La lecture en ligne est gratuite
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
Télécharger Lire

Tract 2 et 3 Grève consommation.pub

De
1 page

Tract 2 et 3 Grève consommation.pub

Publié par :
Ajouté le : 21 juillet 2011
Lecture(s) : 0
Signaler un abus
Pourquoi la Grève de la Consommation ?
Plus de 70% des français sont contre le projet de loi sur les retraites qui nous est imposé par un
gouvernement ultra-libéral et la commission européenne. Même s’ils ne participent pas
directement aux grèves, la majorité des français soutiennent les grévistes et les mouvements
sociaux. Malgré cela, le gouvernement français, à la solde du MEDEF, reste sourd à l’appel des
Français. Au contraire, il accélère le processus pour faire passer ce projet de loi en force au Sénat.
Ce procédé anti-démocratique démontre,
le mépris du gouvernement et du M EDEF pour les
citoyens
. Le traité de Lisbonne rejeté par la majorité des français n’est qu’un exemple de plus.
Les deux mois de grève et de manifestation nous montrent que ce mode d’action n’est plus
suffisant pour créer un réel rapport de force avec le gouvernement. Avec le projet de loi sur les
retraites qui concerne tous les Français, le gouvernement offre aux syndicats et aux citoyens la
possibilité d’innover en matière de lutte sociale.
La forte mobilisation actuelle doit être
l’occasion d’expérimenter de nouvelles formes d’actions. Elles permettraient de créer un
nouveau rapport de force avec le gouvernement et ses donneurs d’ordres
(commission
européenne, MEDEF et multinationales). En effet, pour créer un rapport de force avec les
multinationales et le MEDEF, il est indispensable que leurs intérêts et leurs profits soient
directement menacés par les grèves.
Les questions sont les suivantes : Comment créer un rapport de force qui
menaceraient
directement les intérêts économiques de la grande distribution et des multinationales ?
Quelles formes d’actions permettraient aux salariés du privé et du public de participer activement
à ce mouvement social sans craindre le licenciement et une perte de salaire ? Comment permettre
aux mouvements de grève de durer dans le temps ? Comment inverser le processus social organisé
par les tenant de l’ultra-libéralisme depuis les années 80 pour permettre aux citoyens de se
réapproprier la lutte sociale ?
En France et dans l’ensemble des pays européens ce n’est plus la production mais la
consommation qui est le moteur de l’économie. Pour que le MEDEF et les multinationales
craignent les grèves, leurs intérêts économiques doivent être directement concernés. A partir de ce
constat,
l’arme à la disposition de tous les salariés (privé, public) et même de tous les citoyens
est la Grève de la Consommation
.
La grève de la consommation doit concerner
tous les biens et services superflus qui ne
concernent pas les besoins essentiels à la survie
. Imaginez les hypermarchés, les centres
commerciaux, les galeries marchandes, les rues piétonnes, les magasins de vêtement, etc., vides
un samedi, durant plusieurs semaines ou avant les fêtes de noël…
Seule une grève générale, qui associera à la fois la grève du travail, les manifestations, le
blocage de raffineries et la grève de la consommation sera en mesure de faire céder le
gouvernement.
C’est aux syndicats, aux partis politiques, aux mouvements sociaux et aux
citoyens de s’approprier cette nouvelles forme de lutte sociale pour faire plier le
gouvernement, les multinationales, le M EDEF et les ultra-libéraux.
La grève du travail
couplée avec celle de la consommation offrira aux citoyens une arme offensive destinée à inverser
le processus de destruction du programme du Conseil National de la Résistance. Mais surtout, elle
permettra de défendre nos droits sociaux, mais surtout, d’en conquérir de nouveaux au profit de
l’intérêt général et non d’une minorité.
Plus de 70% des français sont contre le projet de loi sur les retraites imposé par le
gouvernement Sarkozy à la solde du MEDEF. Malgré les grèves et les mouvements
sociaux, le gouvernement l’a fait passer en force au Sénat. A partir de ce constat :
La grève de la consommation consiste
à arrêter de consommer ce qui n’est pas
indispensable à la satisfaction des besoins essentiels
.
Imaginez les hypermarchés, les centres commerciaux, les galeries marchandes, les
magasins de vêtements (Zara,
H
&
M
, etc.), de produits high tech (téléphone, IPad,
portable, etc.), etc.,
vides durant plusieurs semaines ou avant les fêtes de Noël…
En associant, à la fois, la grève du travail, les manifestations, le blocage
des raffineries et la grève de la consommation, nous pourrons, ensembles, faire céder le
gouvernement Sarkozy et son donneur d’ordre qu’est le MEDEF.
Comment faire retirer la loi sur les retraites ?
La Grève de la Consommation
.
N
o
n
à
l
a
u
g
m
e
n
t
a
t
i
o
n
d
e
l
a
d
u
r
é
e
d
u
t
r
a
v
a
i
l
- Comment créer un rapport de force qui menacerait les intérêts économiques du MEDEF et des
multinationales ?
- Quelles formes d’actions
permettraient aux salariés du privé et du public de participer
activement à ce mouvement social sans craindre le licenciement et une perte de salaire ?
- Comment faire durer la lutte sur une très longue période ?
- Comment permettre aux salariés du privé qui n’ont pas la liberté de faire grève de défendre
leur droits ?
La Grève de la Consommation.
N
o
n
à
l
a
c
a
s
s
e
d
e
l
a
r
e
t
r
a
i
t
e
p
a
r
r
é
p
a
r
t
i
t
i
o
n
a
u
p
r
o
f
i
t
d
e
l
a
r
e
t
r
a
i
t
e
p
a
r
c
a
p
i
t
a
l
i
s
a
t
i
o
n
N
o
n
à
l
a
u
g
m
e
n
t
a
t
i
o
n
d
e
l
a
d
u
r
é
e
d
e
s
c
o
t
i
s
a
t
i
o
n
s
Début de la grève :
1
er
Novembre
Fin de la grève :
lorsque le gouvernement
aura retiré
la loi sur les retraites
Ne pas jeter sur la voie publique
Collectif Citoyen pour le retrait de la loi sur les retraites
INPI
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin