La lecture en ligne est gratuite
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Partagez cette publication

BÂTIMENT - LOGEMENT
Dégradation de l’activité
dans l’industrie du bâtiment
La conjoncture dans le bâtiment a subi un important
ralentissement d’activité en 2008, touchant à la fois
les entreprises du gros œuvre et du second œuvre.
Ce recul se prolongerait sur le début de l’année 2009.
ans toutes les économies avancées, les dégradé en 2008 : ils sont de plus en plus nom-
enquêtes de conjoncture se sont dégra- breux à juger leurs carnets de commandes in-D
dées en 2008 et cette dégradation touche tous férieurs à la normale. Au cours du premier
les secteurs. L’activité dans le bâtiment, qui trimestre, les carnets de commandes sont bien
était très favorable ces dernières années, a par- garnis et leur niveau s’est amélioré. Du
ticulièrement reculé en 2008. En France, les deuxième trimestre à la fin de l’année 2008,
prix des logements commencent à baisser, le l’optimisme des entrepreneurs s’est érodé : les
nombre de transactions chute et les stocks de carnets de commandes se sont beaucoup ré-
logements neufs ne cessent de grossir. En ef- duits et sont considérés comme très légers.
fet, la crise financière et le durcissement des
Une trésorerie tendueconditions de crédit ne facilitent pas l’investis-
sement des ménages. La situation de la trésorerie s’est fortement
détériorée et reste très tendue en 2008. ElleUn ralentissement d’activité
s’est dégradée tout au long de l’année tant dans
à partir du deuxième trimestre le gros œuvre que dans le second-œuvre. Les
délais de paiement de la clientèle ont continuéAu premier trimestre 2008, l’activité dans
de s’allonger au cours de l’année pour tous lesl’ensemble du bâtiment s’est stabilisée à un bon
types de travaux.niveau comparé au second semestre 2007. Les
trois trimestres suivants, la conjoncture s’est
Nouveau repli d’activitédétériorée et la baisse de l’activité s’est ampli-
prévu début 2009fiée chaque trimestre. L’évolution de l’activité
au cours de l’année 2008 est similaire dans le Le ralentissement d’activité observé en
gros œuvre et le second œuvre. Mais le ni- 2008 se prolongerait sur le début de l’année
veau de l’activité passée est inférieur dans le
2009. Les chefs d’entreprises prévoient une
gros œuvre par rapport au second œuvre. poursuite de ce ralentissement au premier tri-
L’activité s’est principalement affaiblie dans mestre 2009 pour l’ensemble du secteur. Le
la construction de logements neufs tout au long rythme de l’activité devrait baisser à la fois dans
de l’année. Dans le secteur des bâtiments la construction de logements neufs et bâtiments
neufs, le rythme d’activité a progressé au pre- neufs et dans les travaux d’entretien et d’amé-
mier trimestre et a fléchi les autres trois trimes- lioration.
tres. Les travaux d’entretien et d’amélioration
ont également subi un ralentissement d’acti- Amélie FIEVET
vité sur l’ensemble de l’année. Insee Picardie
Pour en savoir plus
Des carnets de commandesRetrouvez toutes ces informations
peu étofféssur le site :
www.insee.fr/picardie Globalement, le jugement des entrepre-
espace "la conjoncture régionale"
neurs sur leurs carnets de commandes s’est
Insee Picardie - Bilan économique et social 200838

Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin