Jean-François Copé joue les rois maudits !

De
Publié par

Que Fillon et Copé étaient copains comme cochons nous le savions depuis longtemps et ce n'est sûrement pas leur piètre prestation de l'autre soir, autour d'un débat qui fut loin d'en être un, qui démontrera le contraire...
Que la diatribe tire sur la productivité, la compétitivité et surtout la rentabilité n'apportera guère d'eau à notre moulin et le flot des chômeurs suit son cours et continue de gonfler les eaux des plus démunis...
Un peu lourde quand même l'extension lamentable autour de l'homoparentalité et du petit pain au chocolat...
Poujadisme ou simple goujaterie, leur espiègle cervelle ne dépassera décidément jamais les 0,1% des capacités que nous offre les capacités cognitives de notre intelligence... Jean-Louis Borloo et Ramah Yade doivent en être apitoyés, tout au plus certainement très déçus. Mais qu'on ne s'y trompe pas, affligeant est le mépris qu'a voué J.-F. Copé au pain en question au doute, non moins certain, qu'il ferait mieux de relire sa bible plutôt que de raconter telle connerie... Car que n'y lit-on pas ? La multiplication du pain inscrite au paragraphe shit d'un verset tout autant satanique qu'il y paraît n'aurait-elle pas due lui enseigner qu'il aurait fallu partager avec les musulmans et non se les garder pour soi ce qui aurait évité au petit écolier de se le faire chiper ! ? Multiplication du pain donc et ce n'est pas la bible qui pourra me contredire... Et puis d'autant plus que je me souvienne, le Christ n'en a pas distribué qu'à droite ou qu'à gauche ? NON ? Évidemment les centristes pourront toujours se gausser en disant qu'il les a donné au milieu qui en fit la répartition tout autour... À droite, à gauche, devant et derrière... Fillon avec deux "l" (ailes) au cul et Copé avec un "p" qui lui ravit l'unique neurone qui lui restait ! Ce n'est pas faire preuve d'intelligence de rameuter sur un pain au chocolat qui n'est de toutes façons pas du tout diététique et pousserait plutôt à l'obésité mais reste et demeure en moi la certitude que le coran est certainement moins cupide et moins égoïste que toute cette chrétienté qui se croyait et s'estimait si généreuse qu'elle le prétendait avec son capitalisme collé à ses guêtres et le flot de chômeurs qu'elle continue d'égrainer comme un chapelet qui les maudit. Copé : je t'aime à mort comme un bon chrétien !
Publié le : dimanche 18 novembre 2012
Lecture(s) : 201
Tags :
Licence : Tous droits réservés
Nombre de pages : 1
Voir plus Voir moins
Cette publication est accessible gratuitement
Jean-François Copé joue au roi maudit !...
Que Fillon et Copé étâient copâins comme cochons nous le sâvions depuis longtemps et ce n'est sûrement pâs leur piètre prestâtion de l'âutre soir, âutour d'un débât qui fut loin d'en être un, qui démontrerâ le contrâire... Que lâ diâtribe tire sur lâ productivité, lâ compétitivité et surtout lâ rentâbilité n'âpporterâ guère d'eâu à notre moulin et le flot des chômeurs suit son cours et continue de gonfler les eâux des plus démunis... Un peu lourde quând même l'extension lâmentâble âutour de l'homopârentâlité et du petit pâin âu chocolât... Poujâdisme ou simple goujâterie, leur espiègle cervelle ne dépâsserâ décidément jâmâis les 0,1% des câpâcités que nous offre les câpâcités cognitives de notre intelligence... Jeân-Louis Borloo et Râmâh Yâde doivent en être âpitoyés, tout âu plus certâinement très déçus. Mâis qu'on ne s'y trompe pâs, âffligeânt est le mépris qu'â voué J.-F. Copé âu pâin en question âu doute, non moins certâin, qu'il ferâit mieux de relire sâ bible plutôt que de râconter telle connerie... Câr que n'y lit-on pâs ?La multiplication du paininscrite âu pârâgrâphe shit d'un verset tout âutânt sâtânique qu'il y pârâît n'âurâit-elle pâs due lui enseigner qu'il âurâit fâllu pârtâger âvec les musulmâns et non se les gârder pour soi ce qui âurâit évité âu petit écolier de se le fâire chiper ! ? Multiplicâtion du pâin donc et ce n'est pâs lâ bible qui pourrâ me contredire... Et puis d'âutânt plus que je me souvienne, le Christ n'en â pâs distribué qu'à droite ou qu'à gâuche ? NON ? Évidemment les centristes pourront toujours se gâusser en disânt qu'il les â donné âu milieu qui en fit lâ répârtition tout âutour... À droite, à gâuche, devânt et derrière... Fillon âvec deux "l" (âiles) âu cul et Copé âvec un "p" qui lui râvit l'unique neurone qui lui restâit ! Ce n'est pâs fâire preuve d'intelligence de râmeuter sur un pâin âu chocolât qui n'est de toutes fâçons pâs du tout diététique et pousserâit plutôt à l'obésité mâis reste et demeure en moi lâ certitude que le corân est certâinement moins cupide et moins égoïste que toute cette chrétienté qui se croyâit et s'estimâit si généreuse qu'elle le prétendâit âvec son câpitâlisme collé à ses guêtres et le flot de chômeurs qu'elle continue d'égrâiner comme un châpelet qui les mâudit. Copé : je t'âime à mort comme un bon chrétien !
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.