La lecture en ligne est gratuite
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
Télécharger Lire

Un Indien Dans La Ville, les répliques cultes

De
4 pages
Le plein de répliques pour un autre film plutôt culte, selon moi.
Réalisé par Hervé Palud, Un Indien Dans La Ville est sorti en décembre 1994.
Synopsis : Parti en Amazonie retrouver son ex-femme pour lui faire signer l'acte de divorce pour pouvoir se remarier, Stéphane Marchadot, fringant boursier Français, découvre avec stupeur qu'il est le père de Mimi-Siku, un petit bonhomme de la Jungle de 13 ans. Il ramène alors son fils à Paris à la surprise de son associé Richard et de sa fiancée Charlotte. Pas facile de garder l'œil sur un enfant qui n'a jamais vu la ville, ce qui sabote les projets de mariage.
Chacun sa route, chacun son chemin, passe le message à ton voisin...
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

Fidèle au poste

de michel-lafon

Avocat
: Homme à femme : homme à drame. Comme dis la coutume chez nous : « Trou du cul la
femme : chaussons par la fenêtre ».
Avocat
: Vous avez tort Monsieur Chado de ne pas m’emmener. Comme dis la coutume ...
Stéphane
: Ta gueuuule ! Oh non mais c’est vrai, il fait chier à la fin.
Stéphane
: Bon ba écoute ... Palikou, devant ton accueil chaleureux on va pas traîner, hein ? Y’a des
papiers à signer au Consulat bien ...
Palikou
: Regarde comme il est mignon !
Stéphane
: Ah non non non non ! Tu peux être de retour demain soir, tout est à mes frais, va sans
dire.
Palikou
: Ah mais non, mais demain c’est Fanantéyou la cérémonie des enfants, j’peux pas la rater.
Mais après demain si tu veux.
Stéphane
: Ah nan nan nan nan nan ! Ah nan nan nan nan nan nan nan nan ! Ah nan c’est pas
possible ! C’est pas possible ! Ecoutes ... Patrikou, toi t’as une fête mais moi j’ai une très grosse
affaire de soja que je ne peux pas rater non plus. Et je ne peux pas rester longtemps, j’ai une pirogue
en double file.
Palikou
: Si j’suis partie c’est à cause de la 5ème ligne de téléphone.
Stéphane
: Pardon ?
Palikou
: Un matin, l’installateur est venu à la maison pour brancher la 5ème ligne. Il m’a demandé
si j’étais la standardiste, et tout d’un coup j’ai réalisé qu’effectivement j’étais devenue la
standardiste. Et quand la ligne a sonné, j’ai pris mes affaires et j’suis partie.
Stéphane
: Avec l’installateur ? Il était Indien ?
Palikou
: C’est vrai, j’étais pas toute seule. J’suis partie pour continuer à t’aimer.
Stéphane
: Ah ba oui mais bien sûr, toujours on fait comme ça. Quand on aime les gens on s’en va,
sans prévenir. Remarque ça peut faire du bien, hein. Moi j’ai pas dormi pendant 2 ans. J’suis devenu
spécialiste des marchés Asiatique. Y’avais que moi de réveillé à l’ouverture de la bourse de Hong
Kong.
Fille de l’ordinateur
: I love you !
Mouloukou
: Heeey looow viouu.
Mimi-Siku
: Baboun ! Baboun ! Baboun !
Stéphane
: Baboun : singe, singe.
Mimi-Siku
: Touna, touna.
Stéphane
: Touna : l’eau, l’eau.
Mimi-Siku
: Oko, oko.
Stéphane
: Ouais, oko : oiseau.
Mimi-Siku
: Oko !
Stéphane
: Oui oko : oiseau.
Mimi-Siku
: Non, oko est oko. Oiseau : pompoko.
Stéphane
: Attends, tu parles Français ?
Mimi-Siku
: Oui, Palikou appris moi, Le Corbeau est le Fromage. Maître Corbeau dans son arbre
alléché tenait un morceau de renard dans son bec. Jean de la Fontaine, 1642 – 1945
Mimi-Siku
: Va faire troc ! Va faire troc ! Poli ! Poli ! Poli ! Poooli ! Pépite. Pépite. Belle.
Ouakatépé.
Vendeur
: Ouakatépé.
Stéphane
: Non mais attends attends attends, c’est une pépite d’or que tu lui as donné contre une
casserole en alu ?! Mais t’aurais pu acheter le bateau avec ça !
Mimi-Siku
: Pas pépite d’or, mauvais caillou doré. Bon troc moi.
Mimi-Siku
: Tu pas crier. Si toi crier, Maïtika attaquer. Maïtika gentille. Mais coucouillé beaucoup
méchant. Toi avoir peûr.
Mimi-Siku
: Wakatépé Baboune !
Stéphane
: Ça veut dire quoi Mimi-Siku ?
Palikou
: Pipi de chat !
Richard
: Qu’est ce qu’il veut le p’tit gitant ?! Il veut laver les carreaux de mes lunettes ?!
Stéphane
: C’est mon fils, j’t’expliquerai.
Richard
: T’as un fils ?
Charlotte
: Bonjour petite perle.
Mimi-Siku
: Il est grand village à toi.
Mimi-Siku
: Il aime beaucoup manger le chat. Faut donner bon mangé le chat, comme ça, quand
nous manger le chat, le chat beaucoup bon goût.
Automobiliste
: Alors ducon, tu la bouge ta caisse ?!
Stéphane
: Ta gueule !
Mimi-Siku
: Ta gaule ! Moi bien apprendre, baboun ?
Stéphane
: Mimi, je pourrais pas m’occuper de toi demain alors j’ai eu une idée.
Marie
: C’est une excellente idée, ça me dérange pas du tout. Sophie, Jonathan, les enfants venez
dire bonjour.
Sophie
: Bonjour.
Mimi-Siku
: Bonjour.
Jonathan
: Bonjour.
Mimi-Siku
: Bonjour.
Dorothée
: Bonjour à tous et bienvenue au Club Dorothée ...
Mimi-Siku
: Bonjour !
Jonathan
: Il dit bonjour à la télé !
Marie
: J’vous en prie, de la ou viens Mimi y’a pas de télévision.
Jonathan
: Il craint son pays !
Marie
: Viens, j’vais te montrer le jardin, Mimi-Siku.
Jonathan
[En rigolant]
: Mimi-Siku ...
Sophie
: Ouais il a raison, Mimi-Siku c’est pas un nom.
Richard
: Et Rock Voisine tu crois que c’est un nom ?!
Richard
: T’es gentil mais j’ai des gosses à nourrir, moi !
Stéphane
: Et moi aussi figure toi.
Richard
: Oui mais moi mes gosses c’est Reebok, Kookaï et Nintendo. C’est pas cacahouettes,
bananes et Kit & Kat.
Jonathan
: Sophie ! Sophie ! Le gogol, il a butté les poissons de l’aquarium à papa !
Sophie
: Ba tant mieux, ils étaient naz ses poissons !
Jonathan
: Papa ! Papa ! Quand est ce qu’on décolle ?
Richard
: Et celle là, tu veux la voir décoller ?!
Mimi-Siku
: Baboun ?
Stéphane
: Mimi, ça y est j’ai réussi. La mouche, j’l’ai eu avec la sarbacane.
Mimi-Siku
: Nan, menteur.
Stéphane
: Quoi, tu m’crois pas ? Tu veux que j’te montre ?
Mimi-Siku
: Quand ? Un jour ?
Stéphane
: Nan, tout d’suite.
Richard
: On est mal, on est mal, on est mal, on est mal !
Mimi-Siku
: Beau foufouillon toi !
Stéphane
: Au début, tu as toujours l’image devant les yeux mais elle s’éloigne petit à petit. Puis un
matin, tu te réveilles, tu vois ta vie devant toi. Puis il y a cette image en plein milieu. Et elle est belle
dans le paysage. Ça s’appelle un souvenir...
Mimi-Siku
: Fait dodo !
Stéphane
: Je te signale quand même que c’est toi qui voulait absolument te marier le 12, et que
c’est pour ça que j’suis parti à l’autre bout du monde pour divorcer ! Résultat des courses ; retour a
paris avec plus de 500 000 tonnes de soja à écouler, plus danse avec les loups dans la valise ! Alors si
y’en a un qui doit dire « flûte et reflûte » c’est quand même moi ! merde !
Richard
: Il est gentil, mais on a du mal à se concentrer quand il est dans la pièce.
Richard
: Je sais pas ce qu’il a fait à ma famille mais il a niqué mes poissons !
Charlotte
: Aveugles, nous suivons le sentier de la vie. La petite perle sur ton chemin, la verras-tu ?
Replikultes.net
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin