Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

50 ans

De
5 pages

50 ans

Publié par :
Ajouté le : 21 juillet 2011
Lecture(s) : 86
Signaler un abus
EN 1997 : DES RELIGIEUX ET DES RELIGIEUSES POUR UNE PAROISSE 10
Leur projet Assomptionnistes et Orantes de 1’ Assomption conjointe-ment n’ont qu’un seul souhait : être au mieux au service de la vie paroissiale.
C’est leur goût et leur désir de prière que les Orantes aimeraient mettre premièrement au service de la paroisse: « Prier et donner envie de prier » -ouverture de l’église(pendant une bonne partie  dela journée) -temps de prièrerégulièrement à l’Église (4 fois par jour) - animation del’Eucharistiequotidienne -adorationeucharistique quotidienne
Un même curé pour deux paroisses C’est le commencement d’un rapprochement entre les deux paroisses Saint Maurice et Saint Bernard. Un logo nouveau le signifie. Les prêtres interviendront sur les deux paroisses, même s’il y a encore des lieux d’investissement privilégié de leur part et des préférences quasi exclusives de la part des baptisés.
Ce projet sera validé par le diocèse
Le chanoine Jean-Pierre Breysachdevient curé de Saint Bernard tout en restant curé de Saint-Maurice. Les Pères Christian Blanc et Erik Samson, Assomp-tionistes,lui sont adjoints comme prêtres coopérateurs pour les deux paroisses. Erik Samson est plus spéciale-ment chargé de l’animation pastorale de St Bernard. Les Orantes de l’Assomptionoccuperont une partie du presbytère afin de mettre en oeuvre un projet d’ani-mation paroissiale (liturgie paroissiale, liturgie des heures, adoration, accueil, lieu de formation, présence aux jeunes) réalisé conjointement avec les Assomptionnistes.
S’ouvre alors une période de collaborations fécondes, difficiles ou aisées. Ils et elles étaient nombreux à travailler à la Vigne du Seigneur.
Au temps du curé Jean Pierre Breysach (1997–2000) Avec Erik Samson, Benoit Bigard, assomptionnistes et Christian Gouyaud, Alexander Leonhardt, les prêtres de la communauté de rite traditionnel
Pendant ce temps, dans le monde Du 18 mars au 23 août 1996: occupation, puis évacuation par  lapolice, de l’église St Bernard à Paris par des Africains sans  papiers. 1er décembre 1997: conférencede Kyoto sur l’effet de serre. 1er juin 1998: entrée en fonction de la Banque Centrale Européenne. 12 juillet 1998: la France championne du monde de football.
5P0 anrnarsd aroisse Saint Be 1960–2010
Témoignage
Peut-on imaginer la paroisse Saint Bernard sans la pré-sence des Assomptionnistes ? Impossible ! Et pourtant, ce fut le cas 15 ans auparavant.
Les Assomptionnistes, et parmi euxSébastien, Benoît, Christian, Erik, Thierry,et plus récemment le jeune Fabienont insufflé à la paroisse un vent de jeunesse et de dynamisme. Aurais-je été à Lourdes pour le Pélé-jeunes en 1997, puis à Paris participer aux plus belles Journées Mondiales de la Jeunesse du siècle sans l’initia-tive prise à Strasbourg par les frères de l’Assomption ?
Et quelle idée, à 19 ans, de prendre le chemin deSaint Jacques de Compostelle! Pourtant, en 1998, je marchais aux côtés de Christian Blanc, Sébastien Antoni et Benoît Bigard vers le lieu saint espagnol. 350 Kms en trois semaines, placés sous le signe de l’effort, du dépouille-ment, mais aussi des joies partagées, de franches rigo-lades devant nos repas improvisés, de temps de prière et de recueillement. Un cheminement vers l’essentiel : au fil des pas posés,rythmés par la parole de Dieu, nous comprenons qu’Il marche avec nous, et bien plus, nous précède sur chacun de nos chemins…
Du 11 au 15 août 2005, nouvellesJMJet nouvelle équipe d’Assomptionnistes ; ils se succèdent, ne se ressemblent pas et pourtant, ils arrivent à chaque fois à fédérer la jeu-nesse. Avec Fabien, nous chevauchons nos bicyclettes sur près de 360 Kms de Strasbourg à Cologne. Ambiance de camp scout, veillée à la guitare le soir. Efforts, douleurs musculaires, crevaisons et entraides dans la journée. Un périple en forme de cheminement intérieur : c’est sûr, Dieu est bien présent dans la jeunesse ! Nous sommes accueillis dans un diocèse du sud de l’Allemagne, avant de rejoindre Cologne et les bords du Rhin, le 16 août, pour l’ouverture des JMJ, en même temps que des cen-taines de milliers d’autres jeunes.
Pour moi, les Assomptionnistes seront toujours associés à ces moments magiques marqués par la présence de Dieu. Ils ont su réveiller la jeunesse de Saint Bernard alors qu’elle s’était mise à sommeiller… ils ont témoigné d’une relation à Dieu simple, belle, humble qui se résume en une phrase souvent formulée par un des frères de la com-munauté :« Je parlerai de toi à Dieu ».
Valérie Blenner
Pendant ce temps, dans l’Eglise Du 27 mars au 21 mai 1996: enlèvement puis assassinat  dessept moines de Tibhirine en Algérie. 1er août 1996: assassinat de Mgr Pierre Claverie, évêque d’Oran. Juillet 1997: JMJ à Paris.
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin