Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

GESTION DES CRISES OU IMPOSITION DE L'ORDRE - GESTION DES CRISES ...

De
44 pages

GESTION DES CRISES OU IMPOSITION DE L'ORDRE - GESTION DES CRISES ...

Publié par :
Ajouté le : 21 juillet 2011
Lecture(s) : 143
Signaler un abus
Les Cahiers Paix & Citoyenneté
GESTION DES CRISES OU IMPOSITION DE L’ORDRE ?
Barbara DELCOURT Marta MARTINELLI (coord.)
  
Atelier du colloque « Les Savoirs au défi de la Paix et de la Citoyenneté » (10 mars 2006)
1/2006
2
Les Cahiers Paix & Citoyenneté
Cette publication est éditée par le Pôle Bernheim d’études sur la Paix et la Citoyenneté avec le soutien de la Fondation Bernheim et de l’Institut d’études européennes de l’Université libre de Brux elles.
      
    Pôle Bernheim d’Etudes sur la Paix et la Citoyenneté C/o Institut d’Etudes européennes Université libre de Bruxelles  CPI 172 Avenue F.D. Roosevelt 391050 Bruxelles Téléphone : +32 (0) 2 650 44 68Téléfax : +32 (0) 2 650 30 68 Courriel : pole.bernheim@ulb.ac.be Site Web : http://www.polebernheim.net Editeur responsable : Eric REMACLE Coordination éditoriale : Sylvie MANTRANT
GESTION DES CRISES OU IMPOSITION DEL’ORDRE ?
Sommaire
Problématique générale Barbara DELCOURT & Marta MARTINELLI
Première session de l’atelier TERRORISME & DROIT INTERNATIONAL
Retour de l’état de guerre. La signification de l’opération « Liberté en Irak » Dario BATTISTELLA Les effets insécurisants du discours américain sur le terrorisme international Denis DUEZ Le Conseil de sécurité, nouveau législateur international ? Olivier CORTEN
Seconde session de l’atelier SECURITY AND DEVELOPMENT IN CRISIS MANAGEMENT
……….
……….
……….
………. ……….
……….
OECD’s principles for good internationalengagement in fragile states…. Emmanuel KLIMIS How did peace become order?………. Roger MAC GINTY International state-building: Beyond conditionality, beyond sovereignty………. David CHANDLER
CollectionRegardssur l’International CollectionLes Cahiers Paix & Citoyenneté
………. ……….
4
5
5
9 16
19
19 23 30
43 44
3
NB: La version électronique des Cahiers Paix et Citoyenneté se trouve sur le site web du Pôle Bernheim (http://polebernheim.net) à la page « Publications ».
4
Les Cahiers Paix & Citoyenneté
GESTION DES CRISES OU IMPOSITION DE L’ORDRE ?
Problématique générale
Dans le contexte des axes de recherche «ordre et désordre international» et «peace, conflict resolution and develop-ment» du Pôle Bernheim, l’attention des chercheurs qui y ont été associés s’est foca-lisée sur les situations de crise internationale (suite des attentats du 11 septembre 2001, guerres contre l’Afghanistan et l’Irak, …) et la manière dont les acteurs internationaux ont pensé les conditions d’imposition de l’ordre et/ou de gestion du désordre. Les réponses qu’ils y ont apporté ont été examinées dans une perspective critique et transdisciplinaire associant essentiellement des recherches menées dans le champ des relations inter-nationales, des études de sécurité et du droit international public. Plusieurs ouvrages en ont résulté qui reprennent, pour la plupart, les résultats de colloques organisés par le Pôle Bernheim et avec la participation de certains de ses membres.Si les questions qui y ont été traitées sont à première vue assez diversifiées et les analyses pas toujours consensuelles, il en ressort néanmoins quelques fils conduc-teurs qui ont nourri les discussions des deux sessions de l’atelier. Il apparaît en premier lieu que le discours dominant relatif à la gestion des nouvelles menaces, et partant du désordre international, se réfère prioritairement à la nécessité de rendre les institutions internationales plus efficaces, de renforcer les coopérations entre les Étatstout en tenant dûment compte de
l’importancegrandissante des acteurs non étatiqueset de combler les lacunes du droit international en proposant de nouvelles normes juridiques plus à même de répondre aux défis du XXIesiècle. Ce discours consensuel repose sur l’idée qu’une maturation plus importante du système international est d’ores et déjà à l’œuvre (cf. la notion de «gouvernance glo-bale»), mais qu’il serait indispensable, pour contrer une violence endémique à tous les ni-veaux, infra- comme interétatiques, d’en con-solider les assises. Il faut toutefois constater que, d’une part, ce phénomène de maturation ne se vérifie pas toujours empiriquement, la centralisation de l’autorité politique qu’il sup-pose rencontrant certaines formes de résis-tance (très souvent identifiées à des désordres locaux ou encore à des tentations nationalistes, voire impériales). D’autre part, l’institutionnali-sation et la juridicisation des relations interna-tionalesque ce phénomène semble encou-rager dans la perspective d’une pacification durable du système internationalentraînent de nouvelles stratégies interventionnistes et un renouvellement du discours censé les justifier car, de fait, ces interventions suscitent à leur tour de nouveaux problèmes de légitimité. Le développement de nouvelles formes de protec-torat oblige ainsi à actualiser un argumentaire hérité de la période coloniale permettant de concilier le principe de souveraineté, le droit à l’autodétermination et l’exercice d’une autorité politique par des acteurs externes.
Atelier co-organisé avec le Réseau d’Études en Politique Internationale (REPI) et le Réseau GRAPAX
Coordination de l’atelier: Barbara DELCOURT(ULB) &Marta MARTINELLI(ULB)
Présidents de séance : Barbara DELCOURT(ULB) ;Anton PELINKA(Central European University, Budapest ; Chaire Bernheim 2002/2003)
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin