Cet ouvrage et des milliers d'autres font partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour les lire en ligne
En savoir plus

Partagez cette publication

LE QUARANTIÈME ANNIVERSAIRE DU TRAITÉ DE L’ELYSÉE (19632003)
par DanielCOLLARD (*)
Le 22 janvier 1963, à l’Elysée, le Président Charles de Gaulle et le Chancelier Konrad Adenauer signaient un traité historique d’amitié et de coopération scellant définitivement la réconciliation entre les deux Etats de deux grands peuples, les Germains et les Gaulois. Ce que le Plan Fouchet de 19611962 n’avait pu faire à six dans le cadre du Marché commun, la France et la RFA le font à deux.
Quarante ans plus tard, la relation francoallemande n’a rien perdu de son intérêt et de son actualité. Le moteur Paris(Bonn) Berlin est toujours au ser vice de la construction européenne, la Communauté n’ayant cessé de s’élargir et de s’approfondir : les six fondateurs, puis les neuf, avec l’entrée du RoyaumeUni, de l’Irlande et du Danemark, suivis par la Grèce (1981), l’Es pagne et le Portugal en 1986 et enfin l’Autriche, la Finlande et la Suède en er 1995 ;le 1mai 2004, dix nouveaux Etats rejoindront à leur tout l’Union européenne pour former une Europe à VingtCinq.
Le moteur francoallemand a été à l’origine de la plupart des avancées euro péennes depuis 1963, sous l’impulsion des couples V. Giscard d’Estaing  H. Schmidt (19741981), F. Mitterrand  H. Kohl (19821995) et aujourd’hui J. Chirac  G. Schröder. Plus de 80 sommets bilatéraux ont eu lieu au plus haut niveau, sans compter les rencontres informelles entre le Président et le Chancelier. Innombrables ont été les initiatives prises par les deux gouverne ments dans les trois domaines prévus par le Traité de 1963 : la coopération politique, la coopération linguistique et culturelle, la coopération militaire. Et trois protocoles ont été ajoutés au Traité de l’Elysée : l’un sur la coopération économique et financière, l’autre sur la Défense et la sécurité, le dernier sur l’environnement.
L’unification de l’Allemagne, le 3 octobre 1990, et la fin de la Guerre froide et du conflit EstOuest ont permis à l’Europe de retrouver son unité historique et géographique. Le couple francoallemand a bien traversé une crise, mais il a rapidement relancé l’intégration européenne en parrainant le Traité de Maas tricht sur l’UE, le 7 février 1992. Il n’était en effet pas possible d’avoir «plus d’Allemagne dans moins d’Europe» : grâce au TUE, nous avons eu, non pas une «Europe allemande», mais une «Allemagne européenne». Sans oublier la création de l’euro (UEM) et les deux autres piliers du Traité que sont la PESC PESD et la coopération judiciaire et policière.
(*) Professeur à l’Université de FrancheComté (France).
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin