Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Bilan 2007 de lhôtellerie de tourisme en Bourgogne : retour de la clientèle étrangère

De
4 pages
L’activité hôtelière en France et en Bourgogne affiche, en 2007, des résultats satisfaisants. La clientèle française et étrangère a relativement délaissé les campings, au profit des hôtels, en raison d’une météorologie 2007 défavorable. Hormis la Nièvre, tous les départements bourguignons profitent d’une fréquentation accrue.
Voir plus Voir moins

Bilan 2007 de l’hôtellerie de tourisme en Bourgogne
Retour de la clientèle étrangère
L’ac ti vi té hô te lière en France et en Bour gogne af fiche, en 2007, des ré sul tats sa tis fai sants.
La clien tèle fran çaise et étran gère a re la ti ve ment dé lais sé les cam pings, au pro fit des
hô tels, en rai son d’une mé téo ro logie 2007 dé fa vo rable. Hor mis la Nièvre, tous les dé par te -
ments bour gui gnons pro fi tent d’une fréquentation accrue.
Évolution mensuelle des nuitéesans un parc hôte lier stable, la fré quen ta tion
en BourgogneDhôte lière bour gui gnonne atteint en 2007,
4 829 000 nui tées, soit 1,3 % de plus qu’en 2006. 700 000
Nuitées étrangèresLa durée moyenne de séjour passe de 1,35 jour en Nuitées françaises600 000
2006 à 1,37 jour en 2007. Le taux d’oc cu pa tion
500 000monte à 55 %, tou jours 7 points en dessous du taux
400 000fran çais.
300 000
Durant la sai son, de mai à sep tembre, le taux
200 000
d’oc cu pa tion moyen atteint 64 %.
100 000
0
06 07 06 07 06 07 06 07 06 07 06 07 06 07 06 07 06 07 06 07 06 07 06 07La clien tèle eu ro péenne sou tient
Avril Mai Juin Juillet Août Sept. Oct. Nov. Déc.Janv. Fév. Mars
de nou veau l’ac ti vi té
Source : Insee - Secrétariat d'État auprès du ministre de
l'Économie, de l'Industrie et de l'Emploi, chargé de laLa fré quen ta tion fran çaise augmente de 1,2 % Consommation et du Tourisme - Bourgogne Tourisme.
après 0,6 % en 2006. Les tou ristes étra n gers
de vant les clients al le mands. Le taux d’oc cu pa -re vi en nent vers les hô tels bour gui gnons,
tion de la zone Au tun-Mo nt ceau- Le Cre u sotavec une aug men ta tion de 1,5 % des nui tées
gagne de 5 points et rat trape ain si la zone dequi com pense par tiel le ment le dé fi ci t de
Mâcon (53 %). 2,2 %, en re gis tré en 2006. Ils re pré sen tent le
tiers de la clien tèle et sont sur tout eu ro péens Dans l’Yonne, les Fran çais réus sis sent à com -
(89 %). pen ser la baisse des sé jours étran gers ( - 8 %).
Le taux d’oc cu pa tion est stable partout, saufLe nombre de nui tées des Bel ges et des
dans la zone d’Auxerre-Aval lon. Néer lan dais aug mente, ce lui des Alle mands
et des Bri tan ni ques baisse. Ces der niers La Nièvre ob tient de moins bons ré sul tats hô -
reconser vent pourtant la 1 place de la de - te liers qu ’en 2006. La clien tèle étran gère fait
mande ex té rieure. Les Bel ges pas sent de vant dé faut (- 16% d’ar ri vées et - 13 % de nui tées).
reles Alle mands. L es Alle mands cè dent leur 1 place aux B ri -
tan ni q ues. La de mande in té r ieur e en pro -
gres sion at ténue ce fort re cul. Grâce auLes tou ris t es étra n gers préf è rent
Mor van, le taux d’oc cu pa tion avoi sine 50 %.
la Côte-d’Or
Pre mi er dé par te ment tou ris tique de la ré gion,
la Côte-d’Or ac cueille plus d’é tran gers qu ’en
Le haut de gamme at tire2006 (+ 4 %). Le quart est de na tio na li té
bri ta n nique. C’es t le seul dé par te ment bour - les tou ris t es étran gers
gui gnon où la part des Fran çais di minue et où le
Les meil leu res pro gres s ions sont affi chéestou ri sme bri ta n nique et al le m and aug me nte.
par les hôtels de haut de gamme ( + 4 % en un anLe taux d’oc cu pa tion pro gresse dans tou tes
pour les séjours dans les 3 et 4 étoi les) pri sésles zo nes tou ri s ti ques, no ta m ent au tour de
par la clien tèle étran gère. Les tou ris tes étran -Sau lieu, en de hors des axes au to rou tiers.
gers bou dent la classe éco no mique. L’ac ti vité
La Saône-et-Loire hé berge plus d’é tran gers des hôtels de 2 étoi les est sou tenue par la
BOU RGOGNEmais aus si plu s de Fran çais (res pe c ti ve me nt clien tèle fran çaise, celle des 0 et 1 étoile par la
er
+ 4 % et + 2 %). Les Bel ges oc cu pent le 1 rang clien tèle d’af fai res.
Do cu me nt réa li sé par l’Insee Bour gogne, à par tir de l’ex ploi ta tion de l’en quête de fré quen ta tion dans l’hô tel leri e, avec la col la bo ra ti on de
Bour gogn e Tou ri sme et du Se cré ta riat d'État au près du mi nistre de l'Éco nomie, de l'Industrie et de l'Emploi, char gé de la Con som ma tion et du Tou risme.






Struc ture du parc hôtelier de Bourgogne au 31 janvier 2007
Saône-et- Répartition des hôtelsCôte-d'Or Nièvre Yonne Bourgogne %/FranceLoire par catégorie
Nombre d'hôtels 223 88 202 110 623 3,4
du parc
3 et 4 étoiles 0 et 1 étoile0 et 1 étoile 38 16 53 27 134 3,6
25% 22%
2 étoiles 115 56 101 60 3,4332
3 et 4 étoiles 70 16 48 23 157 3,3
Nombre de 6 968 1 894 5 149 2 848 16 859 2,7
chambres
0 et 1 étoile 1 456 408 1 325 726 3,53 915
2 étoiles
53%2 étoiles 3 210 1 070 2 494 1 497 8 271 3,0
3 et 4 étoiles 2 302 416 1 330 625 4 673 2,0
Source : Insee - Secrétariat d'État auprès du ministre de l'Économie, de l'Industrie et de l'Emploi, chargé de la Consommation et du Tourisme - Bourgogne Tourisme.
Arrivées et nuitées par pays d’origine en 2007
Arri vées Nui tées Répartition des nuitéesDurée
moyenne étrangèresÉvo lu tio n Évo lu tio n
de sé jourNombre 2007/2 006 Nomb re 2007/2 006
(en jours)(%) (%) Pays -Bas Royaume-Uni
14% 22% Français 2 375 064 0 3 289 480 + 1 1,39
Suisse Étrangers 1 159 000 + 1 1 539 896 + 2 1,33 Italie
6%
8%
dont
Etats-Unis
5% Royaume-Uni 253 368 - 2 325 097 -1 1,28
Belgique Belgique Autres pays 187 904 + 2 246 850 + 3 1,31
16% d'Europe
Pays-Bas 170 408 0 210 828 + 2 1,24 8%
Allemagne Autres pays Allemagne 170 904 - 4 236 765 - 4 1,39
6%15%
En sem b le 3 534 064 0 4 829 376 + 1 1,37
Source : Insee - Secrétariat d'État auprès du ministre de l'Économie, de l'Industrie et de l'Emploi, chargé de la Consommation et du Tourisme - Bourgogne Tourisme.
Arrivées : nombre de personnes enregistrées à l’arrivée.
Nuitées : somme des nuits passées dans un établissement pour chaque arrivant.
Nuitées et durée moyenne de séjour par catégorie d’hôtels en 2007
Nui tées Durée moyenne Part Répartition des nuitées
de sé jour des nui tées par catégorie d’hôtelsÉvo lu tio nNomb re (en jours) é tran gè res (%) 2007/2006 (%)
3 et 4 étoiles 0 et 1 étoile
29% 25%0 et 1 étoile 1 192 232 - 1 1,38 22
2 étoiles 2 206 480 + 1 1,38 27
3 et 4 étoiles 1 430 664 + 4 1,34 48
2 étoiles
En sem b le 4 829 376 + 1 1,37 32 46%
Source : Insee - Secrétariat d'État auprès du ministre de l'Économie, de l'Industrie et de l'Emploi, chargé de la Consommation et du Tourisme - Bourgogne Tourisme.
Indicateurs par catégorie d'hôtels en 2007
France
0 et 1 étoile 2 étoi les 3 étoi les 4 étoi les Bour g ogne mé tro po li taine
Durée moyenne de séjour 1,38 1,38 1,32 1,40 1,37 1,84
dont étrangers 1,29 1,30 1,34 1,49 1,33 2,18
Part de la clientèle d'affaires (% des nuitées) 57 48 31 29 45 42
Part de clientèle étrangère (% des nuitées) 22 27 46 58 32 36
Chambres offertes 1 380 556 2 783 203 1 316 900 262 594 5 743 253 202 791 708
(1)Taux d'occupation (%) 57 53 55 59 55 62
Évolution 2007/2006 (en points) + 1 + 2 + 2 + 1 + 2 + 2
(1) Le taux d'occupation est obtenu en divisant le nombre de chambres occupées chaque jour par le nombre de chambres louables.
Source : Insee - Secrétariat d'État auprès du ministre de l'Économie, de l'Industrie et de l'Emploi, chargé de la Consommation et du Tourisme - Bourgogne Tourisme.
2 N° 66 - Juillet 2008 - © Insee Bour gogne - Hôtellerie
Arrivées et nuitées par départements en 2007
Nuitées totales 2006 Côte-d'Or Arri vées Nui tées
Nuitées totales 2007
Évo lu tio n Évo lu tio n
300 000 Côte-d'Or Nomb re 2007/2 006 Nomb re 2007/2 006
(%) (%)
250 000
Français 980 346 - 2 1 369 814 - 1
200 000
Étrangers 646 912 + 3 859 639 + 4
150 000 dont
Royaume-Uni 161 818 0 206 110 + 1
100 000
Belgique 100 617 + 2 128 839 + 4
50 000
Pays-Bas 96 517 - 3 119 295 0
0 Allemagne 75 849 + 1 107 660 + 1
Janv. Fév. Mars Avril Mai Juin Juillet Août Sept. Oct. Nov. Déc.
En sem b le 1 627 258 0 2 229 453 + 1
Source : Insee - Secrétariat d'État auprès du ministre de l'Économie, de l'Industrie et de l'Emploi, chargé de la Consommation et du Tourisme - Bourgogne Tourisme.
Arri vées Nui tées Nuitées totales 2006
Nièvre
Nuitées totales 2007Évo lu tio n Évo lu tio nNièvre Nomb re 2007/2 006 Nomb re 2007/2 006 300 000
(%) (%)
250 000
Français 251 648 + 4 357 688 + 3
200 000 Étrangers 59 793 - 16 81 059 - 13
dont
150 000
Royaume-Uni 12 767 - 6 17 481 - 5
100 000
Belgique 7 786 - 9 11 336 - 5
50 000 Pays-Bas 6 036 - 23 7 919 - 23
Allemagne 12 556 - 29 15 934 - 27
0
Fév. AvrilJanv. Mars Mai Juin Juillet Août Sept. Oct. Nov. Déc.En sem b le 311 441 - 1 438 747 - 1
Source : Insee - Secrétariat d'État auprès du ministre de l'Économie, de l'Industrie et de l'Emploi, chargé de la Consommation et du Tourisme - Bourgogne Tourisme.
Nuitées totales 2006Arri vées Nui tées Saône-et-Loire
Nuitées totales 2007Saône-et- Évo lu tio n Évo lu tio n
300 000Nomb re 2007/2 006 Nomb re 2007/2 006Loire
(%) (%)
250 000
Français 714 426 + 1 985 072 + 2
200 000Étrangers 326 227 + 5 423 997 + 4
dont 150 000
Royaume-Uni 48 696 -1 60 771 - 2
100 000
Belgique 62 105 + 4 81 967 + 5
50 000 Pays-Bas 57 472 + 12 69 253 + 11
Allemagne 58 261 + 2 78 257 - 1
0
Janv. Fév. Mars Avril Mai Juin Juillet Août Sept. Oct. Nov. Déc.En sem b le 1 040 653 + 2 1 409 069 + 3
Source : Insee - Secrétariat d'État auprès du ministre de l'Économie, de l'Industrie et de l'Emploi, chargé de la Consommation et du Tourisme - Bourgogne Tourisme.
Nuitées totales 2006 YonneArri vées Nui tées
Nuitées totales 2007
Évo lu tio n Évo lu tio n 300 000Yonne Nomb re 2007/2 006 Nomb re 2007/2 006
(%) (%) 250 000
Français 428 644 + 2 576 906 + 3
200 000
Étrangers 126 068 - 12 175 201 - 8
dont 150 000
Royaume-Uni 30 085 - 8 40 734 - 7
100 000
Belgique 17 398 - 3 24 709 + 2
50 000 Pays-Bas 10 384 - 10 14 361 - 2
Allemagne 24 238 - 13 34 914 - 7
0
Janv. Fév. Mars Avril Mai Juin Juillet Août Sept. Oct. Nov. Déc.En sem b le 554 712 - 2 752 107 0
Source : Insee - Secrétariat d'État auprès du ministre de l'Économie, de l'Industrie et de l'Emploi, chargé de la Consommation et du Tourisme - Bourgogne Tourisme.
3 N° 66 - Juillet 2008 - © Insee Bour gogne - HôtellerieTaux d’occupation par zone touristique en 2007
et évolution sur un an
Évo lu tio n
Année 2007 2007/2 006
(en points)
BOURGOGNE 55 + 2
Dijon 67 + 1
Beaune 54 + 1
Saulieu 46 + 5
Côte-d'Or hors axe 42 + 4
CÔTE-D'OR 58 + 2
Val de Loire 54 0
Nièvre Centrale 40 + 2
Nièvre Morvan 39 + 4
NIÈVRE 50 + 1
Chalon-sur-Saône 59 + 1
Mâcon 53 0
Autun-Montceau-Le Creusot 53 + 5
Digoin-Paray-le-Monial 43 + 3
Louhans 46 + 3
SAÔNE-ET-LOIRE 52 + 2
Auxerre-Avallon 54 - 1
Joigny-Sens 56 + 1
Yonne hors axe 41 + 2
YONNE 52 0
Source : Insee - Secrétariat d'État auprès du ministre de l'Économie, de l'Industrie
et de l'Emploi, chargé de la Consommation et du Tourisme - Bourgogne Tourisme.
Taux d’occupation par zone et catégorie d’hôtels en 2007
0 et 1 étoile 2 étoi les 3 étoi les 4 étoi les Ensemble
Axe A6-N6 58 52 54 55 54
57 53 55 63 55Hors Axe
63 61 59 68 61Urbain
Ru ral 45 44 51 49 46
36 44 ** ** 45dont Parc Na tu rel du Morvan
** Se cret statistique.
Source : Insee - Secrétariat d'État auprès du ministre de l'Économie, de l'Industrie et de l'Emploi, chargé de la
Consommation et du Tourisme - Bourgogne Tourisme.
MÉTHODE
Depuis janvier 1977, la Di rec tion Régionale de l’Insee de Bourgogne réalise, à la demande de la
Direction du Tourisme, une enquête mensuelle de fréquentation dans l’hôtellerie de tourisme
(enquête statistique nationale obligatoire). Dans le cadre d’une con ven tion avec Bourgogne
Tourisme, l’échantillon enquêté est élargi à l’ensemble des hôtels bourguignons homologués et aux
hôtels de chaîne non homologués à partir d’avril 2002. Ceci permet de produire des résultats plus
détaillés. Afin de pouvoir suivre l’évolution de la fréquentation à un niveau géographique fin, la
Bourgogne a été découpée en 15 zones.
Les périodes de fermeture annuelle sont prises en compte ainsi que les éventuels jours de
fermeture hebdomadaire. La fréquentation des hôtels non-répondants est estimée.
4 N° 66 - Juillet 2008 - © Insee Bour gogne - Hôtellerie

Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin