La lecture en ligne est gratuite
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
Télécharger Lire

IBM s'intéresse à l'automobile

1 page

IBM s'intéresse à l'automobile Fin janvier, l'Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie (ADEME) lançait un Appel à Manifestation d'Intérêt visant à créer des consortiums entre entreprises d'univers différents pour développer la nouvelle mobilité.

Publié par :
Ajouté le : 18 avril 2011
Lecture(s) : 0
Signaler un abus
IBM s'intéresse à l'automobile

Fin janvier, l'Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie (ADEME) lançait un Appel à Manifestation d'Intérêt visant à créer des consortiums entre entreprises d'univers différents pour développer la nouvelle mobilité.

Une étude d'IBM démontre le nécessaire changement que va devoir connaître l'industrie automobile.

D'après l'étude " En route vers une mobilité plus intelligente : horizon 2020 ", à l'initiative du constructeur informatique IBM, publiée en novembre dernier et menée dans 18 pays auprès de 123 décideurs, l'industrie automobile va devoir s'adapter à l'évolution du concept de mobilité et s'inscrire dans la transition d'une industrie de produits à une industrie de services. La pollution, les embouteillages et la congestion des métropoles imposent de repenser l'utilisation de l'automobile : la mobilité n'est plus centrée autour de la possession du véhicule mais plutôt autour de son utilisation et doit se combiner avec d'autres possibilités de transport.

Pour s'inscrire dans cette transition et répondre aux nouvelles attentes des consommateurs, l'industrie automobile a plusieurs options : élargir son portefeuille produits, évoluer vers un « véhicule connecté », combiner l'offre produit traditionnelle avec divers services de mobilité, inscrire la relation avec le consommateur dans la durée. Dans cet objectif, les alliances entre entreprises aux compétences variées seront impératives afin de lancer de nouvelles offres.

Dernier constat de cette étude, l'information doit être au coeur de cette nouvelle mobilité : données dans le véhicule ou issues du consommateur, données sur les réseaux... De multiples compétences devront être développées dans le domaine pour construire un monde plus instrumenté, plus interconnecté et plus intelligent.

PARME - SHANGHAI Le 20 juillet 2010, les voitures robotisées à énergie solaire Piaggio Porter du projet Greenhaviour débutaient leur périple de Parme, en Italie. Véritable concentré de hautes technologies, les véhicules ont parcouru 13.000km pour parvenir à Shanghai en six semaines, juste à temps pour l'ouverture de l'Exposition Universelle. Dotés d'une batterie, de caméras et de capteurs, ces petits utilitaires respectueux de l'environnement ont été capables de suivre seuls leur voie et d'adapter leur allure et leur direction aux paramètres extérieurs. Les véhicules ont collecté tout au long de leur parcours des données sur les niveaux de C02 des régions traversées, retransmises via un smartphone sur le web. Cette expérience conforte la vision d'IBM basée sur l'idée que la transmission d'informations clés sur leur environnement aux villes, aux collectivités locales ou aux régions est aisée et permettra de prendre les bonnes décisions en termes de gestion des espaces urbains.