La lecture en ligne est gratuite
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
Télécharger Lire

Pour la survie de la filière volaille en Nouvelle-Aquitaine

De
2 pages

Séance plénière du 23 octobre 2017 Motion du groupe Front National / Rassemblement Bleu Marine POUR LA SURVIE DE LA FILIERE VOLAILLE DE NOUVELLEAQUITAINE

Publié par :
Ajouté le : 23 octobre 2017
Lecture(s) : 76
Signaler un abus
Séance plénière du 23 octobre 2017
Motion du groupe Front National / Rassemblement Bleu Marine
POUR LA SURVIE DE LA FILIERE VOLAILLE DE NOUVELLE-AQUITAINE
Considérantqu’une crise aviaire est de nouveau à nos portes ; plusieurs foyers ont été détectés en Suisse, dans le nord de l’Italie, aux Pays-Bas et même dans le Maine-et-Loire ;
Considérant que cette nouvelle crise aviaire frapperait une îlière totalement exsangue, qui concerne 30 000 emplois directs et 100 000 emplois indirects ;
Considérant queîn novembre est le pic du danger avec le passage des oiseaux migrateurs ;
Considérant quelaboratoire CEVA santé animale dispose du vaccin le depuis le 31 juillet 2017 et en a produit 2 millions de doses ;
Considérant que l’année dernière, des dizaines d’exploitations ont fait faillite et une dizaine d'éleveurs se sont suicidés, et qu’on ne peut rester spectateurs de la mort annoncée d’un savoir-faire immémorial ;
Les élus régionaux Front National / Rassemblement Bleu Marine de Nouvelle-Aquitaine demandent que :
-1-
L’exécutif régional s’engage à peser sur le versement des aides de l’Etat pour qu’elles arrivent dans les plus brefs délais, de nombreux élevages étant déjà en péril du fait de leur retard.
-2-
La îlière entreprenne, à moyen terme, une refonte en profondeur, en adoptant la technique des bandes uniques aîn que les canards ne se déplacent plus et en utilisant des espèces de canards plus rustiques et plus résistantes, comme, par exemple, le canard basque Kriaxera.
-3-
Le président de la région Nouvelle-Aquitaine Alain Rousset pèse de tout son poids pour débloquer cette situation ubuesque auprès du ministre de l’Agriculture aîn d’autoriser la vaccination selon la technique des anneaux vaccinaux.