Pour promouvoir une économie plus solidaire

De
Publié par

TOUS EN SOL ». Pour promouvoir une économie plus solidaire. Publié le jeudi 09 juin 2011 à 06h00. Il est possible d'utiliser la carte SOL dans une dizaine de ...

Publié le : mardi 17 avril 2012
Lecture(s) : 165
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins
« TOUS EN SOL »
Pour promouvoir une économie plus solidaire Publié le jeudi 09 juin 2011 à 06h00
Il est possible d'utiliser la carte SOL dans une dizaine de commerces de la métropole, comme ici au café Livres, rue des Bouchers à Lille.· Transformer l'économie classique en économie plus solidaire : c'est ce que tentent de faire des entrepreneurs de la région à travers le SOL, une monnaie à découvrir du 9 au 19 juin.
LAURIE MONIEZ > lauriemoniez@nordeclair.fr C'est quoi le SOL ? « C'est une monnaie alternative, complémentaire, explique Fanny Isnard, de l'APES (Association Acteurs Pour une Économie Solidaire). L'idée n'est pas de remplacer l'euro mais de redonner à la monnaie sa fonction première d'échange et de replacer l'humain et l'environnement au coeur de l'économie. ». De manière plus imagée, elle détaille : « Avant, on échangeait du blé contre un cheval. Aujourd'hui, l'économie virtuelle fait dérailler l'économie réelle. Le SOL est une unité de mesures et il circule dans un circuit fermé et local autour de valeurs solidaires ». Pour info, 1 euro = 10 SOL.
Comment utiliser cette monnaie ? L'APES et les boutiques du réseau SOL distribuent des cartes à puces gratuites utilisables. Cette carte permet à la fois de donner du sens à vos choix de consommation, de soutenir des boutiques de proximité porteuses de valeurs humaines, sociales et environnementales, et, en plus, d'obtenir des réductions sur vos achats. Qu'est-ce que « Tous en SOL ! » ? Pour promouvoir le SOL, et, au-delà, l'économie solidaire, l'APES propose du 9 au 19 juin « Tous en SOL ! » Un événement qui permet de doubler vos SOL lors de vos achats. « On propose aussi des stands d'information pour expliquer aux gens de quoi il s'agit. Quant aux commerçants du réseau, ils ont aménagé des vitrines qui permettent de faire connaître d'autres boutiques ». Quel est l'intérêt pour le commerçant ? « Être dans le réseau nous permet de rencontrer d'autres commerçants qui se posent les mêmes questions que nous », explique Agnès Boitelle, du Café Livres à Lille. Pour Céline Grasset, qui a ouvert en novembre dernier Les Petits Terriens à La Madeleine, « ce réseau est un gage de qualité et de sécurité pour les clients ». Ses articles bio-équitables
pour les 0-7 ans séduisent sa clientèle de proximité mais aussi tous ceux sensibles au commerce équitable. Comme c'est le cas chez Artisans du Monde, où 70 cartes ont déjà été distribuées. « Le SOL démarre vraiment depuis 1 ou 2 ans. On explique qu'il s'agit d'une carte de fidélité multi-enseignes. Chez nous, elle a d'ailleurs remplacé notre ancienne carte de fidélité ! », raconte Dominique Mairet. Quelles boutiques participent ? Elles se comptaient sur les doigts d'une main lors de la première opération en 2009. Aujourd'hui, treize boutiques participent à l'opération SOL. À Lille : Alter Mundi, Artisans du Monde, AGG Bootik, Le Café Livres, Lilas autopartage, Oxfam la Bouquinerie, SCI fruits et légumes bio, une Autre couture et une Souris Verte. À Villeneuve d'Ascq : Saveurs et saisons et Scenethik. À Tourcoing : Robinson Matériaux. À La Madeleine : Les Petits Terriens.w Plus d'infos : www.apes-npdc.com et www.sol-reseau.coop
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Tous en

de DoItYourself

Un petit coin de paradis

de le-nouvel-observateur