La lecture en ligne est gratuite
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
Télécharger Lire

La note du formateur Di Rupo : évaluation de la N-VA

De
11 pages

1. La note du formateur Di Rupo : évaluation de la N-VA. INTRODUCTION. Vous n'ignorez pas qu'au cours de ces derniers jours, nous avons étudié en détail la ...

Publié par :
Ajouté le : 16 avril 2012
Lecture(s) : 165
Signaler un abus
LanoteduformateurDiRupo:évaluationdelaNVAINTRODUCTIONVousn’ignorezpasqu’aucoursdecesderniersjours,nousavonsétudiéendétaillanoted’ElioDiRupo.Detouteévidence,leformateuratravailléavecbeaucoupd’énergiepourrédigercettenoteetelleméritenotrerespect.Nosanalystesetcollaborateurstechniquesontpasséàlaloupetoutessespropositionsetenontchiffrél’impact,danslamesuredupossible.Permettezmoidoncdevousexpliquernosconclusions.Jedoisvousavouerquelorsquej’aientenduetlulepremiercompterendudecettenote,j’airetrouvéespoir.J’étaisbienentenduconscientquelaréalitén’étaitcertainementpasaussibrillantequ’iln’yparaissaitetquelanotedevaitcontenirbonnombrededoublesfonds,maisjepensaistoutdemêmequenousnousdirigionsversun«oui,mais».C’estdumoinscequej’espérais.Cen’estmalheureusementpaslecas.Aprèsunelectureapprofondiedelanoteetdesanalysestechniquesdemescollaborateurs,j’ensuisarrivéàlaconclusionquecellecin’est,auxyeuxdelaNVA,absolumentpasunebonnebasepourlapoursuitedesnégociations.Commeleformateurl’aluimêmepertinemmentremarquéilyaquelquesjours:celuiquidit«oui»àcettenotedoitcroireenl’aboutissementdesnégociations.Jedoisadmettrequemêmeaveclameilleurevolontédumonde,jenecroisvraimentpasquelesnégociationspeuventaboutirsurlabasedecettenote.Avantd’expliquerendétailnosobjections,permettezmoidelesrésumer:1. LebudgetL’opérationbudgétaireduformateurserésumeàuneaugmentationmassivedesimpôtsetcibleceuxetcellesquitravaillentdurement,quientreprennentetquiéconomisent.Cettenotenousrendraittristementcélèbresdanstoutel’EuropeetferaitdelaBelgiquelepayslemoinsactifdansledomainedel’assainissementdesesdépensesetleplustournéverslarecherchedemoyensd’augmentersesrevenus.Noussommespourtantdéjàleschampionsenmatièredeprélèvementspublicsetnotretauxd’impositionatteintdessommets.2. LevoletsocioéconomiqueLesrecommandationsdelaCommissioneuropéenne(ainsiquecellesduFMIetdel’OCDE)nesontpratiquementpasprisesencomptedanslanote.Ils’agitnotammentdesréformesindispensablesdelasécuritésocialeetdumarchédel’emploi.Lanoteduformateurasuscitédegrandsespoirsdanscedomainemais,àyregarderdeplusprès,ellen’apporteaucunesolution.Lesmesuresenmatièredechômage,depensionsetdesoinsdesantén’ontquetrèspeud’impact,voireaucun.3. Laloidefinancementetl’autonomiefiscaleLanouvelleloidefinancementproposeuneautonomieréelleextrêmementréduiteetn’apresqu’aucuneffetderesponsabilisation.Lesdotationsactuellesauxentitésfédéréesprovenantdel’impôtdespersonnesphysiquessontenfaittoutbonnementconvertiesencentimesadditionnels.Nousnesommestoutefoispasenmesuredemenerunepolitique1
fiscalepropre,hormislahausseoulabaisselinéairedel’impôtdespersonnesphysiques.Ilreste,enoutre,unmécanismedesolidaritéquieffacetouteslesdifférences.Lescommunautéscontinuentsimplementàbénéficierdesdotationssurlabasedesbesoins,laFlandreestprivéede600millionsd’eurosàlasuitedel’arrêtdu«turboduLambermont».4. Laréformedel’ÉtatLanoten’apportepratiquementaucunélémentneufencequiconcernelaréformedel’État.ElleestsensiblementsousleniveaudelanoteVandeLanotte.Plusieursmilliardssonteffectivementtransférés,maisilsconcernenttroppeudelevierspolitiquesréels.Ilnes’agitpasd’homogénéisation,maisplutôtd’uneénièmeréformebricàbracquin’améliorerapasl’efficacitéadministrative.5.BruxellesetBHVLespropositionsconcernantBruxellessontdésastreusespourlesFlamands.LebilinguismelégaldelacapitaledisparaîtquasimentetlesgarantiespolitiquespourlesFlamandsdansl’administrationrégionalesontérodées.Bruxellesreçoitmalgrétoutprèsde600millionsd’eurosparan.Lanotenecontientpaslemoindreengagementdestinéàrendrelagestionbruxelloiseplusefficace.NousdevonscependantaccepterlefaitqueBruxellessevoitoctroyerdescompétencessupplémentairesetquelarégiondeviendrauneentitéfédéréeàpartentière.Lesfacilitéssontdefactorenforcéesdanslessixcommunesdelapériphérie.CORPS1) Lebudget
