Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Le tourisme en Haute-Normandie en 2007 - Une baisse globale de la fréquentation dans les hôtels et les campings

De
2 pages

En baisse constante depuis 2003, année de canicule et de l'Armada, la fréquentation des hôtels de Haute-Normandie n'atteint que 2,9 millions de nuitées en 2007. Les mauvaises conditions climatiques ont probablement accentué ce phénomène. Les campings attirent également moins de touristes.

Publié par :
Ajouté le : 30 décembre 2012
Lecture(s) : 18
Signaler un abus

LE TOURISME EN HAUTE-NORMANDIE EN 2007
Une baisse globale de la fréquentation
dans les hôtels et les campings
Jérôme SCARABELLO
En baisse constante depuis La saison estivale en 2007 apparaît de séjour augmente un peu à 1,6
moins favorable en Haute-Normandie, journée. Le nombre de nuitées ven-2003, année de canicule et de
notamment du fait d’une météo maus- dues aux étrangers se réduit (- 1,6 %)
l’Armada, la fréquentation des sade. En revanche, le reste de la et leur durée de séjour baisse. Cette
hôtels de Haute-Normandie France affiche une certaine stabilité. clientèle provient essentiellement des
Entre mai et septembre 2007, les pays de l’Union européenne, et plusn’atteint que 2,9 millions de
hôtels enregistrent à peine 940 000 ar- spécifiquement du nord de l’Europe.
nuitées en 2007. Les mauvaises rivées et 1,44 million de nuitées, soit Parmi celle-ci, la clientèle britannique
conditions climatiques ont respectivement 1,1 % et 2,2 % de est majoritaire (plus d’un touriste
moins que lors de la saison 2006. étranger sur trois) suivie par les Alle-probablement accentué ce
Cette décroissance concerne unique- mands et les Belges.
phénomène. ment la clientèle française. Le taux d’occupation toutes catégo-
Les campings attirent En 2007, les Français représentent ries d’hôtels confondues demeure
les trois quarts des touristes de plutôt stable en 2007.également moins de touristes.
Haute-Normandie. Leur fréquentation Les hôtels classés 0 étoile ont
est en légère diminution et leur durée vendu près d’1 million de nuitées, soit
n 2007, l’hôtellerie homologuéeEde Haute-Normandie a vendu FRÉQUENTATION DANS L'HÔTELLERIE HOMOLOGUÉE HAUT-NORMANDE
2 890 000 nuitées, soit une diminution 2007 2006
de 0,9 % par rapport à 2006. Cette De mai De mai
Annuel à septembre Annuel à septembrebaisse s’explique par la diminution du
Nombre d'arrivées 1 837 939 1 844 949nombre d’arrivées (- 0,4 % par rapport à
Français 1 358 614 1 393 648
2006). Dans le même temps, la durée Etrangers 479 325 451 301
moyenne de séjour est stable (1,6 jour), Nombre de nuitées 2 890 1 437 2 916 1 470
Français 2 105 919 2 118 977mais reste inférieure à la moyenne na-
Etrangers 785 518 798 493
tionale (1,8 jour). Sur un an, la
Durée de séjour 1,6 1,5 1,6 1,5
Haute-Normandie se classe au 18e rang Français 1,6 1,5 1,5 1,5
Etrangers 1,6 1,6 1,8 1,6des 22 régions françaises et représente
Taux d'occupation 58,7 65,5 58,2 65,51,5 % des nuitées de l’Hexagone.
Sources : Insee, Direction du tourisme, partenaires régionaux (DRT, CRT, CDT) Unités : millier, jour, %
ÉVOLUTION DES NUITÉES DANS LES HÔTELS
RÉPARTITION DES NUITÉES D'ÉTRANGERS PAR NATIONALITÉ DANS LES HÔTELS EN 2007ENTRE 2006 ET 2007
Etats-Unis
3,2% Suisse
1,3%
Autres pays d'Amerique Autres pays
4,4% 1%
Espagne
4,7%
Pays-Bas Royaume-Uni
7% 37%
Italie
8,3%
Autres pays d'Europe
9,6%Unité : nombre Evolution 2006-2007
68 000 Allemagne5% Belgique
13%10,5%3%22 000
0%
Sources : Insee, Direction du Tourisme, Comité régional du tourisme et Comités départementaux du tourismeSource : Insee
34 CAHIER D’AVAL n° 79 - Juin 2008
ACTIVITÉS
ÉCONOMIQUES
© IGN-Insee 2008MÉTHODOLOGIE
PARC DES HÔTELS ET CAMPINGS AU 1er JANVIER 2007
Les résultats présentés dans cette étude sont tirésNombre d'hôtels Nombre de chambres d'hôtels
des enquêtes de fréquentation réalisées chaque
année auprès de l’hôtellerie homologuée de0à4
Haute-Normandie Seine-Maritime Eure Haute-Normandie Seine-Maritime Eure étoiles luxe et hôtels de chaîne non homologués
ainsi que de l’hôtellerie homologuée de plein air.
0 étoile 63 51 12 2 433 2 030 403 Les enquêtes, obligatoires, sont effectuées par
1 étoile 15 13 2 212 194 18 l’INSEE à la demande du Ministère du Tourisme.
2 étoiles 167 117 50 4 831 3 569 1 262 Les questionnaires portent sur la clientèle fran-
3 étoiles 47 31 16 2 011 1 619 392 çaise et étrangère.
4 étoiles 8 2 6 150 55 95 L’enquête de fréquentation hôtelière est réalisée
Ensemble 300 214 86 9 637 7 467 2 170 mensuellement, tout au long de l’année, auprès
des hôtels de tourisme (hôtels homologués de 0
Nombre de campings Nombre d'emplacements de campings* à 4 étoiles luxe et hôtels de chaîne non homolo-
gués). La représentativité de l’enquête est amé-
Haute-Normandie Seine-Maritime Eure Haute-Normandie Seine-Maritime Eure
liorée grâce à une extension de l’échantillon
financée par les comités régional et départe-1 étoile 23 16 7 1 323 894 429
mentaux du tourisme.2 étoiles 49 37 12 4 005 3 223 782
L’enquête dans l’hôtellerie de plein air est ef-3 étoiles 29 19 10 3 473 2 154 1 319
fectuée mensuellement de mai à septembre4 étoiles 12 4 8 1 864 532 1 332
auprès de l’ensemble des terrains de campingEnsemble 113 76 37 10 665 6 803 3 862
homologués de 0 à 4 étoiles. Elle a été rénovée
Sources : Insee, Direction du tourisme, partenaires régionaux (DRT, CRT, CDT) Unité : nombre en 2004. Les nuitées et les arrivées sont désor-
* Sont comptabilisés l'ensemble des emplacements qu'ils soient offerts à la clientèle de passage ou loués à l'année. mais enregistrées selon le type d’emplace-
ments loués (nus ou locatifs).
étrangère dans l’en-un tiers des nuitées vendues en 2007.
SAISON D'ÉTÉ DANS LES CAMPINGS HOMOLOGUÉSsemble des nuitées dé-Parmi les autres catégories d’hôtels,
EN HAUTE-NORMANDIE (de mai à septembre)
partementales est plusles 2 étoiles restent les plus convoités.
Total Dont étrangers
importante dans l’EureEnfin, la clientèle est essentielle- 2006 2007 2006 2007
(54 % contre 43 % enment une clientèle d’affaires Nombre d'arrivées 192 172 116 105
Eure 47 48 31 32Seine-Maritime). Commec'est-à-dire hors loisirs, famille ou amis
Seine-Maritime 145 124 85 73
les années précédentes,(59 % contre 44 % sur le plan
622 544 288 249Nombre de nuitées
la clientèle étrangèrenational). 129 123 71 67Eure
493 421 217 182des campings est cons- Seine-Maritime
Durée de séjour 3,2 3,2tituée à 90 % d’Euro-
Français 4,4 4,4
péens du Nord et lesUNE CHUTE DE LA FRÉQUENTATION Etrangers 2,5 2,4
Hollandais sont toujoursDANS LES CAMPINGS Taux d'occupation 30,3 29,1
les plus nombreux à Sources : Insee, Unités : millier, jour,%
Direction du tourisme, partenaires régionaux (DRT, CRT, CDT)camper (même si leurAprès une saison estivale 2006 en
nombre baisse), suivishausse de 4,6 %, la fréquentation des
des Britanniques, Allemands etterrains de camping enregistre une di- DÉFINITIONS
Belges. Globalement, le nombre deminution conséquente en 2007. Ainsi,
Conformément à l’acception internationale, le
nuits passées sous la tente par les tourisme concerne tout voyage (tout départ et544 000 nuitées ont été vendues sur la
retour au domicile avec au moins une nuitétrangers observe une baisse im-saison 2007, soit 13 % de moins qu’en passée hors de ce dernier), qu’il soit d’affaires
portante (- 14 %). Les clients fran- ou de loisirs. Est considéré comme touriste toute2006, contre - 3 % pour la France mé-
personne passant une nuit hors de son domicile.
çais sont aussi venus moinstropolitaine. La Haute-Normandie de-
Arrivées : nombre de clients différents qui sé-
nombreux, tant dans l’Eure qu’enmeure classée 20e région française en journent une ou plusieurs nuits consécutives
dans le même hôtel ou dans le même camping.Seine-Maritime. Leur duréeterme de nuitées par habitant.
Nuitées : nombre total de nuits passées par
moyenne de séjour s’établit à 4,4En outre, de mai à septembre chaque arrivant dans un établissement ; ainsi un
couple séjournant trois nuits consécutives dansjours. Enfin, le taux d’occupation2007, 172 000 touristes ont été reçus
un hôtel ou un camping correspondra à six nui-
dans l’hôtellerie de plein air diminuedans les campings haut-normands tées, de même que six personnes ne séjournant
qu’une seule nuit.en 2007, à 29 %(soit 10 % de moins qu’en 2006). Le
Séjour : un séjour se caractérise par une arrivée
nombre des arrivées chute fortement et un certain nombre de nuitées sans interrup-
POUR EN SAVOIR PLUS tion. Pour dater un séjour on retient, par conven-en Seine-Maritime (- 14 %), alors
La saison touristique en 2007 - AVAL, N° 72 tion, la date d’arrivée.
qu’il reste quasiment stable dans
(décembre 2007) Taux d’occupation : rapport, exprimé en %, entre
l’Eure. le nombre de chambres ou d’emplacements oc-Insee Haute-Normandie -
cupés et le nombre de chambres ou d’emplace-Portail de la conjoncture :Globalement, moins de cam-
ments offerts.
www.insee.fr/fr/insee_regions/peurs et de caravaniers étrangers Durée moyenne de séjour : rapport, exprimé en
haute-normandie
jours, entre le nombre de nuitées totales et leont foulé le sol haut-normand
nombre d’arrivées totales.
(- 9 %). Leur durée moyenne de Saison : la saison d’été couvre les mois de mai,
juin, juillet, août et septembre.séjour diminue légèrement en 2007
(2,4 jours). La part de la clientèle
CAHIER D’AVAL n° 79 - Juin 2008 35

Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin