La droite se ment dessus

De
Publié par

Scandaleuse droite qui fait et organise la campagne électorale de son Président en un showbiz vraiment hors du commun, hors de portée de sa signification profonde… Jamais usines et manufactures ne furent l'enjeu de sauvetages aussi rapides pour coïncider à la minute près à l'utilisation présidentielle du partage visuel de l'antenne pour que celui-ci puisse faire une déclaration sur le changement de sa politique… Désormais la droite faisait et défaisait les entreprises et les grandes firmes, maintenant elle est même capable d'en sauver… Et combien ne périrent dans les archives de l'ANPE ?
Hors, il y aurait quand même une différenciation à établir entre les licenciés à la pelle dont peu d'entre eux ne purent être sauvés pendant 10 ans et le cercle des miraculés que les caméras voudraient nous citer désormais en exemple. Fort heureusement il risque de s'élargir selon la puissance de pression que les syndicats peuvent faire naître sur des sites industriels stratégiques où qu'ils peuvent maintenant sauver des licenciements, quoiqu'en ait été la situation il y a encore quelques mois… Là où on croirait la situation "des" Lejaby* moelleuse et sauvée, il y a d'autres fabriques de la filiale qui ferment leur porte dans d'autres villes où les caméras ne sont pas allées pour annoncer en même temps la lettre qui congédie à 140 de ses sacrifiés (?) le terme de leur emploi. La situation que l'on croyait bien en main, maîtrisée n'est qu'une compensation pour une hécatombe ! Enfin tant mieux pour ceux qui parviennent à sauver ainsi leur emploi et honte à une Majorité qui s'en vante et qui a le culot d'en faire un argumentaire électoral d'autant plus puissant qu'il n'utilise qu'une partie de la situation sur la question (les 93 repêchés) pour cacher la profondeur du problème (les 140 qui font désormais partie des pelletées de licenciés mis en grappes pendant 10 ans).
Publié le : vendredi 24 février 2012
Lecture(s) : 412
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins
Cette publication est accessible gratuitement
La droite se ment dessus !
Scandaleuse droite qui fait et organise la campagne électorale de son Président en un showbiz vraiment hors du commun, hors de portée de sa signification profonde Jamais usines et manufactures ne furent l'enjeu de sauvetages aussi rapides pour coïncider à la minute près à l'utilisation présidentielle du partage visuel de l'antenne pour que celui-ci puisse faire une déclaration sur le changement de sa politique Désormais la droite faisait et défaisait les entreprises et les grandes firmes, maintenant elle est même capable d'en sauver Et combien ne périrent dans les archives de l'ANPE ?
Hors, il y aurait quand même une différenciation à établir entre les licenciés à la pelle dont peu d'entre eux ne purent être sauvés pendant 10 ans et le cercle desmiraculés que les caméras voudraient nous citer désormais en exemple. Fort heureusement il risque de s'élargir selon la puissance de pression que les syndicats peuvent faire naître sur des sites industriels stratégiques où qu'ils peuvent maintenant sauver des licenciements, quoiqu'en ait été la situation il y a encore quelques mois Là où on croirait la situation "des" Lejaby* moelleuse et sauvée, il y a d'autres
fabriques de la filiale qui ferment leur porte dans d'autres villes où les caméras ne sont pas allées pour annoncer en même temps la lettre qui congédie à 140 de ses sacrifiés (?) le terme de leur emploi. La situation que l'on croyait bien en main, maîtrisée n'est qu'une compensation pour une hécatombe ! Enfin tant mieux pour ceux qui parviennent à sauver ainsi leur emploi et honte à une Majorité qui s'en vante et qui a le culot d'en faire un argumentaire électoral d'autant plus puissant qu'il n'utilise qu'une partie de la situation sur la question (les 93 repêchés) pour cacher la profondeur du problème (les 140 qui font désormais partie des pelletées de licenciés mis en grappes pendant 10 ans).
Attention ! Sarkozy veut rester et il va se donner une image de sauveur qui détient la solution (la sienne) et que les autres n'auront rien à dire. C'est comme un numéro spectaculaire que ferait le Président sortant pour entrer en matière de tout ce qu'il n'a pas fait pendant cinq ans. Comme quoi une campagne électorale pour les Présidentielles a toujours quelque chose de miraculeux pour peu qu'on y fasse ce qu'on n'a pas l'habitude de faire ou qu'on a carrément jamais fait !
*http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20120224.OBS2200/ lejaby-l-appel-au-secours-des-oubliees.html
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Les caucus au balcon

de le-nouvel-observateur

Chants révolutionnaires

de bnf-collection-ebooks