La lecture en ligne est gratuite
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
Télécharger Lire

Publier un Ebook

De
5 pages
Cette fiche pratique s'attarde sur l'Ebook, ou plus particulièrement sur l'intérêt de publier ses œuvres sous le format Ebook, qui peut aisément remplacer le livre classique, particulièrement pour les auteurs qui se lancent dans l'auto édition.
Cette fiche se divise en quatre parties, qui répondent chacun à une question spécifique :
Pourquoi publier un Ebook ?
Que dois-je savoir sur l’Ebook ?
Combien va me couter la création d’un Ebook ?
A quel prix dois-je vendre mon Ebook ?
Il s'agit d'offrir un panorama général de l'Ebook. Pourquoi le choisir ? Quel est son intérêt ? Quelle est sa réputation ? Comment fixer son prix ? Combien coûte-t-il à produire ? Mais aussi de montrer les multiples avantages que le choix de la vente ebook peut induire pour un auteur qui vise l'auto édition mais refuse de prendre le risque d'investir tout ou partie de ses économies dans l'impression et la diffusion de ses livres. Cette fiche vous expliquera également comment motiver les achats ebooks.
Voir plus Voir moins
Fiche Pratique
Publier un Ebook
Pourquoi publier un Ebook ?
Que dois-je savoir sur l’Ebook ?
Combien va me couter la création d’un Ebook ?
A quel prix dois-je vendre mon Ebook ?
Pourquoi publier un Ebook ?
Les adeptes de l’autoédition sont nombreux à tomber dans le travers de vouloir absolument imprimer
leurs livres. Pourquoi ? Souvent simplement pour le plaisir de tenir l’objet « livre » entre les mains,
pour la fierté de voir l’une de ses œuvres imprimées pour la première fois. Ces raisons sont
compréhensibles. Néanmoins, il faut toujours revenir à la question de base : « Pourquoi s’auto
éditer ? ». La réponse la plus juste, n’en déplaise à certains, est « pour vendre mes livres et essayer de
faire du profit». Or, inutile de le cacher, les livres d’auteurs auto édités se vendent généralement mal.
Pourquoi cela ? Simplement car un livre imprimé a coûté cher à produire, l’auteur le vendra donc aux
alentours d’une quinzaine d’euros, voire plus. Le nombre de gens prêts à dépenser une telle somme
pour un auteur inconnu est quasi nul. CQFD.
Mais quand ce triste constat faisait de l’auto édition une quête vaine il y a quelques années, il peut
aujourd’hui être contrebalancé par la technologie. Et par « technologie », j’entends bien Ebook.
Pourquoi publier un Ebook ? Parce que l’Ebook est un produit en plein essor. Parce que l’Ebook peut-
être directement vendu dans votre blog (qui, rappelons-le, créé et rassemble votre communauté de
fans). Parce que l’Ebook coûte très peu à produire. Parce que l’Ebook peut donc être vendu à un prix
raisonnable. Concrètement, l’Ebook ne nécessite ni l’impression, ni la livraison, ni la distribution. Il
permet également d’éviter le coût d’un éventuel retour (sans parler du coût d’un stockage), si les
ventes ne sont pas aussi hautes que prévues. Inutile de préciser les détails financiers, logistiques et
organisationnels que tout cela vous épargnera.
Pour couronner le tout, l’Ebook est un produit que vous pourrez concevoir seul (n’est-ce pas le
summum de l’auto édition ?). Finies donc les démarches auprès d’imprimeurs, de distributeurs ou de
libraires. Vous êtes non seulement autonomes, mais évitez les mauvaises surprises ou encore les
arnaques (qui malheureusement peuvent être nombreuses sur la toile et ailleurs). Il devient donc très
intelligent d’utiliser le format Ebook plus que le format livre. D’autant plus que cela vous permettra
de proposer vos ouvrages à un prix raisonnable, et donc d’optimiser les ventes (si le prix unitaire sera
moindre, le profit sera amplifié par le nombre de ventes).
