La lecture en ligne est gratuite
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Partagez cette publication

Publications similaires

Poissons 2016

de hors-collection

Demandez à vos guides

de exergue28934

Scorpion 2013

de hors-collection

Voyance_1:VOYA 09/04/09 12:21 Page3
En préambule…
« Nous demandons à l’imprévisible de décevoir l’attendu 1 », écrivait René Char. Je peux témoigner qu’écrire un guide de la voyance, rencontrer des pro-fessionnels de haut niveau ne met jamais à l’abri des surprises de la vie ! Lorsque j’ai entrepris d’enquêter pour la nouvelle édition de ce guide, jamais je n’aurais imaginé que des professionnels des arts divinatoires me donneraient, avec une telle constance, autant de détails sur le tournant radical que prendrait ma vie au fil des mois, des semaines et des jours qui allaient suivre. Je les ai consultés au meilleur moment. Professionnellement, je venais de don-ner une autre impulsion à mon activité, qui m’ouvrait de nouveaux débouchés. J’avais quitté une entreprise dans laquelle j’étais salariée pour me lancer si-multanément, en indépendante, dans trois branches différentes : la presse, l’édi-tion, la communication. J’avais de multiples projets en tête, mais allait-il être possible de les mener de front ? Pouvaient-ils tous aboutir ? Allais-je réussir à gagner suffisamment ma vie pour m’adonner à mon activité de prédilection : l’écriture de livres et de contes ? Mes enfants étaient sur le point de prendre leur envol. Eux aussi nourrissaient des rêves d’accomplissement personnel et professionnel. Allaient-ils les réaliser ? Toute à mes occupations et préoccupations variées, je n’accordais pas trop d’importance à ma vie affective. J’avais bien retrouvé un amour du passé, mais il était marié et peu disponible. Qu’importe puisque du temps, je n’en avais pas non plus.
1. Recueil Le Nu perdu .
Les bonnes adresses – 3
Voyance_1:VOYA 09/04/09 12:21 Page4
Préambule – Le Guide de la voyance
Tel était donc mon état d’esprit et ma situation lorsque j’ai abordé mes pre-mières consultations. Être à un carrefour de mon existence me plaçait dans la situation idéale du consultant qui a besoin d’un éclairage pour savoir s’il a pris la bonne direction. J’avais de vraies interrogations : elles me permettraient d’évaluer les réponses qui devaient m’être données. Mais mon seul avis ne suffisait pas pour rendre compte au mieux, avec le plus de rigueur et d’honnêteté possibles, du travail des professionnels que j’allais rencontrer. Je ne le cache pas, c’est une tâche très ingrate que d’apprécier, comme je le fais, la prestation de chacun. Il ne s’agit pas de décréter de façon simpliste que la profession se partage entre « bons » et « mauvais » praticiens. Une consul-tation est une rencontre entre deux subjectivités. Comme en amour, cela « marche » ou cela ne « marche » pas. Il n’était donc pas question de m’en tenir à mon unique expérience. Alors, j’ai repris le courrier des lecteurs qui m’avaient contactée après la pa-rution des guides précédents pour me raconter leurs consultations. Ils sont chef d’entreprise, infirmier, designer, médecin, pharmacienne, professeur, galeriste, ou dans le recrutement. Des métiers où l’on se doit d’être rigoureux, sérieux. Comme tous me paraissaient sensés, je les ai rencontrés pour que nous puis-sions confronter nos observations et nos ressentis. Ils m’ont fait un compte rendu fidèle de leurs rendez-vous chez les voyants, astrologues ou numéro-logues les mieux « notés » lors des précédentes éditions. J’ai ensuite livré à cha-cun d’eux, en avant-première, les coordonnées des professionnels qui m’ont le plus éblouie au fil de cette enquête. Les tout « nouveaux », auxquels je voulais décerner trois ou quatre étoiles, ont donc été consultés plusieurs fois, et de façon anonyme, par des personnes qui n’ont rien en commun avec moi, hormis d’avoir rencontré le même praticien. Ainsi pouvais-je me faire une idée plus équitable et plus objective de la presta-tion de chacun. J’ai tenu compte des appréciations de tous dans mes commentaires. Lorsque des professionnels font l’unanimité, je le dis. Lorsqu’ils ont été décevants alors que je les trouvais excellents, je ne le cache pas. Et lorsque certains ne m’ont pas convaincue, mais ont donné satisfaction à d’autres, je le mentionne encore.
4 – Les bonnes adresses
Voyance_1:VOYA 09/04/09 12:21 Page5
Le Guide de la voyance – Préambule
J’ai évité les cabinets de voyance qui pullulent sur Internet 1 , et qui font tant de mal à la profession. J’ai préféré les praticiens qui exercent leur métier de façon artisanale. J’ai privilégié aussi les adresses qui se communiquent par le bouche-à-oreille, mais j’ai consulté tout de même quelques professionnels qui avaient recours à la publicité. Tous n’étaient pas décevants, et certains m’ont fait une consulta-tion très honorable, voire excellente. J’ai tenu encore à faire figurer quelques rares consultations ratées pour que vous puissiez disposer d’éléments indiscu-tables de comparaison, puisque je cite dans ce livre des extraits, mot pour mot, des consultations qui ont été faites. Le but de cet ouvrage est de vous être utile en vous permettant d’aller à la ren-contre du praticien qui vous convient, guidé par les étoiles et éclairé, je le sou-haite de tout cœur, par mes commentaires.
1. Il existe sur Internet un site qui porte le nom de ce guide. Je n’en suis absolument pas responsable, et je déplore la confusion que cela engendre. J’ai reçu des lettres et des appels de lecteurs ou de professionnels mécontents, les premiers parce qu’ils ne comprenaient plus rien à ma démarche de journaliste, les seconds parce qu’ils ne voulaient pas y figurer.
Les bonnes adresses – 5
Voyance_1:VOYA 09/04/09 12:21 Page7
Le Guide de la voyance – Idées reçues
Idées reçues
Nous avons tous l’esprit encombré par un bric-à-brac de notions, de préjugés, de tabous, d’images. Autant d’épouvantails qui se dressent sur le chemin de la consultation. Sous des formes différentes, toutes nos idées reçues se ramènent à trois objec-tions : « Tous des sorciers », « rien que des charlatans », « des diseurs de bonne aventure ».
Ma voyante est une sorcière
La confusion entre voyants et sorciers est tout à fait possible. Parce que le mot « sorcier » fait vendre et fait de l’audience, on a pris l’habitude d’y caser tout le monde : astrologues, envoûteurs, guérisseurs, mages, voyants. Pourtant, il est extrêmement simple de faire la différence entre ceux que l’on nomme les « sorciers » et les autres. Elle tient en un mot : « travaux ». Les annonces pu-blicitaires que vous trouverez dans les magazines, et jusque dans votre boîte aux lettres – les sorciers sont partout ! – détaillent le contenu de ces fameux
Les bonnes adresses – 7
Voyance_1:VOYA 09/04/09 12:21 Page8
Idées reçues – Le Guide de la voyance
« travaux occultes ». Grands classiques : le désenvoûtement, les retours d’af-fection ou d’argent, les protections (réussite aux examens, en amour, en af-faires...). Ceci pour la version bénéfique. Pour la version maléfique, renversez la proposition. Ces mages très spéciaux prétendent résoudre « tous les problèmes, même dés-espérés, même incompréhensibles », « neutraliser l’adversité et les influences néfastes », « surmonter, désagréger l’obstacle quel qu’il soit », « faire revenir l’être aimé immédiatement, où qu’il se trouve », « provoquer et attirer les sen-timents de considération », et protéger naturellement « contre tous les maux ». Il est facile de comprendre pourquoi ils prolifèrent lorsque l’on sait que les tra-vaux occultes représentent le plus sûr moyen de doper leur chiffre d’affaires. Entre une consultation de voyance à 80 € et un désenvoûtement à 2 000 € (en liquide, bien sûr), beaucoup ont vite compris où se trouvait leur intérêt. À leur décharge, il faut dire que la demande est extrêmement forte de la part des consultants. Michel Goïoli, un voyant pas du tout sorcier, raconte le com-portement stupéfiant de certains de ses consultants alors qu’il exerçait encore dans le Berry : « Même si vous ne donnez pas dans les travaux occultes, les gens vous prêtent malgré tout un pouvoir que vous n’avez pas. Pour acquérir un peu de ce pouvoir-là, on m’a ainsi volé des jeux de cartes, des cartes de visite, des stylos, et jusqu’au papier hygiénique dans les toilettes ! On a voulu me faire venir pour des chèvres ou des vaches qui avaient leurs contractions plus tôt que prévu. J’ai même reçu un jour une femme qui a mis à l’époque 8 000 francs de-vant moi en me déclarant : “Vous me faites mourir mon beau-père et ma belle-mère pour que mon mari hérite. Puis mon père et ma mère, pour mon héritage à moi, et enfin mon mari. J’ai calculé qu’une fois déduits les frais de succession, le capital bien placé me permettrait de finir ma vie avec un bon revenu. Je vous donnerai ces 8 000 francs lorsque tout le monde sera mort.” » Beaucoup vont consulter une voyante comme on va voir, dans les contes pour enfants, la bonne fée ou la sorcière. Parce qu’elles auraient un pouvoir que les autres n’ont pas et qu’elles mettraient à votre service. « Combien de consultants sont déçus s’ils ne voient chez vous ni Christ, ni bougie, ni chouette », raconte une voyante. « Une de mes consultantes a confié un jour à une de ses amies, en sortant de chez moi : “ Mais ce n’est pas une voyante, on dirait une secré-taire ! ” » La secrétaire de Yaguel Didier justement, une voyante pourtant très « high society », entend régulièrement les consultants lui dire au téléphone : « Vous avez de la chance, vous êtes assise à la droite du Seigneur », « elle doit vous protéger », « à vous, il ne peut rien arriver ».
8 – Les bonnes adresses
Voyance_1:VOYA 09/04/09 12:22 Page39
Voyants
Les bonnes adresses
Les bonnes adresses – 39
Voyance_2:Voyance 09/04/09 12:24 Page40
Voyants – Le Guide de la voyance
Caroline ADAM 15, rue Jean-Bologne, 75016 Paris
T é l . : 01 40 50 86 19 O u : 06 64 70 24 31
yance directe, cartes. 130 € la consultation d’une heure en cabinet, € quarante minutes par téléphone. rs de la précédente édition du guide, j’avais décerné deux étoiles Caroline Adam : ce qu’elle m’avait dit de ma vie passée et pré- . Mais les années ont passé, et ses prédictions sont restées vaines. Elle n’a pas « bien vu » non plus pour deux de mes relations, et plusieurs lec-teurs m’ont dit ou écrit leur déception. Un zeste de numérologie l’incite à me dire que 2009 sera une année de grands changements. Elle me définit ensuite par quelques phrases qui ne me paraissent pas inoubliables : « Vous êtes très équilibrée et pas équilibrée. Vous êtes forte et fragile. Vous avez une fatigabilité, vous êtes vite sur le flanc, mais comme vous avez de la volonté, vous repartez. Attention à ne pas faire trop de choses en même temps : c’est une répartition d’énergie qui n’est pas facile à gérer. »  Elle me parle ensuite d’un enfant qui me pose problème : « Il sort du cadre, il est en opposition avec vous, car il vous trouve autoritaire. Vous avez pas mal de divergences d’opinions et de mode de vie, même s’il y a de l’amour. » Là, je ne vois pas du tout auquel de mes deux enfants elle peut bien faire allusion. Et puis soudain, deux petits flashes : « Le nouveau guide, je ne sais pas si vous avez prévu la couverture, mais je vois du doré ou du jaune. » « Au niveau santé, il y a un petit problème chronique au niveau d’une hanche. » Et une vague prédiction : « En amour, vous allez vers quelque chose qui colle : la tête, le cœur, le physique. Si ce n’est pas encore là, vous y allez. » Il n’y avait rien à l’époque. Elle me fait tirer quelques cartes de son tarot maçonnique, et me fait une vraie prédiction : « Je vois un homme d’origine étrangère, un homme qui bouge, qui se déplace, très spirituel, il est dans les médecines douces, et c’est un bon vivant. Vous êtes même capable de déménager avec lui dans les un an-un an et demi. »
40 – Les bonnes adresses
Voyance_2:Voyance 09/04/09 12:24 Page41
ADORA 75017 Paris
Le Guide de la voyance – Voyants
T é l . : 01 44 09 91 11
yance directe, médium, tarots. 0 € la consultation d’une heure, en cabinet uniquement. i consulté plusieurs fois Adora au cours de ces huit dernières nées. Elle m’a stupéfiée par la justesse de ses prédictions. Elle  nt aucune question. Elle ne m’a pas bercée de faux espoirs en ce qui concernait un projet professionnel, m’a annoncé la fin d’un contrat de travail « avant la fin de l’année, la veille d’une fête » (le contrat a été rompu la veille de la Toussaint), des retrouvailles avec un homme aimé il y a long-temps (elle avait décrit avec exactitude son contexte familial et professionnel, et même ce qu’il me dirait lors de notre première rencontre), a eu pour moi des messages d’une personne décédée, me donnant des détails que j’étais la seule à connaître. Bonnes ou mauvaises nouvelles, elle a su tour à tour m’aver-tir ou m’encourager. Adora possède aussi cette capacité d’analyser avec finesse le fonctionnement propre à chacun, pour permettre à son consultant de mieux gérer les suscep-tibilités de l’entourage, ou d’éviter de stupides disputes ou malentendus. Je lui ai adressé des amis, ils sont subjugués. À l’un, elle prédit qu’il trouvera son ca-binet « tout près de chez moi ». Mon ami reçoit aujourd’hui ses patients à deux rues de chez elle. Un autre allait passer le week-end sur un voilier après des mois de travail harassant à Paris. Il était à peine installé en face d’Adora que celle-ci lui dit sentir l’odeur toute proche de la mer… Adora conjugue le talent, l’expérience, la spiritualité, la diplomatie, la douceur avec l’honnêteté, la chaleur, la gentillesse, la modestie. Pour garantir un travail de qualité en donnant la pleine mesure de ses capacités extrasensorielles, elle consulte peu. Une adresse rare et précieuse.
Les bonnes adresses – 41
Voyance_2:Voyance 09/04/09 12:24 Page42
Voyants – Le Guide de la voyance
AICHA Paris et région parisienne Laiac hcoa-nvtoayctaenrc pe-atra rsoot.nc soitme : Voyance directe et cartes par téléphone, par mail ou au domicile des consultants. 45 € la consultation complète, sans limitation de temps (50 € à domicile), 10 € la question par mail, 15 € par téléphone. « Comme un geste vaut mieux que de nombreuses paroles », Aicha invite ses consultants à la tester en lui posant une question (réponse gratuite) par mail : « Ainsi, on voit bien que je ne réponds pas de façon basique », m’explique-t-elle.  Les consultations d’Aicha ont, je le sais, donné satisfaction à certains de ses consultants. Pour ma part, ce n’est pas le type de voyance que j’affectionne. C’est vrai, Aicha ne se contente pas de répondre par oui ou par non, elle voit bien la période de mutation, pleine de changements, que je suis en train de vivre. En revanche, en ce qui concerne ma vie affective, qui est au beau fixe, elle m’affirme au contraire : « Je ne vous vois pas du tout sur la même longueur d’onde, il y aura rupture, car vous vous préoccupez trop de votre vie profes-sionnelle. » Elle le voit même vivre à l’étranger, loin de moi ! Lorsque je m’ins-  cris en faux contre ses assertions et lui donne son prénom, elle regarde l’avenir de notre relation et se reprend : « Il y a beaucoup d’amour, c’est une passion, c’est très fort, vous avez l’impression d’être faits l’un pour l’autre, mais à un moment, vous mettrez un frein à cause du travail. Vous savez, c’est une mise en garde que je vous fais. Si vous prenez du temps pour vous deux, la sépara-tion définitive peut ne pas avoir lieu. »
ALAIN 31100 Toulouse
T é l . : 05 61 44 27 32
Voyance directe. 40 € la consultation d’une heure environ, en cabinet ou par téléphone. Alain, non-voyant, n’a besoin, au téléphone, que des vibrations de la voix pour nous capter. Il perçoit d’emblée mon opération (passée) de la myopie, une rup-ture récente, un déménagement à venir, des livres qui sortent les uns après les
42 – Les bonnes adresses
Voyance_2:Voyance 09/04/09 12:24 Page43
Le Guide de la voyance – Voyants
autres, entend le prénom de mon meilleur ami et m’annonce une nouvelle ren-contre, un homme « dans le médical », « mais pas tout de suite ». Trois se-maines plus tard, je vivais pourtant avec l’homme de la prédiction. Cela, je ne saurais le lui reprocher ! Alain, qui a cinquante-trois ans, exerce depuis trente ans. Il déplore que « la voyance ait si mauvaise réputation ». Par souci d’honnêteté et pour se mettre à la portée de tous, il tient à conserver un tarif extrêmement raisonnable. Annie ALBERTE 75012 Paris T é l . : 01 43 45 01 89
yance directe, astrologie, numérologie, taches d’encre. 0 € la consultation d’une heure sur rendez-vous en cabinet. nsultations par téléphone lorsqu’elle connaît la personne, par correspondance.  te ans d’expérience professionnelle, une clientèle fidèle qui la consulte depuis des années, d’abord les parents, puis les enfants et les petits-enfants… La consultation dans son cabinet, dans son petit salon rempli de bibelots, est un véritable délice parce qu’Annie jongle avec maestria avec ses différents sup-ports, des flashes précis venant s’interposer à chaque fois : alors qu’elle étudie mon thème astrologique, elle voit que j’aurai un petit accrochage sans impor-tance en voiture (ce qui s’est avéré dans les semaines qui ont suivi). Alors que depuis des mois je n’avais pas de nouvelles d’un ami cher, elle m’affirme : « Je le vois pourtant vous appeler. Le 2 mars. » Dater est extrêmement périlleux en voyance, pourtant, le 2 mars suivant, mon ami m’appelait. Dans les taches d’encre, elle a vu se dessiner la plume de l’écrivain et m’a an-noncé la signature de deux contrats dans l’édition, que je signai effectivement quelque temps plus tard. Il lui arrive aussi d’entrer en communication avec les personnes décédées. « Une consultation complète, un accueil chaleureux, un don incontestable, une femme compétente : une vraie professionnelle. Adresse de très bonne qualité », confirme une lectrice.
Les bonnes adresses – 43
Voyance_2:Voyance 09/04/09 12:24 Page44
Voyants – Le Guide de la voyance  
Colette ALEXANDRE 44, rue du Souvenir, 64140 Lons.
T é l . : 05 59 35 04 29
Voyance directe et sur photos, astrologie, numérologie, tarots. 60 € la consultation d’une heure, en cabinet uniquement. Colette Alexandre consulte peu aujourd’hui, mais demeure, pour ses fidèles consultants, une adresse sûre et chaleureuse. La multiplicité de ses supports garantit une consultation fouillée. Elle voit immédiatement mon changement de statut professionnel, une rupture marquante, l’homme qui est auprès de moi, « pas libre, ce n’est pas l’homme de votre vie, ne vous attachez pas à lui, il y a quelqu’un d’autre pour vous, avec une stabilité au bout », le départ d’un de mes enfants pour l’étranger… Lors de la consultation qu’elle m’avait faite pour le guide précédent, alors que je partais rejoindre un membre de ma fa-mille en province, elle m’avait mise en garde : « Cette personne possède une petite voiture blanche ? Attention, je vois la voiture accidentée contre un po-teau. » Je me suis montrée plus attentive que jamais à sa conduite, l’encoura-geant à se montrer extrêmement prudente. Trois semaines plus tard, l’accident a bien eu lieu, exactement comme elle l’avait annoncé. Car les prédictions ne permettent pas toujours d’éviter le danger. Guy ANGELI 75116 Paris
T é l . : 01 47 55 05 73 O u : 06 85 76 48 18
yance directe. 155 € la consultation d’une heure. ur de très nombreux consultants, « Guy Angeli est une réfé-nce, un grand monsieur de la voyance ». Depuis notre première ncontre il y a… vingt ans déjà, Guy Angeli séduit toujours, tout  rofusion de ses flashes et les détails très fouillés qu’il donne sur les situations passées, présentes et à venir, par son accueil chaleureux, sa bien-veillance, son raffinement, sa subtilité, sa douceur. Sur tout ce qu’il a été en mesure de capter, les anecdotes pullulent. Il parle à une amie non seulement du voyage en Inde d’où elle revient, mais surtout de son compagnon de voyage :
44 – Les bonnes adresses
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin