Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

L'allaitement et l'attachement maternel

De
2 pages

L'allaitement et l'attachement maternel

Publié par :
Ajouté le : 21 juillet 2011
Lecture(s) : 548
Signaler un abus
L’allaitement et l’attachement maternel
Porter son nouveau-né au sein est un geste naturel et instinctif.
On peut
facilement imaginer que ce geste est posé depuis la nuit des temps.
La femme devenue
mère, suivant son instinct, porte tout naturellement son nouveau-né sur son cœur. Le
corps humain étant bien fait; ce dernier est localisé à proximité du sein!
Comme quoi
donner le sein, c’est donner de l’Amour!
« Le geste de mettre l’enfant au sein est un geste d’amour sans cesse renouvelé.
C’est un acte d’amour qui réaffirme la vie.
Chaque fois que cela se produit, c’est la
confirmation d’un lien unique […] Un bambin va parfois éclater de rire spontanément
pendant qu’il boit au sein, comme si sa joie n’avait aucune limite! Le plaisir qu’il trouve
à téter au sein va au-delà de la valeur de l’aliment que cela représente » (1)
En postnatal immédiat, la rencontre entre mère et bébé se fait par un premier
contact.
Idéalement par le peau à peau précoce.
Ceci dit, cette première rencontre est
parfois retardée pour diverses raisons.
Il peut parfois être difficile pour la nouvelle mère
de réaliser pleinement son nouveau rôle maternel.
L’allaitement permet ce premier
contact et permet de se réaliser en tant que mère.
Ce sentiment de réalisation,
d’accomplissement est sans cesse renouvelé à chaque tétée pour toute la durée de
l’allaitement.
Si dans un premier temps, l’allaitement permet de se rapprocher, de
s’explorer, de se découvrir, il permet également un moment de repos, de bien-être, de
ressourcement.
Un contact affectif avec son enfant.
L’allaitement vient sans cesse confirmer à la femme son rôle comme maman.
Lorsque son enfant à besoin de réconfort, qu’il a bobo, qu’il est triste, qu’il est malade,
etc… Offrir le sein devient vite la solution ultime; bien plus que le seul fait de le tenir
dans ses bras.
Il vient renforcer le sentiment de sécurité de l’enfant, d’autonomie et
d’indépendance.
C’est également un excellent moyen de diminuer le stress en période
difficile (maladie, voyage, déménagement, séparation des parents,…) N’est-ce pas cela
le rôle d’une mère?
D’un autre côté, l’allaitement diminue le sentiment de culpabilité
que pourrait ressentir une mère face à son enfant lorsqu’elle est malade, enceinte ou
encore à l’arrivée d’un nouveau bébé; puisqu’il demande peu d’effort et permet un
moment privilégié avec son enfant.
« […] l’allaitement maternel représente plus que le seul fait de donner du lait au
bébé. L’allaitement est une relation, comportant des compromis mutuels entre un enfant
et sa mère, qui permet ce lien physique étroit. » (2)
L’allaitement permet un moment privilégié, intense et plein d’amour. Il impose
un temps d’arrêt, une rencontre, un contact. Il permet à la mère de se réaliser pleinement
dans son nouveau rôle et offre au bébé tout le réconfort et la sécurité dont il a besoin.
Bien plus qu’un mode d’alimentation, l’allaitement représente un don, une déclaration
d’amour renouveler à chaque rencontre.
Il solidifie l’attachement de la
mère à son
enfant, ainsi que de l’enfant à sa mère.