Cet ouvrage et des milliers d'autres font partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour les lire en ligne
En savoir plus

Partagez cette publication

Roumanie: du communisme … au journalismeQuand M.Bogdan Chirieac, journalisteroumain de la presse écrite et télévisée, est arrivé dans la classe de notre lycée Anna de Noailles à Bucarest pour être interviewé sur l’évolution contemporaine du journalisme et sur sa carrière, il était élégamment vêtu, ce qui contrastait avec son vieux téléphone auquel il était attaché au point de ne pas vouloir le changer avec des modèles «à la mode ».Il parlait en roulant les «r »comme les Roumains et souvent avec humour. M. Chirieac, animant son talkshow «De l’Est à l’Ouest» sur TVR1accès en temps réel à l’événementMonsieur Chirieac n’a pas vécu le». Grâce journalisme comme étant «une vocationaux nouvelles technologies, la pratique d’enfance» à cause de la dictature. Il auraitjournalistique s’est démocratisée, «chacun voulu être pilote d’avion, mais ses problème». Malheureusement,devenir journalistes peut de vue l’ont amené à n’en faire qu’un hobby.démocratisation peut avoir des effets cette  Ila découvert assez tard sa passion pournégatifs :le manque de vérification de la le journalisme, après la révolution roumaine devéracité des faits et l’affaiblissement de la 1989, première révolution mondiale filmée enqualité d’analyse de l’événement.direct, qui a libéré la soif des Roumains de s’informer ainsi que leur désir d’informer La leçon du jeune moldave puisque «le vrai journalisme n’existe que dans les pays libres». Dans ce contexte de  Pendantsa carrière, il a rencontré des l’ouverture des pays de l’Est, encouragé par personnalités du monde politique comme l’importance qu’y la presse libre, dynamique Jacques Chirac en 1999 à Helsinki à l’occasion soutenue en Occident, il part en 1990 grâce à du début des négociations pour l’intégration de une bourse faire une école de journalisme aux la Roumanie dans l’Union Européenne, Tony EtatsUnis, il poursuit ses études en Angleterre Blair et George Bush en 2002. Pourtant, la et les achèveà Paris à l’IHEDN. L’éloignement personne qui l’a plus touché est le jeune pendant ses longs voyages des EtatsUnis moldave qui leguidait en Moldavie alors qu’il jusqu’au Japon lui a permis de prendre couvrait la guerre civile déclenchée par la conscience de son identité européenne et il est proclamation d’indépendance de ce pays visà revenu sur le lieu de ses racines. vis de l’ancienne URSS. C’était en 1991, à  Ila débuté sa carrière en 1991 en Chişinău, la capitale de la Moldavie, ancienne travaillant dans la presse écrite pour de grands province roumaine. Un journaliste journaux roumains (Adevărul, Gândul) et l’accompagnait et ils avaient payé un guide maintenant, il évolue dans la presse télévisée local car on ne peut entrer dans une zone de (TVR1, Realitatea TV) en animant des conflit qu’avec un intermédiaire. Pour aller en émissions sociales ou politiques, car il veut 1ère ligne, ils avaient engagé trois jeunes échapper au traitement à chaud de moldaves qui connaissaient la région. A un l’événement pour privilégier la réflexion et moment donné, une fusillade a commencé évoluer ainsi vers une pratique d’analyste entre les deux camps belligérants. Même si les politique. Il «aime apporter aux gens une tirs ne mettaient pas en danger la vie des information claire et accessible et des journalistes, un des jeunes est sorti les bras en commentaires pertinents», une analyse l’air en s’avançant vers les tireurs et critique qui les aide à se forger leur propre s’exclamantNe tirez pas, ce sont des: « opinion. journalistes ! ».Ce jeune avait risqué sa vie Il nous a raconté qu’après la chute du pour protéger celles des journalistes afin qu’ils communisme la presse écrite en Roumanie puissent témoigner au monde entier des était très importante, mais face à l’essor de la évènements de son pays, la Moldavie. « Il ne TV, les journaux ont connu une baisse radicale l’avait pas fait pour l’argent. C’était un de leurs tirages. Deplus, l’internet a permis patriote. » « latélévision à volonté», mais aussi «un