Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Industrie : lindustrie reprend des couleurs (Octant n° 113)

De
3 pages
En 2007, la conjoncture industrielle se maintient au niveau national. En Bretagne, les industriels font état d’une activité qui retrouve de la vigueur. L’ensemble des secteurs industriels sont concernés, hormis les biens de consommation où l’activité stagne. L'emploi industriel, avec une baisse moindre qu'en 2006, confirme la tendance.
Voir plus Voir moins

L’industrie reprend des couleurs
En 2007, la conjoncture industrielle se maintient au gradation de l’activité l’année précé-
dente. La conjoncture agroalimen-niveau national. En Bretagne, les industriels font état
taire est également plus favorable.
d’une activité qui retrouve de la vigueur. L’ensemble des Dans les biens d’équipement, la pro-
secteurs industriels sont concernés, hormis les biens de duction croît un peu moins que
l’année précédente mais de manièreconsommation où l’activité stagne. L'emploi industriel,
toujours soutenue. La croissance de
avec une baisse moindre qu'en 2006, confirme la la production de biens intermédiaires
tendance. est équivalente à 2006, alors que
celle des biens de consommation
ralentit.
n 2007, dans un environnement Les exportations françaises n’aug-Einternational affecté par de nom- mentent en effet que modestement L’activité industrielle
breux chocs économiques, la crois- sur l’ensemble de l’année 2007, no- bretonne en 2007 s’améliore
sance française, à l’image de la tamment du fait d’une contraction au
e Selon les industriels, l’activité en Bre-croissance mondiale, résiste plutôt 4 trimestre. Dans ce contexte, la
etagne se redresse en 2007 pour la 2bien. L’économie française, bénéfi- conjoncture industrielle se maintient
année consécutive, malgré un repli auciant d’une demande intérieure dyna- en 2007 comparé à 2006, avec toute-
second semestre. Ils signalent que lamique, rattrape quasiment en 2007 le fois un profil heurté tout au long de
demande globale à l’industrie aug-retard de croissance accumulé en l’année. La production manufactu-
er mente sensiblement en 2007. Leur ju-2006 sur ses partenaires de la zone rière augmente au 1 trimestre 2007
e gement sur les carnets de comman-euro. avant de stagner au 2 . Le même scé-
des est meilleur. Ils estiment en outrenario se déroule au second semestre,
que les stocks se sont allégés enpour un résultat global sur l’année de
2007 et qu'ils sont désormais infé-2,3 % de croissance de la productionAu niveau national, 1rieurs à leur niveau moyen .après 2 % en 2006. La France rejointla conjoncture industrielle se
en 2007 le rythme de croissance de la
maintient Interrogés en janvier 2008, les indus-production manufacturière de la zone
triels envisagent une activité un peuEn 2007, le déficit de compétitivité de euro, en deçà duquel elle est restée
ermoins soutenue au 1 trimestre 2008.en 2005 et 2006. L’industrie automo-la France continue de peser sur ses
échanges extérieurs. bile se redresse après une forte dé-
Bilan économique 2007 Octant n° 113 - Juin 2008 11Industrie
L’emploi industriel recule Activité stationnaire dansAvis des industriels
(moyennes mobiles sur trois trimestres) moins qu’en 2006 les biens de consommation
L’emploi salarié industriel (intérim Au niveau national, la croissance de
La production augmente en 2007 (soldes d'opinions, en %) compris) diminue moins en 2007 que la production de biens de consomma-
30 l’année précédente. Il se réduit de tion ralentit en 2007 (1,8 % après
0,3 % contre une baisse de 1,2 % en 2,6 % en 2006).
2006, soit une réduction des effectifs20
de 400 postes en 2007. France en- En Bretagne, les industriels du sec-Opinion sur la production
tière, l’emploi industriel se replie de teur font état d’une activité stable
10 1,1 % en 2007. comparé à 2006, tant au niveau de la
production que de la demande qui
0 leur est adressée. Les carnets de
commandes ne sont guère plus rem-Nette amélioration
plis que l’année précédente et les-10 dans l’agroalimentaire
stocks ne s’allègent pas.
France entière, la production de la
-20 branche agroalimentaire s’accroît de Le repli de l’emploi salarié dans le2002 2003 2004 2005 2006 2007 1,3 % en 2007 alors qu’elle avait pro- secteur s’accroît en 2007 (- 1,7 %
Source : Insee, enquêtes nationales de conjoncture pondérées par la structure régionale gressé de 0,5 % l’année précédente. après - 0,4 % en 2006). Au niveau na-
tional, l’emploi du secteur recule éga-
En Bretagne, les industriels du sec- lement (- 2,8 %).
teur estiment que leur production aug-
mente graduellement depuis trois Concernant le début 2008, les indus-
ans. Leur opinion sur la demande qui triels des biens de consommation an-
leur est adressée est également net- ticipent un redémarrage de l’activité
ertement plus optimiste. Selon eux, les pour le 1 trimestre.
carnets de commandes se remplis-
La demande totale s'accroît en 2007 (soldes d'opinions, en %) sent à nouveau. Les stocks sont plus
30 légers, notamment au second Essor pour les biens
semestre.
intermédiaires20
L’emploi dans les industries agroali- La production nationale de biens in-
10 mentaires bretonnes se réduit de termédiaires croît de 1,5 % en 2007
0,1 % en 2007 (- 0,6 % en 2006). Au après 1,6 % en 2006.
0 niveau national, il augmente de 0,2 %.Opinion sur la demande totale
Dans la région, les industriels de la
-10 En terme de perspectives à court branche estiment que leur activité
terme, les industriels du secteur ta- continue de s’améliorer en 2007
-20 blent sur un recul de la production au après le regain de 2006. La demande
er1 trimestre 2008. globale qui leur est adressée s’accroît
-30 et les carnets de commandes se gar-2002 2003 2004 2005 2006 2007
nissent. Enfin, le niveau des stocks
Source : Insee, enquêtes nationales de conjoncture pondérées par la structure régionale
est moins important, inférieur à saActivité dans l’automobile
1moyenne de longue période .
En France, la production automobile
se redresse en 2007 après un recul
En 2007, la situation de l’emploi s’a-
en 2006 (+ 2,1 % après - 2,7 %).
méliore pour la branche : les effectifs
augmentent de 0,3 % après une ré-
Le site rennais du constructeur fran-
duction de 3,2 % en 2006. France en-erçais PSA Peugeot Citroën, 1 em-
tière, l’emploi dans les biens intermé-
ployeur breton, est touché par un plan
Des stocks jugés moins lourds diaires recule de 1,2 %.
de restructuration mis en place à l’é-et des carnets de commandes mieux garnis (soldes d'opinions, en %)
chelle européenne : près de 600 dé-30 Pour le début 2008, les industriels du
parts volontaires en 2007 et environ
secteur tablent à nouveau sur une20 400 prévus en 2008 dans l’usine
orientation favorable de l’activité.Opinion sur les stocks bretonne.
10
Sur l’année 2007 en Bretagne, l’em-0 Activité de nouveauploi salarié dans l’automobile poursuit
en hausse dans les biens-10 son recul : - 6 % après - 5,6 % en
2006. France entière, l’emploi salarié d’équipement
-20 de la branche diminue de 3,6 %. Au niveau national, la production deOpinion sur les carnets de commandes
-30 biens d’équipement continue de
croître en 2007 mais plus modéré-
-40
ment qu’en 2006 (4,3 % après 4,9 %).2002 2003 2004 2005 2006 2007
Source : Insee, enquêtes nationales de conjoncture pondérées par la structure régionale
12 Octant n° 113 - Juin 2008 Bilan économique 2007Industrie
En Bretagne, les industriels du sec-
teur signalent que leur activité s’ac- Pour comprendre ces résultats
croît de nouveau en 2007. Ils font état
d’une demande qui reste soutenue.
L’Insee effectue des enquêtes nationales auprès d’entrepreneurs qui estiment la situation enLeurs carnets de commandes se rem-
des entreprises des secteurs de l’industrie. hausse et en baisse au regard de la questionplissent et leurs stocks s’allègent sen-
posée. Les réponses stable n’influencent pas lasiblement, à un niveau désormais
1 Les résultats régionaux sont obtenus en appli- valeur des soldes. Cette représentation amélioreconforme à la moyenne .
quant aux indicateurs nationaux élémentaires la la lisibilité sans perte d’information notable.
structure régionale des établissements selon leurSeul secteur en 2006 où l’emploi in-
secteur d’activité et leur taille. Le profil régional L’interprétation des soldes d’opinions estdustriel progressait, les biens d’équi-
est établi à partir des masses salariales de la fondée sur l’évolution des séries plutôt que surpement enregistrent en 2007 une
source CLAP (Connaissance Locale de l’Appa- leur niveau. On peut toutefois comparer les sol-nouvelle croissance des effectifs sa-
reil Productif). des d’opinions à leur moyenne de longue pé-lariés de 1,5 %, autant qu’en 2006. Au
riode afin de tenir compte du comportementniveau national, l’emploi de la
Les résultats sont présentés sous la forme de usuel de réponse des chefs d’entreprise.branche augmente de 0,1 %.
soldes d’opinions, écarts entre les proportions
En terme de prévisions, les industriels
envisagent un ralentissement de l’ac-
ertivité pour le 1 trimestre 2008.
Lucile Cros
1- Il s'agit de la moyenne calculée à partir
des soldes d'opinions sur les stocks depuis
1996.
Bilan économique 2007 Octant n° 113 - Juin 2008 13

Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin