La lecture en ligne est gratuite
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
Télécharger Lire

Bulletin de la Société pour la conservation des monuments historiques d'Alsace

De
392 pages
THE PAUL GETTY MUSEUM LIBRARYJ.BULLETINCONSERVATIONSOCIÉTÉ POUR LAMONUMENTS HISTORIQUESDALSACESTRASBOURG, IMPRIMERIE DE VEUVE BERGER-LKVRAÜLT.BULLETINDE LASOCIÉTÉ POUR LA CONSERVATIONDESMONUMENTS HISTORIQUESD'ALSACEIV SÉRIE — DEUXIÈME VOLUME-(1863 1864)PRE9IIEBB PARTIE — PROCÈS-VERBAUX.AVEC GRAVURES ET PLANCHESVEUVE BERGER --LEVRAULT ET FILS, LIBRAIRES ÉDITEURSPARIS STRASBOURGRUE DES SAINTS-PÈRES, 8 RUE DES JUIFS, 261864SOCIETEPOUR LA• DES MONUMENTS HISTORIQUESCONSERVATIOND'ALSACE.Séance du Comité du S janvier 1865.Présidence de M. SPACH.un quart.La séance est ouverte à 11 heures etprésents: M. Schirr, vice-président; MM. de Ring et Eissen, secré-SontConratb,MM. Heitz, de Schauenburg, Oppermann, Bœrsch, Straub,taires;comité.Petit-Gérard, Grass, Morin, Ringeisen, Jung et Klotz, membres dulaMM. Sabourin de Nanton , Bernard et l'abbé Nartz, libres deSociété, assistent à la séance.le bureau :Le secrétaire dépose sur les ouvrages suivants11*^Anzeiger Kunde der deutschen Forze«^; cahier, novembre'V^ 1862;für2° De la part de la Société d'histoire nationale de la Haute-Bavière, le3® 3®cahier du tome XX, et cahier du tome XXI de ses archives, ainsi quele trente-troisième compte rendu de cettemême Société pour l'année 1860.Est admis au nombre des membres de la Société pour la conservationdes monuments historiques d'Alsace, sur la proposition de M. le curé SifTer,M. Karm à Weyersheim.Le procès-verbal de la dernière séance, lu par le ...
Voir plus Voir moins
THE PAUL GETTY MUSEUM LIBRARY J. BULLETIN CONSERVATIONSOCIÉTÉ POUR LA MONUMENTS HISTORIQUES DALSACE STRASBOURG, IMPRIMERIE DE VEUVE BERGER-LKVRAÜLT. BULLETIN DE LA SOCIÉTÉ POUR LA CONSERVATION DES MONUMENTS HISTORIQUES D'ALSACE IV SÉRIE — DEUXIÈME VOLUME -(1863 1864) PRE9IIEBB PARTIE — PROCÈS-VERBAUX. AVEC GRAVURES ET PLANCHES VEUVE BERGER --LEVRAULT ET FILS, LIBRAIRES ÉDITEURS PARIS STRASBOURG RUE DES SAINTS-PÈRES , 8 RUE DES JUIFS, 26 1864 SOCIETE POUR LA • DES MONUMENTS HISTORIQUESCONSERVATION D'ALSACE. Séance du Comité du S janvier 1865. Présidence de M. SPACH. un quart.La séance est ouverte à 11 heures et présents: M. Schirr, vice-président; MM. de Ring et Eissen, secré-Sont Conratb,MM. Heitz, de Schauenburg, Oppermann, Bœrsch, Straub,taires; comité.Petit-Gérard, Grass, Morin, Ringeisen, Jung et Klotz, membres du laMM. Sabourin de Nanton , Bernard et l'abbé Nartz, libres de Société, assistent à la séance. le bureau :Le secrétaire dépose sur les ouvrages suivants 11*^Anzeiger Kunde der deutschen Forze«^; cahier, novembre'V^ 1862;für 2° De la part de la Société d'histoire nationale de la Haute-Bavière, le 3® 3®cahier du tome XX, et cahier du tome XXI de ses archives, ainsi que le trente-troisième compte rendu de cettemême Société pour l'année 1860. Est admis au nombre des membres de la Société pour la conservation des monuments historiques d'Alsace, sur la proposition de M. le curé SifTer, M. Karm à Weyersheim. Le procès-verbal de la dernière séance, lu par le premier secrétaire, est adopté. L'ordre du jour appelle le président à prendre la parole sur la question du renouvellement du bureau. « Avant de procéder à renouvellement, dit-il, il s'agit. Messieurs, dece vider une question préalable. M. Ignace Chauffour, membre comité,du à Colmar, nous a adressé une demande tendant à ce que tous les II« SÉRIE.— T. H. — (r.-v.) 1 —— 2 du Haut-Rhin soient convoqués pour procéder à cemembres tlu comité renouvellement. parlant au nom de ses collègues du« demande de M. Chauffour,La bien fondée et si naturelle, que j'aurais convo-me semble siHaut-Rhin, Golmar , en vertu de mon pouvoir discrétionnairesous-comilé dequé le cru, dans une question de cette gravité, devoirde président, si je n'avais puisées dansles garanties et de toute l'autorité,m'entourer de toutes assentiment.votre libre Haut-Rhin, nous avions l'espoir(( instituant, dès 1857, le comité duEn viendraient parfois assister à nosquelques-uns de ces messieursque fois pour toutes convoqués pour le premierréunions ils étaient une; mois, et certes, s'ils avaient pu régulièrement se rendrelundi de chaque -nous en aurions été très flattés et très-heureux; per-auprès de nous, prendre part nos votes.songé à leur contester le droit de àsonne n'aurait collègues tirent acte de(( M. Véron-Réville et un de sesEn août 1857, pour constater leur bonne volonté et les droits que l'assembléeprésence générale de la même année leur avait conférés. nous avons, pour maintenir l'union t( Et de même que, tout récemment, le droit de votre président non-les deux départements, constatéentre séances de Golmar, mais de les présider toutesseulement d'assister aux rendre, nous devons, par la même raison, ac-les fois qu'il pourrait s'y collègues quiplus grand empressement le désir de noscueillir avec le un, être avertis et convoqués spécialement pourespèrent , aujourd'hui d'administration intérieure,acte important renouvelle-donc de fixer au premier lundi de février le« Mon avis est du Haut-prévenant M. le vice-président du comitément du bureau, en membres en résidence àle priant de convoquer MM. lesRhin , et en à Mulhouse et à Guebwiller.Golmar, cette occasion, que« collègues me permettront de leur rappeler, àMes pour le respect littéralm'étais prononcé, en plusieurs circonstances,je notre Société. S'il n'est plus temps, au-des statuts et du règlement de arrière dans la voie où l'on s'est engagéjourd'hui, de retourner en il doit toujours être loisible et permis d'ex-pendant le dernier semestre, detous les intérêts, de toutes les tendances;horter à la conciliation de et qu'en nelà que notre Société a prospéré,rappeler que c'est par manière qu'elle sela majorité de quelquerespectant pas le vœu de , briserons une œuvre d'union,nous volontairement etprononce, détruirons »fraternellement la main.tous les Alsaciens se sont donnépour laquelle cetteseulement pour donner àdu président est adoptée;La proposition