Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Confirmation de reprise dans l'industrie

De
2 pages

Au premier trimestre 2004, en Pays de la Loire, la reprise de la croissance amorcée en fin d'année 2003 se confirme. La production industrielle demeure vigoureuse, celle du bâtiment progresse plus modérément.

Publié par :
Ajouté le : 30 décembre 2012
Lecture(s) : 21
Signaler un abus

www.insee.fr/pays-de-la-loire
N° 122. Juillet 2004
Confirmation de reprise dans l’industrie
ELON LES CHEFS D’ENTREPRISES industrielles,Au premier La demande en forte augmentation
erdans l’industrie au cours du 1 trimestre 2004après un second semestre 2003 en hausse,trimestre 2004, S l’activité industrielle ligérienne demeureraiten Pays de la Loire, 45
Écart entre le pourcentage de chefs d'entreprises ligériens bien orientée au premier trimestre 2004.la reprise de la estimant l'indicateur en hausse et celui 35
la jugeant en baisse (en CVS)
croissance amorcée ProductionAinsi, la demande intérieure adressée à l’indus- 25
en fin d’année 2003 trie ligérienne aurait fortement augmenté. Son Prévisions
15
rythme de croissance se situerait dorénavant ause confirme. Demande
5
niveau de la moyenne de long terme selon lesLa production
- 5chefs d’entreprises ligériens. En effet, au niveauindustrielle demeure
national, la consommation des ménages est restée - 15vigoureuse, celle du
vigoureuse durant ce trimestre en augmentant de
- 25bâtiment progresse
1998 1999 2000 2001 2002 2003 20041,1 %. À contrario, la demande extérieure a subi
plus modérément.
un ralentissement. La demande en provenance Source : INSEE, Enquêtes de conjoncture trimestrielle (Enquêtes nationales
repondérées selon la structure de la masse salariale régionale)des Etats-Unis et du Royaume-Uni s’est infléchie,
et les livraisons de matériel naval et aéronautique
se sont contractées. Parallèlement, les investis- De ce fait, le rythme de croissance de la
sements des entreprises sont restés soutenus. production industrielle se serait maintenu autour
En effet, au cours du premier trimestre 2004, de sa moyenne de long terme, après le redresse-
les investissements des entreprises en produits ment de la fin d’année 2003. Face à une demande
Aline CLÉMOT
manufacturés ont fortement augmenté sur croissante et une production stable, les entreprisesLaurence HAUTBOIS
l’ensemble de la France. auraient de nouveau puisé dans leurs stocks.
Selon les chefs d’entreprises, malgré la reprise
4? Redressement de la demandeINSEE Pays de la Loire de l’activité, les effectifs industriels ligériens
105, rue des Français Libres intérieure dans l’industrieBP 67401 auraient continué de diminuer en début d’année,
44274 Nantes cedex 2
Tél . : 02 40 41 75 75 4? Stabilité de l’activité industrielle mais à un rythme moins soutenu qu’au second
Fax. : 02 40 41 79 39
semestre 2003.www.insee.fr Vigueur de la construction neuve
Directeur de la publication : Pierre MULLER de logements Pour le deuxième trimestre 2004, les pers-
Rédactrice en chef : Emmanuelle WALRAET
Contact presse : Andrée RICOLLEAU pectives d’activité pour l’industrie ligérienne sont
Tél. : 02 40 41 77 83 4? Croissance de l’emploi prévisible
Mise en page : Marie-Annick BRICARD orientées favorablement. Selon les chefs d’entre-dans le bâtiment
prise, la demande globale devrait toujours être© INSEE-2004
4La construction neuve aux premiers trimestres 2003 et 2004
France Pays de Loire- Maine-
Mayenne Sarthe Vendéemétropolitaine la Loire Atlantique et-Loire
erNombre de logements commencés au 1 trimestre 2004 82 714 6 559 2 508 947 376 1 030 1 698
erNombre de logements commencés au 1 trimestre 2003 73 049 5 970 2 401 850 339 598 1 782
erSurface de locaux commencés au 1 trimestre 2004* 9 226,2 884,3 276,1 174,7 98,8 82,3 251,9
erSurface de locaux commencés au 1 trimestre 2003* 8 551,7 896,3 316,1 121,5 124,3 164,4 169,8
2* en milliers de m
Source : DRE-Sitadel
soutenue malgré un léger ralentissement. Le rythme La construction de locaux non résidentiels s’est
de croissance de la production resterait stable et les stabilisée. Les entreprises industrielles ont repris
entreprises devraient reconstituer une partie de leurs investissements concernant des extensions
leurs stocks. Les effectifs industriels continueraient ou des modernisations. Par contre, la construc-
toutefois de décroître mais de façon plus modérée tion de bureaux demeure en retrait. Dans le sec-
que lors des trimestres précédents. teur des travaux d’entretien-rénovation, l’activité
s’est stabilisée à un niveau inférieur à la moyenneActivité moins soutenue dans le bâtiment
de long terme. Dans ce contexte hésitant, le rythme
L’accélération du rythme de croissance de de croissance des effectifs a peu évolué. Début
l’activité du bâtiment constatée au dernier trimestre avril, 75 % des entrepreneurs interrogés dans le
2003 ne s’est pas poursuivie au début de l’année secteur du bâtiment déclaraient être confrontés
2004. Cependant, l’activité demeure vigoureuse et à des difficultés de recrutement. Cette propor-
reste supérieure à celle enregistrée en début d’an- tion est similaire à celle du quatrième trimestre
née 2003 et 2002. Le niveau d’activité est stable 2003.
dans les chantiers publics alors que, dans les chan-
Pour le deuxième trimestre 2004, les pers-tiers privés, les entrepreneurs estiment que l’activité
pectives générales demeurent bien orientées. Lesa été moins soutenue. L’investissement des ména-
carnets de commandes continuent de se garnir :ges en logements constitue toujours le principal
ils atteignent 5,2 mois début avril. Selon les chefsmoteur de l’activité du bâtiment. Les taux d’em-
d’entreprises, les effectifs progresseraient auprunt toujours favorables et les conditions fiscales
même rythme que fin 2003. La demande enoffertes par la loi De Robien soutiennent la demande
logements neufs demeure très soutenue dans laen logements. Plus de 6 500 logements ont été mis
région : 7 400 logements ont été autorisés auen chantier dans les Pays de la Loire au premier
premier trimestre 2004 soit une augmentationtrimestre 2004, soit une augmentation de 9,8 % par
de 13,6 % par rapport au premier trimestre 2003.rapport au même trimestre de 2003. En Sarthe,
Le marché des logements neufs est notammentl’évolution significative est essentiellement due à
dynamisé par la construction de maisons indivi-l’augmentation des mises en chantier des logements
duelles en Loire-Atlantique et en Vendée.en immeubles collectifs.