Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Regards sur la Haute-Garonne : l'artisanat

De
2 pages

Etude sur l'artisanat dans les départements de Midi-Pyrénées

Publié par :
Ajouté le : 30 décembre 2012
Lecture(s) : 7
Signaler un abus


Numéro 28-31 : Novembre 2007

FORTE PROGRESSION DE L’ARTISANAT EN HAUTE-GARONNE

Avec 17 400 établissements de moins de 20 salariés salariés début Les chefs d’entreprises individuelles de l’artisanat sont en moyenne
2006, l’artisanat occupe 32 800 salariés en Haute-Garonne, soit plus jeunes que ceux de l’ensemble des entreprises individuelles
7 % de l’emploi salarié départemental. La densité de l’artisanat du département : 34 % des entrepreneurs individuels de l’artisanat
(15 établissements pour 1 000 habitants) est plus faible qu’en Midi- ont moins de 40 ans contre 29 % dans l’ensemble. Cependant,
Pyrénées (17 pour 1 000) mais un peu plus élevée qu’en France début 2006, 15 % des artisans chefs d’entreprises individuelles ont
(14 pour 1 000). plus de 55 ans. Il y aura donc un fort besoin de renouvellement qui
pourrait ouvrir des opportunités pour les personnes de moins de
Près de la moitié des établissements artisanaux dans le 30 ans, peu représentées (8 %).
bâtiment
Seulement 22 % des chefs d’entreprises individuelles sont des
Début 2006, les secteurs du bâtiment et des services concentrent femmes, mais c’est le taux le plus élevé de la région.
en Haute-Garonne les trois-quarts des établissements artisanaux.
Le bâtiment est de loin le premier secteur avec 45 % des Des salariés plutôt jeunes
établissements artisanaux du département, soit le même poids
qu’en Midi-Pyrénées. La maçonnerie (1 700 établissements), et la Début 2006, 32 800 salariés travaillent dans l’artisanat en Haute-
peinture (1 000 établissements) dominent ce secteur. La proportion Garonne. Parmi eux, 43 % exercent dans le bâtiment dont
d’établissements de services est élevée en Haute-Garonne, 3 500 dans la maçonnerie, première activité du secteur. Les
département fortement urbanisé (30 % des établissements services regroupent 24 % des salariés avec 2 000 salariés dans la
artisanaux). Ce secteur regroupe notamment 1 300 établissements coiffure. L’artisanat de production emploie 23 % des salariés. La
dans la coiffure et 740 dans l’entretien et la réparation de véhicules mécanique générale concentre 580 salariés. L’alimentation (10 %
automobiles. Les activités de production et d’alimentation des salariés de l’artisanat) compte 1 600 salariés dans la
complètent l’ensemble avec respectivement 16 % et 9 % des boulangerie ou boulangerie-pâtisserie.
établissements artisanaux. Le secteur de la boulangerie ou
boulangerie-pâtisserie concentre 500 établissements. En Haute-Garonne, les salariés de l’artisanat sont majoritairement
des ouvriers (54 % contre 26 % de l’emploi salarié total du
L’entreprise individuelle prédomine département). Seulement 32 % sont des femmes contre 44 % dans
l’emploi salarié total. Les salariés sont plutôt jeunes (36 % de moins
En 2006, en Haute-Garonne, 52 % des entreprises artisanales ont de 30 ans contre 30 % pour l’ensemble des salariés du
un statut d’entreprise individuelle. Bien que prédominante, cette département). La proportion des 50 ans et plus (17 %) est la même
forme juridique est proportionnellement moins présente qu’en 1996, que pour l’ensemble des salariés du département.
où elle concernait 65 % des établissements. La part des entreprises
individuelles est très hétérogène selon les secteurs. Elle est plus
élevée dans les services (59 %), le bâtiment (54 %) ou
l’alimentation (51 %) et plus faible dans la production (36 %) où le
capital investi et le nombre de salariés sont plus importants.

Les services ont dans l’artisanat un poids plus important en Haute-Garonne qu’en Midi-Pyrénées

Activités Nombre Répartition en % Répartition en %
en Haute-Garonne en Haute-Garonne en Midi-Pyrénées
Établissements Salariés Établissements Salariés Établissements Salariés
Alimentation 1 538 3 392 9 10 11 13
Production dont : 2 810 7 496 16 23 17 24
- Travail des métaux 736 2 748 4 8 4 8
- Textile, cuir et habillement 186 380 1 12 2
- Bois et ameublement 523 804 3 2 4 3
- Autres fabrications 1 365 3 564 8 11 7 11
Bâtiment 7 789 13 952 45 43 45 42
Services 5 268 7 945 30 24 27 21
Total 17 405 32 785 100 100 100 100

erSource : Insee - CLAP au 1 janvier 2006


Insee Midi-Pyrénées - REGARDS sur la Haute-Garonne Directrice de la publication : Magali DEMOTES-MAINARD
36 rue des 36 Ponts - BP 94217 Rédacteur en chef : Bernard NOZIÈRES
31054 TOULOUSE cedex 4
Téléphone : 0 825 889 452 (0,15 € / mn) © Insee 2007
Site internet : www.insee.fr/mp
Courriel : insee-contact@insee.fr


FORTE PROGRESSION DE L’ARTISANAT EN HAUTE-GARONNE

La maçonnerie, première activité de l’artisanat
Principales activités artisanales en Haute-Garonne en nombre de salariés
Maçonnerie
Coiffure
Entretien et réparations automobiles
Boulangerie-boulangerie-pâtisserie
Peinture
Electricité
Activités de nettoyage
Installation d'eau et de gaz
Éffectifs salariésMenuiserie bois et matières plastiques
Nombre d'établissementsMenuiserie métallique ; serrurerie
0 500 1000 1500 2000 2500 3000 3500 4000
er Source : Insee - CLAP au 1 janvier 2006
Forte progression de l’artisanat, sauf dans l’alimentation En dix ans, l’évolution des entreprises artisanales se polarise
autour de deux axes de croissance : celui des entreprises sans
Entre 1996 et 2006, le nombre d’établissements artisanaux salarié toujours plus nombreuses et celui des établissements
augmente de 12 % en Haute-Garonne contre + 7 % en Midi- employeurs dont la taille moyenne ne cesse d’augmenter. La part
Pyrénées. des établissements n’employant aucun salarié augmente et passe
de 47 % à 52 % en Haute-Garonne : elle augmente dans le
La croissance est très forte dans le bâtiment en Haute-Garonne, où bâtiment, les services et la production, elle stagne dans
le nombre d’établissements artisanaux augmente de 26 % en l’alimentation.
dix ans contre 19 % en Midi-Pyrénées. Le nombre d’établissements
dans l’artisanat de production augmente de 15 % alors que dans un Le nombre moyen de salariés des établissements artisanaux
même temps il baisse de 8 % en Midi-Pyrénées. Dans les services, employeurs de la Haute-Garonne passe de 3,5 salariés à
il augmente de 11 % contre 8 % en Midi-Pyrénées. Seul le nombre 4,0 salariés. Il augmente dans tous les secteurs, et particulièrement
d’établissements de l’alimentation diminue de 10 % contre - 11 % dans la production (sauf le textile, cuir et habillement) et les
en Midi-Pyrénées. services. Dans l’alimentation, le nombre de salariés baisse ou reste
stable dans toutes les activités du secteur, sauf dans les
De 1996 à 2006, l’emploi salarié progresse plus fortement en boulangeries ou boulangeries-pâtisseries où il passe de
Haute-Garonne qu’en Midi-Pyrénées (+ 16 % contre + 8 %). 1 300 salariés à 1 500 et dans les boulangeries constituées d’un
seul terminal de cuisson (de 200 à 400 salariés).
Forte progression de l’emploi salarié dans le bâtiment
Évolution de l'artisanat en Haute-Garonne entre 1996 et 2006 en %
Ensemble
Bâtiment
Production
Services
Éffectifs salariés
Alimentation Nombre d'établissements
-20 -10 0 1020 304050

Source : Insee - Répertoire des Établissement et des Entreprises

Champ de cette étude :
Le champ retenu ici est le champ économique des Très Petites Entreprises artisanales, défini par la taille et l’activité de l’établisssseemmeenntt ::
l’activité de l’établissement relève des 373 activités entièrement ou majoritairement artisanales et le nombre de salariés de lariés de
l’établissement (inscrit ou non au Répertoire des Métiers) ne dépasse pas 19 personnes. Les établissements dépendants d’ennttrreepprriisseess
aappppaarrtteennaanntt aauu nnooyyaauu dduurr dd’’uunn ggrroouuppee oonntt ééttéé eexxcclluuss ((ssaauuff ss’’iill ss’’aaggiitt dd’’uunn ggrroouuppee ffrraannççaaiiss dd’’eeffffeeccttiiff ssaallaarriiéé iinnfféérriieeuurr àà 225500))..

Pour en Savoir plus :
- Les chiffres clefs de l’artisanat : www.pme-commerce-artisanat.gouv.fr/economie/index.htm
- « En Midi-Pyrénées, l’artisanat emploie un salarié sur douze » 6 Pages n° 105 - novembre 2007.