La lecture en ligne est gratuite
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Partagez cette publication

Nº 21 - Décembre 2000 - Prix : 15F (2,29€)
Saison touristique 2000
Un été couleur du temps
professionnels de métropole (-0,8%). Cependant, avecAprès une saison estivale 1999 qualifiée d’excellente et
1 216 000 nuitées, le niveau reste nettement plus élevé qu’enmarquée par l’attrait de la dernière éclipse du millénaire, la
1998, tout comme au plan national.saison 2000 en Champagne-Ardenne apparaît en léger retrait
Alors que pour la métropole, seule la clientèle étrangèreavec une baisse de nuitées dans l’hôtellerie de 4% en un an.
connaît une légère diminution, en Champagne-Ardenne, laCe recul est supérieur à celui enregistré par l’ensemble des
chute de fréquentation concerne à la fois la clientèle fran-
çaise (-3%) et celle en provenance de l’étranger (-5,5%). La
Nuitées dans les hôtels homologués part des étrangers dans l’activité hôtelière régionale est restée
(de mai à septembre) stable avec près de 42% des nuitées en 2000. Néanmoins,
hormis les Italiens, tous les ressortissants des principaux pays
1999 2000 Var. européens ont été moins nombreux cette année à s’arrêteren %
dans la région.
Ardennes 126 133 125 742 -0,3
Ainsi, la fréquentation hôtelière britannique a diminué de
Aube 243 979 246 798 +1,2 près de 7% (contre +2% au plan national), mais les touristes
anglais demeurent toujours les plus présents en ChamMarne 677 157 635 977 -6,1 -
pagne-Ardenne avec une proportion de 43% des nuitéesHaute-Marne 220 277 207 682 -5,7
Champagne-Ardenne 1 267 545 1 216 199 -4,1 Evolution du nombre de nuitées dans les hôtels
de Champagne-Ardenne (1999-2000)Français 732 539 710 728 -3,0
Etrangers 535 006 505 471 -5,5
300 000
dont : 231 083 215 367 -6,8 275 000Grande-Bretagne
et Irlande
250 000
Belgique et 80 876 76 319 -5,6
Luxembourg 225 000
Allemagne 70 641 63 762 -9,7
200 000
Pays-Bas 49 654 46 414 -6,5
175 000Etats-Unis-Canada 33 294 29 116 -12,5
Italie 22 115 23 368 +5,7 150 000 9991
FRANCE 97 808 227 97 064 908 -0,8 2000
125 000
Français 55 649 234 55 364 644 -0,5
100 000
Etrangers 42 158 993 41 700 264 -1,1 Mai Juin Juillet Août Sept.
Source : Enquête de fréquentation hôtelière-INSEE-Secrétariat
Source : Enquête de fréquentation hôtelière-INSEE-Secrétariatd’Etat au Tourisme, Comité régional du Tourisme
d’Etat au Tourisme, Comité régional du Tourisme
INSEE Flash Champagne-Ardenneétrangères. Les touristes belges et néerlandais ont eu desSaison 2000 : occupation des hôtels et terrains
comportements similaires. Ils ont traversé la région plus rapi-de camping en Champagne-Ardenne
dement et sont également venus moins nombreux en France.
Quant à la fréquentation des ressortissants d’outre-Rhin, elle
ARDENNES a fortement reculé en 2000, les Allemands restant toutefoisTaux en %
100 troisième au classement des visiteurs étrangers après avoir
perdu une place en 1999.
Alors que le taux de fréquentation des touristes italiens a re-80
culé de plus de 10% à l’échelon national, ces derniers sont
venus en plus grand nombre en Champagne-Ardenne
60
(+5,7%), confirmant de ce fait l’importante progression de
leur présence en 1999. Enfin les visiteurs en provenance du
40 continent nord-américain marquent le pas par rapport aux
années précédentes.
20
Un retour à la normale après une année0
Mai Juin Juillet Août Sept.
1999 exceptionnelle
AUBE
Taux en %
100 Après un début de saison plutôt laborieux dans les quatre dé-
partements et un recul de l’ordre de 5% des nuitées dans la
région en mai, le mois de juin a connu une relative stabilité80
comparé à la même date de 1999. Malgré des conditions cli-
matiques nettement plus mauvaises que l’année précédente,60
juillet n’a enregistré qu’une légère baisse de fréquentation.
La situation est bien moins brillante en août avec un nombre
40
de nuitées en chute de 12%. Il est vrai que grâce à l’éclipse
du soleil du 11 août 1999, le taux de remplissage des hôtels
20 de la Marne avait été de 91%. Enfin, l’arrière saison est restée
à un niveau correct avec des résultats sensiblement égaux à
0 ceux observés douze mois plus tôt.
Mai Juin Juillet Août Sept. L’hôtellerie ardennaise a maintenu cet été 2000 un niveau de
fréquentation pratiquement équivalent à l’été dernier sousMARNETaux en %
100 l’effet de la progression de la clientèle française (+3,9%), les
étrangers ayant quelque peu boudé les établissements du dé-
partement. Dans les Ardennes, on compte deux nuitées fran-80
çaises pour une de touristes venus d’ailleurs. A l’inverse, la
hausse de fréquentation enregistrée dans l’Aube est due à la
60
clientèle étrangère.
Quant aux professionnels marnais qui enregistrent plus de la
40 moitié des nuitées de la région, ils ont perdu 6% de leurs visi-
teurs cet été, tant français qu’étrangers. Ces derniers sont tou-
20 jours majoritaires dans les établissements du département.
L’agglomération rémoise, qui concentre les deux tiers de
l’offre hôtelière, connaît une baisse sensible de l’ordre de0
Mai Juin Juillet Août Sept. 8%, bien supérieure à celle de la Marne. Là encore ces évolu-
tions s’expliquent par les événements exceptionnels de laHAUTE-MARNE
Taux en % saison passée.100
Les hôteliers haut-marnais ont aussi connu une baisse de fré-
quentation par rapport à l’an dernier et dans les mêmes pro-80
portions que leurs voisins marnais. Néanmoins les curistes,
qui à eux seuls constituent un tiers des nuitées du départe-60
ment, ont été un peu plus nombreux à profiter des bienfaits
des eaux thermales de Bourbonne-les-Bains avec une fré-
40
quentation en hausse de 1%. Comme dans les Ardennes, on
compte en Haute-Marne deux nuitées françaises pour une de
20 touristes étrangers.
Malgré ce bilan somme toute correct, la région n’apporte
0 toujours qu’une modeste contribution au tourisme français,Mai Juin Juillet Août Sept.
soit 1,2% du total des nuitées dans l’hôtellerie homologuée.
Hôtels Campings La Champagne-Ardenne reste une région de passage où les
touristes ne s’arrêtent qu’à peine un jour et demi. Les résultats
Source : Enquête de fréquentation hôtelière-INSEE-Secrétariat régionaux sont à l’image de l’importance du parc hôtelier fort
d’Etat au Tourisme, Comité régional du Tourisme de 7 800 chambres (soit 1,4% de l’offre nationale) offertes
INSEE Flash Champagne-Ardennepar 288 hôtels homologués. Nuitées dans les campings homologués
Toutes les catégories d’hôtels enregistrent une baisse de fré- (de mai à septembre)
quentation cet été, tout particulièrement celle des 2 étoiles
(-6,5%) représentant 52% de la capacité régionale. Les 3 et 4 1999 2000 Var.
en %étoiles ont beaucoup mieux résisté, avec un recul modeste
du nombre des nuitées (-1,2%), les touristes français et étran Ardennes 209 038 183 316 -12,3-
gers restant fidèles à ces établissements «haut de gamme». Aube 165 777 140 488 -15,3
Marne 194 542 155 967 -19,8
La météo a découragé les campeurs Haute-Marne 192 881 196 520 +1,9
Champagne-Ardenne 762 238 676 291 -11,3
Les mauvaises conditions climatiques de juillet et août 2000 Français 344 785 307 357 -10,9
ont visiblement fait fuir les amateurs de camping. L’hôtellerie Etrangers 417 453 368 934 -11,6
de plein air enregistre une chute de 11,3% du nombre de ses
dont :nuitées pour la saison estivale 2000 et n’atteint même pas le 229 772 219 348 -4,5
Pays-Bas
niveau de l’été 1998, ce qui n’est pas le cas pour les hôtels.
Les emplacements proposés par l’hôtellerie de plein air ont Grande-Bretagne 69 868 54 151 -22,5
et Irlandeété délaissés aussi bien par les campeurs et caravaniers fran-
çais et étrangers. Ce repli généralisé s’observe également 51 994 46 332 -10,9Allemagne
pour la métropole, celui-ci étant toutefois plus marqué pour
Belgique etla clientèle venue de l’étranger. En Champagne-Ardenne, les 34 695 29 293 -15,6
Luxembourgcampeurs étrangers, tout comme l’an dernier, sont majoritai-
FRANCE 99 582 411 93 572 603 -6,0res sur les terrains de la région dont ils assurent 55% de l’acti-
vité. Les Néerlandais sont toujours très attachés à ce mode Français 62 511 890 60 922 171 -2,5
d’hébergement. Ils représentent six nuitées sur dix des ressor-
Etrangers 37 070 521 32 650 432 -11,9
tissants étrangers. Alors qu’en 1999, les touristes britanni-
ques, allemands et belges avaient été nombreux à séjourner Source : Enquête de fréquentation hôtelière-INSEE-Secrétariat
d’Etat au Tourismedans la région, ils ont opéré un mouvement inverse cet été et
leur taux de présence dans les campings a sensiblement re-
culé.
Seule la Haute-Marne a tiré son épingle du jeu au cours de la
saison estivale avec une progression de l’activité de ses cam- Les structures d’accueil au 1er mai 2000
pings de 2%. Dans ce département où les emplacements sont
occupés pour les trois-quarts par des touristes étrangers, cette
clientèle, en hausse de 14% a largement compensé la forte
désaffection (-26%) des campeurs français.
Second département en terme de fréquentation avec un plus
Charleville-Mézièresdu quart des nuitées de l’hôtellerie de plein air, les Ardennes
enregistrent une baisse voisine de celle de la région sous l’ef-
fet d’une baisse de l’ordre de 22% des campeurs étrangers, Rethel
leurs homologues français étant restés plus fidèles. Nbre de chambresVouziers
Dans l’Aube et la Marne, les amateurs de camping quel que d’hôtels
(0 étoile ou plus)Reims
500Evolution du nombre de nuitées dans les campings
200
de Champagne-Ardenne (1999-2000) Épernay 50
Châlons-en-Champagne
Nbre d’emplacements350 000
de campings et aires
naturelles de camping
300 000 Saint-Dizier
500
200250 000
50
Nogent-sur-Seine200 000
Troyes
150 000 Bar-sur-Aube
Chaumont
100 000 9991
Langres50 000 2000
0
Mai Juin AoûtJuillet Sept.
Source : Enquête de fréquentation hôtelière-INSEE-Secrétariat
Source : INSEE-Secrétariat d’Etat au Tourisme, Préfecturesd’Etat au Tourisme
INSEE Flash Champagne-Ardennesoit le pays d’origine ont été également beaucoup moins
Capacité d’accueil au 1er mai 2000
nombreux à séjourner sur les emplacements, ces deux dépar-
tements connaissant des baisses respectives de 15% et 20%
Hôtels Campings
du nombre de leurs nuitées. 0,1,2,3 et 4 étoiles 1,2,3 et 4 étoiles
Moins présents, les campeurs et caravaniers ne font que de
Etabl. Chambres Terrains Places
courtes «escales» en Champagne-Ardenne où la durée
Ardennes 44 943 32 2 967moyenne de séjour est légèrement supérieure à deux jours.
Aube 55 1 633 24 1 991Seule la clientèle française s’installe un peu plus longtemps
en restant en moyenne trois journées et demie. Les touristes Marne 123 3 705 25 1 651
sont loin de remplir les emplacements disponibles, et de
Haute-Marne 66 1 514 22 1 364
nombreuses places restent vacantes. Le taux d’occupation
Région 288 7 795 103 7 973régional est inférieur à 50%. Seule la Haute-Marne a dépassé
ce seuil cet été au cours des mois de juillet et août.
Source : INSEE-Secrétariat d’Etat au Tourisme, Préfectures
Jean-Claude GUILLOZ
Recensement de la population 1999Les enquêtes auprès des professionnels du tourisme
Les données publiées dans cet article sont relatives aux seules structu- Des résultats détaillés disponibles
res d’hébergement «homologuées tourisme», auprès desquelles sous de multiples formes
l’INSEE réalise, à la demande du Secrétariat d’État au Tourisme et du
Comité régional au Tourisme, des enquêtes mensuelles de fréquenta- FASCICULE
tion. Aucune statistique n’est possible sur l’ensemble des hôtels et des DÉPARTEMENTAL
terrains de camping n’ayant pas reçu (ou sollicité) l’homologation. Sont Les données essentielles
mesurés dans ces enquêtes, le nombre de clients qui arrivent à l’hôtel
pour les principaux
ou au camping (arrivées) et le de nuits de séjour (nuitées) effec-
niveaux géographiques :
tuées par les touristes français et étrangers.
département, unité urbaine,Enquête dans l’hôtellerie : cette enquête est effectuée toute l’année, sur
canton, commune...l’ensemble des établissements homologués. Ceux-ci, indépendants ou
dépendants de chaînes, répondent à des normes très précises d’héber-
COMMUNES...PROFILSgement.
Enquête dans l'hôtellerie de plein air : cette enquête est effectuée de Toutes les communes
mai à septembre auprès de l'ensemble des terrains de camping homo- d’un département
logués, c'est-à-dire déclarés à la préfecture et ayant reçu une autorisa- Plus de 700 indicateurs
tion préalable d'ouverture. Comme pour les hôtels, des normes bien pour 1999
définies interviennent pour le classement de ces terrains de1à4 étoiles. 100 indicateurs disponibles
pour 1982-1990-1999
De l’infographie sur zone standard ou personnalisée,Concepts
des collections de tableaux sur tout territoire standard
Taux d’occupation : rapport, exprimé en %, entre le nombre de cham- ou personnalisé, des bases de données locales...
bres ou d’emplacements occupés et le nombre de chambres ou d’em-
placements offerts.
Pour en savoir plus : “Accueil INSEE Information”
Durée moyenne de séjour: rapport, exprimé en jours, entre le nombre
Champagne-Ardenne
de nuitées et le nombre d’arrivées.
Dès sa parution, INSEE FLASH Champagne-Ardenne est disponible
sur le site Internet de l’INSEE : www.insee.fr/champagne-ardenne
INSEE, Direction Régionale de Champagne-Ardenne 10, rue Edouard Mignot 51079 Reims Cédex. Tél : 03.26.48.61.00
Directeur de la publication : Jean-Michel DURR, Directeur régional de l’INSEE - Chef du Service Etudes et Diffusion : Guy Bourgey
Rédacteur en chef : Johara Khélif - Secrétaire de rédaction : Marie-Paule Le Coadou - Secrétaire de fabrication : Pascale Breton
Communication externe : Guy Bourgey - Abonnements : Sylviane Mulder
Création de l’image visuelle : Champagne-Création - Imprimeur : Groupe Technologies et Impression, 51100 Reims
Le numéro : 15F (2,29 euros) Abonnement : 11 numéros 130F (19,82 euros) (France), 162F (24,70 euros) (Europe), 175F (26,68 euros) (reste
du monde) ou 11 numéros + dossier “Bilan économique” : 160F (24,39 euros) (France), 200F (30,50 euros) (Europe), 216F (32,93 euros)
(reste du monde).
© INSEE-2000 ISSN 1277-5649 Code SAGE : FLA002160 Dépot légal : Decembre 2000
INSEE Flash Champagne-Ardenne