Cette publication est accessible gratuitement
Lire

Partagez cette publication

OBSERVATOIRE DE LA POLITIQUE NATIONALE
AV R I L 2 0 1 7
LEVÉE D’EMBARGO : JEUDI 6 AVRIL A 19HEnquête réalisée auprès d’un échantillon de Français recrutés par téléphone puis interrogés
par Internet du 5 au 6 avril 2017.
Recueil
Echantillon de 1517 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et
plus dont 561 sympathisants de la gauche (dont 276 sympathisants du Parti socialiste),
519 sympathisants de la droite (dont 317 sympathisants Les Républicains) et 202
sympathisants du Front national.
La représentativité de l’échantillon est assurée par la méthode des quotas appliqués aux Echantillon
variables suivantes : sexe, âge, profession du chef de famille et profession de l’interviewé
après stratification par région et catégorie d’agglomération.
Les évolutions signalées dans ce rapport correspondent à des évolutions depuis mars
2017, date de la vague précédente.
Evolutions
La notice de cette enquête est consultable à la commission des sondages qui la rend publique sur son service de
communication en ligne.
Confidential & Proprietary – Copyright BVA Group ® 2017Cette étude présente des résultats soumis aux marges d'erreur inhérentes aux lois statistiques. Le tableau ci-dessous présente
les valeurs des marges d’erreur suivant le résultat obtenu et la taille de l’échantillon considéré.
INTERVALLE DE CONFIANCE À 95% SELON LE SCORETAILLE DE
L’ÉCHANTILLON 5 OU 95% 10 OU 90% 20 OU 80% 30 OU 70% 40 OU 60% 50%
4,4 6,0 8,0 9,2 9,8 10,0100
3,1 4,2 5,7 6,5 6,9 7,1200
2,5 3,5 4,6 5,3 5,7 5,8300
2,2 3,0 4,0 4,6 4,9 5,0400
1,9 2,7 3,6 4,1 4,4 4,5500
1,8 2,4 3,3 3,7 4,0 4,1600
1,6 2,3 3,0 3,5 3,7 3,8700
1,5 2,1 2,8 3,2 3,5 3,5800
1,4 2,0 2,6 3,0 3,2 3,3900
1,4 1,8 2,5 2,8 3,0 3,11 000
1,0 1,3 1,8 2,1 2,2 2,22 000
0,7 0,9 1,3 1,5 1,6 1,64 000
0,6 0,8 1,1 1,3 1,4 1,46000
0,4 0,6 0,8 0,9 0,9 1,010 000
Exemple de lecture : Dans le cas d’un échantillon de 1 000 personnes, pour un pourcentage obtenu par enquête de 20%, la marge d’erreur est égale à 2,5.
Le pourcentage a donc 95% de chance d’être compris entre 17,5% et 22,5%.
Dans cette étude, basée sur un échantillon de 1 500 personnes, pour un pourcentage obtenu par enquête de 20%, la marge d’erreur est égale à 2,1.
Le pourcentage a donc 95% de chance d’être compris entre 17,9% et 22,1%.
Confidential & Proprietary – Copyright BVA Group ® 2017La vague d ’ avr i l du baromètre de la politique nationale BVA pour Orange et La Tribune a été réalisée au lendemain du « Grand débat » réunissant les 11 candidats à l ’ é l e cti o n
présidentielle. Dans ce contexte de concentration de l ’ i n t é r ê t des Français autour de l ’ a ctu al i t é électorale à 3 semaines du premier tour de l ’ é l e cti o n présidentielle, cette enquête
réalisée du 5 au 6 avril permet d ’ o b se r ve r comment se positionnent les personnalités composant le paysage politique national et de mesurer l ’ i mp act du débat sur les résultats.
A l’issue du débat, Jean-Luc Mélenchon est le candidat qui a suscité le plus d’impressions positives (53%), devant Emmanuel Macron (39%) et Philippe Poutou (37%)
Quand on interroge les Français ayant suivi ou entendu parler du débat sur l’impression laissée par chacun des candidats à l’élection présidentielle, on observe que
Jean-Luc Mélenchon a laissé une impression positive à 53% d’entre eux contre 26% auxquels il a laissé une impression négative (21% ne se sont pas prononcés).
Si ce résultat reste assez clivé politiquement (73% d’impressions positives à gauche, 39% à droite), le leader de la France Insoumise se situe très nettement
devant ses concurrents dans la course à l’Elysée et son classement indique une performance très réussie, qui fait suite à sa prestation du 20 mars. Il
indique bien qu’un certain gommage de la radicalité de Jean-Luc Mélenchon semble à l’œuvre et le positionne de façon plus consensuelle dans l’opinion.
Légèrement en retrait, Emmanuel Macron (39% d’impressions positives) et Philippe Poutou (37%) sortent également du lot. Le leader d’En Marche ! a
séduit de façon équilibrée à gauche et à droite (42% d’impressions positives à gauche, 41% à droite) alors que Philippe Poutou, dont les attaques contre François
Filon et Marine Le Pen ont été très remarquées, n’a laissé une impression positive qu’à 18% des sympathisants de la droite mais à 64% des sympathisants de la
gauche.
Derrière ces 3 candidats, Nicolas Dupont-Aignan a suscité 28% d’impressions positives (29% auprès des sympathisants LR mais 56% auprès de ceux du Front
national). Avec 28% d’impressions positives également, Benoît Hamon réalise une performance très en deçà de Jean-Luc Mélenchon auprès des
sympathisants de la gauche, il a laissé une impression positive à 51% d’entre eux contre 73% pour Jean-Luc Mélenchon.
Avec 24% de sentiments positifs après le débat, François Fillon se situe un cran en dessous de ces candidats. Il est même devancé par Nathalie Arthaud.
Il est important de souligner que ce résultat est extrêmement clivé. L’ex-Premier ministre a laissé une impression positive à 51% des sympathisants de la droite
et à 65% des sympathisants LR, des scores qui le placent en 1ère position auprès de ces populations. Sa capacité à séduire au-delà de la droite pose question, il n’a
laissé une impression positive qu’à 2% des sympathisants de la gauche et à 27% des sympathisants du FN.
èmeEnfin Marine Le Pen se situe en 8 position. Elle a suscité 23% d’impressions positives et devance uniquement Jean Lassalle (20%), François Asselineau
(14%) et Jacques Cheminade (10%). Concernant la présidente du Front national, l’hypothèse d’un « plafond de verre » demeure : elle a laissé une impression
positive à 83% des sympathisants FN et à 49% des sympathisants de Debout la France ! mais uniquement à 23% de ceux de la droite et 6% de ceux de la gauche.
A 25% de bonnes opinions, la popularité de François Hollande progresse très légèrement en avril (+1pt)
25% des Français ont une bonne opinion de François Hollande contre 75% qui en ont une mauvaise. Ce niveau de popularité se situe 7 points au dessus du taux de « bonnes
opinions » mesuré en novembre 2016 (18%) avant qu’il annonce qu’il ne se représenterait pas. Cette progression indique vraisemblablement que François Hollande a retrouvé
une certaine bienveillance en renonçant à briguer un nouveau mandat (+2pts auprès des sympathisants de la gauche, 48%) mais ce score reste pour autant est ancré à un
niveau très bas (5 points en dessous le score « plancher » de Nicolas Sarkozy à l’Elysée entre 2007 et 2012) et sa popularité demeure très limitée.
Confidential & Proprietary – Copyright BVA Group ® 201743% des Français ont une bonne opinion de Bernard Cazeneuve (+1pt)
Dans un contexte de focalisation moindre sur l’exécutif à 3 semaines du premier tour de l’élection présidentielle, la popularité de Bernard Cazeneuve
reste élevée en avril. 43% des Français ont une bonne opinion de lui en tant que Premier ministre soit une hausse d’1 point des bonnes
opinions le concernant. C’est principalement auprès des sympathisants de la droite que Bernard Cazeneuve gagne le plus de points de popularité
(34%, +6 points) et c’est toujours auprès des sympathisants PS qu’il bénéficie de la meilleure image (76%, =).
Jean-Luc Mélenchon (1er, 44%, +15pts) et Emmanuel Macron (2ème) en tête du classement des cotes d’influence
èreJean-Luc Mélenchon se place en avril en 1 place du classement des cotes d’influence. 44% des Français souhaitent qu’il ait davantage d’influence dans la vie politique
française, un score en hausse de 15 points en comparaison à notre mesure de mars, qui illustre bien la percée du leader de la France Insoumise dans l’opinion. Jean-Luc Mélenchon
apparait plus consensuel : sa cote d’influence est de 71% à gauche (+18pts) et de 21% à droite (+9pts) et elle progresse même de 19 points auprès de sympathisants du Front
national (33%). A noter par ailleurs que la popularité du Parti de Gauche progresse dans cet élan : 30% des Français en ont désormais une bonne opinion (+6pts).
Emmanuel Macron se situe à un niveau voisin (43%, +2pts) et reste soutenu aussi bien par les sympathisants de la gauche (47%, +7pts) que par ceux de la droite (47%, +4pts).
Avec 65% de cote d’influence auprès des sympathisants PS (+5pts), il se situe devant Benoît Hamon auprès de cette population (63%, +41pts).
Benoît Hamon (30%, =), Marine Le Pen (28%, =) et François Fillon (25%, -1pt) voient leurs cotes d’influence stagner
La cote d’influence de Benoît Hamon est stable en avril (30%, =). Concernant l’ancien ministre de l’Economie Sociale et Solidaire, il est à signaler que sa cote d’influence
régresse de 3 points auprès des sympathisants de la gauche (59%), en raison notamment d’une baisse de 9 points auprès des sympathisants de la gauche non
socialiste auprès desquels, avec 56% de cote d’influence, il se situe 31 points en dessous de Jean-Luc Mélenchon sur cet indicateur.
Si François Fillon reste très bien positionné auprès des sympathisants Les Républicains (74%, =) et de ceux de la droite (55%, -1pt), il reste ancré à un
èmeniveau bas auprès des Français (15 position, 25%, -1pt), en dépit d’une hausse de 10 points auprès des sympathisants FN (32%). Avec 28% de cote d’influence,
Marine Le Pen reste une personnalité à l’image clivée : sa cote d’influence est de 96% auprès des sympathisants FN mais de 9% à gauche et de 29% à droite.
Les fortes hausses d’avril : Nicolas Dupont-Aignan, Philippe Poutou et Nathalie Arthaud
èmeNicolas Dupont-Aignan se place en 5 position du classement auprès des Français (30%, +7pts). Ce résultat témoigne de sa percée dans l’opinion initiée par
son coup d’éclat au 20h de TF1, alimentée par une hausse de 3pts auprès des sympathisants de la droite (38%) et de 8 points auprès de ceux du FN (57%).
Philippe Poutou est le « petit candidat » dont la popularité progresse le plus, dans la foulée d’un débat remarqué. 26% des Français souhaitent qu’il ait
davantage d’influence dans la vie politique contre 16% en mars. C’est notamment auprès des sympathisants de la gauche que sa cote d’influence progresse le plus
(+16pts à 51%). Le candidat du NPA se situe un cran devant Nathalie Arthaud dont la cote d’influence progresse aussi fortement. 19% des Français
souhaitent qu’elle ait davantage d’influence dans la vie politique et c’est auprès des sympathisants de la gauche que cet indicateur augmente le plus (+14pts à 38%).
Confidential & Proprietary – Copyright BVA Group ® 2017 Erwan Lestrohan, directeur de clientèle, BVA OpinionConfidential & Proprietary – Copyright BVA Group ® 2017Quelle opinion avez-vous de…
François Hollande en tant que président de la République ? Bernard Cazeneuve en tant que Premier ministre ?
Mauvaise opinion Bonne opinion Mauvaise opinion Bonne opinion
75% 25% 55% 43%
Mars 2017 : 42 %Mars 2017 : 24% Mars 2017 : 55%Mars 2017 : 74%
+ 1 pt+ 1 pt =+ 1 pt
Ne se prononce pas*Très bonne Très bonne
2%3% 7%
Très mauvaise
Plutôt bonne 21%
22%
Très mauvaise
43%
Plutôt bonne
36%
Plutôt mauvaise
Plutôt mauvaise
32%
34%
* Item non suggéré
Confidential & Proprietary – Copyright BVA Group ® 2017Quelle opinion avez-vous de François Hollande en tant que président de la République ?
Bonne Mauvaise
opinion opinion
Ensemble 22% 32% 43% 25% (+1) 75%
Sympathisants de la gauche 40% 33% 18% 1% 48% (+2) 51%
Sympathisants de la gauche 26% 38% 30% 2% 30% (+3) 68%hors Parti Socialiste
Sympathisants du du 55% 28% 6% 66% (+1) 34%Parti Socialiste ddddd
Sympathisants de la droite 7% 33% 59% 1% 7% (-1) 92%
Sympathisants----- 1% 24% 75% 1% (-2) 99%de Les
Républicains-------Sympathisants du FN --- 4% 15% 81% 4% (+3) 96%
Très bonne Plutôt bonne Plutôt mauvaise Très mauvaise Ne se prononce pas *
* Item non suggéré
Confidential & Proprietary – Copyright BVA Group ® 2017Quelle opinion avez-vous de François Hollande en tant que président de la République ?
Bonne opinion
Mauvaise opinion
83% 81%80% 81%80%79%79%78%78% 76% 77%79% 76%76% 74%73% 72% 74%73% 80%72% 80%75% 79% 75%68% 77%69% 77% 76% 76%75%66% 71% 74%61% 72% 71% 69%64% 69%59% 68%
66% 66%55%61% 65%64% 65%
53% 56%
55%55%46% 44%44%
43%
44% 35% 34%38% 33%33%40% 32%
30%31% 28%35% 30%27%37% 34% 27%25% 24%26%28% 25% 24%31% 22% 23%29% 21%
19%27% 20% 26%26% 25%18%25%24% 23% 23%
21% 21% 22%22%20%19% 19% 18%18%
15%
Confidential & Proprietary – Copyright BVA Group ® 2017Réélection Réélection
Mitterrand Chirac Sarkozy Hollande
ChiracMitterrand
Bonnes opinions
Mauvaises opinions
Confidential & Proprietary – Copyright BVA Group ® 2017