Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Bilan économique et social 2008 du Poitou-Charentes

De
2 pages
LE TOURISME CHARENTAIS RALENTIT Les départements de la région affichent en moyenne une hausse de fréquentation dans les campings (+ 2,5 %) et une baisse de fréquentation dans les hôtels (- 2,1 %). La Charente enregistre la plus forte baisse au niveau deBaisse de régime l’hôtellerie avec - 6,8 % de nuitées. À cela s’ajoute une fréquentation à la baisse sensible de - 7,3 % de nuitées dans les campings.en Charente LA CRÉATION D’ENTREPRISES RESISTE Dans la région, seule la Charente enregistre une hausse du nombre annuel de créations d’entreprises. En effet,Après une année 2007 de fort le nombre d’entreprises créées est supérieur à celui de dynamisme dans les services, 2007 (+ 5,1 %). En moyenne, dans la région ce nombre recule de - 1,8 % (graphique 1).la construction et le commerce, l’année 2008 est en net retrait. En Charente, la création, au dernier trimestre de l’année, Les exportations de cognac sont se replie, comme au niveau régional. Mais ce recul est moins marqué (- 7,2 % en Charente contre - 12,1 % auen baisse, en lien avec la crise niveau régional). Au total, on observe une baisse sur économique mondiale. l’année uniquement dans le commerce. La demande de construction neuve FORT RECUL DE L’EMPLOI EN FIN D’ANNÉEralentit fortement, surtout en ce En Charente, l’emploi se contracte de - 1 %, soit un soldequi concerne les programmes net de - 800 emplois. Le département perd ainsi plus de d’appartements. La fréquentation la moitié des emplois créés les 2 années précédentes.
Voir plus Voir moins
Baisse de régime en Charente
Après une année 2007 de fort dynamisme dans les services, la construction et le commerce, l’année 2008 est en net retrait. Les exportations de cognac sont en baisse, en lien avec la crise économique mondiale. La demande de construction neuve ralentit fortement, surtout en ce qui concerne les programmes d’appartements. La fréquentation touristique dans le département est en retrait également, aussi bien au niveau de l’hôtellerie que du camping. Le ralentissement de l’activité dans le département pèse sur l’emploi, et le taux de chômage grimpe à 8,3 %. Le bilan social ne s’est pourtant pas aggravé.
Les exportations de cognac en valeur reculent de - 5,6 %. Elles représentent environ 81% des boissons exportées (1,2 milliard d’euros). Ces données sont à rapprocher des chiffres du Bureau national interprofessionnel du cognac (BNIC) qui fait état, après 6 années de croissance (+ 36,8 % de 2001 à 2007), d’expéditions de cognac en recul de - 6,2 % en volume.
FORTEBAISSEDANSLACONSTRUCTIONNEUVE Tous les départements sont touchés par la dégradation de la demande d’autorisations de construire des loge-ments ordinaires avec une accentuation en deuxième partie de l’année. Mais c’est en Charente que la baisse des autorisations de construire est la plus forte des quatre départements avec - 22 %(cf. tableau). En fait, les pro-grammes d’appartements qui avaient explosé de mi 2006 à mi 2007 du fait des sociétés de promotion immobilière, diminuent très fortement. Ainsi, le nombre de logements autorisés de type appartements est en repli de - 55 % (contre - 11 % dans la région). Celui concernant les maisons individuelles est aussi en recul mais dans une moindre mesure qu’au niveau régional (- 12 % en Charente contre - 15 % en Poitou-Charentes).
LETOURISMECHARENTAISRALENTIT Les départements de la région affichent en moyenne une hausse de fréquentation dans les campings (+ 2,5 %) et une baisse de fréquentation dans les hôtels (- 2,1%). La Charente enregistre la plus forte baisse au niveau de l’hôtellerie avec - 6,8 % de nuitées. À cela s’ajoute une fréquentation à la baisse sensible de - 7,3 % de nuitées dans les campings.
LACRÉATIONDENTREPRISESRESISTE Dans la région, seule la Charente enregistre une hausse du nombre annuel de créations d’entreprises. En effet, le nombre d’entreprises créées est supérieur à celui de 2007 (+ 5,1 %). En moyenne, dans la région ce nombre recule de - 1,8 %(graphique 1).
En Charente, la création, au dernier trimestre de l’année, se replie, comme au niveau régional. Mais ce recul est moins marqué(- 7,2 % en Charente contre - 12,1 % au niveau régional). Au total, on observe une baisse sur l’année uniquement dans le commerce.
FORTRECULDELEMPLOIENFINDANNÉE En Charente, l’emploi se contracte de - 1 %, soit un solde net de - 800 emplois. Le département perd ainsi plus de la moitié des emplois créés les 2 années précédentes. Les pertes d’emplois se sont accélérées, et l’année 2008 se termine par une réduction du nombre de ses emplois de - 1,1 % au seul quatrième trimestre. Le ralentissement économique général contribue donc à affaiblir un marché de l’emploi dont le faible dynamisme est récurrent depuis le début des années 2000.
Ce sont les services qui subissent le plus fortement la mauvaise conjoncture avec une contraction de - 2,5 % du nombre d’emplois en 2008 (- 650 emplois). Quasiment toutes les activités de services supportent des pertes plus prononcées qu’ailleurs et notamment le nombre d’emplois intérimaires qui diminue de - 28 %. Seule l’activité dans les hôtels et restaurants est plus favorable, avec une hausse de + 5,4 % (soit + 150 emplois), que l’évolution régionale (- 0,6 %). Les services personnels et domestiques (blanchisserie, coiffure, soins corporels, services funéraires… hors personnels employés par les particuliers) progressent légèrement.
Évolution des créations d’entreprises (Indice base 100 en 2001) (graphique 1)
Bilan économique et social 2008du Poitou-Charentes - Fiche départementale de la Charente
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin