Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

France Nature Environnement

De
6 pages

France Nature Environnement

Publié par :
Ajouté le : 21 juillet 2011
Lecture(s) : 94
Signaler un abus
France Nature Environnement
Le 11 juillet 2002
1
Les propositions de France Nature Environnement sur la question des
pesticides
1
Préambule
La dispersion et l'accumulation des pesticides dans tous les milieux et dans tous les
compartiments de la biosphère posent et poseront d'insurmontables problèmes de santé
publique et d'intoxication des biocénoses terrestres et aquatiques. Des dommages graves
portés à la biodiversité, (baisse de fécondité, mortalité…), des accidents majeurs
imprévisibles, (des milliers de ruches décimées en quelques jours…), une pollution chronique
de l'eau et des fruits et légumes (4% des aliments analysés dépassent les normes autorisées),
sont quelques-unes unes des conséquences inévitables résultant de l'emploi massif et
incontrôlé des pesticides.
Pour cette raison, FNE souhaite une réduction drastique de leur usage et
à terme
leur
interdiction.
Cependant, parce qu'il est impossible d'interdire brutalement l'usage inconsidéré des
pesticides, FNE souhaite une refonte totale du système en vigueur allant des procédures
d'homologation à l'utilisation sur le terrain (en passant par les circuits de distribution).
Sur les alternatives aux pesticides
Réduire ou supprimer l'usage des pesticides suppose l'existence de stratégies alternatives. Il
est donc essentiel d'orienter la Recherche publique, l'Enseignement et le Développement
agricole vers ces options écologiquement saines.
Il existe en effet une large palette de combinaisons techniques susceptibles de limiter
considérablement l'impact des ravageurs sur les cultures. Il importe de les approfondir et de
les promouvoir activement auprès de la profession agricole.
Le
tout chimique
n'est pas un mal nécessaire incontournable et avant chaque utilisation il
serait important de s'assurer de la mise en oeuvre de l'ensemble des moyens agronomiques ou
biologiques préventifs aptes à enrayer précocement la plupart des explosions parasitaires. La
lutte intégrée
qui considère l'usage des pesticides comme un ultime recours, repose en effet
sur quelques principes agronomiques et écologiques qui gagneraient à être généralisés.
Citons pour commencer les
rotations longues
, qui constituent la clef de voûte des
systèmes à bas niveaux d'intrants. Le retour fréquent des mêmes cultures sur les mêmes
parcelles favorise en effet la multiplication des ravageurs spécifiques et aboutit ainsi
inévitablement aux infestations parasitaires chroniques justifiant alors des traitements
1
Issu de l'anglais pest, = ravageur, le terme pesticide désigne les produits antiparasitaires à usage agricole,
(terminologie officielle), qui sont appelés aussi produits phytosanitaires ou
produits phytopharmaceutiques par
la profession agricole et l'industrie agrochimique. Il recouvre ici une large acceptation : herbicides, fongicides,
insecticides, acaricides, nématicides
,
rodonticides, molluscicides
et substances de croissance…
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin