Galeries Lafayette : les 100 ans de la Coupole

Publié par

Dossier de presse Sommaire - 1 - Communiqué de presse - 3 - Avant-propos La Coupole des Galeries Lafayette 1912 -2012 : Tradition et modernité Philippe Houzé, Président du directoire du Groupe Galeries Lafayette 100 ans - 4 - sous la Coupole. 1912-2012 La Création de la Coupole Florence Brachet Champsaur, Galeries Lafayette Haussmann Conservatrice des Archives et du Patrimoine des Galeries Lafayette 40, boulevard Haussmann, 75009, Paris / ( À partir du 16 octobre 2012 ) Les temps forts www.galerieslafayette.com des Galeries Lafayette Haussmann / en quelques dates 1912-2012 : Chroniques d’un parcours créatif. -7 - 1912-2012. Exposition Chroniques d’un parcours créatif, du 16 octobre 2012 au 26 janvier 2013 une exposition proposée par OMAà la Galerie des Galeries er /1 étage, Galeries Lafayette Coupole Genèse d’un projetDu mardi au samedi de 11 heures à 19 heures. Guillaume Houzé, Entrée libre Directeur du Mécénat et de l’Image www.galeriedesgaleries.com du Groupe Galeries Lafayette - 8 -Contacts presse Dialogue avec la création, Claudine Colin Communication le point de vue d’OMA Pénélope Ponchelet Biographie de Rem Koolhaas et présentation + 33 (0) 1 42 72 60 01 du bureau OMA AMO penelope@claudinecolin.com / - 9 - Groupe Galeries Lafayette Mise en lumière des Galeries Lafayette par Yann Kersalé Marie-Hélène Plainfossé Direction de la communication du Groupe - 10 - + 33 (0) 1 42 82 86 87 La Chrysalide et la Coupole mhplainfosse@galerieslafayette.
Publié le : jeudi 17 janvier 2013
Lecture(s) : 460
Nombre de pages : 16
Voir plus Voir moins

Dossier
de presse Sommaire
- 1 -
Communiqué de presse
- 3 -
Avant-propos
La Coupole des Galeries Lafayette 1912 -2012 :
Tradition et modernité
Philippe Houzé,
Président du directoire du Groupe Galeries Lafayette
100 ans - 4 -
sous la Coupole. 1912-2012 La Création de la Coupole
Florence Brachet Champsaur, Galeries Lafayette Haussmann Conservatrice des Archives et du Patrimoine des Galeries Lafayette
40, boulevard Haussmann, 75009, Paris /
( À partir du 16 octobre 2012 ) Les temps forts
www.galerieslafayette.com des Galeries Lafayette Haussmann
/ en quelques dates
1912-2012 :
Chroniques d’un parcours créatif. -7 -
1912-2012. Exposition
Chroniques d’un parcours créatif, du 16 octobre 2012 au 26 janvier 2013
une exposition
proposée par OMAà la Galerie des Galeries
er /1 étage, Galeries Lafayette Coupole
Genèse d’un projetDu mardi au samedi de 11 heures à 19 heures.
Guillaume Houzé, Entrée libre
Directeur du Mécénat et de l’Image
www.galeriedesgaleries.com du Groupe Galeries Lafayette
- 8 -Contacts presse
Dialogue avec la création,
Claudine Colin Communication le point de vue d’OMA
Pénélope Ponchelet Biographie de Rem Koolhaas et présentation
+ 33 (0) 1 42 72 60 01 du bureau OMA AMO
penelope@claudinecolin.com
/ - 9 -
Groupe Galeries Lafayette Mise en lumière
des Galeries Lafayette par Yann Kersalé
Marie-Hélène Plainfossé
Direction de la communication du Groupe
- 10 -
+ 33 (0) 1 42 82 86 87
La Chrysalide et la Coupole
mhplainfosse@galerieslafayette.com
Biographie
de Yann KersaléVirginie David
Direction de la communication (Branche)
- 12 -+33 (0) 1 42 82 30 18
Autour virginiedavid@galerieslafayette.com
des 100 ans de la Coupole
/
Visuels à télécharger : Le livre Les Galeries Lafayette,
www.galeriedesgaleries.com 100 ans sous la Coupole (Éditions La Martinière)
/
La Table ronde à la Cité de l’architecture
/
Les Actions de médiation auprès
des publics
- 13 -
Le Groupe Galeries Lafayette
et le mécénat — Pour prolonger cet anniversaire, un livre publiéCommuniqué aux éditions de La Martinière retrace l’histoire du magasin
et rappelle comment ce lieu mythique a créé, au cœur de presse de Paris, un théâtre de la mode que s’approprient Français
et étrangers, et qui demeure, au fil des années,
une source d’inspiration pour les artistes.
100 ans Ed. de La Martinière. 200 pages.
Prix public - 39,90 euros.sous la Coupole.
À propos 1912-2012
du Groupe Galeries Lafayette
Un anniversaire exceptionnel
Le Groupe Galeries Lafayette
aux Galeries Lafayette est un groupe familial privé, indépendant, héritier
de près de cent vingt ans d’une histoire bâtie
dans la distribution et le commerce de détail, avec pourÀ partir du 16 Octobre 2012
vocation de rendre le beau et le bon accessibles
Vernissage le lundi 15 Octobre 2012 au plus grand nombre. Fort d’un chiffre d’affaires
de plus de 5 milliards d’euros, le groupe bénéficie
À l’occasion des 100 ans de la construction aujourd’hui d’une reconnaissance internationale
de la Coupole, les Galeries Lafayette célèbrent ce monument construite autour de ses marques Galeries Lafayette,
du boulevard Haussmann, symbole de l’architecture BHV, Monoprix, Naturalia, LaSer-Cofinoga
Art nouveau, avec des événements inédits qui vont rythmer  et Royal Quartz-Louis Pion.
la vie du magasin dès le 16 octobre 2012.
Pour plus d’informations :
— Pour rendre hommage à cette œuvre centenaire, www.groupegalerieslafayette.fr
les Galeries Lafayette invitent deux figures emblématiques
de la création contemporaine : l’architecte Rem Koolhaas -
et son agence d’architecture OMA et le plasticien
Yann Kersalé.
Imaginée par OMA et son unité de recherche AMO,
1912-2012. Chroniques d’un parcours créatif est une exposition
qui témoigne de l’expérimentation menée depuis cent ans
par les Galeries Lafayette : mêler culture et shopping
sous l’emblématique coupole de vitrail édifiée en 1912
par l’architecte Ferdinand Chanut et le maître
verrier Jacques Gruber.
En se plongeant dans les archives des Galeries
Lafayette, AMO a reconstitué une chronique des mutations
de ce légendaire grand magasin. À travers l’histoire
de la mode et du commerce, c’est aussi celle de la France
que nous raconte cette chronologie. AMO a retenu
plusieurs épisodes de l’histoire des Galeries Lafayette,
décor théâtral qui sert d’écrin à l’ambition créatrice
de l’enseigne, les arts plastiques ou le spectacle.
La narration de l’exposition repose sur les archives
de l’entreprise, enrichies de documents prêtés
par des institutions.
Une exposition à découvrir à la Galerie des Galeries
du 16 octobre 2012 au 26 janvier 2013. <—< <
— Yann Kersalé imagine en collaboration
avec Djuric Tardio-Architectes, la Chrysalide,
une création lumineuse réalisée sur la façade du magasin
qui évoluera au fil du temps et au gré des saisons.
L’artiste complète son œuvre et propose une installation
pérenne dans la Coupole. Cette dernière sera mise
en lumière et l’éclat d’origine des balcons édifiés
par Louis Majorelle sera restitué avec les technologies
edu XXI siècle, pour apporter au monument
majesté et émerveillement.
1Album de la construction, 1912
©Archives
Galeries Lafayette
2Avant-propos
La Coupole des Galeries Lafayette 1912 -2012 :
tradition et modernité
1912 à 2012.
C’est avec plaisir et émotion que je vous invite à partager avec nous
la célébration du centenaire de la Coupole inaugurée
en octobre 1912.
Notre Coupole est le symbole des Galeries Lafayette,
elle témoigne de ce savant équilibre entre tradition et modernité qui caractérise
notre groupe depuis sa création en 1894.
En effet, si Théophile Bader, fondateur du Groupe, inscrit d’emblée
son projet entrepreneurial dans la tradition ancestrale des marchands, il le pose dans la modernité
de son temps en imaginant de nouveaux codes du commerce avec l’obsession d'affirmer des partis pris
qui marquent sa spécificité. Il invente ainsi le grand magasin de la mode
et crée un lieu emblématique dont la matrice originelle est la Coupole
du magasin amiral du boulevard Haussmann.
Avec l’ambition de « rendre le beau et le bon accessible à tous »,
Théophile Bader projette d’ouvrir un « bazar de luxe » dans lequel une offre inégalée est proposée
à des clientes de toutes origines sociales.
D’après ce cahier des charges, Ferdinand Chanut, architecte du projet, va concevoir
la Coupole que nous célébrons aujourd’hui. S’il s’inspire ainsi d’une forme éternelle de l’architecture,
il réalise une construction très moderne : la Coupole de verre des Galeries Lafayette
n’aurait pu être édifiée sans la modernité de son époque et les progrès
de l’architecture d’acier des décennies précédentes.
La Coupole des Galeries Lafayette est donc devenue l’emblème du Groupe et de son histoire.
Histoire qui s’incarne dans ses choix, dans le rôle qu’elle joue dans la diffusion des créations industrielles
et artistiques et dans la place qu’elle tient dans la cité.
Sur les traces des fondateurs, les générations suivantes
ont poursuivi cette mission en adaptant les fondamentaux des origines au contexte contemporain
de mondialisation, de transhumance touristique et de digitalisation du commerce. Elles ont aussi fait appel
à des architectes et artistes de renom pour continuer à théâtraliser le lieu de vente
et enrichir la relation entre le client et le marchand.
Je vous invite à découvrir ou plutôt à redécouvrir la Coupole
grâce aux Chroniques d’un parcours créatif imaginées pour nous par le grand architecte Rem Koolhaas et OMA AMO.
Une Coupole remise en lumière et en beauté par Yann Kersalé dont la Chrysalide,
installée à l’extérieur du magasin du boulevard Haussmann, évoluera avec les saisons.
Comme le Groupe Galeries Lafayette, la Coupole change tout en restant elle-même, forte de ses valeurs
et de ses symboles. Il nous appartient de les transmettre aux générations futures.
Très bonne visite à tous,
Philippe Houzé
Président du directoire du Groupe Galeries Lafayette
31978Les Temps forts Exposition La France va La Création de
vous étonner. Présentation dans des Galeries
les vitrines d’œuvres de Jean Dubuffet
prêtées par le musée national la Coupole des Galeries Lafayette
d’Art moderne.
Haussmann Lafayette Le Centre Pompidou,
en quelques récemment inauguré, s’exprime
aussi à l’intérieur du magasin
L’inauguration de la Coupole, le 8 octobre 1912, dates dans une galerie qui lui est consacrée
avec des artistes tels que César, marque le point culminant de la « stratégie de la pierre » :
Jean Dubuffet, Niki de Saint Phalle.En 1893, deux cousins alsaciens, cette conquête immobilière de l’îlot Haussmann accompagne
Alphonse Kahn et Théophile Bader
1980-1999l’expansion spectaculaire des Galeries Lafayette, fondées en s’associent pour reprendre
Festival de la mode. Parmi les un commerce de nouveautés 1893 sur une superficie, à l’origine, de 70 mètres carrés.
directeurs artistiques de l’événement :au 1, rue Lafayette…
Les travaux très ambitieux, confiés à l’architecte Ferdinand Bob Wilson (1996) Jérôme Savary
(1997), Marie-Claude Pietragalla (1998),Octobre 1912Chanut, introduisent une nouvelle conception circulaire
David Lachapelle (1999).Agrandissement du bâtiment
de l’espace : le grand hall et ses balcons, l’escalier d’honneur, Haussmann par Ferdinand Chanut,
1984la Coupole constituent un ensemble théâtral architecte.
Exposition La France a du talent
au cœur du magasin.
Inauguration du grand hall, qui suit la première manifestation
de la Coupole et de l’escalier. organisée en 1978 La France va vous
Les compétences techniques mobilisées pour étonner pour mettre à l’honneur
le meilleur de la création française1919ce chantier d’envergure ont rendu possible, en quelques mois
dans tous les domaines, de la mode Atterrissage de Jules Védrines – le permis de construire est définitivement accordé en 1911 –, à la gastronomie, en passant par sur le toit-terrasse.
les sports et les sciences.l’édification de cet élément architectural devenu la signature
1922institutionnelle des Galeries Lafayette. À quarante-trois
Création des éditions de la Maîtrise, 1996
mètres de hauteur, la Coupole est coiffée d’une lanterne ateliers d’arts appliqués des Galeries Inauguration du magasin de Berlin :
Lafayette. la Coupole est revisitée par Jeanmétallique : à l’intérieur, une poulie qui sert à hisser
Nouvel.
le fameux sapin de Noël et bien d’autres objets 1932
Agrandissements de Pierre Patout. 2000comme un avion en 1949 !
Signature Art déco du bâtiment. Jean-Paul Goude devient directeur
artistique et commence en 2002, sa
La modernité des matériaux utilisés répond à l’ambition collaboration avec Lætitia Casta pour1946
les campagnes publicitaires Second Salon de mai. de ce chantier. La Coupole est faite d’une structure de métal
de la marque.Des artistes de l’Ecole de Paris
dont l’usage s’est progressivement banalisé dans l’architecture
exposent aux Galeries Lafayette :
des grands magasins au cours de la seconde moitié du 2005-2011Giacometti, Gruber, de Staël,
1 Pignon, Poliakoff, Tal Coat… Cycle des expositions Antidote,XIXe siècle . Un anneau métallique fourni par l’entreprise
exposition phare de la Galerie des
2Moisant-Laurent-Savey repose sur dix piliers de béton Galeries, espace culturel des Galeries1948
Lafayette créé en 2001 et situé André Labarthe atterrit prenant naissance au rez-de-chaussée et disposés
erau 1 étage du magasin.sur le toit-terrasse en hélicoptère.en plan circulaire. À une époque où l’introduction
2009du ciment armé suscite encore des réticences, les Galeries 1951
David Lynch est invité par Edith Piaf chante devant les GaleriesLafayette sont le premier grand magasin entièrement
les Galeries Lafayette à réaliser Lafayette.
construit avec ce matériau. Cet emploi pionnier permet les vitrines du magasin Haussmann
ainsi qu’une exposition 1953à l’architecte d’exprimer les courbes et formes sinusoïdales
à la Galerie des Galeries.Première exposition étrangère :
caractéristiques du modernisme du début du siècle.
La Fleur de la production italienne.
2012Les faisceaux de ferronnerie richement sculptés de motifs
Exposition Comme un ananas, carte1953floraux et attribués à Edouard Schenck prennent appui
blanche à Philippe Katerine Peter Knapp devient directeur
sur le béton pour encadrer les dix panneaux de la Coupole. à la Galerie des Galeries.artistique (1953-1958), lui succéderont
Jean Widmer (1959-1961), JacquesCes vitraux, œuvre du maître verrier Jacques Gruber,
Octobre 2012Lavaux et Roman Cieslewicz
alternent coloris bleutés et orangés pour diffuser une lumière Inauguration de l’exposition (années 80).
1912-2012 : la Coupole des Galerieschaude, chère à Théophile Bader qui demande à l’architecte
Lafayette. Chroniques d’un parcours1954de créer un « bazar de luxe ». Son travail pour créatif, par Rem Koolhaas /
Grand Festival de la création
OMA-AMO, à la Galerie les Galeries Lafayette reflète l’influence de l’orientalisme française. A cette occasion,
des Galeries.les Galeries Lafayette rapprochentsur les arts décoratifs et témoigne de sa maîtrise
industriels et créateurs.
des techniques industrielles de production du verre plat.
---------------------------Cette commande exceptionnelle installe sa notoriété 1959
1—Bertrand Lemoine,
Ouverture du rayon « 20 ans ». dans la capitale. eL’Architecture du fer, France, XIXCe rayon expérimental regroupe
siècle, éd. Champ Vallon, Seyssel,les articles de mode et de loisirs à
Louis Majorelle, dans une inspiration végétale, 1986, p. 193.destination de la jeunesse des années
soixante et marque l’introduction conçoit la ferronnerie des balcons et celle de l’escalier
2—L’entreprise, contemporaine des «styles de vie».
monumental à triple envolée. À la modernité de la structure et concurrente de celle de Gustave
Eiffel, est notamment associée, répond ainsi un programme ornemental qui associe 1967
L’exposition Domus. Formes à Paris, à la construction du Grandles principaux artistes de l’Ecole de Nancy et fait du bâtiment
italiennes, organisée avec Gio Ponti, Palais ou à celle de la gare d’Orsay
un témoignage vivant d’un ensemble décoratif Art nouveau : fait découvrir à un large public devenue le musée d’Orsay.
le design de la péninsule.en parfait état de conservation, et au cœur de la capitale.
1969
Florence Brachet Champsaur Ouverture du Lafayette 2,
Historienne de la mode et des entreprises, conservatrice des Archives nouveau « centre urbain de facilités »
et du Patrimoine des Galeries Lafayette dans un esprit drugstore.
4Album de la construction, 1912
©Archives
Galeries Lafayette
5Atterrissage d’André Labarthe, 1948
©Archives Galeries
Lafayette
Edith Piaf, 1951
©Archives
Galeries Lafayette
Couverture catalogue été 1961, 1961
©Archives
Galeries Lafayette
61912-2012:
chronique
d’un parcours créatif
une exposition par Oma
du 16 octobre 2012 au 26j anvier 2013.
à la Galerie des Galeries
Genèse
d’un projet
Au moment de célébrer les 100 ans de la construction de la Coupole,
j’ai souhaité inviter Rem Koolhaas et son agence OMA à se saisir de cet objet dans toute sa complexité.
Au cœur du bâtiment et de l’histoire du navire amiral du boulevard Haussmann, la Coupole transcende le geste
de l’architecte, comme Rem Koolhaas transcende les frontières de l’architecture dans une réflexion qui embrasse la ville,
la culture, la société, la politique et le commerce. Appartenant au patrimoine de l’Art nouveau et l’un des monuments
les plus visités à Paris, à la fois théâtre de la mode, cathédrale du commerce et espace social,
les Galeries Lafayette constituent un de ces lieux hybrides très proches
des préoccupations récentes de OMA.
Parce que la mise en scène du commerce occupe une place particulière dans sa réflexion,
nous lui avons demandé de revisiter ce bâtiment emblématique. En 2002, déjà, Rem Koolhaas
a participé à un groupe de recherches pionnier avec ces étudiants de la Harvard Design School. Project on the City II.
The Harvard Guide to Shopping publie les résultats de ce travail
sur l’histoire et les lieux du commerce.
À l’image de la relation nouée entre notre magasin et l’espace urbain parisien,
cette étude montre comment les lieux et les dispositifs imaginés pour les besoins du shopping envahissent
et façonnent la ville. Après l’architecture et la production de publications manifestes,
la conception d’expositions constitue le troisième volet de l’activité
protéiforme de cette agence néerlandaise.
Pour retracer la chronique de ces cent ans sous la Coupole, nous avons donc
ouvert nos archives à OMA et son département de recherche AMO. L’agence, qui s’est-elle même
prêtée à l’exercice pour une récente rétrospective OMA/Progress au Barbican Center de Londres,
a revisité l’histoire de la marque.
Engagés dans une réflexion audacieuse sur le patrimoine et sa préservation, Rem Koolhaas
et les équipes de AMO se sont attachés à rendre visibles les liens qui relient le passé des Galeries Lafayette
à son futur, avec une constante : l’engagement de l’enseigne pour la création.
Guillaume Houzé
Directeur du Mécénat et de l’Image
du Groupe Galeries Lafayette
7Biographie Dialogue
de Rem Koolhaas
et présentation du bureau avec la création,
OMA AMOle point de vue d’OMA
Rem Koolhaas,
Chroniques d’un parcours créatif est une exposition
partenaire fondateur, OMA
imaginée par OMA et son unité de recherche AMO,
témoignage de l’expérimentation menée depuis cent ans Diplômé de l’Architectural Association of Architecture de Londres,
Rem Koolhaas a fondé l’Office for Metropolitan Architecture (OMA) en 1975 par les Galeries Lafayette : mêler culture et shopping sous
avec Elia et Zoe Zenghelis et Madelon Vriesendorp. En 1994, il écrit New Yorkl’emblématique Coupole édifiée en 1912 par l’architecte
délire. Un manifeste rétroactif pour Manhattan (éd. Parenthèses). L’année suivante
Ferdinand Chanut et le maître verrier Jacques Gruber. il publie avec Bruce Mau S,M,L, XL, « roman de l’architecture » qui résume
l’œuvre d’OMA. Il dirige les travaux architecturaux d’OMA ainsi
que les recherches de son groupe de réflexion, AMO.En se plongeant dans les archives des Galeries
Lafayette, AMO a reconstitué l’historique des mutations Professeur à l’université Harvard, il y dirige le Project on the City.
de ce grand magasin légendaire. A travers l’histoire Il a reçu plusieurs récompenses internationales prestigieuses dont, en l’an 2000,
le Prix Pritzker pour l’architecture et, en 2010, le Lion d’or de la Biennale de la mode et du commerce, c’est aussi celle de la France
de Venise pour l’ensemble de son œuvre.
que nous raconte cette chronologie.
Le bureau OMA AMO
En prise directe avec l’air du temps,
OMA est l’un des principaux bureaux internationaux pour l’architecture, les Galeries Lafayette ont également su prendre les
l’urbanisme et l’analyse culturelle. Se consacrant depuis plus de trente ans
devants en faisant éclore des projets créatifs : elles ont
à la conception et à la réalisation d’immeubles et de schémas directeurs,
soutenu les jeunes créateurs, réinventé la scénographie OMA met l’accent sur les formes intelligentes tout en innovant sur les contenus
et les usages quotidiens. OMA est dirigé par sept partenaires : de l’achat, fait appel à des artistes pour créer les vitrines,
Rem Koolhaas, Ellen van Loon, Reinier de Graaf, Shohei Shigematsu, produit diverses performances et manifestations,
Iyad Alsaka, David Gianotten ainsi qu’un partenaire exécutif, Victor van der
commandé des créations originales, récompensé Chijs. OMA est présent dans le monde entier grâce à ses bureaux de Rotterdam,
New York, Pékin et Hong Kong.les meilleures d’entre elles…
AMO a sélectionné des histoires qui illustrent comment
En complément à l’activité architecturale d’OMA, le bureau de recherche
les Galeries Lafayette ont été utilisées comme une scène et de conseil AMO travaille dans des domaines échappant aux limites
dans les domaines de la mode, de l'art, de la performance, traditionnelles de l’architecture, notamment les médias, la politique, les énergies
renouvelables, les technologies, la mode, l’art, la gestion muséale, mais également comme une tribune pour des
l’édition et le design.
événements à caractère social et économique.
Parmi les récentes réalisations architecturales d’OMA, on notera, en 2011,
le New Court (siège de la banque Rothschild, à Londres), le Milstein HallL’engagement des Galeries Lafayette pour l’art a
(extension de l’Ecole d’architecture, d’art et d’aménagement de l’université
donné lieu à la création de la Galerie des Galeries, qui est Cornell, à Ithaca), le Maggie’s Centre (centre de soins anticancéreux de Glasgow) ;
aujourd’hui chargée de perpétuer ce dialogue avec le monde et en 2009, le Wyly Theatre de Dallas (avec REX) et Prada Transformer
(pavillon multi-usage de Séoul).de la création. C’est dans cette galerie intégrée au magasin
que se déroulera l’exposition.
Quelques autres constructions remarquées d’OMA : la Casa da Música
de Porto (2005), la Bibliothèque centrale de Seattle (2004), l’ambassade des
Pays-Bas à Berlin (2003), le IIT Campus Center à Chicago (2003), La narration repose à la fois sur les archives internes
et le Prada Epicenter à New York (2001).
des Galeries Lafayette – qui remontent à la naissance du
magasin, et sur des sources externes. L'histoire des Galeries L’équipe AMO pour l’exposition Chroniques d’un parcours créatif :
Lafayette est révélée à travers un certain nombre d'espaces Rem Koolhaas, Ippolito Pestellini, Maria Finders,
Alice Grégoire, Paul Cournet, Boudewien Van Den Berg, à thème qui sont autant de filtres : Le Défilé du Siècle,
Courtney Song, Fausto Fantinuoli et Lucia Venturini.
Le Pouvoir de Persuasion, Le Monument, Les
Archives, La Scène de l’Histoire, et Le Salon. http://oma.eu/oma
L’exposition combine des éléments fixes
et interactifs avec des pièces d’archives – publications,
photographies, coupures de presse, graphisme, affiches,
objets, correspondances, vitrines, maquettes, films et
vidéos – afin d’illustrer l’aventure de l’une des
icônes historiques du shopping.
AMO a développé l’exposition sous la direction de
Guillaume Houzé en collaboration avec Florence Brachet
Champsaur, historienne de la mode et des entreprises
et Conservatrice des Archives et du Patrimoine
des Galeries Lafayette, et Elsa Janssen, directrice
de la Galerie des Galeries.
OMA AMO
8

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.