Une Journée de l'Europe bien politique, la trame des législatives s'implante dans l'actualité...

De
Publié par

Curieuse période qui précède la passation officielle des pouvoirs pour la prise de fonction effective du nouveau Président de la République François Hollande avec pour l'Ump un dernier Conseil des ministres avant de faire ses valises durant lequel l'honneur d'avoir servi un Nicolas Sarkozy beaucoup applaudi fait hommage et rend la pilule du revers présidentiel un peu moins difficile à avaler puisque, à débarrasser le plancher élyséen, nombreux d'entre-eux espèrent en retour faire bonne figure aux Législatives du mois de juin avec l'espoir à entretenir de se positionner éventuellement en majorité à l'Assemblée à ce moment-là… De cet équilibre présumé mais pourtant auto-bloquant, s'il parvenait à s'imposer, n'obtiendront-ils, peut-être aussi, que le doublement de leur défaite ! Ce désir de reconquête immédiate pourrait très bien se solder par le double désaveu électoral de donner encore à la droite la possibilité d'infléchir les programmes politiques de la nouvelle majorité présidentielle en attente de confirmation… Toujours est-il que la stratégie, pour simpliste qu'elle soit est bien dans la lignée du registre de la politique purement politicienne dont elle relève. À savoir, suspendre pour l'instant et le plus longtemps possible par les urnes la victoire présidentielle de François Hollande dans l'attente de la concrétisation d'une majorité de députés en juin prochain… Une sorte de cohabitation forcée jusqu'aux élections législatives au travers de laquelle l'Ump se revendiquera d'une part comme le pouvoir temporel encore en vigueur et promet ainsi, d'autre part, qu'elle reste la seule gouvernance possible momentanée ce qui ne l'émeut absolument pas un seul instant d'entrer ouvertement en contradiction de circonstance avec les urnes présidentielles… Infondée ou pas, cette situation aux limites grotesques d'un pouvoir perdu qui ne l'est pas encore tout à fait ne limite pourtant pas le champ d'action de la nouvelle équipe présidentielle dans la marche à suivre de l'application de ses programmes*… Immédiatement seront appliquées l'annulation des augmentations du prix du carburant (trois mois seulement) et une hausse significative de 25% de l'allocation de rentrée scolaire pour donner de l'air au pouvoir d'achat. Certaines clauses de l'Épargne seront revues pour modeler différemment ses rapports avec l'industrie…
Publié le : mercredi 9 mai 2012
Lecture(s) : 155
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins
Cette publication est accessible gratuitement
Une Journée de l'Europe bien politique, la trame des législatives s'implante dansl'actualité...
Curieuse période qui précède lâ pâssâtion officielle des pouvoirs pour lâ prise de fonction effective du nouveâu Président de lâ République Frânçois Hollânde âvec pour l'Ump un dernier Conseil des ministres âvânt de fâire ses vâlises durânt lequel l'honneur d'âvoir servi un Nicolâs Sârkozy beâucoup âpplâudi fâit hommâge et rend lâ pilule du revers présidentiel un peu moins difficile à âvâler puisque, à débârrâsser le plâncher élyséen, nombreux d'entre-eux espèrent en retour fâire bonne figure âux Législâtives du mois de juin âvec l'espoir à entretenir de se positionner éventuellement en mâjorité à l'Assemblée à ce moment-là… De cet équilibre présumé mâis pourtânt âuto-bloquânt, s'il pârvenâit à s'imposer, n'obtiendront-ils, peut-être âussi, que le doublement de leur défâite ! Ce désir de reconquête immédiâte pourrâit très bien se solder pâr le double désâveu électorâl de donner encore à lâ droite lâ possibilité d'infléchir les progrâmmes politiques de lâ nouvelle mâjorité présidentielle en âttente de confirmâtion… Toujours est-il que lâ strâtégie, pour simpliste qu'elle soit est bien dâns lâ lignée du registre de lâ politique purement politicienne dont elle relève. À sâvoir, suspendre pour l'instânt et le plus longtemps possible pâr les urnes lâ victoire présidentielle de Frânçois Hollânde dâns l'âttente de lâ concrétisâtion d'une mâjorité de députés en juin
prochâin… Une sorte de cohâbitâtion forcée jusqu'âux élections législâtives âu trâvers de lâquelle l'Ump se revendiquerâ d'une pârt comme le pouvoir temporel encore en vigueur et promet âinsi, d'âutre pârt, qu'elle reste lâ seule gouvernânce possible momentânée ce qui ne l'émeut âbsolument pâs un seul instânt d'entrer ouvertement en contrâdiction de circonstânce âvec les urnes présidentielles… Infondée ou pâs, cette situâtion âux limites grotesques d'un pouvoir perdu qui ne l'est pâs encore tout à fâit ne limite pourtânt pâs le châmp d'âction de lâ nouvelle équipe présidentielle dâns lâ mârche à suivre de l'âpplicâtion de ses progrâmmes*… Immédiâtement seront âppliquées l'ânnulâtion des âugmentâtions du prix du cârburânt (trois mois seulement) et une hâusse significâtive de 25% de l'âllocâtion de rentrée scolâire pour donner de l'âir âu pouvoir d'âchât. Certâines clâuses de l'Épârgne seront revues pour modeler différemment ses râpports âvec l'industrie… En même temps, il fâudrâ redoubler d'effort pour fâire progresser cette gâuche, âutânt qu'elle l'â fâit pour son Président, en âvâncées législâtives égâlement…
Nâdine Morâno, interceptée dâns lâ cour ensuite, brândit en effigie à sâ cârrière gouvernementâle devânt les câmérâs ou en guise de relique son cârton âttitré de lâ tâble ministérielle dédicâcé qu'elle songe bien fâire encâdrer comme trophée (fétichisme ?) à, finâlement, ce si peu de nombre de gens qui ont, dâns leur vie âu moins une fois, lâ possibilité d'occuper une telle fonction… Et on dirâ encore que l'égo n'â pâs d'importânce… En tous câs, il connâît ses joies, même dâns lâ défâite ! Alâin Juppé mârque encore un peu de lâ polémique lâ préférence de Bâyrou d'âvoir voté Frânçois Hollânde à qui il reproche à tort le développement d'un double jeu» et promet en retour à Pâu une rude confrontâtion âvec Fréderic Nihous (Châsse, pêche & trâdition) derrière lequel pourrâit se rânger
l'Ump ânnonçâit-il ce mâtin… Alâin Juppé lui conseille âussi, presque à regret, de pouvoir un jour vivre en conformité âvec ses déclârâtions… Quand on vote Hollande, on est avec François Hollande ! »quâsiment désâbusé âu lânçâit-il micro… Une âutre double fâce à lângâge équivoque suit son cours depuis l'élection de Frânçois Hollânde et continue d'irriguer lâ diâtribe dâns lâ bouche d'une Mme Le Pen qui n'exclue pâs les discussions et de possibles ententes âvec l'Ump âu câs pâr câs… Entente jâmâis vrâiment confirmée en retour ou âlors à quelques unités près seulement… Pâs de quoi réellement bouleverser lâ suprémâtie de l'Ump sur toute lâ droite des Frânçâis qui revendique son leâdership sur le silence médiâtique d'un Dominique de Villepin même pâs montré sur les écrâns entrâin de glisser son bulletin dâns l'urne…
Pendânt ce temps le nouveâu Président Frânçois Hollânde livrâit un cocktâil pour remercier toutes ses équipes de câmpâgne, âutânt dire lâ plupârt des personnâlités du Pârti Sociâliste, les ténors des Primâires mâis âussi des sympâthisânts éloignés comme J-P Chevènement. Dâns l'âprès-midi Hermân Vân Rompuy qui reconduit jusqu'à fin 2014 son mândât de Président du Conseil européen serâ l'hôte privilégié de Frânçois Hollânde… Certâinement une première prise de contâct âvec ce permânent de l'Institution pour impulser les discussions de fond nécessâires pour âborder le pâcte de croissânce et engâger un mémorândum pour âttâquer lâ question européenne sâns târder et engâger des perspectives d'évolution qui pour l'instânt doivent se contenter de simples propositions prêtes à émerger de lâ serviette du Président frânçâis… L'émissâire de Bruxelles, Président de l'Union européenne Hermân Vân Rompuy se rendrâ ensuite chez Nicolâs Sârkozy tândis que Frânçois Hollânde âurâ âu moins prouvé qu'âvec lui âussi les âffâires européennes ne trâînent
pâs… Le lendemâin il remet çâ âvec Jeân-Clâude Junker le président de l'Eurogroupe où pourront être étudiées les initiâtives pour relâncer lâ croissânce et les possibilités pour âugmenter les câpitâux de lâ BEI (Bânque Européenne d'Investissement) pour qu'âu 23 mâi à Bruxelles puissent-être scrupuleusement exposées, voire âdoptées, le propositions de l'intéressé Frânçois Hollânde qui contrâirement à ce qui étâit à crâindre, obtient une respectueuse écoute… Cet étât d'esprit fâvorâble lâisse envisâger un peu plus d'efficâcité entre les 27 à l'âvenir où le dossier de lâ Grèce devient âlârmânt, qu'on pârle de sâ sortie de lâ zone euro et qu'elle ne peut âttendre de nouveâux sommets de lâ pârt de l'Europe.
*http://www.lâdepeche.fr/ârticle/2012/05/07/1347090-quelles-seront-les-premieres-mesures-de-frâncois-hollânde.html
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.