La lecture en ligne est gratuite
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
Télécharger Lire

Observatoire de l'opinion Popularité de l'exécutif

De
11 pages
L’observatoire de l’opinion La popularité du couple exécutif Publié par LEVÉE D’EMBARGO : 13 JUIN 2014 À 18H CONTACTS LH2 DEPARTEMENT OPINION Adélaïde ZULFIKARPASIC Erwan LESTROHAN Directrice Directeur d’études Tél : 01 71 16 90 96 Tél : 01 71 16 90 93 Mail : adelaide.zulfikarpasic@lh2.fr Mail : erwan.lestrohan@lh2.fr Observatoire de l’Opinion – Juin 2014 Note technique  Enquête réalisée par LH2 pour Le Nouvel Observateur auprès d’un échantillon de Français recrutés par téléphone et interrogés par Internet* le 12 et 13 Juin 2014.  Echantillon de 997 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.  Echantillon constitué selon la méthode des quotas appliquée aux variables suivantes : sexe, âge, profession du chef de famille, après stratification par région et catégorie d’agglomération. Toute diffusion des résultats de cette enquête doit être accompagnée des éléments suivants : le nom de l’institut, la méthode d’enquête, les dates de réalisation, la taille d’échantillon. Les données émanant de sous-catégories de population connaissent les marges d’erreur inhérentes aux résultats d’enquêtes quantitatives. 2 * Il ne s ’ ag i t pas d’ un access panel.
Voir plus Voir moins
L’observatoire de l’opinion La popularité du couple exécutif
CONTACTS LH2 DEPARTEMENT OPINION Adélaïde ZULFIKARPASIC Directrice Tél : 01 71 16 90 96 Mail : adelaide.zulfikarpasic@lh2.fr
Publié par
LEVÉE D’EMBARGO :13 JUIN 2014 À 18H
Erwan LESTROHAN Directeurd’étudesTél : 01 71 16 90 93 Mail : erwan.lestrohan@lh2.fr
Note technique
Enquête réalisée parLH2pourLe Nouvel Observateurauprèsd’unéchantillon de Français recrutés par téléphone et interrogés par Internet* le 12 et 13 Juin 2014. Echantillon de997 personnes, représentatifde lapopulation françaiseâgée de 18 ans et plus.Echantillon constitué selon laméthode des quotas appliquéeaux variables suivantes : sexe, âge, profession du chef de famille, après stratification par région et catégoried’agglomération. Toute diffusion des résultats de cette enquête doit être accompagnée des éléments suivants : le nom del’institut, laméthoded’enquête, lesdates de réalisation, la tailled’échantillon.  Lesdonnées émanant de souscatégories de population connaissent les margesd’erreurinhérentes aux résultatsd’enquêtesquantitatives.
* Il nes’agitpasd’unaccess panel.
Observatoire de l’Opinion –Juin 2014
2
>Principaux enseignements
3
Une base de soutien à François Hollande réduite aux seuls sympathisants socialistes…
Trois semaines après la mauvaise performance des listes socialistes aux élections européennes et une semaine après une séquence de représentation présidentielle réussie pour François Hollande àl’occasion descérémonies de commémoration des 70 ans du Débarquement,l’Observatoire del’opinion LH2 Lenouvel Observateur fait le point sur la popularité du couple exécutif. Cette enquête a été réalisée par internet, les 12 et 13 juin 2014, auprèsd’un échantillonde 997 personnes recrutées par téléphone, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. En voici les principaux enseignements.
A 22%d’opinionspositives, la popularité de François Hollande prolonge une chute qui ne semble pas susceptible des’enrayerpour le moment
22% des Français déclarent avoir une opinion positive de François Hollande en tant que président de la République dont uniquement 3% une opinion « très positive ».Al’inverse,de 4 Français sur 5 ont une opinion très négative du chef de prèsl’Etatdont 50% une (77%) opinion « très négative ». Le solde de popularité du président (opinions positivesopinions négatives) continue de se dégrader pours’établirà -55 (contre -53 en mai). La part de Français ayant une opinion positive du chef del’Etat(22%)régressed’1 point en comparaison à mai 2014(23%) ets’établità son plus bas niveau, 8 points derrière le score plancher atteint par Nicolas Sarkozy sur la période 2007-2012 (30%).
Ce résultat marquel’absence de regain de popularité pour François Hollande à la suited’unepourtant réussie séquenced’exerciceprésidentielà l'occasion de la commémoration du Débarquement. Si cette bonne séquence « régalienne » ne semble donc pas avoir suscité de bénéfices de popularité pour le chef del’Etat,il est également important de souligner quela contre-performance des listes socialistes aux élections européennesdu 25 maipeut aussi expliquer ce prolongement del’érosiondes opinions positivesàl’égardde François Hollande.
Les opinions positives àl’égardchef de dul’Etat sesituent à des niveaux très bas dans toutes les sous-populations del’échantillon, y compris auprès des populations qui furent ses soutiens les plus actifs au cours de la campagne présidentielle de 2012 : les cadres (30%, +2pts), les salariés du secteur public (26%, -4pts) et les habitants del’Îlede France (19%, -7pts).Les opinions positives àl’égarddu chef del’Etatse situent même sous la barre des 20% auprès de populations potentiellement plus fragilisées par la crise économique et socialecomme notamment les employés (16%, =), les ouvriers (10%, -10pts) et les habitants de communes rurales (16%, -1pt).
Sur le plan politique, un phénomène constaté depuis quelques mois se confirme :à gauche, la cote de popularité du chef del’Etat ne dépasse le seuil des 50%d’opinions positivesqu’auprèssympathisants du Parti socialiste (65%) qui constituent son seul soutien des solide au sein des sous-catégories del’échantillon. Ellen’est quede 34% auprès des sympathisants du Front de gauche (PC + Parti de gauche, +8pts) et de 40% auprès des sympathisantsd’EuropeEcologieLes Verts (+3pts). Si les sympathisants du MoDem expriment une part d’opinions positiveslégèrement inférieure à la moyenne nationale (20%, -4pts), la cote de popularité du chef del’Etatquasi-nulle reste auprès de ceux de la droite (UDI : 6%, UMP : 1%, Front national : 1%), signed’unrejet massif del’actionprésidentielle auprès de ce pan de l’électorat.
…alors qu’un premier effritement de la popularité de Manuel Valls semble se dessiner.
Les opinions positives àl’égardde Manuel Valls baissent de 4 points à 48%
48% des Français déclarent avoir une opinion positive de Manuel Valls en tant que Premier ministre, une part en baisse de 4 points en comparaison à mai 2014.A titre de comparaison, la popularité de Jean-Marc Ayrault était passée sous le seuil des 50%d’opinionspositives en octobre 2012 (45%) contre novembre 2007 pour François Fillon (47%). 3 mois après son entrée à Matignon, ce score marque donc pour Manuel Valls un effritement plutôt rapide des opinions positives le concernant, conséquence directe de sanomination dans un contexte de défiance àl’égard del’exécutif, à la différence de ses prédécesseurs, désignés à la suited’une électionprésidentielle victorieuse. Cet effritement de la popularité du Premier ministre se traduit également dans la faible part de Français en ayant une opinion « très positive » : ellen’est quede 6%, contre 9% en mai et elle avait atteint 12% en avril. A contrario, 51% des Français ont une opinion négative du Premier ministre dont 22% une opinion « très négative ».
C’estauprès de populations traditionnellement plus marquées à gauche comme les 18-24 ans (56%, +4pts), les cadres (52%, +6pts), les salariés du secteur public (50%, -4pts) ou encore les individus ayant réalisé des études supérieures (54%,+1pt) que les opinions positives àl’égardPremier ministre sont les plus élevées du. Les opinions positives àl’égardManuel Valls sont également plus de importantes que la moyenne auprès des sympathisants de la gauche (70%, +2pts), portées par un score très important auprès de ceux du Parti socialiste (89%, -2pts) et une bonne performance chez ceuxd’Europe Ecologie LesVerts (65%, +7pts). Seul bémol à ce satisfecit de l’électoratde gauche àl’égardde Manuel Valls, sa cote de popularitén’est« que » de 38%d’opinionspositives auprès des sympathisants du Front de gauche (+4pts).
Al’inverse deFrançois Hollande, Manuel Valls disposed’uncapital-sympathie important auprès des sympathisants du centre-droit (MoDem : 70%d’opinionspositives soit -2pts, UDI : 49% soit -1pt) et sa popularité est basse mais nettement supérieure à celle de François Hollande auprès de ceux del’UMP(32%, -2pts) et du Front national (18%, -11pts). En revanche et malgré une action concrète de réduction des impôts pour les foyers les moins favorisés qui peuvent expliquer la forte popularité à gauche du Premier ministre, les opinions positives à son égard sont basses auprès des populations ayant exprimé de fortes attentes de « justice sociale » au cours des scrutins récents comme les employés (45%, -3pts), les ouvriers (33%, -13pts), les habitants de communes rurales (43%, -7pts).
La mesure de juin 2014 de la popularité du couple exécutif offre plusieurs enseignements. Le premier est relatif à François Hollande dont la séquence présidentielle réussie la semaine passée ne semble pas enrayer la chute de popularité dansl’opinion: la cassure entre une partie del’électoratet le chef del’Etatest très marquée dans ces résultats. Concernant Manuel Valls,l’effritementde sa popularité apparaits’amorcer, toutcomme se durcit le scepticisme des populations les plus fragiles le concernant. Ces deux enseignements soulignent la nécessité pour le couple exécutif de donner des réponses solides et rassurantes aux Français les plus menacés par la crise économique et sociale, qui continuent de manifester leur défiance à son égard.
Erwan Lestrohan, directeur d’études, LH2 Opinion
La popularité du couple >exécutif
6
La cote de confiance de l’exécutif
Pour chacune des personnalités suivantes, ditesmoi si vous en avez une opinion…A tous (997 individus) Très positiveAssez positiveAssez négativeTrès négative Ne se prononcent pas* Opinion positiveEn %Opinion négative
embleEns3 1927 50771 22 François Hollande, en tant Sympathisants que président de1 5132 167 4448 de la gauche la République Rappel mai. 14 Sympathisants 2216 8298 de la droite - 1 pt
Opinion positive
Ensemble6 48 Manuel Valls, en Sympathisants tant que Premier 14 70 de la gauche ministre Rappel mai. 14 Sympathisants 29128 de la droite - 4 pts
Observatoire de l’Opinion –Juin 2014
42
Ne se En %Opinion négative prononcent pas* 29 22 511
56
39
* Item non suggéré
19 101 29
32 71
La cote de confiance de l’exécutif- détails
% OPINIONS POSITIVES
Rappel mai. 14Rappel mai. 14 François Hollande :22%Manuel Valls :48% - 1 pt- 4 pts Hommes43% 23%
Femmes
1824 ans
2534 ans
3549 ans
5064 ans
65 ans et plus
21%
24%
21%
19%
21%
25%
25% CSP+CSP 14%
Inactifs
Observatoire de l’Opinion –Juin 2014
25%
53%
56%
46%
44%
46%
53%
52%
40%
51%
8
La cote de confiance de l’exécutif (rappels)
Observatoire de l’Opinion –Juin 2014
9
Évolution comparée des popularités En %
François HollandeManuel Valls2012 20132014 62 58 56  4 pts 56 56 50 53 52 4548 49 41 40 41 39 36 404032 32 31 32 37 36 35 3530 28 2928 27 33 2727 32 31 25 30 31 29 26 26 22 24 24 23 23  1 pt
Observatoire de l’Opinion –Juin 2014
*
*Jusqu’enfévrier 2014, le recueil était réalisé par téléphone.10
Évolution comparée des popularités Rappels 2007-2012
Nicolas Sarkozy2007 2008
Observatoire de l’Opinion –Juin 2014
2009
2010
François Fillon2011 2012
11
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin