La lecture en ligne est gratuite
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Partagez cette publication

34 Tourisme
Repli de l’activité hôtelière en fin d’année
elon les estimations de l’Orga- cupation moyens des catégories 0 et 2Des clientèles long-courriers
nisation mondiale du tourisme, étoiles sont même légèrement supé-
moins présentesS le nombre de touristes interna- rieurs à ceux de l’année précédente (res-
Le recul des arrivées des touristes étran-tionaux a progressé plus faiblement en pectivement + 0,2 point et + 0,5 point).
gers est plus marqué que celui des2008 qu’en 2007 : 1,8 % après 7 %. La
La fréquentationtouristes français, respectivement - 2,7 %baisse au second semestre intervient
et - 0,9 %. Cependant, l’évolution dudans un contexte économique défavo- des sites touristiques en hausse
nombre des nuitées est proche, la duréerable et instable, lié à la crise financière,
Malgré une fréquentation hôtelière enmoyenne de séjour des étrangers dansà la hausse du prix du carburant et à de
baisse, les sites touristiques franciliensleur ensemble ayant légèrement augmen-fortes fluctuations des taux de change.
ont tiré leur épingle du jeu. Les entréesté contrairement à celle des Français.
sont en hausse dans les principaux sitesL’Europe, visitée par plus de la moitié La baisse de la fréquentation étrangère pro-
par rapport à 2007. Les progressions lesdes touristes mondiaux, est le continent vient surtout de la clientèle « long-courrier ».
plus importantes concernent le Muséumqui enregistre la plus faible progression Les touristes américains ont moins sé-
National d’Histoire Naturelle (+ 23,5 %),en termes d’arrivée (0,1 %). La forte
journé en Ile-de-France (- 15 %). Ils sont
Disneyland Resort Paris (+ 5,5 %) et leappréciation de l’euro vis-à-vis du dol-
cependant toujours les plus nombreux à
Domaine de Versailles (+ 5,4 %).lar au cours du premier semestre a pro- visiter la région, après les Britanniques.
bablement pénalisé le tourisme dans les Disneyland Resort Paris demeure le siteLa région a été également moins prisée
pays européens, notamment en France. touristique francilien payant le plus fré-par les Asiatiques : les arrivées de touris-
quenté, suivi par le Musée du Louvre ettes chinois et japonais ont diminué res-
L’activité hôtelière freinée la Tour Eiffel.pectivement de 24 % et 11 %.
en fin d’année
■■■■ Aurelian Catana,Parmi les clientèles européennes, les
Sandrine ChaussonBritanniques et les Espagnols ont été moinsL’année 2008 est marquée par un repli
Comité Régional du Tourismenombreux à se rendre en Ile-de-Francede l’activité hôtelière dans la région Paris Ile-de-France
(- 4,9 % et - 9,6 %), alors que les Belges etfrancilienne, après quatre années de
Néerlandais ont continué de venir plus Définitionscroissance continue. L’activité régresse
massivement (+ 13,8 et + 6,2 %).fortement à partir de septembre. Le Touriste : visiteur qui passe au moins une
nombre de séjours et de nuitées sont en nuit dans un hébergement collectif ou privé,
Des taux d’occupation
baisse de 1,7 % en 2008 après une très pour un motif professionnel ou privé.
en baisse, surtout pourbonne année 2007. Ils restent toutefois Arrivées ou séjours : nombre de clients
différents qui séjournent une ou plusieurssupérieurs à ceux de l’année 2006. les hôtels de haut de gamme
nuits consécutives dans un même hôtel.L’organisation de la coupe du monde
Le taux d’occupation des hôtels a dimi-
Nuitées : nombre total de nuits passéesde rugby dans la région en 2007 avait,
nué dans la région à partir du mois de par les clients dans un hôtel.en effet, fortement stimulé l’activité
juin jusqu’à la fin de l’année. Pour l’en-
Durée moyenne de séjour : rapport dutouristique en 2007.
semble de l’année 2008, le taux d’oc- nombre de nuitées par le nombre d’arrivées.
cupation moyen, toutes catégories
Tous les départements franciliens sont
d’hôtels confondues, s’établit à 74,3 %.
touchés par ce repli, sauf les Yvelines. Pour en savoir plus
Il est en baisse de 0,8 point par rapport
Au niveau national, le recul de la fré- Ovieve F. : « Fréquentation hôtelière en 2008,à l’année 2007, mais dépasse cepen-
quentation hôtelière est moins accen- une fin d’année marquée par la crise », Inseedant celui de 2006 (71,9 %).
tué : - 0,8 % pour les arrivées et - 0,7 % Ile-de-France à la page, n° 318, mai 2009.
Cette baisse est imputable aux hôtelspour les nuitées. Drigny-MérielC.: « Fréquentation des hôtels
de haut de gamme, fréquentés pour
homologués novembre-décembre 2008 », Insee
l’essentiel par des touristes étrangers.L’Ile-de-France reste la région la plus Ile-de-France faits et chiffres, n° 200, février 2009.
visitée en France : elle a accueilli, en Les taux d’occupation des hôtels 3 et 4
« Tourisme parisien, tableau de bord janvier-
2008, un peu plus de 32 millions de étoiles diminuent respectivement de
décembre 2008 », OTCP, février 2009.
touristes dont près de la moitié de tou- 1,6 point et 2,1 points. La part de la
« Conjoncture hôtelière », DGCIS, décembre 2008.ristes étrangers. Le nombre de nuitées clientèle étrangère est de 70 % dans ces
« Repères de l’activité touristique de la destinationhôtels, elle n’est que de 44 % dans less’élève à 66 millions. La durée
Paris Ile-de-France 2008 », CRT, novembre 2008.moyenne des séjours est de 2,1 jours. hôtels 2 étoiles. En 2008, les taux d’oc-
Insee Ile-de-France 2009 Regards sur... l’année économique et sociale 2008Repli de l’activité hôtelière en fin d’année
35
Fréquentation hôtelière en 2008
Hauts- Seine- Val- Seine- Ile- FranceVal-
Paris de- Saint- de- et- Yvelines Essonne de- métro-d'Oise
Seine Denis Marne Marne France politaine
Arrivées 2008 (millions) 15 036 2 562 2 454 1 856 4 535 1 625 1 404 2 609 32 081 107 281
Evolution 2008/2007 (%) -2,5 -0,7 -0,8 -1,7 -2,0 2,5 -2,1 -0,7 -1,7 -0,8
Nuitées 2008 (millions) 35 061 5 134 4 389 3 155 9 422 2 793 2 363 3 866 66 183 197 615 -1,8 0,2 -0,8 -3,3 -2,8 0,2 -4,2 0,0 -1,7 -0,7
Durée moyenne du séjour (jours) 2,3 2,0 1,8 1,7 2,1 1,8 1,7 1,5 2,1 1,9
Source : Insee-Direction du tourisme, Comité régional du tourisme, enquête de fréquentation hôtelière
Evolution 2008/2007 des principales clientèles étrangères
Evolution de la fréquentation hôtelièreprésentes en Ile-de-France (en %)
Milliers %20
6 500 90+13,8
15
85
10 6 000
+6,2
805 +3,3
+0,9 5 500
750
-0,9
-5 70-4,9 5 000
-10 -9,6 65-11,0
4 500
-15
-15,1 60
-20 4 000
55
-25 -24,0
3 500 50
-30 Janv. Fév. Mars Avril Mai Juin Juil. Août Sept. Oct. Nov. Déc.
Royaume- Etats- Espagne Allemagne Italie Japon Pays- Belgique Chine Proche et
Uni Unis Bas Moyen-
Nuitées 2007 Nuitées 2008Orient
Visiteurs (en milliers)
Taux d’occupation 2007 Taux d’occupation 20082 655 1 579 1 319 1 116 1 121 734 753 731 324 318
Source : Insee-Direction du tourisme, CRT Paris Ile-de-France, Source : Insee-Direction du tourisme, CRT Paris Ile-de-France,
enquête de fréquentation hôtelière enquête de fréquentation hôtelière
Palmarès des musées, monuments et sites franciliens en 2008
en millions d'entrées et évolution 2008/2007
Arc de Triomphe - 1,3 %
Répartition des nuitées 2008 en Ile-de-France
par catégorie d’hôtel (en %) Musée du Quai Branly - 1,7 %
Nuitées françaises Nuitées étrangères Muséum National d'Histoire Naturelle + 23,5 %
Total : 29,9 millions Total : 36,2 millions
Musée d'Orsay - 4,5 %
36 Cité des Sciences et de l'Industrie (1) + 0,4 %11
19
27
- 0,5 %Centre Pompidou
266
24
+ 5,4 %Domaine de Versailles
+ 1,9 %Tour Eiffel
40 38
+ 1,9 %Musée du Louvre
Etoiles Disneyland Resort Paris + 5,5 %
0 1 2 3 4ouplus
02 4 6 8 10 12 14 16
(1) Entrées Géode incluses.Source : Insee-Direction du tourisme, Comité régional du tourisme,
enquête de fréquentation hôtelière Sources : RMN - CMN - Musées - CDT - OTCP - CRT
Insee Ile-de-France 2009 Regards sur... l’année économique et sociale 2008