Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Aménagement durable du Pays de Vichy-Auvergne

De
2 pages
ménagement durableA 1999) font en moyenne 25 kilomètres pour seDes échanges de population avec l’agglomé- rendre au travail. Cette distance moyenne reste ration clermontoise stable depuis 1999. Toutefois le nombre d’actifs du Souvent encouragés par une offre foncière attrac- Pays effectuant de longs trajets,entre 30 et 100 kilo- mètres et autant pour en revenir, a augmenté detive,de plus en plus de ménages choisissent d’habi- ter dans des communes alliant cadre rural, espace près d’un tiers. Parmi les navetteurs, leur part est passée de 15 à 17 %.et accessibilité aux centres urbains. Le Pays de Vichy Auvergne bénéficie,au jeu des mi - En 2007, 59 800 actifs en emploi résident dans le Pays de Vichy-Auvergne, soit 7,3 % de plus qu’engrations,d’un excédent de 3 100 personnes avec le reste de la France sur une période de cinq ans. 1999.11 200 d’entre eux exercent leur activité pro- fessionnelle en dehors du Pays.Sur la période,la partEntre 2002 et 2007, 17 400 habitants s’y sont ins- tallés tandis que 14 300 l’ont quitté. Le Pays du des actifs résidant dans le Pays mais n’y travaillant pas est passée de 15 % à 19 %. En 2007, celle-ci estGrand Clermont contribue à 22 % des échanges migratoires (cumul des arrivées et des départs).En même majoritaire dans les communautés de commu- nes Nord Limagne et Limagne Bords d’Allier.
Voir plus Voir moins

ménagement durableA
1999) font en moyenne 25 kilomètres pour seDes échanges de population avec l’agglomé-
rendre au travail. Cette distance moyenne reste
ration clermontoise stable depuis 1999. Toutefois le nombre d’actifs du
Souvent encouragés par une offre foncière attrac- Pays effectuant de longs trajets,entre 30 et 100 kilo-
mètres et autant pour en revenir, a augmenté detive,de plus en plus de ménages choisissent d’habi-
ter dans des communes alliant cadre rural, espace près d’un tiers. Parmi les navetteurs, leur part est
passée de 15 à 17 %.et accessibilité aux centres urbains.
Le Pays de Vichy Auvergne bénéficie,au jeu des mi - En 2007, 59 800 actifs en emploi résident dans le
Pays de Vichy-Auvergne, soit 7,3 % de plus qu’engrations,d’un excédent de 3 100 personnes avec le
reste de la France sur une période de cinq ans. 1999.11 200 d’entre eux exercent leur activité pro-
fessionnelle en dehors du Pays.Sur la période,la partEntre 2002 et 2007, 17 400 habitants s’y sont ins-
tallés tandis que 14 300 l’ont quitté. Le Pays du des actifs résidant dans le Pays mais n’y travaillant
pas est passée de 15 % à 19 %. En 2007, celle-ci estGrand Clermont contribue à 22 % des échanges
migratoires (cumul des arrivées et des départs).En même majoritaire dans les communautés de commu-
nes Nord Limagne et Limagne Bords d’Allier. 45 %effet, celui ci a attiré 3 000 résidents du Pays entre
2002 et 2007, alors que 3 800 habitants du Grand des sorties du Pays se font vers celui du Grand Cler-
mont. Le nombre d’actifs se déplaçant vers celui-ciClermont ont emprunté le chemin inverse.
Parmi les actifs venus habiter le Pays entre 2002 et pour y travailler a progressé de 49 %, alors que les
mouvements domicile-travail hors du Pays n’ont2007,20 % travaillent dans le Grand Clermont,soit
une proportion plus élevée que pour l’ensemble augmenté que de 32 %. La « Zone d’échanges avec
Clermont-Ferrand » est naturellement la plusdes actifs du Pays (9 %).
concernée par ces mouvements.
Parallèlement, 10 % des emplois du Pays de Vi-
Répartition des actifs venus habiter chy Auvergne (soit 5 500) sont occupés par des ac -
le Pays de Vichy-Auvergne entre 2002 et 2007 tifs n’y habitant pas. Tandis que les navettes
selon leur lieu de travail en 2007 entrantes domicile travail ont augmenté de 23 %
depuis 1999, celles en provenance du Grand Cler-
mont ont progressé de 36 %.Ces personnes repré-
Pays du Grand
20 % sentent désormais près d’un tiers des actifs venant
Clermont
travailler dans le Pays. La moitié d’entre elles se di-
rigent vers la Communauté d’agglomération de Vi-Pays deVichy-
61 % 7 % Hors AuvergneAuvergne chy Val d’Allier, principal pôle économique, et la
majorité des autres dans la partie sud.
(1)
7 % Zone de Moulins
2 % Reste de l’Auvergne Un point d'articulation entre la plaque cler-
(2) montoise et le nord du départementZone de Thiers2 %
Pays de laVallée Les déplacements quotidiens d’actifs sont égale-
1 %
de Montluçon et du Cher ment importants entre le Pays de Vichy Auvergne
et le nord du département de l’Allier. Toutefois, les(1)
Territoire de projet en « En Sologne et Bocage Bourbonnais »
sorties d'actifs vers ce territoire sont deux fois(2)
Territoire de projet « Vallée de la Dore » et Communauté de communes en Allier et Bois Noirs moins nombreuses que celles en direction du
Source : Insee, Recensement de la population 2007 Grand Clermont.
Évolution des déplacements domicile-travail
Des actifs sous l’influence du Pays de Vichy-Auvergne avec l’extérieur
croissante du Grand Clermont
Actifs du Pays travaillant à l extérieur
12 000La population, toujours plus nom-
breuse en couronne périurbaine et dé- 10 000
sormais au-delà, est davantage amenée
8 000à se déplacer, notamment pour aller
travailler, sur des distances toujours Actifs venant travailler dans le Pays
6 000
plus longues. Cette tendance renvoie à
la question de la durabilité de l'aména- 4 000
gement du territoire en termes d'artifi-
2 000cialisation croissante des sols, de
multiplication des déplacements, d’é- 0
missions de gaz à effet de serre et de 1999 2007 1999 2007
pression sur le budget des ménages en
Habitant dans le Grand Clermont Dans le Grand Clermontcas de renchérissement du coût du
Habitant dans la zone de Moulins * Dans la zone de Moulins *carburant. Près des deux tiers des ac-
Habitant dans une autre zone Dans une autre zonetifs résidant dans le Pays de Vichy-Au-
vergne changent de commune pour
* Territoire de projet « En Sologne et Bocage Bourbonnais »aller travailler. Chaque matin, ces
40 400 navetteurs (17 % de plus qu’en Source : Insee, Recensements de la population 1999 et 2007
INSEE Auvergne n° 33 - Mars 2012
999 13
???????ménagement durableA
Migrations domicile-travail du Pays de Vichy-Auvergne portance. Le potentiel d’usagers pouvant utiliser
avec les zones limitrophes quotidiennement le train pour se rendre sur leur
Nombre de navetteurs lieu de travail au départ ou à l’arrivée d’une gare
5 500
du Pays est estimé à 14 500 personnes en 20075 000 Actifs venant travailler dans le Pays
(voir « Détermination du potentiel d'usagers ligne de
4 500 Actifs du Pays allant travailler à
TER » dans Méthodologie). Ainsi, près du tiers desl'extérieur4 000
actifs du Pays travaillant hors de leur commune3 500
et des actifs venant travailler dans le Pays pour-3 000
raient bénéficier de ce service.2 500
Toutefois, un usager ne changera de mode de2 000
transport qu’en présence d’une alternative à la fois1 500
rentable et pratique. L’automobiliste pourra envi-1 000
sager de prendre le train si les horaires sont adap-500
0 tés à sa journée de travail, s'il peut stationner à
Pays Zone Zone St Eloy Zone Département Département proximité de la gare, s'il est sûr de pouvoir bénéfi-
du Grand de de les Mines de de la Loire de la
(1) (2) cier d'un relais satisfaisant en transport urbain et si
(3)Clermont Moulins Thiers et Pays des Saône Montluçon son temps de trajet n'est pas trop dissuasif parCombrailles et Loire
rapport à son temps de trajet habituel.
(1)Territoire de projet « En Sologne et bocage bourbonnais »
(2)
Territoire de projet « Vallée de la Dore » et Communauté de communes entreAllier et Bois Noirs Accompagner l’étalement urbain clermontois(3) Pays de laVallée de Montluçon et du Cher
Source : Insee, Recensement de la population 2007 Le dynamisme démographique futur du Pays de Vi-
chy Auvergne repose principalement sur sa capaci -
Ainsi, 2 400 actifs résidant dans le Pays travaillent té à attirer de nouvelles populations, notamment
dans une commune du territoire en Sologne et Bo- de jeunes familles. De 2007 à 2042, en l'absence de
cage Bourbonnais. Près des deux tiers d'entre eux toute migration de familles, le Pays de Vichy Au -
habitent dans une des trois communautés de com- vergne perdrait en effet 11 % de sa population. Ce
munes de la « Ceinture nord ». Parallèlement, cet scénario d'école a pour intérêt de montrer l'im-
espace offre un emploi à 59 % des 1 200 actifs du pact très important que pourrait avoir une réduc-
nord Allier venant travailler dans le Pays de Vi- tion de l’étalement urbain clermontois sur le Pays.
chy-Auvergne. Ainsi, fort de ces échanges, le Pays se Or à moyen terme,la poursuite de la périurbanisa-
retrouve à l’articulation entre la plaque clermon- tion clermontoise au rythme actuel n’est pas as-
toise et le nord Allier. surée. Elle pourrait être remise en cause en cas de
Quoique d’ampleur moindre, des déplacements changements de comportement résultant en parti-
domicile travail s’effectuent aussi entre le Pays de culier du contexte économique et de la volonté de
Vichy Auvergne (majoritairement le « Cœur vi - la métropole clermontoise de redensifier son habi-
chyssois ») et le nord est du département du tat. Dès lors, conserver cette attractivité vitale
Puy de dôme. En effet, 850 actifs habitant dans le pour le développement démographique nécessite
Pays travaillent dans une commune du bassin thier- d’anticiper les besoins des nouvelles populations.
nois. Ils sont presque aussi nombreux à faire le dé- Ces actions, concertées au niveau du Pays, doivent
placement en sens inverse. s’inscrire dans le cadre de la politique environne-
mentale (Grenelle) en maîtrisant l’installation des
Desserte ferroviaire : un atout à conforter nouveaux habitants. Dans ce cadre, en termes d’é-
Dans une perspective de développement durable, quipement,il sera nécessaire de renforcer les fonc-
la présence de six gares desservant les pôles d’em- tions urbaines de l’agglomération vichyssoise pour
ploi de Vichy, Varennes sur Allier et Gannat ainsi ancrer dans la vie du Pays ces nouvelles popula-
que la « Zone d’échanges avec Clermont-Ferrand » tions, notamment celles travaillant à Clermont
(gare d’Aigueperse) est un atout de première im- Ferrand.n
INSEE Auvergne n° 33 - Mars 2012
14
??