Que dois-je savoir sur l’Ebook ?
Si l’Ebook n’est pas toujours la voie préférée des auteurs, c’est parce qu’il souffre encore d’une
mauvaise réputation totalement infondée. En général, les auteurs traditionnels vont s’attacher à
l’objet quasi mystique qu’est le livre. Au contraire, le format électronique et intangible de l’Ebook va
leur paraître ridicule et insensé. Ce travers est généré par un attachement encore tout matériel aux
objets. Cet attachement ne touche pourtant pas forcément les nouvelles générations de lecteurs.
Tout comme le format CD a été peu à peu rejeté en faveur du format MP3 pour la musique, l’Ebook
va naturellement devenir aussi attractif que les livres classiques.
Si l’Ebook fait encore des réticents, c’est car il est difficile de concevoir un objet immatériel. Pour
commencer, on pensera que l’objet est facilement transmissible (cf téléchargement illégal des
musiques) et qu’il ne sera donc pas vendu, mais piraté. Ce serait sans compter les protections
relatives à un Ebook, qui permettent qu’il ne soit pas copié ni partagé. On pensera également que
l’Ebook a moins de valeur, puisqu’il se perd parmi la masse de données disponibles (souvent
gratuitement) sur internet. Au contraire, l’Ebook gagne en popularité. Bien conçu et bien présenté, il
paraitra aussi professionnel que les livres de grands éditeurs disponibles dans les rayons de votre
librairie préférée.
Mieux encore, il faut savoir qu’un Ebook (spécialement dans le secteur de l’auto édition) se vend
mieux qu’un livre. En effet, le lecteur n’a qu’à télécharger l’Ebook, et il peut y accéder directement,
sans avoir à se déplacer ni se perdre en longues recherches. Qui plus est, il peut généralement être
en relation directe avec l’auteur, via un blog ou un site internet. L’Ebook apparaît donc comme le
support idéal pour l’auto édition.
Avant de publier son Ebook, il faut donc réaliser que cet objet n’est pas moins « noble » que le livre
classique, et que son format ne vous portera pas préjudice (contrairement aux idées reçues). Pour
autant, s’il épargne de nombreux coûts, il ne faut pas pour autant négliger la « production » de
l’Ebook. Tout comme un livre classique, l’Ebook doit être correctement mis-en-page (et corrigé, cela
va de soit !), disposer d’une couverture attractive, et par-dessus tout, il doit être « commercialisé » !
Ce n’est pas parce que votre livre est numérique et qu’il est proposé à la vente sur internet qu’il se
vendra seul. A vous de le mettre en avant, d’assurer sa publicité, de renseigner votre blog, etc.
Combien va me coûter la création de mon Ebook ?
Comme dit plus tôt, l’Ebook va engendrer des coûts ridicules par rapport au livre imprimé. Pour
autant, est-il gratuit ? Il serait peut-être prématuré de le présenter ainsi. Combien coûte la création
d’un Ebook ? Il serait très dur, et pas forcément judicieux, d’établir le prix de création d’un Ebook.
Comme partout ailleurs, tout dépend de vos intermédiaires. Si vous payez quelqu’un pour mettre en
page votre livre, pour le corriger ou pour créer la couverture, cela engendrera des coûts certains, qui
peuvent varier selon les personnes employées (une étudiante en graphisme vous facturera la création
d’une couverture pour très peu par rapport à une agence de communication). A ces coûts peuvent
s’ajouter ceux des logiciels que vous allez employer (pour la rédaction et la mise en page, ou même
pour la couverture si jamais vous la faites seul). Enfin, vous pourrez également compter aux alentours
d’une centaine d’euros pour protéger le contenu de votre œuvre.
Néanmoins, il est toujours possible de « produire » un Ebook pour presque rien, si vous avez le temps
et les compétences pour cela. Dans ce cadre, est-il vraiment intelligent de payer pour créer son
Ebook ? A vous de voir ! Après tout, tout dépend de ce que vous êtes capable de faire, mais aussi de
votre niveau d’exigence et de la portée de votre livre. Si vous cherchez à proposer un livre à l’aspect
aussi professionnel que possible, il sera certainement judicieux de payer les services d’une tierce
personne. Quoi qu’il arrive, réfléchissez toujours avant d’engager le moindre centime ! Essayez de
déterminer à partir de combien de ventes votre Ebook sera rentable, vous saurez alors s’il est
raisonnable ou non d’investir votre argent pour tel ou tel service. Naturellement, faites le tour de la
concurrence et méfiez-vous des arnaques avant de vous adresser à quelqu’un. Et, petit conseil,
n’investissez jamais des sommes folles dans la création d’un Ebook !
L’intérêt de l’Ebook (outre son prix abordable) est qu’il n’engendre presque plus de coûts une fois
créé (pas de livraison, etc.). Distribuer votre Ebook vous coûtera environ à peine quelques cents par
téléchargement. Une fois créé, vous pourrez donc vous concentrer sur sa promotion, sans craindra de
voir vos revenus diminuer en cas d’échec commercial.
A quel prix dois-je vendre mon Ebook ?
Il est possible que vous trouviez les Ebooks de grandes maisons d’édition proposés aux alentours de
10 €. Dès lors, vous pourriez penser que vendre vos livres à un prix inférieur leur donnerait une image
bon marché, qui sous-entendrait une mauvaise qualité dans l’esprit du lecteur. Ce serait une erreur !
Sans chercher à diaboliser les maisons d’édition, et sans épiloguer outre mesure sur leurs systèmes
de vente, je vais rapidement expliquer la raison de ce prix si élevé. Il faut savoir que la plupart des
maisons d’édition voient d’un mauvais œil l’expansion du marché du Ebook, et vont parfois à son
encontre, en refusant par exemple de publier certains livres sous ce format. Proposer des prix élevés
sur les Ebooks leur permet de freiner ce marché (et d’éviter de se cannibaliser sur les ventes de leurs
livres) mais aussi d’augmenter leur profit de manière significative.
Vous devez donc vous ôter de la tête l’idée fausse qu’un prix bas signifiera une « valeur » basse. Si
votre Ebook est vendu à un prix bas, ce n’est pas parce qu’il n’a aucune valeur en tant que livre, mais
avant tout car il est très peu couteux à produire. Pour votre part, la démarche doit être l’opposée de
celle des maisons d’édition. Il s’agit non pas d’avoir la dent aiguisée et de vouloir un profit maximum
sur chaque vente, mais avant tout de rendre votre Ebook attractif grâce à (entre autres) un prix
raisonnable, et donc d’optimiser votre profit grâce au volume des ventes. Les Ebooks d’auteurs auto
édités tournent, sur le marché actuel, autour de 3 €.
Pourquoi proposer un tel prix ? Si le prix est supérieur, le lecteur ne va pas s’engager, et le livre sera
peu acheté. Or, vous avez tout intérêt à vendre un maximum. D’une part, votre profit sera meilleur en
vendant beaucoup à petit prix et d’autre part, vous gagnerez une communauté de lecteurs plus
conséquente. Rappelez-vous que vos lecteurs peuvent vendre votre livre aussi bien que vous (bouche
à oreille) et qu’ils seront souvent enclins, si votre livre leur a plu, à acheter votre prochain ouvrage.
Enfin, un prix élevé (que ce soit pour un livre ou pour tout autre objet) encourage l’achat impulsif. Le
résumé de votre livre va intriguer un lecteur, sa couverture va l’attirer. Au moment de cliquer sur
« Acheter » ou non, il fera automatiquement attention au prix. Si le prix est de 10 € : « Je ne préfère
pas. Cet auteur est un inconnu, je ne sais pas ce qu’il vaut ! » ; si le prix est de 3 € « : « Pourquoi
pas ? Qu’est-ce que j’y perds ?».
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin