Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Des départements ligériens qui se ressemblent

De
4 pages

Pour chacun des départements ligériens, le département de France qui s'en rapproche le plus par son profil socio-économique se trouve soit dans la région soit en bordure de celle-ci. L'Ille-et-Vilaine est celui qui ressemble le plus à la Loire-Atlantique et inversement.

Publié par :
Ajouté le : 30 décembre 2012
Lecture(s) : 22
Signaler un abus

www.insee.fr/pays-de-la-loire
N° 12. Janvier 2003
Des départements
ligériens qui se
ressemblent
ABSENCE relative d’identité Pour la Sarthe, il s’agit du Loir-et-Cher.Pour chacun des
culturelle des Pays de la Loire ne Enfin, le plus proche « voisin » du Maine-et-départements ligériens,
se traduit pas toujours par une Loire se situe dans la région : la Sarthe.le département de France L’ forte hétérogénéité entre ses À l’inverse, ce sont les Bouches-du-Rhônequi s’en rapproche le plus
départements. L’analyse de 33 variables ou la Haute-Corse qui s’écartent le plus,par son profil socio-
statistiques relatives aux caractéristiques selon le cas, des départements ligériens.
économique se trouve de la population, aux activités, au tissu Paris et les Hauts-de-Seine, trop atypiques,
soit dans la région soit économique, à la richesse, à la santé ou ont été exclus du champ.
en bordure de celle-ci. à l’éducation permet de dégager des
En étendant cet exercice de comparai-L’Ille-et-Vilaine est celui qui similitudes entre quatre des cinq
son aux trois départements non ligé-
départements de la région. La Loire-ressemble le plus à la Loire-
riens cités, on trouve un système clos.
Atlantique occupe une place particulière,Atlantique et inversement. En effet, l’Ille-et-Vilaine retrouve dans la
présence d’une métrople chef-lieu deDe proche « voisin » en Loire-Atlantique son plus proche « voisin ».
région oblige.proche « voisin », le Loir-et- La Sarthe est le département qui présente
Cher, le Maine-et-Loire, le plus de similitudes avec le Loir-et-
Le « voisinage » dépasse
Cher, lui-même plus proche « voisin »la Mayenne, la Sarthe, les limites régionales
des Deux-Sèvres. On obtient ainsi unles Deux-Sèvres et la mais respecte la proximité
« bloc » de six départements -Loir-et-Vendée forment un géographique Cher, Maine-et-Loire, Mayenne, Sarthe,ensemble « fermé » de six
Deux-Sèvres et Vendée- proches les unsRésultat d’une histoire partagée oudépartements.
des autres. Hormis l’Ille-et-Vilaine, lesd’une géographie comparable, les dé-
Ceux-ci appartiennent trois autres départements bretonspartements ligériens trouvent leur plus
à une même classe (1) -Côtes d’Armor, Finistère, Morbihan-proche « voisin » socio-économique
dont les traits principaux trouvent leur plus proche « voisin » ensoit dans la région soit dans un dépar-
sont l’industrie Bretagne. La Bretagne et les Pays detement limitrophe. Le département qui
la Loire présentent ainsi la particularitéet la faible urbanisation. se rapproche le plus de la Loire-Atlantique
d’appartenir à deux groupes compactsest l’Ille-et-Vilaine. La Mayenne et la
de départements avec le couple Loire-Vendée trouvent dans les Deux-Sèvres le
Atlantique/Ille-et-Vilaine comme charnière.département au profil le plus ressemblant.
Pierre BaudryTerritoire
Des départements qui se ressemblent
Au-delà de ces caractéristiques inhérentes plus élevés en Loire-Atlantique, le tertiaireLoire-Atlantique et Ille-et-Vilaine
à la présence du chef-lieu de région, ils pré- marchand davantage représenté en Ille-et-proches par les fonctions
sentent tous les deux une pyramide d’âge Vilaine. La dépendance des établisse-
de leur chef-lieu de région jeune ; l’administration et l’industrie occu- ments de Loire-Atlantique (vis-à-vis d’un
pent une importance relative dans l’emploi, siège social extérieur) est moins forteLa Loire-Atlantique et l’Ille-et-Vilaine for-
proche de la moyenne nationale ; la part de que celle d’Ille-et-Vilaine.ment donc un couple au sens où chacun
salariés dans les établissements dépas-est le plus proche « voisin » de l’autre. Les départements les plus éloignés de la
sant 100 salariés y est très élevée.
Loire-Atlantique et de l’Ille-et-Vilaine sont ru-L’existence d’une capitale régionale est
Des points de dissemblance apparais- raux, agricoles et peu peuplés. Beaucouple premier élément qui les rapproche.
sent toutefois. Les taux de scolarisation d’entre eux se situent au centre de l’Hexa-À cet égard, dans une typologie des dé-
sont plus forts en Ille-et-Vilaine, le taux gone (Creuse, Lozère, Cantal notamment)partements français établie à partir des
ou en Corse. La Mayenne figure ausside chômage et la proportion de RMIstesindicateurs retenus, tous deux appar-
tiennent à un groupe qui compte la pres-
que totalité des départements siège de
Typologie de 94 départements en douze classes selon 33 variablespréfecture de région. Cette fonction
leur confère des avantages indéniables.
Départements ruraux
On y compte de nombreux cadres. Le PIB plutôt industriels
par habitant est supérieur à la moyenne Départements ruraux,
industrielsnationale. On enregistre de bonnes per-
Départements plutôt jeunes
formances dans le domaine de l’éduca- à tradition industrielle du Nord
tion : un taux élevé de réussite au BAC, Départements de faible densité,
âgés, agricoles du Sud-Ouestune forte proportion de jeunes scolarisés,
Départements des chefs-lieux de région
une faible part de non-diplômés. Le siège ou de villes à vocation régionale
Départements favorisés social des établissements se trouve géné-
et (ou) au contact de zones favorisées
ralement dans le département. Enfin, ils Départements
de la ceinture méditerranéennesont fortement urbanisés : huit habitants
Départements ruraux, sur dix vivent en ville. agricoles et peu peuplés du Centre
Départements
de la grande couronne parisienne
Départements montagneux Méthodologie essentiellement du Sud-Est
Départements urbanisés, La comparaison des départements repose
sièges de métropoles du Sud
sur une distance calculée à partir de 33
Départements très urbanisés
indicateurs socioéconomiques. Les de la petite couronne parisienne
variables retenues sont des variables
© IGN-INSEE 2003
structurelles, susceptibles de ne pas varier
dans le temps. Plus la distance entre deux Source : INSEE
départements est faible, plus ils sont
ressemblants. Part des emplois salariés des établissementsPart de la population dans les communes
dépendant d’un siège socialde l’espace à dominante urbaineChaque indicateur est centré et réduit afin
dans le département (champ ICS)Part de la superficie des communesd’éviter de donner artificiellement un poids
Part de l’industrie et de la constructionde montagne (altitude du chef-lieu supérieuretrop important à ceux qui prennent des
dans l’emploi au lieu de travailà 500 mètres)valeurs très contrastées dans l’absolu.
Part du tertiaire marchand dans l’emploiPart des moins de 20 ans dans la populationEn outre, on a éliminé les indicateurs
au lieu de travailPart des plus de 60 ans dans la populationredondants parce que corrélés à d’autres.
Part du tertiaire administré dans l’emploiPart des maisons individuelles dans les
Chaque département j est alors caractérisérésidences principales
par 33 variables i centrées réduites Xji. Part des résidences secondairesActivités et catégories sociales
La distance djk de deux départements est dans les logementsTaux d’activité des hommes de 20 à 59 ans
donnée (distance euclidienne) par : RichesseTaux d’é des femmes de 20 à
PIB par habitant (moyenne France = 100)Taux de chômage
Revenu imposable net par foyer fiscal2 Rapport de l’emploi au lieu de travail à l’emploid = (X − X )jk ∑ ji ki (moyenne France = 100)au lieu de résidence
i=1..33
Nombre de personnes couvertes par le RMIPart des agriculteurs exploitants dans la
pour 100 habitantspopulation activeAinsi calculées, les distances entre
SantéPart des indépendants non agricoles dans ladépartements vont de 2,0 (Côtes d’Armor-
Espérance de vie à la naissance des hommesMorbihan) à 39,5 (Paris-Creuse). Les
Espérance de vie à la naissance des femmesPart des cadres dans la population activedistances moyennes aux autres
Densité de médecins libérauxPart des professions intermédiaires dans ladépartements, qui constituent un indicateur
Éducationpopulation actived’atypicité ou de centralité vont de 6,5
Part des non-diplômés dans la populationPart des employés dans la population active(Calvados) à 36,5 (Paris).
de 15 ans ou plusPart des ouvriers dans la population active
Les indicateurs sont les suivants (présentés Part des scolaires et étudiantsÉconomie et entreprise
par rubrique) : dans la population de 15 à 24 ansTaux de créations d’entreprise (dans l’industrie,
Taux de réussite au BACle commerce ou les services (ICS))Population et espace
Part des emplois salariés des établissementsPopulation Cette méthodologie a été développée
de plus de 100 salariés (champ ICS)Densité par l’INSEE Provence-Alpes-Côtes d’Azur .
2
INSEE PAYS DE LA LOIRE - DES DÉPARTEMENTS QUI SE RESSEMBLENT - JANVIER 2003parmi les départements de France les Un ensemble « fermé » de huit départements
plus éloignés de la Loire-Atlantique. De
fait, la Loire-Atlantique occupe une posi-
tion un peu particulière dans la région
des Pays de la Loire : c’est elle qui
Ille-et-s’écarte le plus du profil moyen des MayenneVilaine
cinq départements ligériens. Sarthe
Les quatre autres et leurs plus proches
« voisins » (Deux-Sèvres et Loir-et-Cher)
Loir-et-Cher
appartiennent à une même classe : celle Loire-
Maine-et-LoireAtlantiquedes départements à la fois ruraux et in-
dustriels. Trois autres départements -
Vendéeéloignés géographiquement- en font
aussi partie : le Jura, l’Ardèche et la
Départements des Pays de la LoireHaute-Loire. Ils se caractérisent par une Deux-
Sèvresforte présence d’agriculteurs exploi-
Plus proches voisinstants et d’emplois industriels. Un emploi
sur trois y est tenu par un ouvrier. Les Chaque flèche relie un département
à son plus proche voisincadres, employés et professions inter-
médiaires occupent une place plus limi-
© IGN-INSEE 2003tée. La population féminine se porte
davantage qu’ailleurs sur le marché de
Source : INSEE
l’emploi. Le taux de chômage et la pro-
portion de RMIstes sont moins élevés
conséquence d’une présence industrielle Au-delà de leur ressemblance globale,que la moyenne. Dans le domaine de
et ouvrière. La proportion de cadres est la Sarthe et le Loir-et-Cher sont assezl’éducation, la part de jeunes scolarisés
faible. Certes, on y trouve une part d’em- proches de la moyenne des 94 départe-est faible mais le taux de réussite au
ployés parmi les actifs occupés identique ments français étudiés. Les départe-BAC élevé. On y trouve des maisons in-
à la moyenne des départements français ments du pourtour méditerranéen endividuelles en proportion importante. La
mais le tertiaire, marchand ou non, sont le plus éloignés.densité médicale est moins forte que la
y est sous-représenté. Enfin, la richesse
moyenne mais l’espérance de vie des Après le Loir-et-Cher, ce sont la Saône-et-dégagée (produit intérieur brut par habi-
femmes à la naissance y est supérieure. Loire, l’Aube mais aussi le Maine-et-Loiretant) et le revenu imposable net par foyer
S’ajoute pour la Mayenne, la Vendée et qui se rapprochent le plus de la Sarthe.fiscal sont supérieurs à la moyenne
les Deux-Sèvres une proportion particu-
nationale.
lièrement élevée d’agriculteurs. Le Maine-et-Loire
Toutefois, trois éléments les différencient : dans la moyenne
l’âge, l’urbanisation et la taille desLe couple Sarthe/Loir-et-Cher
La Sarthe est, du reste, le plus procheétablissements. La population du Loir-et-
« voisin » du Maine-et-Loire. ViennentLa Sarthe a comme plus proche « voisin » Cher est plus vieille que la moyenne alors
ensuite la Saône-et-Loire et la Loire.le Loir-et-Cher ; inversement, le Loir-et- que la pyramide des âges sarthoise est
Le Maine-et-Loire est finalement assezCher a comme plus proche « voisin » la identique à celle de la France. Le Loir-et-
proche de la moyenne des 94Sarthe. Avec le binôme Côtes d’Armor/ Cher est moins urbanisé que la Sarthe,
départements français étudiés. C’est luiMorbihan, c’est le couple de départe- l’influence de Blois dans son département
qui ressemble le plus aux quatre autresments de France le plus ressemblant. La n’est pas la même que celle du Mans en
départements ligériens en moyenne.plupart des 33 indicateurs étudiés sont Sarthe. Enfin, les établissements de plus
Son profil d’ensemble donne ainsi unproches. La Sarthe et le Loir-et-Cher pré- de 100 salariés concentrent 44 % de
assez bon aperçu de la région des Payssentent un taux d’activité élevé, aussi bien l’emploi salarié sarthois contre 36 % en
de la Loire.pour les hommes que pour les femmes, Loir-et-Cher.
Les plus proches « voisins »
Distances entre départements socio-économiques
Moyenne des
Moyenne des Plus proche " voisin "distances aux Départements Plus proche " voisin "distances aux du plus proche " voisin "Département Loire-Atlantique Maine-et-Loire Mayenne Sarthe Vendée départements
dsépartement
de métropole
de la région
" atypicité "L)oire-AtlantiqueI)lle-et-Vilaine (2,9 Loire-Atlantique (2,9
L0oire-Atlantique00, 59, 87, 50, 85, 51, 7,
M)aine-et-LoireS)arthe (3,2 Loir-et-Cher (2,1
M0aine-et-Loire 50, 08, 42, 32, 56, 39, 6,
M9ayenne 88, 40, 07, 42, 57, 40, 9,ayenneD)eux-Sèvres (4,3 Loir-et-Cher (3,6
S7arthe 52, 37, 40, 07, 59, 39, 6,
S)artheL)oir-et-Cher (2,1 Sarthe (2,1
V0endée 82, 52, 57, 50, 08, 44, 8,
V)endéeeux-Sèvres (4,3 Loir-et-Cher (3,6
Moyenne 5,5 3,6 4,7 3,9 4,8 4,5 7,7
Source : INSEE
Source : INSEE Note : les distances (cf. Méthodologie) sont indiqués entre parenthèses.
3 INSEE PAYS DE LA LOIRE - DES DÉPARTEMENTS QUI SE RESSEMBLENT - JANVIER 2003Des départements qui se ressemblent
Les zones qui présentent le moins de par une forte présence industrielle, départements présentent un profil d’en-
similitudes avec lui sont, une fois encore, importance de la main-d’œuvre ouvrière, semble analogue ; à l’inverse une très
situées sur le pourtour méditerranéen. pyramide des âges voisine ; en fait c’est grande valeur est le résultat de fortes dis-
surtout l’aspect touristique qui différencie semblances. Paris et les Hauts-de-Seine
la Vendée du Jura). ont été exclus de l’analyse : leurs particu-La Mayenne le plus atypique
larités les éloignent fortement de tous lesdes départements ligériens
autres départements. Au niveau national,Quel est l’éloignement
À l’inverse, la Mayenne est le département les deux départements les plus prochesdes sept autres voisins
ligérien le plus atypique en France : il socio-économiquement sont les Côtesgéographiques ?
s’écarte le plus de la moyenne des dépar- d’Armor et le Morbihan (avec une « dis-
tements français. Sur plusieurs points, En dehors de ce groupe de huit tance socio-économique » de 2,0). Le
il peut être qualifié de département des départements, qui inclut trois des dix binôme Loir-et-Cher/Sarthe arrive juste
records : plus faible taux de chômage, limitrophes aux Pays de la Loire, qu’en après. Les deux départements les plus
plus faible part de l’emploi dans les ser- est-il des sept autres départements éloignés sont le Val-de-Marne et la Lozère
vices, plus faible proportion de familles limitrophes (le Morbihan, la Manche, l’Orne, (avec une « distance socio-économique »
monoparentales, plus fort taux d’activité l’Eure-et-Loir, l’Indre-et-Loire, la Vienne, la de 16,0). Les départements franciliens,
féminin entre 25 et 55 ans. Charente-Maritime) ? les Bouches-du Rhône, la Lozère et la
Corse du Sud figurent parmi les plus aty-La Mayenne est ainsi originale par son éloi- L’Orne est le troisième « voisin » de la
piques. Pour eux, la moyenne des « dis-gnement socio-économique de tous les Mayenne et le septième de la Sarthe et
tances socio-économiques » aux autresautres. Les Deux-Sèvres apparaissent de la Vendée. La Manche le quatrième
départements est parmi les plus élevéescomme son plus proche « voisin » mais ce « voisin » de la Mayenne ; L’Eure-et-Loir
(10 ou plus). À l’inverse, les départe-« voisinage » est assez éloigné. Certes, les le cinquième de la Sarthe ; l’Indre
ments du Calvados et de Saône-et-Loiredeux départements présentent quelques le septième de la Loire-Atlantique.
présentent les plus basses moyennespoints communs -parmi lesquels la faible
Le Morbihan, la Vienne, la Charente- (6,5). Ils seraient donc les mieux à mêmedensité de population ou la ruralité- mais
Maritime sont précédés par de nombreux de représenter la France en réduction. Illes divergences sont nombreuses : l’âge
départements, et donc relégués à des s’en faut de peu pour que la Sarthe et le(la population mayennaise est plus jeune),
rangs plus éloignés. La Charente-Maritime, Maine-et-Loire prétendent jouer ce rôle carl’activité (la Mayenne est plus industrielle et
notamment, est assez éloignée de la leur « distance » est à peine plus élevée.bien moins tertiaire).
Vendée. Quoique situés tous les deux sur
Excepté la Mayenne et la Vendée vis-à-Le raisonnement est sensiblement le la façade atlantique, les départements ont
vis de la Loire-Atlantique, les départe-même pour la Vendée et son plus proche peu de points communs. La Vendée comp-
ments ligériens se situent dans un relatif« voisin » : à nouveau les Deux-Sèvres. La te une plus forte proportion de maisons in-
« voisinage » socio-économique bienvaleur des indicateurs sur la richesse, la dividuelles et de résidences secondaires,
qu’ayant suivi parfois des histoires diffé-santé et l’éducation sont assez similaires. davantages d’industries, moins d’emplois
rentes. Chacun d’entre eux est, enCeci étant, la population est plus âgée et de service, plus de personnes âgées que
moyenne, beaucoup moins éloigné desplus ouvrière en Vendée. Enfin, sa la Charente-Maritime.
quatre autres que de l’ensemble desposition maritime lui confère une place
autres départements français.privilégiée dans le domaine du Une « distance
tourisme, avec une forte proportion de socio-économique »
résidences secondaires. À noter que la
(1) Dans le corps du texte, le terme « voisin » désigne une proximitéL’identification du département le plus pro-Vendée trouve dans le Jura un
des données socio-économiques de deux départements et non lache s’est bâtie à partir d’une « distancedépartement à la proximité socio- proximité géographique.
socio-économique » entre les départe-économique équivalente à celle des
ments. Une faible valeur signifie que lesDeux-Sèvres (tissu économique marqué
DIRECTEUR DE LA PUBLICATION
Bruno TREGOUËTLes sept départements
RÉDACTEUR EN CHEFau profil socio-économique le plus proche et le plus éloigné Alain MALMARTEL
SECRÉTAIRE DE RÉDACTION
Gabrielle PILETDépartements Les départements les plus proches Les départements les plus éloignés
SECRÉTAIRE DE FABRICATION
Hélène VERRONIlle-et-Vilaine (2,9), Côte d’Or (3,6) Gironde Haute-Corse (11,5), Creuse (11,0), Lozère (10,9),
MISE EN PAGELoire-Atlantique (3,6), Calvados (3,7), Loiret (3,7), Isère (3,7), Cantal (10,0), Corse-du-Sud (9,9), Gers (9,5),
Jean Marc CHÉNÉIndre-et-Loire (3,8) Pyrénées-Orientales (9,1)
IMPRIMEUR
Haute-Corse (11,8), Corse-du-Sud (10,8), La Contemporaine - Nantes
Sarthe (3,2), Saône-et-Loire (3,5), Loire (3,7),
Alpes-Maritimes (10,5), Pyrénées--Orientales (10,5),Maine-et-Loire Aube (3,9), Drôme (3,9), Deux-Sèvres (3,9), Prix : 2,20 €Bouches-du-Rhône (10,3),
Loir-et-Cher (3,9)
Hérault (10,1), Hautes-Alpes (9,9)
Photos : INSEE
erDépôt légal 1 trimestre 2003 - ISSN 1633-6283
Deux-Sèvres (4,3), Loir-et-Cher (4,6), Orne Bouches-du-Rhône (14,0), Hérault (13,8), CPPAP 0707 B 06116 - Code Sage IETU1244
Mayenne (4,7), Sarthe (4,7), Maine-et-Loire (4,8), Alpes-Maritimes (13,4), Corse du-Sud (13,4), © INSEE Pays de la Loire - Janvier 2003
Manche (4,9), Vendée (5,2) Pyrénées-Orientales (13,3), Var (12,9), Nord (12,6)
Abonnement annuel complet :
Études (mensuel) + Dossiers : 60 €
Haute-Corse (12,4), Corse-du-Sud (10,9) Abonnement annuel Études : 20 €Loir-et-Cher (2,1), Saône-et-Loire (2,9) , Aube Pyrénées-Orientales (10,6), Lozère (10,6),
Sarthe (3,2), Maine-et-Loire (3,2), Eure-et-Loir (3,5),
Hérault (10,6), Alpes-Maritimes (10,5),Haute-Marne (3,6), Orne (3,7)
Bouches-du-Rhône (10,4)
INSEE Pays de la Loire
Deux-Sèvres (4,3), Jura (4,3), Landes (4,6), Bouches-du-Rhône (13,2), Haute-Garonne (12,2),
105, rue des Français Libres
Vendée Loir-et-Cher (4,9), Ardèche (4,9), Haute-Corse (12,1), Hérault (12,0),
S)aône-et-Loire (5,0), Orne (5,1 Nord (11,9), Alpes-Maritimes (11,7), Rhône (11,2) BP 67401 – 44274 NANTES Cedex 2
Tél. : 02 40 41 75 75 – Fax : 02 40 41 79 39Source : INSEE
Note : les distances (cf. Méthodologie) sont indiquées entre parenthèses.
INSEE PAYS DE LA LOIRE - DES DÉPARTEMENTS QUI SE RESSSEMBLENT - JANVIER 20034