Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Maquette Gazette 3.pub

De
4 pages

Maquette Gazette 3.pub

Publié par :
Ajouté le : 21 juillet 2011
Lecture(s) : 74
Signaler un abus
Sommaire
Prendre la place qui nous revient Le château de Versail-les en histoire  page_2
Versailles aujourd’hui: ça bouge!page_3
Entretien avec Jacques Rupnik, directeur de recherche au Centre d’études en relations internationales à Paris page_4
Jeunes Décideurs Europe Young Leaders Adresse postale : 75, rue du Javelot 75013 Paris - France Téléphone : +33 1 45 86 94 06 Messagerie : info@europe-jeunes-decideurs.com Site : www.europe-jeunes-decideurs.com Directeur de la publication : Thierry Ragu Coordination éditoriale : Audrey Mouraux et Marin Movileanu
La Gazette de Paris
La Gazette de Paris
Mercredi 25 juillet 2007
Prendre la place qui nous revient
Rémi Bazillier est doctorant en Écono-ailes jeunesses des différents partis accom-mie et Coordonateur à l’ IUSY (Unionplir les actions politiques mentionne Rémi internationale des jeunes socialistes) surBazillier, car les deux gestes contribuent les mouvements sociaux et la questionde façon significative à l’implication des sociale et enseignant à l’Université dejeunes en politique ». Ces deux méthodes Paris I. Il a participé hier à l’atelier 3sont très importantes, car la première portant sur l’implication des jeuneséveille le jeune à l’action politique, tandis dans les instances démocratiques.que l’autre indique la marche à suivre pour s’y impliquer activement. Il faut également Les jeunes s’impliquent-t-ils suffisammentdes actions organisées par des ONG ou des dans les instances politiques? La dernièreministères, afin d’intéresser les jeunes de élection présidentielle française a donnétous les horizons politiques à l’engagement lieu à un précédent : pour la première foiscivique et à la participation à la démocra-depuis 1945, le vote des jeunes n’a pastie. Les faibles chances de se faire élire et coïncidé avec lel’occupation de la grande candidat élu. Parmajorité des postes clés ailleurs, la pro-par une classe plus âgée portion de jeunesrebutent les jeunes à se en âge de voterporter candidat à une n’a jamais étéélection. Selon Bazillier, aussi petite et elleune piste de solution ré-diminuera davan-side dans la forme de tage dans les an-scrutin. En effet, une nées à venir. Ceélection proportionnelle constat est sus-comprend, entre autre, ceptible de lesun vote allant au parti et désintéresser unune liste de candidats. « il faut s’assurer que les groupes politiques peu plus de la poli-Le nombre de siège at-jeunesse puissent faire de l’éducation populaire tique, eux qui sonttribué aux candidats et il faut laisser les ailes jeunesses des différents déjà marginalisésinscrits sur la liste sera partis accomplir les actions politiques » par les partis, lesproportionnel au pour-systèmes électoraux et les électeurs. Seloncentage de vote obtenu par leur parti. De Rémi Bazillier, non seulement les jeunesce fait, plus de jeunes ont gagné un siège sont sous-représentés dans nos institutions,lors de récentes élections régionales fran-mais le vieillissement de la populationçaises, qui fonctionnent avec ce type de contribuera à les marginaliser encore unscrutin, car les préjugés défavorables peu plus.d’une élection directe (crainte de l’incom-D’une part, « il faut s’assurer que les grou-pétence d’un candidat trop jeune, absence pes politiques jeunesse puissent faire dede prestige de la part du candidat) sont l’éducation populaire et il faut laisser lesdiminués. Nicolas Martin
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin