Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Bilan 2002 de l'hôtellerie homologuée de tourisme en Bourgogne : l'activité hôtelière reste stable

De
4 pages

Comme chaque année, l'INSEE Bourgogne propose dans cette série les chiffres-clés de l'hôtellerie homologuée bourguignonne : le nombre de touristes selon le pays d'origine, la durée du séjour, le taux d'occupation des hôtels selon la catégorie et la zone touristique de Bourgogne.

Publié par :
Ajouté le : 30 décembre 2012
Lecture(s) : 8
Signaler un abus
INSEE BOURGOGNE
Juillet 2003
1,50 euro
Résultats statistiques40
Bilan 2002 de l’hôtellerie homologuée de tourisme en Bourgogne L’activité hôtelière reste stable EÉvolution mensuelle des nuitées en Bourgogne n Bourgogne, comme dans l’ensem ble de l’hexagone, l’activité hôtelière est restée stable en 2002 avec 4 444 000 600 000 nuitées. Nuitées totales dont nuitées étrangères La durée moyenne de séjour, plus 500 000 faible qu’au niveau France entière, se stabilise à 1,31 jour. 400 000 Comme au niveau national, la clien tèle étrangère est encore en crois 300 000 sance. L et a u xd ’ o c c u p a t i o nr é g i o n a l 200 000 se stabiliseà 55%, soit 5 points de moins qu’au niveau national. 100 000 P o u rl as e c o n d ea n n é ec o n s é c u t i v e , l’activité touristique mesurée à travers la0 Janv Mars MaiJuil Sept Nov fréquentation hôtelière affiche globalement, 20012002 2001200220012002 20012002 20012002 20012002 Fév AvrilJuin Août OctDéc en 2002, une parfaite stabilité. Il en est de20012002 2001200220012002 20012002 20012002 20012002 même au niveau national. Sources : Insee  Secrétariat d’État au Tourisme  CRT. Si baisse de fréquentation il y a, c’est de la partde la clientèle française, alors Plus inattendue, la baisse de fréquentationLa Côted’Or et la SaôneetLoire ont ac que laclientèle étrangère est venue pluscueilli les 3/4 des nuitées enregistrées de de la clientèle helvétique amorcée en 2001 nombreuse qu’en 2001 : elle affiche une se poursuit. Elle n’affecte pour l’heure quela région. croissance de 3 %, malgré le contexte éco l’hôtellerie de moyenne gamme.La Côted’Or, qui totalise à elle seule 42 % nomique international. Les hôtels haut de gamme, 3 étoiles et plus,de l’activité hôtelière, a enregistré une lé L ac l i e n t è l eé t r a n g è r e ,a v e cp r è sd e ont encoreenregistré une croissance degère baisse des nuitées, entièrement impu 1 750 000nuitées sur l’année, représente leur activité. A l’opposé, l’hôtellerie homotable à laclientèle étrangère, notamment 39 % de l’activité totale.a m é r i c a i n e( 1 7% )e tn é e r l a n d a i s e loguée de moindre confort 0 et 1 étoile, L’année 2002 marque le retour de fréquen essentiellement fréquentée par la clientèle( 11 %),que la progression notable des tation des Italiens en Bourgogne après deux d’affaires, asupporté une forte baisse deBritanniques (+ 10 %) et légère des Italiens années de quasiabsence, en lien avec la fréquentation (9 %),moindre à la périn’a pas permis de compenser. fermeture du tunnel du MontBlanc.La SaôneetLoire a bénéficié de l’afflux de phérie des villes ( 4 %) et sur l’axe A6N6 En outre, les actions promotionnelles de laclients britanniques (+31 %).La clientèle ( 2 %). région menées outreManche et la mise en Dans cette catégorie d’hôtels, le taux moyenitalienne et américaine, également en forte place, à partir du 1er avril 2002, d’une liaison d’occupation n’atteint pas lamoitié de lacroissance en 2002, est constituée prin aérienne quotidienne Londres  Dijon ont capacité d’hébergement tandis que l’hôtelcipalement de clientèle d’affaires à l’année, porté leurs fruits : près de 28 500 Britan lerie haut de gamme connaît un taux d’occuliée à la présence dans le département niques sont venus en Bourgogne par avion.d’établissements industriels relevant de pation moyen de60 %et celle de chaîne Alors que la clientèle allemande revient de 66 %.groupes étrangers. doucement, après avoir boudé la régionDans l’Yonne, la croissance encore sou Le taux d’occupation moyen est resté stable pendant plusieurs années, on enregistretenue de la clientèle étrangère, notamment par rapport à l’an passé. pour la première fois depuis longtempsen provenance de GrandeBretagne, n’a une baissesensible de fréquentation depas compenséle fort recul de la clientèle Plus de touristes dans la Nièvre la clientèlenéerlandaise. Cette clientèlefrançaise. Des quatre départements bour et en SaôneetLoire représente 14% des nuitées étrangères,guignons, seule la Nièvre a bénéficié d’une derrière les Britanniques (22 %) et les AlleLe taux d’occupation moyen reste stable encroissance de la clientèle tant française mands (17 %).Côted’Or et dans l’Yonne et croît dans laqu’étrangère. Hormis la progression de la En 2001, les attentats du 11 septembreNièvre et la SaôneetLoire : 2 points pourclientèle britannique (+34 %)et suisse n’avaient pas eu le temps de se fairela Nièvreconcentrée uniquement dans le(+ 29 %), il faut noter la hausse exception trop sentir sur la fréquentation américaine,Val de Loire, 1 point pour la SaôneetLoirenelle de la clientèle allemande (+14 %), en progression de 5 % en 2001 ; en 2002,dans les zones de ChalonsurSaône etpour l’essentiel des clients d’affaires. elle est en repli de 8 %.Mâcon.
Document réalisé par l’INSEE BOURGOGNE, À partir de l’exploitation de l’enquête mensuelle de fréquentation dans l’hôtellerie, Avec la collaboration duComité Régional du Tourisme et de la Direction du Tourisme.
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin