//img.uscri.be/pth/1c1d441978bcba2c1460461dc4010e711ec38190
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Une singulière expérience en TCI

De
3 pages
Publié par :
Ajouté le : 21 juillet 2011
Lecture(s) : 442
Signaler un abus
Une singulière expérience en TciNouvelles de partout Professeur Mario Salvatore Festaet d’ailleurs ItalieTraduction de l’Italien parLuciano Allizond Note de Jacques B-G :Dans le précédent numéro, nous vous faisions très brièvement part d'une intéressante expérience réalisée en Italie, auCentre de recherche Grossetodirigé parMarcello Bacci. En voici le rapport détaillé que nous a transmis Paolo Presi. Il est écrit par le professeurMario Salvatore Festaqui a été l'instigateur et le témoin scientifique de l'expérience. Ses conclusions sont claires et sans ambiguïtés : le phénomène des voix enregistrées en Tci est une réalité incontestable. Même si cela n'est pas une nouveauté pour nous, le plaisir est évident de voir que des scientifiques sérieux, utilisant leurs connaissances et moyens techniques, sans états d'âme et à priori négatifs, font la démarche d'expérimenter eux-mêmes ce que beaucoup d'autres chercheurs considèrent comme de l'imposture ou du délire mystique. Nous avons toujours eu le sentiment, contrairement à un certain courant de pensée, que la preuve de la survie à la mort terrestre sortirait un jour de la Tci. Nous n'y sommes pas encore tout à fait, il faudra du temps pour vaincre l'inertie des mentalités face à ce "paranormal" qui dérange, mais cela avance quand même à petits pas. En publiant cet article, c'est en même temps un hommage que nous rendons au professeur Festa pour son courage et son intégrité dans cette démarche, souhaitant qu'il soit suivi et encouragé dans ses recherches. N'oublions pas aussi notre ami Italien Marcello, sans qui tout cela n'aurait pas lieu. arcello Bacciondes courtes, et par conséquentplus entrer), d'éteindre les Md"liaison".mais jamais personne ne s'este la phénoménologie appartient, à juste titredans les hautes fréquences.lumières et de préparer les désormais, à l'histoireBeaucoup de temps s'est écoulé,magnétophones en attente de la paranormale. Les "voix" de lapris à réfléchir sur ce qui seDepuis six ans, j'ai le privilège radio de Grosseto ont fait le tourpassait pendant l'expérimentationd'assister aux expérimentations du monde et, sans l'ombre d'unqui, parmi lesde Bacci, et encore doute, le phénomène Bacci est,phénomènes plus,de m'asseoir dans le domaine de laparanormaux, reste uneaujourd'hui à côté psychophonie, desplus deMarcello, après un des plusauthentiques etle passage dans importants suggestives.l'autre dimension de sinon le plusl'inoubliable Silvana important duDepuis desAnnovazzi Pagnota monde. années,le cher(comme elle aimait De nombreuxMarcello donnesigner), Silvana livres ont étérendez-vous auxpour nous tous, qui écrits sur lesamis du groupe eta été la clé de voûte Silvana Annovazzi voix deà ces mamanset un constant point Marcello Bacci"chanceuses" qui arriventde référence pour le Centre de qui, àtoucher le cœur d'unpsychophonie de Grosseto. Marcello Bacci imperturbable vieux(manière de parler)C'est grâce à ce privilège que j'ai depuis trente cinq ans, continuetoscan. Pour tous, le rendez-vouspu "scruter" le phénomène sous dans sa recherche avec son vieuxest le vendredi, à neuf heurestous ses angles et facettes, ayant poste à tubes (lampes ou valvesmoins le quart, pour ensuiteeu immédiatement la certitude de électroniques, remplacées ensuitecommencer l'expérimentation àsa réalité : le phénomène des par les transistors).neuf heures précises. Combien de mamans sontDans une salle passées par le "Centre", combienpresque toujours de chercheurs ont accouru pourbondée jusqu'aux s'assurer de l'authenticité dulimites des phénomène ; mais jamaispossibilités, personne n'a cherché à déchiffrerMarcello donne le ce mystère concernant lasignal du début de communication avec desl'expérience, priant "Entités", par le biais d'un vieuxde fermer la porte poste à tubes syntonisé sur les(personne ne doit Silvana Annovazzi, Marcello Bacci et son épouse 16Le Messager n°40