Cartes Marines Shom

Publié par

Cartes Marines Shom

Publié le : jeudi 21 juillet 2011
Lecture(s) : 5 455
Voir plus Voir moins
Cette publication est accessible gratuitement
www ohs.rf.m 2 
Soutien aux politiques publiques maritimes et du littoral Le SHOM soutient les politiques publiques maritimes et du littoral dans de multiples domaines. Action de l’État en mer. Participation au comité d’analyse des observations et de prévision de la dérive de nappes (instruction Polmar). Expert en matière de délimitations et frontières mari times. Gestion des observatoires de marée et participation aux réseaux d’alerte pour la prévention des risques et des catastrophes. Contribution à la modélisation numérique de l’océan mondial et à son extension vers le domaine côtier (volet maritime du projet européen Kopernicus). Gestion intégrée des zones côtières. En coopération avec l’IGN, constitution du référentiel géométrique du littoral (Litto3D®).  
Service de la défense Dans ses domaines de compétence, le SHOM assure la satisfaction des besoins d’expertise et de soutien opérationnel de la défense en connaissance de l’environnement aéromaritime. 
Service hydrographique national Le SHOM exerce les attributions de l’État en matière d’hydrographie générale au bénéfice de tous les usagers de la mer. La sécurité de la navigation, domaine privilégié, est une obli gation internationale de la France, partie à la convention des Nations unies sur le droit de la mer et à la convention internationale sur la sauvegarde de la vie humaine en mer (SOLAS). Couverture géographique : espaces maritimes français (ZEE, 2e rang mondial en superficie) ; zones placées sous la responsabilité cartographique de la France au sein de l’OHI (organisation de l’hydrographie internationale) ou en appli cation d’accords bilatéraux avec certains États côtiers. 
LES MONSISSI DU SHOM 
j uo rov soducemnts... consulter02.MOHS©r ou P08 àrettme
LE SHOM  Les missions du SHOM ............................................................ 2  L’actualité en 2009 .................................................................. 3  Le projet Litto3D® ................................................................ 45 LA RÉGLEMENTATION  Information générale................................................................. 6  La tenue à jour des documents nautiques................................. 78 LES PRODUITS  Les ouvrages Les ouvrages généraux ...................................................... 9 Les ouvrages radiosignaux ............................................... 10 Les instructions nautiques ............................................... 11 Les livres de feux et signaux de brume .............................. 12 La marée et les courants de marées ................................. 13  Les cartes marines Les cartes papier....................................................... 1415 Les cartes électroniques ............................. 1617 ................ Index des cartes papier ............................................ 18 à 27 SE PROCURER LES PRODUITS  Les points de ventes (les documents du SHOM sont vendus exclusivement par l’intermédiaire d’un réseau de revendeurs). ............................................ 28 à 31 
SOMMAIRE 
 La marée du jour : heures et hauteurs  Assemblage des cartes marines du des pleines et basses mers du jour SHOM et des cartes topographiques accompagnées du marégramme ; de l’ IGN  Deux formats type « annuaire des  Représentation continue assurée amér eh »eu r; es e hauteurs des pleines au niveau du littoral t et basses mers ; • Echelle 1: 50000  C tibilité avec l’emploi du GPS  heures des pleines et basses  ompamers et coefficients ;  Produit pour des activités de loisirs  Calcul de la hauteur d’eau à une et pour la sécurité civile heure donnée ; non destiné à la navigation  Représentation graphique de la marée : marégramme ;  Calcul des heures pour lesquelles une hauteur d’eau, est atteinte ;  Calcul de la hauteur d’eau, heure par heure. 
L’actualité en 2009 SCAN Littoral ® 
 mettre Pourocsnluetnest.. .os documà jour v.fom3 r wwr shw.
i composrgèes qutiotar.lne tell emdècl se iquemètragmmue xned ni eontitutinscoa  Lcos ec ed ai mseoeun Pdst eepr tttneemm mra sruoj à dtorcaunvlose sss.e.,. mreènctiuusst lfc  snnoiwtw sé.rree wt sèc dt.riamsntmeep etemrllE n sec pas detnd sem dof uonrriopsid ses selbinsuint onteansf alb  s :èmrttayh ie Sc
 s ; es mili
 es isia
Base de données Histolitt = base de données bathymétriques (SHOM) + base de données altimétriques (IGN).
m.smiodh 4t nrofcueinan dles em tspe  tlseapec ,laltimètrie IGNuqrè àcaes sd nes etcise prènèesp sel ertne tnerhécon ie lUn. irégse  remmergéesarties id seènnorottL la lntlie om csepotoli Hisur erpsed st: doiul ratoitè as b)i l te euqexistantes et Lius rel sodnneè s p àtiarondtttsnoèutitier c amme notsep tnd n tarascsiroè lotpr, ond noitce udu trait de  slfeef tedonu  dttlilarovè( tulo noiitlpm lu nedtcoi ns :esoies b fitcejbo faisat slaà mila euditnoo tpl est un littoralamiud enoittpo Lal es it lratosreV . seg enu r L)RG (alrgpag oè eudihuq rèfe letielèrenréined eorp riudè dditu lermaa  essaosicrea n 29 avril 2003 dleM HO Saut  eGNI l à tircserp aer) la M de rielsiètmrninIetti èR MEom(C loiCIe op tuqru .seseClittorals zones itun sedlésec noèrohteenes lar pseitmmi ègree set  LD®o3ttetojpre D3ottiL qirtèm lianues  façt denoitnoc tec un eb en esanoitud  aesi-lt ddenèon eunémireLm dolèe-mer Lique terr seuitnei;  rbop uoaoduca prif ljectsev vinaet ste t uo,) ; ueiqstri, ions, po(inondatirqseu s sretuesllnas  tull,noie lan   srule; ) reo al ed te enuaf 
te lcomp en ndreqieumètaorlbsep itèd Mlar su7 00erp ruop eènarrerés faibrèe de tuted ,afela pmiliéuls repas icrtenozam( ec à ettno saiitocdned sns ditiorbide tu ,sesialep senozonofpru ar vs,derv eedxul sare saèroportès, lun,ètireh reib )s mettretene eu ofitlum ruednos u avèlen  Ue.quhirgpaotoprt eluaue, triqhymè batseninoz c ruatremeè snt cenplomèrlasi ène ttè èa ègalemaisceau .sww wer frm.ho...stnemtlusnoc our  à jdocuvos P5uose .tter rem
Moyens utilisés dans le cadre de Litto3D® : • Lasers aéropor tés bathymétriques et topographiques • Sondeurs multifaisceaux  
Phase Histolitt Le SHOM et lIGN entretiennent des bases de donnèes comportant une densitè dinformations bien supè rieure à celle gurant sur les cartes. A partir de ces informations, une base de donnèes historiques, bapti sèe Histolitt est en cours de constitution sur lensemble du litto ral de la mètropole et des dèparte ments doutre-mer. Elle rassemble les donnèes existantes pour fournir une premiére contribution à linventaire du littoral : topographie jusquau niveau 10 m, bathymètrie jusquà 6 milles marins, modéle de marèe. Un trait de cte commun SHOM/IGN au 1:25 000 a ètè pro duit en 2007. Il est visualisable sur le gèoportail et tèlèchargeable gra tuitement sur les sites Internet du SHOM et de lIGN.
Visualisation du trait de côte sur le géopor tail
Des moyens variés et complexes Les principaux moyens mis en uvre par le SHOM et lIGN an de modèliser le littoral sont les lasers aèro portès, les sondeurs multifaisceaux et la modèlisa tion hydrodynamique.
rimeExpéomsnrttaimré eèd Une prentationsog e efls eèl rurèè isaln ioèta l ve .nU0250iu nen jhan orbidu Mfe ètè a y euqirètymthbar selaè ment de levès hyeftcèue  nocpmèlsor dens urltmugordhpareuqiap snde secorienexpècsaefiianU exu .a l àèe 2neomutètè a ecsinagro 
m.ho fr
La réglementation applicable aux navires de plaisance de moins de 24 mètres a évolué en 2008 et a changé d’appellation : la division 240 a remplacé la division 224 du règlement annexé à l’arrêté du 23 novembre 1987 rela tif à la sécurité des navires. Une meilleure lisibilité Les règles sont simplifiées : un seul régime d’emport de matériel de sécurité vaut désormais pour tous les types d’embarcations, en fonction de l’éloignement d’un abri. La dotation dite « basique » sera embarquée pour les navi gations à moins de 2 milles d’un abri, la dotation « côtière » pour celles à moins de 6 milles d’un abri, et au delà c’est la dotation « hauturière » qui s’appliquera. A moins de 2 milles d’un abri (basique), il appartient au chef de bord de choisir librement les documents nautiques nécessaires à sa navigation. Les documents nautiques Les documents nautiques peuvent être rassemblés dans un ou plusieurs ouvrages. 
Matériel requis Basique Côtier Hauturier Carte(s) de navigation x x Le matériel permettant de faire le point, de tracer et de suivre une route x Règlement international pour prévenir les abordages en mer (RIPAM) x x Balisage x x Livre des feux x Annuaire des marées ou équivalent (sauf en Méditerranée) x Journal de bord x 
Pourquoi vérifier la cohérence de vos documents nautiques avec les informations officielles et disposer d’une information à jour Le milieu dans lequel évolue le navigateur est en constan Comme milieu naturel, il est soumis à des évolutions te évolution, tout comme la connaissance qu’on en a. lentes mais nécessitant dans certaines zones une actua  Il évolue du fait des activités humaines : lisation des connaissances (érosion, ensablement…)  Les côtes sont aménagées, les ports sont modifiés ;  La signalisation visuelle, lumi neuse et sonore change très souvent ;  Des activités civiles ou mili Enfin, la connaissance des fonds fait appel à des équi taires pouvant générer des pements de sondage et de localisation de plus en plus dangers au voisinage sont performants qui apportent une connaissance accrue des e n g a g é e s , s u s p e n d u e s , fonds et de leurs dangers (hauts fonds, roches isolées). reprises… 
NOUVELLE RÉGLEMENTATION DES NAVIRES DE PLAISANCE DE MOINS DE 24 MÈTRES
noc tlusw res.wwvos documents... remtterà j uo rPuo6 
s.ohw wwtlrenous
Moteur de recherche sur le site
Un site web pour vous aider dans la tenue à jour www.shom.fr Nota : aL egap ucca'deil du ites du SOH,M bielectpssu Le SHOM et Catalogue des cartes marineseré'dulov fqurémeem,nt set errpetdoiu cii à titre fitandici ses attributions et des ouvrages nautiques Liste des points de vente pNuobulivceallteios ns agréés par le SHOM 
 7 m.frdes ité res naviciela(trV2/2 12depi. 7)resût  eisop al sed noit corrections. ww.whsmof.rP uo rttme àreou jvor od semuc.stnc ..Navigapvis aux  svacet oltibael eN) dstrseuGA ( russ elffi ésule ppar tés  édi tHSs no eteihuqdie upro Gle, OMAdxe tnemetcerm si e àojrua evc une quades doemuc stnuanétilar cgrtotiaesquq iuoisnpa hg r e s i quettepermffed tn tnosceesniurfolar ue tilic retuoP af rler eb wesN sut niofmrtaex sua xLes annelaccès IVAN XUA eAGSL RUETAGni'dmrofoita snAVIS  mdes ulon CéearG( seuqiclaC )NAur ds podes eman spsattciléscéaiaus reaiadombdhetuan stnemucod xno sceitoCrron dvatiroupes GAivsed xN  suaeuatigavt on srseésicérpgèr ua slement annexé àl arrtê éud2  3venoremb98 1re7 ital à fs alrucéémirn uG NA celmett per Ilsque.d retniop ed tnertveAran çofae c noecnrsiesemtnonservatant la c NAG seL noi sedcoe ernsglrè des seuqlacrroc edrcheec rs Le. hearçnsef ,st iaesons ecticartdes hpareuqied sva snsraipcriot gnsidpsoinlbsea evis cartes, sont euguvin  ensiotcerroc sel setuoer 1anvier jau 1er siruesoét rp(ets uv o cuxtearétroa se)999ppa tions dedes foncp rait rareg,sà erivtys s pe cdeerrooitce snad taisée dans un gruoepe tnerl sed teetrmpesiin antusiv ed t resilaes ans lves.rchiqleuQ euci s slca ecrp uérusârg cusésériocote olitno srti fnroams est asansmisetnettemrep sneiln ioatigav nne uS coucer( eSS LSDes r). Layeket idffsueéq euqleu version papier .ipdlec d iual etiene quà à 0 60tngél id seirétrigi lot dene eer eL .ded tcepss urjos ar tusplion sur restitut99 .nu evnei r911ee jar pude lismohs rf. eti.wwwt idN esu GAue dréqin muisnov reteet cdeu enntco eL  etnamirpmi
edd  uaN suag iurrectiones de co,3 tnev ,1 se 2 vo, melugaviurtecn eF ar sedôcetors es htiqu NaulucicsaF * *neaiitoloptrmé 1, 2 et 3, vendgitaue,rv lomusescFaulicdee g supuor* sé *F* culeasciésapud stn* éremidguu  aav Ndue roc ed ssnoitcerdem pas là buAllliv snoon n° 2 Correcti med sap àllAubu  ansioctreor cucéS ne reugivaN ** rité ° 1non ceitoCrrcerrnoit °n  à 4Allm bus devipallno*s Pirx public applica*snollivC ioctreor à 3n°n blmul Ap vad sens* illoCoem ruoP MOHS ud tesie  lur sittug aremtnraegélhc* Tées *ativitulr sapacéos ep tnioct nns cesreoriaen* L rtpolotirance méble en F 8fr 
Euros 5,40 276,20 240,60 10,40 3,80 10,40 gratuit gratuit 25,10 36,70 36,70 
La mise à jour des cartes papier et des ouvrages à l'achat en service LES CARTES RIMAENS SEISUQLCSA Toutes ces cartes doivent être tenues à Entre deux éditions, les ouvrages Leur tenue à jour s'effectue soit au aviurjoN ateuag rsmou ndye du Groupe d’Avis aux généraux et les Instructions SHOM r les exemplaires en stock, ans les conditions décrites Nautiques sont tenus à jour au  oups.suesicd Le site web du SHOM permet moyen des Groupes d’Avis aux tsuoitt  sagdadn'e lestn  sepointsofpr isode evtnennl e yaud natHS MtOsa de télécharger les annexes graphiques et Navigateurs et des fascicules de cor (v ir liste pages 28 à 31). les calques de corrections, qui facilitent rections. Les fascicules sont dispo olexécution des corrections en diminuant les nibles dans les points de vente agréés Chaque correction portée sur une carte risques d’erreurs (voir page 7). et en téléchargement gratuit sur le site fait l'objet d'une annotation dans l'angle Internet du SHOM. sudouest de celleci,  se trouve le LES CARTES INARESM L "compteur de corrections". Ces cartes font l’objet de tirages à jour Lors d'une nouvelle édition, le prix des ouvrages peut être modifié. e : à intervalles réguliers (en moyenne tous  :Rensei n  sPiagrn eifieex epluqm la 290e 0809c 31i2 on de slecet 2 ans). Ces réimpressions prennent  en glépehomneanntt sau 02 98 03 09 17  orrect te en compte toutes les informations tou(service commercial) carte a été effectuée à partir de l'avis de chant à la sécurité de la navigation déjà  sur www.shom.fr correction  12 du Groupe d'Avis aux diffusées dans le GAN. La date du tirage Navigateurs  03 de l'année 2008. à jour est indiquée audessous de la cou verture des cartes. 
* Organisation euhpqigoaryHrd Internationale 
La mise à jour des cartes électroniques Les cartes électroniques de navigation officielles (ENC) au format vectoriel S57 sont produites, contrôlées et mises à jour par les Services Hydrographiques dans leurs zones de responsabilité. Elles sont distribuées sous une forme cryptée (norme S63 de l'OHI*). Les ENC sont mises à jour chaque semaine si nécessaire : à cette fin, des lots de données de correction (FRXXXXX.001, FRXXXXX.002 etc.) sont diffusés pour actualiser la base de données des cartes. L'abonnement aux ENC comprend systématiquement un service de mise à jour (par CDROM ou par un moyen de télé communication comme Inmarsat ou internet). Plus d'informations pages 16 et 17. 
tlusw res.ww.mohdocuments... contterà j uo rov ss ontiecrrcoe  dstnemucod sed xiPr aux Navigateurs bAnoenemtnGrpeoueb hamodriadd esivAs auAvivigax Na setruAobl uenn aupro Gaumodbeh ed eriadavAsia xuadri edeurs (su Navigatunnaa lemenn tneeb hmadoGru peouno sceitocrrd  eionsructInstaux  )morédéc troppesulicscFa
ulteconsw.shr ww rmof.
Édition Mise à jour Euros 2000 F.  8  2008 82,50 2000 F.  8  2008 27,50 2000 F.  8  2008 27,50 2000 F.  8  2008 27,50 2006 10,40 1992 11,80 2004 2,42 1991 Corr.  1  2003 3,80 * 1993 Corr.  1  1995 et Corr.  2  2003 8,80 1987** Corr.  4  2007 8,80 2006 F.  2  2008 20,90 2003 Corr.  1  2007 48,50 + erratum 2000 Corr.  4  2004*** 185,60 1996 Corr.  1  2001 27,50 1997 20,90 2002 Corr.  5  2008 20,90 
6 ouvrages en téléchargement gratuit 
Le shom met gratuitement à la disposition des navigateurs 6 ouvrages nautiques numériques en téléchargement sur son site Internet (http://www.shom.fr/telecharger.htm). Ces ouvrage sont constamment mis à jour des corrections parues dans les Groupes d'Avis au Navigateurs. Réf. Désignation Version Mise à jour 002ANIC Règlement international pour prévenir les abordages en mer, texte 1.001 Corr. n° 1  2003 002BNIC Règlement international pour prévenir les abordages en mer, planches 1.001 Corr. n° 1  1995 et Corr.n° 22003 003CNIC Signalisation maritime 1.002 Corr. n° 4  2007 001DNOC Symboles, abréviations et termes utilisés sur les cartes marines 4.001 001FNOC L'hydrographie, les documents nautiques, leurs imperfections et leur bon usage 1.001 032NIC  1.001Code international de signaux Corr. n° 1  2001 
e tret m vurjoà mucod so ...stneement sur son sietI tnreen toPruoux agvr gesérén xuat necélégrahoj àa ruriT  egaremb99 14 u venoriga e à 5**T 1er mai jour au  duS eitrap al eor Ndur Mea  lde d*SA4Nui G pder oup alapéritard noe la traversée d ealM nahc eted ré plar ontirapat al ed eésrevarGolf du  Suee de z800gateurs des navisotioi nl  aidpsontiaus coe ecrrlucid se selcsaf n° 3 et n° ° 2,,1n n  °ro.r sc( àntmeteuiatgrt em MOHS eL 9 .)4sne tsd léviéra lbum des pavilloes eoc scerrnoitc veenl'mbse dlerrce eocn 4°itno *1995Cett** talutipaA'l ,evintta'é néc ras p eob nsugaNIA Règl002Ami sfrep ,seruel letr eutiecs onsed ,el paihorrgtiqu nauentsocum elanoityd'h LOAFN010A Règlement intenrtaoian loprup 00INB2s abr leges ordare ,nem  eettxint enemioatrnteruop laninevérp  ar mesinac ssetrus sel r utilisét termestaoisne  ,baérivesolmbSyA NO1D00ue utiq nantaoiemtngéelhpareuqitnI anreisanioatHyn ogdramdneép ral O'gru'elle est recomsnoitaivq ellet t  eesolréabs deoi nsitaysbmed s001EUtilNOA É sed sevitcnitsinprs det  etstainasroagel sicapatioterns intion0Z01es dav p AOAumlbp valiolliolsn: rques dins et magnsie  d96(1x au )58ASG 00N3p uoiuedlenas 032NIA Coedi tnreanitnolaA Si3CNI00 metiiram noitasilang mer, pldages enel sbaroérevin rhcna seroloéMétm ragoeiRNA 95e imit201IP GaNivug eersén ricu té ud ivaNetag ,rul.vo : 1oc denumatitnoe  tniofmration nautiques uo ceva(1 segarv1 t  e D F)0012GuidNOA atigr,eudue av Ném :dohtlov  2 .strumentes et ingitaoi n sedn vaAON3100vigau Nade d Gui: r .l3  ,ovetrunaigés D onti.féR10NAOG 0 ,1 3 ,2 ,ru.lovviNategadeuiu  d ) tF1D1e ges uvraec o (avediuG AON1100
Les commentaires (1)
Écrire un nouveau message

17/1000 caractères maximum.

sotana

très intéressent

jeudi 6 janvier 2011 - 17:30
Lisez à volonté, où que vous soyez
1 mois offert, sans engagement Plus d'infos

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi