éco N° 5117 - Du 10 au 16 décembre 2021
38 pages
Français

La Vie éco N° 5117 - Du 10 au 16 décembre 2021 , magazine presse

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
38 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

La Vie éco N° 5117 - Du 10 au 16 décembre 2021

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 10 décembre 2021
Langue Français
Poids de l'ouvrage 11 Mo

Exrait

e N° 5 117  64 année  10 DHDirecteur de la Publication : Saâd Benmansour5, Bd Abdallah Ben Yacine Casablanca 20.310  Dépôt légal : 7 / 97  ISSN 0505 4885 10 au 16 décembre 2021  Du HYDROGÈNE VERT Délais de paiement: L’écosystème 250 jours en moyenne se met en place, IRESEN, UM6P et OCP lancent la plateforme«Green H2A» p.16 en 2021 ! TOURISME Les spécialistes s’attendent à un allongement additionnel de 40 jours, notamment pour les petites n structures qui ont dû attendre en moyenne 250 jours pour se faire payer en 2021 ! La tendance bais sière des délais de paiement du secteur public est quasiment neutralisée par les retards persistants du privé. Résultat : Les défaillances pourraient dépasser 10 000 fin 2021.p.12 Ce que prévoitla SMIT pourles TPME Agriculture bio 2030Le microcrédit résiste touristiques p.23 100 000 ha et 600 000 tà la crise PÊCHE MARITIME à l’export
Pénurie des talents IT : La chasse aux compétences s’accroît
Voir rubrique Carrières p.30
p.25
Direction, Rédaction : Tél : (05) 22.44.38.68 / 69 Fax : (05) 22.44.55.96 Administration, Publicité : Tél : (05) 22.45.05.55 / 71 / 72 Fax : (05) 22.45.03.69 / 30.45.42
p.15
Des performances record aux portsde TanTan etSidi Ifni p.22
 https://www.lavieeco.com Email : contact@lavieeco.com
E D I T O R I A L
Réinventer le risque
a relance de l’économie gnLement massif de l’Etat, aussi dans l’immédiat nécessite évidemment un accompa bien en ce qui concerne le finan cement que les facilitations. Et le gouvernement s’y est visiblement attelé depuis plusieurs semaines. En plus des réunions cadencées de la commission interministérielle des investissements, des réunions entièrement dédiées à la question avec notamment les CRI, un des premiers textes qui a été mis rapi dement dans le circuit d’appro bation n’est autre que la nouvelle charte des investissements. Tout cela, combiné aux dispositifs d’ur gence mis en place pour certaines activités, et des mesures d’ordre financier, ont un seul et même objectif : redémarrer la machine rapidement.Cela dit, sur le moyen et surtout le long terme, la transformation réelle et nécessaire de l’économie maro caine supposera une réflexion en
Suivez-nous suracebook.com/lavieeco
profondeur sur une problématique centrale, à savoir le financement. Car, pour atteindre un niveau d’investissement privé qui soit équi valent, au moins, au double de celui public, cela implique d’augmenter substantiellement le volume des fonds mobilisables, ce qui pas sera nécessairement par l’élargisse ment durable de l’offre financière aujourd’hui encore trop étroite et concentrée dans quelques modes ou instruments. Une économie d’un type nouveau ne pourra pas indéfiniment res ter tributaire du seul financement bancaire ou assimilé, aujourd’hui quasi dominant. La diversification de l’économie suppose mécani quement une diversification de ses sources de financement. Le Maroc dispose, par exemple, de textes légaux et réglementaires très avancés en matière d’appel à l’épargne publique et de marchés financiers. Mais, paradoxalement, la contribution d’un acteur tel que
la bourse reste désespérément et depuis des décennies très en deçà de son réel potentiel. Les nouvelles introductions en bourse constituent d’ailleurs un événement rarissime de puis quelques années. Il faut espérer que l’objectif visé dans le nouveau modèle de développement, à savoir 300 entreprises cotées en 2035 et une capitalisation pesant 70% du PIB, soit atteint même partiellement.La maîtrise et le développement des nouvelles technologies au Ma roc lui ouvrent également les portes des modes de financements nova teurs et à fort potentiel comme la fintech ou les modes collaboratifs, le crowdfunding ou autres. Mais repenser les modes de fi nancement suppose aussi et à la base une autre révolution collec tive en amont, plus psychologique, qui consiste à réinventer la notion même de prise de risque, aussi bien chez l’investisseur que du côté des acteurs financiers n SAÂD BENMANSOUR
3La Vie éco – Vendredi  décembre 
Directeur de la publication et de la rédaction : Saâd Benmansour Directeur-adjoint de la rédaction Mohamed Benkhallouk Rédaction Rédacteur en chef :Tahar Abou El Farah Economie :Naoufel Darif, Ibtissam Benchanna Cahier Carrières :Brahim Habriche Politique :Tahar Abou El Farah (Chef de service) Société :Aziza Belouas (Chef de service) Secrétariat de rédaction :Fatiha Lourini (iconographie), Es-Saïd Arabany (révision) Collaborateurs :Malika Alami, Hicham Benjamaa, Administrateur Web :Akram Guendouli Développeur web :Ayoub El Amine Documentation :Ahmed Mechouary Technique Mise en page :Rachida Lourini,Tarik Barakat,Abdelkrim Ouheddou Commercial Assistante commerciale :Hind Ghandi Chefs de publicité :Anouar Abbad El Andaloussi, Latifa Sadik, Soumia Abounacer, Mohamed Bennani Responsable abonnement :Chakib Mzak Administration Directeur administratif et financier :Bahia Bennani Comptabilité :Bouchra Jattassi, Amal Nader Recouvrement :Zakaria Hamro Directrice de l’événementiel et des opérations spéciales : Bouchra Alaoui Président du directoire : Saâd Benmansour Edition La Vie éco presse. impression/Distribution CTP-Impression :Imprimerie Idéale Distribution: Sapress La Vie éco est contrôlée par l’Organisme de justification de la diffusion de la presse écrite.
Conception graphique :baylauc q & co.
L’info continue sur lavieeco.com
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents