Cet ouvrage et des milliers d'autres font partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour les lire en ligne
On lit avec un ordinateur, une tablette ou son smartphone (streaming)
En savoir plus
ou
Achetez pour : 9,00 €

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Partagez cette publication

: : i î m - • |S : •-*'•: •• "•->
iB
ɮH
•- "••; V'.'"-"f ••• >-«$»•
V^'-V;:iîr- ;•
V >v ;-î'-ïi.?' 'Àis®: . H* • ; jfes
-ç; -
m«•
(ssdMt&uiiNi i m
^.y fôSBgi ' *vV
j25
•<v. i -1*.«sgr >T ^p-r- pim ;
- *-t**, ^ :i. • * ~'7 • ;;S
v-
$tëpi M : ' w
3^. ,-. U - 1; ^J4u* tfvS.fi 1
- •:
•' .»7* ''••», -V.;: -À^C.: C„JW m&zè*i LA PLUS FORTE VENTE
Peu de surprises en I 6 de finale de la Coupe. Les DES HEBDOMADAIRES SPORTIFS
plus forts l'ont emporté. Comme au Parc des LES 16e DE FINALE DE LA COUPE Princes où Nîmes a triomphé de la courageuse N° 191 - 6 FEVRIER 1950 ftflfp.
résistance de Rouen. Sur notre cliché le Nîmois
Firoud a repris la balle de la tête malgré l'oppo- 16 PAGES ûll ONT CONSACRÉ sition de Prouff. Mais cette fois la défense nor-
SUISSE : 40 centimes-mande est groupée. De g. à dr. Camberlain,
AFRIQUE DU NORD : 22 francs. Wicart et Besse (n> S) sont prêts à intervenir. LES SUCCÈS DES PLUS FORTS Pendant la première mi-temps Rouen mena le jeu.