Répartitiondel’assainissementselonlanoteDiRupo
4,6milliardsd’euros,ou20%deseffortsd’assainissement,sonttransférésauxRégionsetCommunautéset,enplus,ellesdoiventprendreenchargelespensionsdeleursfonctionnaires(sansavoirvoixauchapitreencequiconcerneleurâgededépartàlaretraite)etdesnavetteursdeBruxelles.Autotal,laFlandredevraitdoncéconomiserauminimum2,5à3milliardsd’eurossupplémentaires,soit10%,aumoins,del’ensembledubudgetflamandactueletce,alorsqu’aucoursdecesdeuxdernièresannées,la
2
Flandrearéussiàéconomiser8%desonbudget.End’autrestermes,laFlandreestpuniepourl’assainissementaccompli.Eneffet,ceuxquin’ontpasencoreagidanscesenssevoientimposerdesmesuresd’assainissement(nousdoutonsdeleurapplicationréelle),alorsquelaFlandredevraitentrerdansunedeuxièmephased’assainissement.Lebonélèvedoitenquelquesortepayerpoursoncomportementexemplaire.Encequiconcerneleniveaufédéral,lanoted’ElioDiRupometprincipalementl’accentsurlesaugmentationsfiscales.Ilestquestionde37%d’économiesenmatièrededépenses,alorsqu’ilnes’agitenréalitéquedemoinsde30%ou6,8milliardsd’eurossuruntotalde22milliards.Lasuppressiondecertainspostesdedéductibilitéfiscale,notamment,nepermetpasderéduirelesdépensesmaisd’augmenterlesrecettesfiscales.Enoutre,ElioDiRuposurestimeseséconomiesdansledomainedessoinsdesantécarilcompareartificiellementlenouveautauxdecroissancede2%àl’ancientauxde4,5%;alorsqueletauxdecroissanceréels’élèveà3,1%.Leséconomieseffectivesn’atteignentdoncpas3mais2milliardsd’euros.Àl’exceptiondecenouveautauxdecroissance,lasécuritésocialeestentièrementpréservéecontretouteéconomie.Latroisièmecatégoried’ElioDiRupo,intituléemesures«diverses»,necontient,àyregarderdeplusprès,pratiquementquedesrecettessupplémentaires.
Cetsunamifiscalestcomplètementcontraireauxrecommandationseuropéennes.MêmeleFondsmonétaireinternational,l’OCDEetlesbureauxdenotationdemandentànotrepaysdeseconcentrersurunassainissementdesdépensesetce,enraisondelachargefiscaledéjàtrèsimportante.Lanoteduformateurvaprécisémentdanslesenscontraire.Sinousanalysonsleséconomiesdesservicespubliquesfédéraux,ilressortqu’aucunautrepayseuropéenneperçoitautantderecettesquelaBelgique,alorsquenotrechargefiscalecompteparmilesplusélevéesd’Europe!NotrepaysestleseulÉtatmembreàprendredavantagedemesuressurleplandesrecettesquedansledomainedesdépenses.Cetteméthodeestànosyeuxtotalementirresponsable.
Comparaisondeseffortsd’assainissementdespayseuropéenspour2014/2015surleplandesrecettesetdesdépenses3
Lepoidsdesmesuresproposéessurlesentreprisesestextrêmementlourd(environ4,6milliardsd’eurosd’augmentationsfiscales=43%duproduitdel’impôtdessociétés),tantencequiconcernelesstartersetlesPMEquelesgrandesentreprises.Ellesprovoquentdesdommagesirréparablesauclimatd’investissementetl’offensivesurlesintérêtsnotionnelsconstitueunesortederupturedecontrat.Parailleurs,leschargesadministrativesnebaisserontpas,bienaucontraire,ellesaugmenterontdemanièreconsidérable.Lanotetoucheégalementlesménagesenpleincœur,àtraversuneaugmentationfiscalede4,3milliardsd’euros(=10%duproduitdel’impôtdespersonnesphysiques).Laclassemoyenneetlestravailleursensontlesprincipalesvictimes:cescitronsserontencorepluspressésqu’actuellement.Pourunménagemoyen,ils’agitd’uneaugmentationd’impôtde1000eurosparan!End’autrestermes,lesjeunesrecevrontuneannéedesalaireenmoinssurl’ensembledeleurcarrièreetilsserontcontraintsdeleverserauxpouvoirspublics.
Augmentationduprixdestitresservices+suppressiondel’avantagefiscal Harmonisationdutauxdeprécomptesurlafiscalitémobilièreà20 % Instaurationd’unimpôtsurlaplusvaluedesactionsettitres,néfastepourlepetitinvestisseurindividuelRenforcementdel'impositiondesvoituresdesociété Réductiondeladéductiondel’AGetamendeencasderetraitanticipé Réductiond’impôtpourlesbassalaires Divers(fraude,grossesfortunes…)CHARGETOTALESURLAPOPULATIONACTIVE
2) Levoletsocioéconomique
240millionsd’euros 1160millionsd’euros 1000millionsd’euros
1200millionsd’euros 150millionsd’euros 500millionsd’euros 1090millionsd’euros 4340millionsd’euros
Lesréformessocioéconomiquesontétéannoncéesavecfracasmaisenréalité,lanoted’ElioDiRuponecontientquequelquesadaptationsdesrégimesactuelsdechômageetderetraite.Parmilessixrecommandationseuropéennes,ilressortqueseulesdeuxd’entreellessontrespectées.Leformateursemontredoncextrêmementsceptiqueàl’égarddel’EuropeetisoleunpeupluslaBelgiqueducourantdominanteuropéen.CHÔMAGEIlestquestiond’augmenterladégressivitédesallocationsdechômage,maisenréalitécesallocationsconnaîtrontdansunpremiertempsunehaussepourseulementdiminuertrèsprogressivementparlasuite.Personnenesaits’ilseraunjourquestionderéduirelesallocationsàunniveauinférieuràceluiquenousconnaissonsaujourd’hui.Sitelestlecas,combiendetempsfaudratilpouratteindreceniveau?Lecoûtdecerégimerisquedoncdecontinueràgrimperplutôtquedebaisser.
4
Lesallocationsnesontpasnonpluslimitéesdansletemps.Telestlecasdanstouslespayseuropéensetce,aucoursd’unepériodegénéralementcompriseentresixmoisetdeuxans.Aprèslacriseéconomiqueetfinancière,certainspaysontréduitcettepériode.Parexemple,leDanemarkestainsipassédequatreàdeuxans(cepaysestpourtantcaractériséparunsystèmesocialrobuste).LaBelgiqueestdoncdésormaisleseulpaysaumondeilestpossibledetoucheréternellementdesallocationsdechômage.
Lesallocationsd’attentenesontpassupprimées.Ilresteradoncpossibledanscepaysdetoucherdesallocationsdechômageàviesansavoirtravailléunseuljour.End’autrestermes,cettenoten’incitepasleschômeursquirefusentdetravailleràchercheractivementunemploiconvenable.Leseffetsbudgétairesdesmaigresréformesdumarchédel’emploisonteuxaussiextrêmementlimités.LaBelgiqueestactuellementlepayseuropéenquidébourseleplusdansledomainedel’emploi(notammentencequiconcernelesallocations).Mêmel’Espagnenedépensepasplusquenotrepays,malgréuntauxdechômagesupérieurà20%.Lespropositionsduformateurn’ychangerontrien.
5
Tauxdechômage(vertical)etdépensesdansledomainedel’emploidanslespayseuropéensetmembresdel’OCDEen%duPIB(horizontal)AUGMENTATIONDEL’ÂGEDEDÉPARTALARETRAITELanoteneprévoitpratiquementaucunemesureconcernantlaprépension.Encasderestructuration,ilrestepossibled’envoyerdespersonnesde55ansàlaprépensionetderépercuterlescoûtssurlasociété.L’âgededépartàlaretraiteanticipéen’estquetrèsprogressivementrelevé:deuxmoisparan.Àcerythme,ilaugmenterade60à61ansàlafindecettelégislature.30ansserontdoncnécessairespouratteindre65ans…Danssanote,ElioDiRupoproposed’étendredès2013de50à55anslecontrôledeladisponibilitéactivedesdemandeursd’emploietà58ansàpartirde2016(lorsdelaprochainelégislature).MaisenFlandre,leVDABaccompagneradéjàactivementdès2012lesdemandeursd’emploijusque58ans.UNMEILLEURCLIMATD’ENTREPRENARIATUneluttesingulièreestmenéecontrelesintérêtsnotionnels.Jemesouvienspourtantqu’ilyapeu,lorsdelavisiteduPremierministreYvesLetermechezlesinvestisseursaméricains,lapréservationdesintérêtsnotionnelsaétéréclamée,ainsiquel’instaurationdansnotrepaysd’unclimatfiscalstable.Nousrisquonsdèslorsdeperdretotalementlafacevisàvisdesinvestisseursétrangerssinousréformonslesintérêtsnotionnels.UnesériedemesurespositivessontprisesencequiconcernelesPME,maislanoteprévoitégalementuneimportanteaugmentationfiscaleainsiquedeschargesadministratives:l’érosiondesintérêtsnotionnels,lemaintiendel’indexationquineserapasréforméecommeledemandel’Europe,lahaussedescotisationspatronalesconcernantlaprépension,unprécomptemobilierplusélevé,unimpôtsurlaplusvalue…
6
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin