Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

PDF - 1.5 Mo - Lettre information N2

De
4 pages

PDF - 1.5 Mo - Lettre information N2

Publié par :
Ajouté le : 21 juillet 2011
Lecture(s) : 106
Signaler un abus
Den franske avisen
La lettre d’information de l’ambassade de France à Oslo
La France engagée dans la lutte contre la piraterie maritime D’une urgence humanitaire à une opération multinationale majeure En 2007, la multiplication des actes de piraterie au large de la Somalie a arrêté l’acheminement de l’aide du Programme Alimentaire Mondial (PAM) vers ce pays. Pour faire face à cette urgence humanitaire, la France a alors été la première nation à répondre positivement à l’appel de l’ONU, en faisant assurer par des bâtiments de sa marine l’escorte des bateaux du PAM pour rétablir la liaison maritime au profit de la population somalienne. Afin de coordonner ses efforts diplomatiques, elle a ensuite nommé un ambassadeur pour la lutte contre la piraterie maritime, Chantal Poiret, ancienne ambassadrice de France en Norvège. À l’initiative de la France et des États-Unis, une série de résolutions du Conseil de sécurité des Nations-Unies a été adoptée en 2008 pour permettre aux États d’intervenir dans les eaux territoriales somaliennes. Le 7 octobre 2008, la réso-lution 1938 a appelé tous les États à se joindre à la lutte contre la piraterie dans la zone. Aujourd’hui, plus de vingt États ont engagé des moyens mili-taires pour lutter contre la piraterie dans le seul golfe d’Aden. C’est, par le nombre de pays participants, la plus grande opération navale depuis la fin de la Seconde Guerre Mondiale. Au total, ce sont plus de 160 000 tonnes d’aide alimentaire affrétée par le PAM qui ont été sécurisées par ces opérations d’escorte. ATALANTE : la première opération navale de l’Union européenne Sous Présidence française de l’UE, et à la suite d’une initiative franco-espagnole, le Conseil européen a posé le 15 septembre 2008 les bases de l’opération « ATALANTE » (UE NAVFOR), première opération maritime de la Politique européenne de sécurité et de défense (PESD). ATALANTE a atteint sa pleine capacité opérationnelle en février 2009. L’UE a décidé en juin dernier de proroger son mandat jusqu’à fin 2010.
1
N°2 Novembre 2009
Frankrike er engasjert i kampen mot maritim piratvirksomhet Fra humanitær nød til en større multinasjonal operasjon I 2007 førte den store økningen i piratvirksomheten langs Somalias kyst til at hjelpeforsyningene fra verdens matvareprogram (WFP) stoppet opp. For å imøtekomme denne humanitære nødssituasjonen, var Frankrike den første nasjonen til å svare positivt på FNs forespørsel vedå la fartøy fra marinen eskortere WFPs fartøy for å gjenopprette den maritime forbindelsen til fordel for den somaliske befolkningen. For å koordinere den diplomatiske innsatsen, ble deretter Chantal Poiret, tidligere Frankrikes ambassadør til Norge, utnevt til ambassadør for bekjempelse av maritim piratvirksomhet. På Frankrikes og USAs initiativ ble en serie resolusjoner fra FNs sikkerhetsråd vedtatt i 2008 for å tillate statene å operere i Somalias territorialfarvann. Den 7. oktober 2008 ble alle stater bedt om å delta i kampen mot piratvirksomheten i området gjennom resolusjon 1938. I dag har nærmere 20 stater tatt i bruk militære midler for å bekjempe piratvirksomhet bare i Adenbukta. Det er i kraft av antall land som deltar den største multinasjonale flåteoperasjonen siden slutten av andre verdenskrig. Totalt har mer enn 160 000 tonn med mathjelp som fraktes av WFP blitt sikret gjennom eskorteoperasjonene.
La frégate française Forbin (classe Horizon)