Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

PDF - 263.6 ko - LIBERTE DE LA PRESSE

De
8 pages

PDF - 263.6 ko - LIBERTE DE LA PRESSE

Publié par :
Ajouté le : 21 juillet 2011
Lecture(s) : 105
Signaler un abus
LIBERTE DE LA PRESSE
26 octobre 2004
TROISIEME CLASSEMENT MONDIAL DE LA LIBERTE DE LA PRESSE
L'Asie orientale et le Moyen-Orient sont les pires régions au monde
Tous les pays de l'UE sont dans les 40 premiers ; la Russie, l'Asie centrale et le Caucase à la traîne
Reporters sans frontières publie son troisième classement mondial de e la liberté de la presse. C'est en Asie orientale (Corée du Nord, 167 en e e e dernière position ; Birmanie, 165 ; Chine, 162 ; Viêt-nam, 161 ; Laos, e e e 153 ) et au Moyen-Orient (Arabie saoudite, 159 ; Iran, 158 ; Syrie, e e 155 ; Irak, 148 ) que la liberté de la presse est le plus menacée. Dans ces pays, soit la presse indépendante est tout simplement inexistante, soit les journalistes sont soumis à une répression et à une censure quotidiennes. Ni la liberté de l'information, ni la sécurité des journalistes n'y sont garanties. En Irak, la guerre qui perdure est la plus meurtrière de ces dernières années pour la profession (44 tués depuis le début du conflit, en mars 2003).
Il reste malheureusement beaucoup d'autres points noirs dans le e monde pour la liberté de la presse. Cuba (166 ) est, après la Chine, la plus grande prison du monde pour les journalistes (26 détenus). Depuis le printemps 2003, ces journalistes indépendants croupissent en prison, après avoir été condamnés à des peines allant de 14 à 27 ans de réclusion.
e e Au Turkménistan (164 ) et en Erythrée (163 ), il n'existe aucune presse privée. Les habitants de ces pays n'ont aucune autre source d'information que les médias d'Etat, relais dociles de la propagande officielle.
En tête de ce classement, on retrouve majoritairement des pays d'Europe du Nord (Danemark, Finlande, Irlande, Islande, Norvège, Pays-Bas), véritables havres de paix pour les journalistes. Sur les vingt e pays les mieux classés, seuls trois (Nouvelle-Zélande, 9 ; Trinidad et e e Tobago, 11 ; et le Canada, 18 ) ne sont pas européens.
D'autres petites démocraties, souvent pauvres, se glissent également parmi les pays traditionnellement les plus respectueux de la liberté de e e la presse : El Salvador (28 ) et Costa Rica (35 ) en Amérique centrale, e e e le Cap-Vert (38 ) et la Namibie (42 ) en Afrique, ou le Timor-Leste (57 ) en Asie.
Reporters sans frontières défend les journalistes emprisonnés et la liberté de la presse dans le monde, c'estàdire le droit d'informer et d'être informé, conformément à l'article 19 de la Déclaration universelle des droits de l'homme. Reporters sans frontières compte neuf sections nationales (Allemagne, Autriche, Belgique, Espagne, France, Grande Bretagne, Italie, Suède et Suisse), des représentations à Abidjan, Bangkok, Buenos Aires, Istanbul, Montréal, Moscou, New York, Tokyo et Washington, et plus de cent correspondants dans le monde.
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin