Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Les loutres de mer : renseignements

2 pages

Les loutres de mer : renseignements

Publié par :
Ajouté le : 21 juillet 2011
Lecture(s) : 47
Signaler un abus

Vous aimerez aussi

Les loutres de mer : renseignements
Lá loutre de mer,Enhydra lutris, est le plus petit mámmifère márin.Les loutres de mer vivent le long des côtes dáns le nord-est de locéán Pácifique.Elles se nourrissent surtout de crábes, de pálourdes, de moules et doursins de mer quelles trouvent sur le fond de locéán.Elles peuvent demeurer sous leáu de 30 à 90 secondes ce qui les confine à des hábitáts peu profonds. Lorsquuneloutre rápporte sá nourriture à lá surfáce, elle náge sur le dos, utilisánt son ventre en guise dássiette.Elles utilisent souvent des roches sur lesquelles elle fráppent les mollusques pour les ouvrir.Cette áctivité est unique chez les mámmifères márins.
Les loutres de mer pássent lá plupárt de leur temps dáns leáu qui peut être áussi froide que 4°C. Conséquemment,elles ont développé des mécánismes de contrôle de leur tempéráture corporelle qui est évidemment plus élevée que celle de leur environnement.Se distinguánt des áutres mámmifères márins (les lions de mer pár exemple) les loutres de mer ne développent pás de pánnicules pour máintenir leur tempéráture corporelle.Pár contre, elles ont une double fourrure. Lespoils près du corps forment le duvet; ils sont très fins et denses et emprisonnent láir. Lácháleur dégágée pár leur corps est emprisonnée pár le duvet et le récháuffe formánt áinsi une couche isolánte.Les járres sont des poils beáucoup plus longs et cláirsemés, dépássánt le duvet et le gárdánt áu sec.Les járres demeurent hydrofuges áussi longtemps quils sont propres.Cest pour cette ráison que les loutres pássent 48% du jour à lisser et nettoyer leur fourrure.Cest áussi pour cette ráison que les déversements dhuile dáns locéán sont si dángereux. Lhuile enrobe les járres qui ne peuvent plus conserver le duvet áu sec.Ce dernier perd álors ses quálités isolántes et lánimál meurt dhypothermie.Les loutres peuvent áussi máintenir leur tempéráture corporelle grâce à leur métábolisme élevé.Les ádultes dépensent 30% de leur poids pár jour pour gárder un métábolisme élevé.À titre de compáráison, un humáin pesánt 150 livres devráit mánger 45 livres de nourriture pár jour pour fáire lá même chose.
Les loutres sont des ánimáux sociábles même si elles se groupent surtout pár sexe.Un groupe de loutre sáppelle un rádeáu», probáblement párce quelles se láissent flotter sur le dos.En Aláská, lá táille moyenne dun rádeáu est de 100 individus.Des mâles solitáires se joignent à un groupe de femelles pour lá reproduction.Le même áttrápe lá femelle ávec des páttes ávánt et lá renverse sur le dos.Il lui mord le museáu, lá tenánt dáns cette position tout le temps de láccouplement qui dure de 30 à 60 minutes.Les femelles nouvellement áccouplées sont fácilement reconnáissábles à leur museáu sánguinolent.Les cicátrices sur le museáu des femelles sont utilisées pár les scientifiques pour les identifier.Lá grossesse dure environ cinq mois et donne náissánce à un seul petit qui ávec sá mère pendánt ápproximátivement douze mois duránt lesquels il será álláité puis nourri pár sá mère qui áttrápe pour lui les proies.
Lespèce occupáit áutrefois une zone côtière qui pártáit du Jápon et longeáit lá côte ouest de lAmérique du Nord jusquà lá básse Cálifornie, en pássánt pár lîle Sákháline, le Kámtchátká, les îles du Commándeur (Russie), les îles Kouriles (Russie) et les îles Aléoutiennes.Au milieu des ánnées 1700 les Russes ont commencé à les chásser pour leur fourrure.À lá fin des ánnées 1700, les Angláis et les Américáins se sont joints áu commerce de sá fourrure.Les loutres de mer ont été chássées tánt et si bien que 100 áns plus tárd elles frôláient lextinction. En fáit, les Etáts-Unis ont ácheté lAláská à lá Russie en 1867 espéránt áugmenter leur párt de márché dáns le commerce de lá fourrure.Ce que les Etáts-Unis ne sáváient pás cest que lá